Campagne Shadow of The Demon Lord

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Laurent13
Zelateur
Messages : 68
Inscription : mer. mars 14, 2018 9:53 am

Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par Laurent13 » mer. avr. 18, 2018 1:17 pm

Je me lance dans la création d'une campagne, séduit par le format court de SoTDL, après 4ans sur Pathfinder dans une campagne qui n'en finit plus.

Le pitch de départ est basé sur la crise Curse of the Beastmen (les gens se transforment en hommes-bêtes, de plus en plus nombreux... Causant une panique de pire en pire jusqu'à l'avènement du Demon Lord).
Les PJ jouent 4 nains et 1 gnome qui vivent dans une cité naine des Iron Rocks (montagnes au nord-est des Northern Reaches), envahie et décimée par des créatures démoniaques.
"Officiellement", les PJ cherchent donc à s'enfuir et avant le "boss", voient apparaitre le fantôme de leur vénérable ancêtre nain qui leur annonce une prophétie, qu'ils vont partir trouver un nouvel abri au sud, re-fonder une communauté et qu'en chemin bla bla indices pour les prochains modules bla bla et qu'ils vont arrêter l'arrivée du Demon Lord pour cette fois, et les voilà partis pour dix modules de plus jusqu'à High Stone, occupée par le "King of Carnage" (cf. Curse of the Beastmen), l'origine de tout, à tuer pour reprendre High Stone et s'y installer, après avoir trouvé des renforts auprès du gouverneur de Sixton qui lance ses armées à la conquête de High Stone (parce que y a du monde quand même là bas, et s'ils ont pris la plus grande cité naine du coin, c'est pas pour se faire déloger par 5 demi-portions...).
Les nains ont retrouvé une maison, le Demon Lord est repoussé pour cette fois et la vie est belle.
Mais c'est là que leur est révélé la réalité.
Alors oui ils ont une nouvelle maison, et oui ce n'est pas la fin du monde, mais ce n'est pas guidé par leur vénérable ancêtre nain et une belle prophétie, c'est Diabolus (les créatures démoniaques qui ont pris leur cité dans les Iron Rocks étaient des diables et leurs sbires) qui a monté ce coup (l'invasion de leur cité, la fausse prophétie, l'ancêtre nain imposteur...) pour les guider et les pousser à aller buter le "King of Carnage" et arrêter le Demon Lord, car l'arrivée du Demon Lord l'emmerde tout autant que tout le monde...

Le premier scénario étant un scénar d'initiation, voire même un tutorial, et se déroulant en vase clos dans la forteresse naine, et de manière relativement linéaire, je n'ai pas vraiment de soucis scénaristique qui me bloque pour lancer ma campagne vendredi comme prévu mais... j'ai quand même un gros souci, la motivation de Diabolus.
Pourquoi ce coup monté, pourquoi envoyer ces nains là faire le sale boulot ? C'est là que je sèche... 
Les forces que Diabolus peut utiliser dans notre monde ne sont pas de taille ? Il ne peut pas agir directement contre le Demon Lord ?
Si quelqu'un a des idées des pour les motivations et la nécessité pour Diabolus de passer par les nains...
Juste une chose, les nains ne sont pas des élus, il n'y a pas de prophétie ! 

Merci...

 

Avatar de l’utilisateur
pelon
Messie
Messages : 1147
Inscription : mer. sept. 26, 2012 9:41 am
Localisation : Palaiseau 91

Re: Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par pelon » mer. avr. 18, 2018 4:10 pm

Il a un pacte qui l'empêche d'aller directement affronter son ennemi

Avatar de l’utilisateur
Mat
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2427
Inscription : jeu. août 03, 2006 12:09 am
Localisation : Paris

Re: Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par Mat » mer. avr. 18, 2018 6:45 pm

Ce n'est pas obligatoirement diabolus qui a monté le coup, mais un de ses séides. Le tout pour se faire mousser aux yeux de son patron ?

Après pourquoi seulement les joueurs auraient été "recrutés" . D'autre nains / humains / pourraient avoir été recrutés , se qui fait plus de gens motivés pour aider les pj. Les joueurs n'étant que des recrues parmis d'autres.

Ensuite il faut bien être conscient que les diables aiment jouer sur tout les tableaux . Donc si les recrues pouvaient se corromprent à fond en réalisant la fausse prophétie c'est encore mieux, car leurs âmes finiraient au fond des enfers nourrissant les diables qui les ont fait chuter, après avoir contré les plans du démon lord.

Donc ça peut laisser entendre que pour vaincre le démon lord il faudra obligatoirement se salir les mains et l'âme. Comportement deviant, ambition, utilisation d'objets corrupteur etc...

Si tu pars du principe que les PJ ne sont pas seuls à avoir été recrutés, ce groupe de pnj va lui se pervertir de plus en plus sous les manipulations diaboliques. Et cela va entraîner les PJ dans une spirale interessante. Que faire avec ces PNJ que l'on a appris à apprécier et qui se sont battues à vos côtés et qui partent en sucettes et commettent des actes horribles car " la fin justifie les moyens ? Si encore mieux se sont les PJ qui acceptent cette philosophie, se seront les PNJ qui joueront le rôle de vertueux (sic) moralisateurs mais sombrant eux aussi.

Bref ajoute du drama, et ne scripte pas autant ta campagne. L'idée de base est bonne, mais peut être que les PJ n'arriveront jamais a destination ou finiront par réaliser d'autre chose que se que tu avais prévu. Mais dans tout les cas ils seront sous la "protection" d'un diable qui compte bien les utiliser et en faire des héros corrompus.
"Débouler chez des inconnus, de préférence bien plus faibles que soi, les menacer, les tuer pour leur voler leurs biens... c'est vrai qu'à donj, ça n'irait choquer personne ; tout au plus on dirait qu'il y a un problème équilibrage dans l'opposition." Capitaine Caverne 11/12/16

Laurent13
Zelateur
Messages : 68
Inscription : mer. mars 14, 2018 9:53 am

Re: Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par Laurent13 » mer. avr. 18, 2018 8:41 pm

Vraiment très intéressante, l'idée de "l'autre groupe" et de la corruption, ça va me faire changer énormément de choses mais heureusement je n'avais écrit que les synopsis des dix modules.
En effet le serviteur de Diabolus plutôt que Diabolus lui-même présente un double avantage, premièrement, le "niveau" du projet, qui n'est lancé que par un sbire, plutôt qu'un Dieu qui s'intéresse a des personnages insignifiants et deuxièmement, un impact négatif au final voulu en demi-teinte car même si commandité par le diable, le résultat final reste positif ("haha si t'as gagné au loto c'est parce que je t'ai bien manipulé pour te forcer à acheter dix tickets eheheh"... "Heu.. OK... Et ? J'ai gagné quand même..."). Alors qu'avec un sbire, cela lui aura peut être valu une promotion et il devient une vraie menace, grâce aux PJ, et donc, entre la corruption du groupe, d'autres PNJ, la création d'un adversaire redoutable (contre le monde, pas les pj, qui seront niveau 10 et OUT), ça reste une victoire contre le démon lord qui aura coûté cher...

Pour ce qui est du côté scripté, disons que le principe est un peu une structure où chaque scenario serait un "épisode", ainsi, quand l'aventure qui se déroule dans la dark forest sera finie, la session suivante commencera par " une fois sortis de cette foret, la route vous a menée aux portes de Good Fortune et...". Chaque scénario ne sera pas linéaire et ce qui s'y passe aura un impact sur la suite, mais globalement, la grande trame le sera.
C'est voulu et assumé, autant par moi que les joueurs. On fait une pause dans une très longue campagne beaucoup plus ouverte, alors ça nous changera !

Avatar de l’utilisateur
Mat
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2427
Inscription : jeu. août 03, 2006 12:09 am
Localisation : Paris

Re: Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par Mat » mer. avr. 18, 2018 10:47 pm

Regarde le supplément "Scions of the Betrayer" pour une inspiration de ton Diable.

 
"Débouler chez des inconnus, de préférence bien plus faibles que soi, les menacer, les tuer pour leur voler leurs biens... c'est vrai qu'à donj, ça n'irait choquer personne ; tout au plus on dirait qu'il y a un problème équilibrage dans l'opposition." Capitaine Caverne 11/12/16

Laurent13
Zelateur
Messages : 68
Inscription : mer. mars 14, 2018 9:53 am

Re: Campagne Shadow of The Demon Lord

Message par Laurent13 » mer. avr. 25, 2018 7:41 am

Première partie un peu chaotique (j'ai utilisé la règle optionnelle des zones pour les déplacements, pas de plan visuel, pas de pions, avec des joueurs habitués à jouer en case par case a PF ou dd5) mais très énergique, tout le monde était plutôt content (notamment de passer un niveau a la fin de la session, avec moi c'est plutôt une fois tous les six mois d'habitude :D ).

Bref j'ai "inventé" une règle maison, afin de nuancer les réussites et les échecs...
Si, sur un bane, un 1 ou un 2 sort, ça fait une complication (donc "non et..." si échec au test, "oui mais..." si réussite). Si un 6 sort, c'est un bonus ("non mais..." ou "oui et...").
Pour les boons c'est sur un 1 seulement les complications et sur 5-6 les bonus.
Ça permet de varier la narration (souvent symbolisé par un boon à la prochaine action, ou un bane a l'ennemi), d'encourager les joueurs a chercher a grappiller des boons, et ça a rendu le tout très dynamique (et épuisant).

Mes joueurs n'ont quasiment (voire jamais) dit " j'attaque", et le "boss de fin" n'a subi des dégâts que de la part d'un joueur tentant de l'enflammer avec une torche. Les autres ont tenté tout un tas de trucs (se suspendre au bras tenant son arme - des nains rappelez vous !, l'impressionner en montant sur les épaules de l'un et de l'autre entouré d'une cape, tenter un supplex arrière....) avant de chercher à coordonner une fuite plutôt que de chercher à le tuer (avec un PJ inconscient tout de même).

En étant sans pitié ils seraient TPK je pense, mais comme ce n'est pas le plan des diables, le "boss" les as laissé s'enfuir (au lieu de couper les doigts a celui tombé qui se raccroche au bord du précipice, il se retourne pour aller essayer d'amputer celui inconscient à terre....).
En effet ne pas hésiter a être généreux avec les boons, ça ne déséquilibre pas les choses au contraire et il se passe toujours un truc avec mon système de "oui et.../oui mais../ etc..".

Plutôt content de cette première session, deux choses pour améliorer, une représentation visuelle des actions courtes/longues, parfois les joueurs étaient perdus (j'ai déjà joué ce round ci ou c'était le précédent) et les habituer à plus suivre l'action même quand c'est pas leur tour (transition de PF au " theater of the mind" et au système d'initiative de SotDL).

Répondre