[WIP] La Fureur d’Hélios [MaJ 01/06/2017]

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Corhakil
Profane
Messages : 18
Inscription : mer. déc. 03, 2008 9:50 pm
Localisation : Franche-Comté
Contact :

[WIP] La Fureur d’Hélios [MaJ 01/06/2017]

Message par Corhakil » mar. mai 30, 2017 4:26 pm

Image

Nous sommes dans la dernière décennie du 7ième siècle. Une guerre froide entre deux blocs a contaminé la moitié de la planète, et ceux-ci utilisent des conflits locaux comme zone tampon. La surface est enfin accessible alors que la Fureur d’Hélios semble décroitre et que les Tribus de Nod sont sur le déclin. Des communautés isolées et d’anciens sites antiques ne demandent qu’à être retrouvés.


La Fureur d’Hélios est un jeu de rôle futuriste, de science-fiction, entre le Cyberpunk et le Space Opera. Il utilise une adaptation du système Métal des Éditions John Doe pour les règles.

Genre
Science-Fiction
L’Humanité sur Venera ne dépend plus de mère nature, mais de sa seule capacité à contrôler ses besoins. Usines à viande, Forges Atomiques, Usines Moléculaires...
Thèmes
PostCyberPunk
La présence omniprésente du réseau, l’héritage de SIROH, la cybernétique et les biotechnologies. Autant d’éléments à prendre en compte.
Planet Opera
Il existe beaucoup de secrets dissimulés sur la planète qui ne demande qu’à être découvert, que ce soit une communauté isolée, ou un ancien site de l’Untié.

____
Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour préserver l’humanité ?

À cette question les habitants de Venera ont une réponse. Leurs ancêtres ont troqué leurs libertés et leurs dignités pour préserver leurs existences face au cataclysme solaire. Celle-ci a soufflé l’atmosphère terrestre et a balayé la surface de la planète de sa rage destructrice. Pour survivre l’humanité s’est tournée vers son unique espoir l’Unité qui lui a offert un refuge dans les entrailles de la planète, loin de la Fureur d’Hélios. En retour les réfugiés ont été réduits en esclavage, au service d’une toute puissante machine, la tyrannique SIROH.
Une éternité s’écoula avant qu’ils ne redécouvrent la liberté. Elle-ci ne leur fut pas rendue, ils la récupérèrent l’arme au poing. Pour cela ils s’allièrent aux Tribus de Nod, des nomades survivants à la surface et ils commencèrent une longue lutte. Mais alors que la victoire semblant possible, les Tribus les trahirent et détruisirent le cœur de la résistance humaine, le Cercle Brisé.
L’humanité se retrouva dispersée, face à une Unité rancunière. Chaque communauté s’organisa et se restructura pour faire face à l’adversité. Mais dans les cendres de la Résistance l’église Sataniste Théiste se releva, et poussa l’humanité à travailler ensemble dans des croisades pour défaire SIROH. Au final il fallut plus presque trois siècles pour y arriver. Mais une fois l’Unité défaite, les survivants se révélèrent incapables de continuer à travail ensemble.
Au fil du temps, certaines communautés disparurent alors que d’autres naquirent et grandirent. Parmi les irréductibles se trouvait l’Empire de Prisph, une nation pro-Unité. Au début du 7ième siècle, elle se lança dans une guerre planétaire totale. Elle avait à sa disposition une technologie moderne inspirée de l’unité, et en moins d’une décennie, elle soumit près de la moitié de la planète. Mais elle se heurta à deux autres puissants blocs
La CIDC, Confédération International des Dominions Communistes avait moins d’un siècle et cherchait encore a se structurer et stabiliser et cet menace implacable se réléva un puissant outil fédérateur. Le second bloc se trouvait dans le territoire de l’Isher. L’ensemble des complexes qui s’y trouvait s’unifièrent pour faire front a la menace de l’Empire, et pris le nom de OMNI, Organisation Mondial des Nations de l’Isher.
Ensemble ils firent vaciller puis chuter l’Empire. Mais une fois le danger écarté, leurs profondes différences idéologiques les opposa. Pour éviter une guerre planétaire, ils établirent une Convention Internationale, mais surtout, un Conseil de Sécurité Planétaire. Celui-ci remplit son rôle à merveille, mais s’il empêcha les deux nations d’entrer en conflit direct, il ne réussit pas à stabiliser les rapprocher.
Nous sommes dans la dernière décennie du 7ième siècle. Une guerre froide entre les deux blocs a contaminé la moitié de la planète, et utilise les conflits locaux comme zone tampon. La surface est enfin accessible alors que la Fureur d’Hélios semble décroitre et que les Tribus de Nod sont sur le déclin. Des communautés isolées et d’anciens sites antiques ne demandent qu’à être retrouvés.
____

Les liens
-la plaquette de présentation
-le début des règles
-la présentation sommaire de l’univers
-La République de Vesumbrie

Si certaine personne sont intéressé pour faire tester cet univers je suis assez preneur et curieuse vis a vis du retour d’expérience.
En cas de besoin, je peux fournir un scénario jouable ou des précisions sur l’Univers. J’ai principalement orienté mes efforts sur la république de Vesumbrie et sur l’Ordre Marmoréen.

Les règles concernant les Scaphandres sont encore en phase d’équilibrage des statistiques. Concernant les Implants Cybernétiques, ils sont géré comme des aspects, mais dont le score (et pas l’exp) s’ajoute a l’exp de l’effet Icare. Pour le Bioware c’est similaire mais pour le syndrome de Janus.
Dernière modification par Corhakil le jeu. juin 01, 2017 1:05 pm, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Corhakil
Profane
Messages : 18
Inscription : mer. déc. 03, 2008 9:50 pm
Localisation : Franche-Comté
Contact :

Re: [WIP] La Fureur d’Hélios

Message par Corhakil » mar. mai 30, 2017 10:38 pm

Première étape
La création de personnages

-Feuille Personnage Homme/Femme

Exemple de personnage
Image

Quelques généralités :
-Points & niveaux : Les compétences, aspects, langues et les jauges Fatigue/Tension/Faiblesse ont une double valeur, un niveau et un score. Le score correspond aux points investis dans le domaine concerné. À partir d’un certain nombre de points, ils vont débloquer un niveau, qui déterminera
Chaque personnage est défini par un ensemble de compétence et d’aspects. Les compétences sont fixées et définitives, alors que les aspects sont libres. Les joueurs vont investir des points qui vont permettre de débloquer des niveaux suivant l’équivalence suivante :
  • 1 -> Pas -> 1
  • 6 -> Peu -> 2
  • 11 -> Assez -> 3
  • 21 -> ... -> 4
  • 41 -> Très -> 5
-Compétences : Les compétences ont un niveau minimal de 1. Il y a 25 compétences, ce qui implique qu’il faut allouer au moins 25 points dans les compétences. Voici la liste des compétences et leurs correspondances.

-Sympathicus : Il y existe une 26ième compétence, la compétence Sympathie. Celle-ci est une compétence variable dont les expressions les plus connues sont la Sensibilité, la Techno-Empathie et l’e-Synchro. Un personnage ne peut en développer qu’une seul. Chacune correspond à une forme de lien intuitif que peut établir le personnage :
  • Sentibilité > humain : Capacité à lire les émotions et les influencer.
  • Techno-empathie > technologie : Compréhension intuitive et anthropomorphique de la technologie.
  • e-synchro > informatique : Capacité a s’interfacer de manière naturel avec les réseaux informatique.
La compétence sympathie est une subtilité de la fureur d’Hélios auquel je vais consacré plus de précision un peu plus tard.

-Les Langues : Les langues sont à acheter et servent principalement de limite aux interactions sociales. Le basique est une langue particulière. En plus des points investis, les joueurs convertissent le niveau de leurs autres langues en points qui sont automatiquement ajoutés au score de Basique. Ainsi un niveau de 1 dans n’importe qu’elle langue assure un niveau de 1 en basique.
Le Basique est une langue établis par l’Unité est sommaire. Peu de mot, tourner vers le technique et l’efficacité. La plus part des langues sont des évolutions du Basique a certaine exception notable, comme le Néo-Latin des Sataniste.

-Cybernétique/biotechnologie : Lors de la création de personnages, la cybernétique et les biotechnologies sont traitées comme des aspects du personnage. Ils permettent l’achat de dS (dés spéciaux). Cela implique d’acheter une première fois l’aspect normalement, puis une seconde fois pour les dés spéciaux. Chaque niveau en cybernétique est converti en point à ajouter au score de l’Effet Icare. La biotechnologie s’ajoute au Syndrome Janus.
Par exemple : Sverlena est une... ouais, bon disons qu’elle aime les implants. Ses yeux ont été remplacés par des implants cybernétiques. Ceux-ci ont une meilleure résolution, permet de voir la nuit et on une option thermographie. Il s’agit d’un implant, mais de trois aspects :
-Vue perçante : 11->3
-Nyctalope : 6->2
-Thermographie : 6->2
Du coup cela implique 6 niveaux, qui vont se convertir en point pour l’effet Icare, soit deux niveaux
-Effet Icare 6->2
L’effet Icare se soustrait a la jauge de faiblesse et correspond a une défaillance des fonctions biologique par rapport au la machine.
Le Syndrome de Janus est une altération de la personnalité à cause d’un déséquilibre biologique, et se soustrait à la jauge de stress.

Options 1 - Simple
Le joueur dispose de 300 pts qu’il peut répartir librement, dans les limites fixées précédemment. Une variante implique un pool de base de 250 point + 5 par année (mais il faudrait que j’explique la subtilité des années).

Options 2 - NEP
Cette seconde méthode fonctionne en choisissant une Nationalité, un type d’Éducation et une Profession. Cela permet de donner un exemple des aspects disponibles.
Tableau NEP
-----
Comme il est facile de le constater, la création de personnages est plutôt sommaire est incomplète.
— Il reste à compléter le NEP et l’équilibrer.
— Réfléchir à la gestion du matériel, soit de manière mécanique en le traitant comme la cybernétique, soit en créant une étape tampon avec l’achat d’aspect lié à la fortune. Le problème c’est pour le matériel couteux, comme les véhicules, les planques ou les scaphandres.
— Je réfléchis aussi a inclure la création dans un processus plus large de création de groupe.

Tout aide est la bien venu et je suis ouvert à tout conseil.

Répondre