Orientaliser Coriolis

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3107
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Sama64 » jeu. avr. 19, 2018 1:56 pm

discussion très intéressante (je ne connais pas Coriolis, même si j'avais été tenté par le foulancement)
n'y aurait-il pas de choses à récupérer/ cannibaliser dans la gamme Al Qadim (pour ADD2) ?

par exemple dans Al Qadim, il y a plusieurs dieux, mais une entité au-dessus (La Destinée) ; et suivant les écoles d epensée (il y en a plusieurs) les rapports entre la Destinée et les dieux sont différents, de même que leur origine

quelques thèmes au hasard que j'ai retenu : 
  • importance des apparences (ou d'aller au-dela des apparences) : tel PNJ se fait passer pour un autre pour surprendre ou se cacher (CF le noble déguisé en mendiant)
  • le merveilleux : cotoyer des animaux (ici ET) étranges, pouvant enseigner des choses aux humains, ou par exemple une petite planète (ou astéroide) qui se révèlerait être un être vivant colossal
  • objets (technologie) merveilleux même si incompréhensibles pour les humains

et je rejoins une des propositions précédentes : utiliser des entités (extra terrestres ou IA) pour leur faire donner le rôle des génies me paraît excellent


Je m'empresse par ailleurs de cannibaliser les epigraphes listées par Kobayashi pour ma campagne Al Qadim  :yes:
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Dox
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3683
Inscription : dim. oct. 26, 2014 10:42 am
Localisation : Dijon

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Dox » jeu. avr. 19, 2018 2:05 pm

Kobayashi a écrit :
jeu. avr. 19, 2018 12:59 pm
Alors j'avais posté ça sur la communauté G+ du jeu donc c'est en anglais : 
Merci beaucoup ! :)
 
Le JDR : le poids des mots, le choc des dés ! :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 3269
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Kobayashi » jeu. avr. 19, 2018 2:20 pm

Mais de rien :D

Dans les autres sources rapides à exploiter: GURPS Arabian nights (insuffisant pour créer un jeu mais dans le cas présent ça peut déjà se révéler très utile).
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2398
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Julian_Manson » jeu. avr. 19, 2018 2:48 pm

je pense que c'est une mauvaise idée d'orientaliser Coriolis, autant créer ton propre univers de SF en utilisant leur système (qui est facile à adapter).
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Nevym
Zelateur
Messages : 79
Inscription : ven. juil. 10, 2015 2:57 pm
Localisation : Région Nantaise

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Nevym » jeu. avr. 19, 2018 3:12 pm

La lecture du roman "When Gravity Fails" dont est tiré le supplément est pas mal aussi. Je ne connais pas le supplément donc je ne saurais dire lequel vaut mieux par rapport à l'autre... :) 

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 3269
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Kobayashi » jeu. avr. 19, 2018 3:18 pm

En général c'est toujours mieux de lire l'original que la copie carbone-JDR mais dans le cas présent tous les éléments sont déjà décortiqués pour une utilisation en JDR, qui plus est dans une ambiance SF. Plus simple, plus rapide, plus efficace... Le côté obscur de la bibliographie en quelque sorte.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Nevym
Zelateur
Messages : 79
Inscription : ven. juil. 10, 2015 2:57 pm
Localisation : Région Nantaise

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Nevym » jeu. avr. 19, 2018 3:21 pm

Merci pour la précision. Je vais surement me laisser tenter par la copie-carbone JDR  :)

Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Dieu volubile
Messages : 2271
Inscription : lun. sept. 05, 2005 3:50 pm
Localisation : Lille

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Wenlock » jeu. avr. 19, 2018 3:25 pm

Je suis très déçu par ce que j'ai lu dans le fil Coriolis, d'autant que j'ai mené une longue campagne de space-opera où l'Islam et ses multiples sous-ensembles ont pris une importance certaine par pur intérêt des joueurs (ce n'était pas un élément dominant du setting quand on a commencé à jouer) : j'étais donc bien curieux de ce que donnerait un contexte dont ce serait carrément le socle et, en fait, c'est pas le cas.

Pour "orientaliser" Coriolis, j'aurais alors quelques propositions, dont plusieurs que j'emploie moi-même dans d'autres JdR, puisque j'ai aussi mené de l'espionnage à Beyrouth...

1) Ancrer le contexte dans des principes culturels autrement plus orientaux
Pour généraliser assez grossièrement, là où la culture occidentale est individualiste, "agônistique" ("baston !"), triomphale (les victoires et la réussite sont plus racontées que les échecs), hyperactive et extrêmement anthropocentrique (on ne parle que des gens, et souvent que de nous), l'Orient est sensiblement plus communautaire, dramatique et métaphysique, mais aussi sensuel : le thème central de nombre d'histoires n'est pas de lutter contre le destin mais d'y accepter sa place, notamment pour profiter de la vie (je ne sais pas encore bien comment ça pourrait s'emmancher avec le libre-arbitre rôliste, mais il y a sans doute des choses à tenter).
Plus particulièrement, je propose ci-dessous quelques notions culturelles récurrentes au Proche-Orient, en vous prévenant que -presque "par définition"- ça risque de faire tout bizarre à un paquet de joueurs et de MJ occidentaux :

► la tension fondamentale entre le tawhid (l'unicité dans l'Islam) et le polythéisme (vous l'aviez déjà), mais aussi entre l'Islam-nation et le tribalisme (un problème discuté par les intellectuels musulmans depuis un bon millénaire).

les multiples islams : au moins aussi variés que les christianismes de par l'absence d'un clergé central, les différents courants de l'Islam suffisent déjà à alimenter de nombreuses tensions culturelles, religieuses et donc politiques (puisque souvent, en Orient, religion et politique sont intrinsèquement unies), et ce sans même compter le tribalisme.
La notion même du tawhid induit évidemment une sévère dichotomie entre la tolérance religieuse (qui est inscrite "en dur" dans le Coran) et la manie de déclarer son voisin "infidèle" dès qu'il s'écarte de votre Vérité. Car, dans la pratique, les Islams ne sont au mieux tolérants qu'avec les autres religions du livre : entre eux (et notamment entre les 6 dynasties originelles), c'est la guerre perpétuelle pour savoir qui est le plus pur, le plus respectueux de l'héritage du Prophète, et mérite donc de polariser l'union (sacrée) du monde musulman.
Sur terre, et depuis quelques siècles, ce sont plutôt les Sunnites qui gagnent mais l'isolement des colonies inter-stellaires devraient avoir généré des mondes chiites, kharidjites, druzes et tout plein de variantes "salafistes" (retour aux fondamentaux sunnites... même si, déjà parmi ceux-là, y a plein de courants concurrents).

les valeurs familiales, potentiellement jusqu'au sentiment tribal (donc) : il n'y a quasiment pas de personnages "indépendants" dans la culture orientale, tout le monde appartient à un clan ou à une cellule familiale qui seront vraiment présents dans l'histoire. Par exemple, on y voit beaucoup les parents et les épouses des héros (oui, bon, ça reste macho : c'est pas l'orientalisme qui va décoincer l'Occident), la tension entre la volonté individuelle et l'autorité patriarcale y est constante (et, souvent, l'autorité gagne), la plupart des alliés sont des oncles ou des cousins...
Je suggère vivement d'appliquer ça très fort entre les PJ.

le fatalisme, notamment l'idée récurrente que la destinée des gens (leurs ambitions, leur avenir, leurs problèmes...) et bien plus dépendante de la volonté divine (et donc cosmique) que du pouvoir individuel (ce qui risque de créer une tension curieuse, mais intéressante, avec l'idée même de libre arbitre rôliste).
À mes yeux, ça se marie extrêmement bien avec le voyage spatial, ce côté "c'est pas l'homme qui prend l'espace, c'est l'espace qui prend l'homme", l'angoisse de sa propre petitesse dans le cosmos, l'impression générale d'impuissance (qui n'empêche pas l'acharnement à essayer, des fois qu'Allah, cette fois, vous récompense) et tout ce que ça génère de superstitions (bénir les vaisseaux, purifier le matériel, appliquer la Loi religieuse en priorité des préoccupations techniques...).

les rites : en plus des pratiques exactement religieuses, l'Orient vit généralement de manière beaucoup plus ritualisée que notre Occident discourtois, pressé et irrévérencieux. Ce qui est complètement cohérent avec une vision cosmique et "théo-centriste" du monde, où les humains ne sont que des invités, éventuellement des serviteurs, et pas vraiment des maîtres conquérants (ça n'empêche pas les contradictions, hein, mais elles sont assez "exceptionnelles", justement), et où il est plus important de se concilier les faveurs des puissances supérieures que d'optimiser l'action individuelle.
Donc, déjà, on est peut-être moins organisé, mais on est polis, en Orient.
On considère souvent qu'il y a UNE bonne manière de faire chaque chose, et que ce qui mérite d'être fait mérite d'être bien fait, même si ça doit prendre du temps. Le quotidien est très découpé et, si on se préoccupe assez peu de l'heure (les seules qui soient vraiment importantes seront signalées par l'appel du muezzin), il est par contre important de faire les choses dans le bon ordre, dans le bon sens et respectueusement, en remerciant Allah à chaque étape. On emploie plein de phrases toutes faîtes (généralement religieuses), on accorde une valeur esthétique suprême aux cycles, à la répétition, aux maillages et aux recommencements. On inscrit des prières au seuil des maisons et des bénédictions sur les véhicules, on se purifie et on prie régulièrement, on applique les techniques de réparation ancestrales et les recettes de mémé. Il y a une claire notion de mise en scène, de cérémoniel, d'habillage et d'enrobage, même dans l'expression des sentiments ou de la violence.
Être "civilisé", en Orient, c'est faire comme toujours, proprement, régulièrement et respectueusement, plutôt que de foncer vers le gain immédiat à l'occidentale.

le drame, l'échec et la violence corporelle, qui sont bien plus présents dans la fiction orientale qu'en Occident (on en causait brièvement dans l'aversion de l'échec) : non seulement on y raconte beaucoup plus les défaites que dans la culture "triomphale" de l'Occident, mais on y met aussi en scène des pertes bien plus lourdes et plus fréquemment irréversibles (plein d'histoires d'amputations, de fascination morbide et de drames familiaux). La tragédie, en particulier l'endurance et même la soumission au malheur sont des notions récurrentes, et parfaitement cohérentes avec le fatalisme cosmique : on accepte son lot et on tâche de survivre, éventuellement on sublime, mais on ne résiste guère (parce que, sensément, Allah décidera : si on est respectueux et pur, les chances sont meilleures que si on se révolte).

la douceur de vivre et la sensualité : alors là, attention à la dépressurisation culturelle.
L'Orient peut nous paraître extrêmement prude, mais c'est généralement une erreur d'interprétation, à la fois due à la différence entre "consumérisme" et "appréciation" d'une part (l'Orient a souvent l'impression, justifiée, que l'Occident gâche ses richesses au lieu de les apprécier, y compris dans la sexualité), d'autre part à la sur-représentation des islamistes coincés du cul dans les médias occidentaux modernes. D'ailleurs, quand c'était l'Europe du XIX° siècle qui serrait les fesses en se flagellant le rigorisme, tout "l'Orientalisme" consistait encore à s'extasier sur les couleurs, la sensualité et la "décadence" de l'Orient.
Parce que dans un monde où l'on ne décide pas de grand-chose mais où on va en prendre plein la gueule jusqu'à ce qu'Allah décide de notre sort, il est vraiment important de ne pas se presser, pour prendre le temps d'apprécier les bonnes choses et les plaisir simples, de la bouffe au sexe en passant par le jeu, le relationnel et l'amitié, les couchers de soleil et les balades sur la plage, la bonne musique et la fête, la chicha et le haschich (même si l'ivresse est mal vue dans l'Islam, elle est indissociable de l'Orient : même la prohibition de l'alcool n'a pas réussi à la faire disparaître), le confort et les fringues (à la fois confortable et élégante, voire "bling"), le maquillage et les parfums, la propreté et la déco, la poésie et la philosophie...
C'est particulièrement frappant à travers l'histoire, quand on compare la manière dont (par exemple) même la bourgeoisie occidentale se vautre dans la crasse, l'inconfort et s'acharne au labeur comme à l'agitation jusqu'à la Renaissance, pendant que l'Orient perfectionne l'art d'être à la fois à l'ombre, confortablement allongé et de déguster des oranges en jouant de l'oud pendant que le bassin des jardins reflète le soleil sur l'exquise mosaïque colorée. Juste pour situer, à des époques où l'Europe entasse encore de gros cailloux pour faire des forteresses mal-commodes et obscurcies par les fenêtres trop petites où ne rentre que l'humidité (le XIV°, par exemple), quand l'Arabie andalouse construit des citadelles, ça donne plutôt l'Alhambra. Alors certes la prospérité joue mais, là, vraiment, ça pourrait presque être sur une autre planète.

Et, au passage, deux proverbes Arabes pour votre collection :
Celui qui ne fait pas état de la vérité est un diable muet.
Quand tu tires la flèche de la vérité, trempes-en la pointe dans le miel.

J'ai encore quelques autres propositions que ces principes culturels, j'vous en causerai plus tard...
Dernière modification par Wenlock le sam. avr. 21, 2018 1:08 am, modifié 4 fois.
Sébastien Delfino, partisan des vrais blases sur Internet.

► Théories rôlistes en méthodo presque claires dans les CARNETS LUDOGRAPHIQUES, podcasts du blog Memento Ludi !
cinÉtic, système générique, discussions & CR de campagneS (index p1)

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3324
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Elijah Shingern » jeu. avr. 19, 2018 3:37 pm

Wenlock a écrit :
jeu. avr. 19, 2018 3:25 pm
Sur terre, et depuis quelques siècles, ce sont plutôt les Sunnites qui gagnent mais l'isolement des colonies inter-stellaires devraient avoir généré des mondes chiites, kharidjites, druzes et tout plein de variantes "salafistes" (retour aux fondamentaux sunnites... même si, déjà, y a plein de courants concurrents).

Tu écris beaucoup de choses très intéressantes, et je dois avouer que j'étais justement en train de réfléchir à ça - l'éclatement de la Foi en une myriade de dogmes différents selon les colonies interstellaires, et notamment dans les ceintures d’astéroïdes ou chez les nomades de l'espace (J'imaginais justement le développement d'un Kharidjisme plus ou moins takfiri dans certaines stations isolées :mrgreen:, et de retravailler l'Ordre du Pariah comme une version spatiale du Chiisme duodécimain.)

C'est quelque chose qui manque très cruellement dans Coriolis.

EDIT : D'ailleurs, la lecture de la "Crise du Monde Moderne" d'Abd al-Wâhid Yahya (aussi connu sous le nom de René Guénon), n'est pas sans intérêt pour développer l'antagonisme Tradition/Modernité.
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Dieu volubile
Messages : 2271
Inscription : lun. sept. 05, 2005 3:50 pm
Localisation : Lille

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Wenlock » jeu. avr. 19, 2018 3:43 pm

(J'ai rajouté un bout sur les rites, qui avait sauté au copier-coller.)
Je compte bien revenir sur le nomadisme et le sens du voyage, oui. Mais plus tard : là faudrait que je bosse un peu. ;)
Sébastien Delfino, partisan des vrais blases sur Internet.

► Théories rôlistes en méthodo presque claires dans les CARNETS LUDOGRAPHIQUES, podcasts du blog Memento Ludi !
cinÉtic, système générique, discussions & CR de campagneS (index p1)

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Sammael99 » ven. avr. 20, 2018 6:16 am

Kobayashi a écrit :
jeu. avr. 19, 2018 12:59 pm
Alors j'avais posté ça sur la communauté G+ du jeu donc c'est en anglais : 

Traductions à la volée (en Italique ceux dont la traduction me déplait):

Un homme qui se noie n'est pas gêné par la pluie.
Sois un lion sur tes terres et un renard sur celles des autres.
Embrasse l'armée que tu ne peux briser.
Si tu es une enclume, sois patient; si tu es un marteau, frappe fort.
N'ouvre pas une porte que tu ne pourras refermer.
Questionne l'homme d'expérience plutôt que l'homme de lettres.
Seules trois choses sont certaines dans la vie, la naissance, la mort et le changement.
Une faute connue vaut mieux qu'une vérité inconnue.
Celui qui se noie agrippera même un serpent.
Les vents ne soufflent pas selon le désir des navires.
Fais de lui ton déjeuner avant qu'il ne fasse de toi son dîner.
Ce que le vent apporte, le vent remportera.
Une main délicate mènera même un éléphant par son poil.
La promesse est un nuage; la pluie est sa réalisation.
Ne coupe pas l'arbre qui te fait de l'ombre.
Qui veut manger du miel doit accepter les piqures.
Même le paradis n'est pas une joie sans la compagnie des autres.

Contributed by Matt Key
Le manque d'intelligence est la plus grande des pauvretés.
Un arbre commence par une graine.
Si le vent souffle, chevauche le.
L'arrogance amoindrit la sagesse.
Tout soleil finit par se coucher.
Un voeu ne rendra un pauvre riche.
Il n'y a jamais aucune foule à la Porte de la Patience.
Crois ce que tu vois, et mets de côté ce que tu entends.
L'arrogance est une mauvaise herbe qui pousse essentiellement sur le fumier.
Demande à ta bourse ce que tu peux acheter.
Le fruit du silence est la tranquillité.
L'ignorance est la pire des connaissances.

J'en rajoute quelques uns:

Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse.
Ne dis pas tes peines à autrui ; l'épervier et le vautour s'abattent sur le blessé qui gémit.
Celui qui cache son secret est maître de sa route.
Le chameau ne voit pas sa propre bosse, il voit la bosse de son frère.
Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave. Celui que tu prononces est ton maître.
N'ouvre la bouche que si tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence.
Dans la nuit noire, sur la pierre noire, une fourmi noire. Dieu la voit.
Si vous entrez parmi les borgnes, fermez un oeil.
Vous oublierez peut-être les gens avec qui vous avez ri, mais jamais ceux avec qui vous avez pleuré.
Qui ment pour toi, mentira contre toi.
Un chien reste un chien même si il a une queue en or.
Un chien reconnaissant vaut mieux qu'un homme ingrat.
Quand le lion saigne, les chacals reprennent courage.
L'âne peut aller à la Mecque, il n'en reviendra pas pèlerin. (à adapter)
Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel.
Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre.
Ne jugez pas le grain de poivre d'après sa petite taille, goûtez-le et vous sentirez comme il pique.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Sammael99 » ven. avr. 20, 2018 6:18 am

Julian_Manson a écrit :
jeu. avr. 19, 2018 2:48 pm
je pense que c'est une mauvaise idée d'orientaliser Coriolis, autant créer ton propre univers de SF en utilisant leur système (qui est facile à adapter).

Merci d'en débattre sur l'autre fil, comme demandé lors du post originel.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Sammael99 » ven. avr. 20, 2018 6:29 am

@Wenlock c'est génial.

Si j'ai le temps je vais essayer de décliner certains de tes principes en propositions ludiques pour Coriolis.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Dieu volubile
Messages : 2271
Inscription : lun. sept. 05, 2005 3:50 pm
Localisation : Lille

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Wenlock » ven. avr. 20, 2018 9:40 am

Sammael99 a écrit :
ven. avr. 20, 2018 6:29 am
@Wenlock c'est génial.

Si j'ai le temps je vais essayer de décliner certains de tes principes en propositions ludiques pour Coriolis.
Je suis bien content que ça te serve. :)
J'ai commencé à écrire la suite, sur la culture du voyage, du commerce et de l'astronomie dans le monde "arabo-musulman".

EDIT : ah ben ça va prendre un peu de temps, j'ai eu le malheur de vouloir "consulter et éditer" le brouillon en oubliant que ça défonçait toutes les balises. En voilà une fonction qu'elle est très utile.
 
Sébastien Delfino, partisan des vrais blases sur Internet.

► Théories rôlistes en méthodo presque claires dans les CARNETS LUDOGRAPHIQUES, podcasts du blog Memento Ludi !
cinÉtic, système générique, discussions & CR de campagneS (index p1)

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Prêtre
Messages : 398
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: Orientaliser Coriolis

Message par Ecorce » ven. avr. 20, 2018 10:28 am

Wenlock a écrit :
ven. avr. 20, 2018 9:40 am
EDIT : ah ben ça va prendre un peu de temps, j'ai eu le malheur de vouloir "consulter et éditer" le brouillon en oubliant que ça défonçait toutes les balises. En voilà une fonction qu'elle est très utile.

Tu dois mal l'utiliser, j'utilise cette fonctionnalité personnellement et ça ne me casse rien.

Quand tu crées un brouillon, va dans "Panneau de contrôle de l'utilisateur" puis "Brouillons". N'ouvre pas le brouillon, clique sur le lien "Charger le brouillon", et ainsi tu retrouveras tes chères balises.
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Répondre