Des cartes de sécurité émotionnelle

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » dim. nov. 04, 2018 8:55 pm

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que cela me trotte dans la tête, et cela commence à prendre donc je vous présente les esquisses de ces cartes de sécurité émotionnelle. L'idée basée sur les cartes X et O est de combiner en une aide de jeu une variété de moyens de communication (objet-carte, safeword, signe gestuel) des techniques voisines : carte X, Script edit, check in, opt out, etc.
Image
Cf ce lien.
Ces cartes seront à terme accompagnées de quelques pages explicatives de ces outils et de crédits-références. Je me tâte aussi à faire des cartes d'aide à la création du contrat social et de charte de bonne conduite pour club/convention.

Qu'en pensez-vous ? Ca vous paraît trop confus ? Vous verriez d'autres types de cartes à ajouter ?
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9811
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Inigin » lun. nov. 05, 2018 6:53 am

J'adore ! :bravo:
J'ai un peu de mal à voir l'utilité de la carte D (je n'ai pas ouvert les liens), mais dans le principe (si on ne veut pas s'en servir au pire on ne s'en sert pas).
Les cartes d'aide à la définition de contrat social seraient très utiles. Pour les chartes, c'est plus un outil macro pour organisatrices de convention (hors table, à plus forte raison sur des activités de planification, a-t-on besoin d'aides synthétiques ou d'un bon gros article de fond ?)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » lun. nov. 05, 2018 7:49 am

Merci :)
La carte D, c'est le bow out en GN, qui sert à s'esquiver d'une scène en tant que joueur pour des raisons méta (inconfort psychique, mais aussi besoin physiologique, demande d'intervention hors fiction "dans le monde réel", etc.) tout en indiquant dans la fiction que le perso qu'il incarne, lui, est toujours dans la scène et ne réagit pas d'une façon spéciale à ce qui s'y passe.
Au début, je me disais que c'était un truc spécifique au GN (ou au JDR virtuel avec le fameux "away of keyboard"), puis j'ai repensé à des scènes que j'avais vécues, où les joueurs insistaient pour que l'on fasse du RP et où moi (pourtant souvent dans ces conditions le perso "social") ça me gênait, que ce soit parce que j'étais pas dans le mood ou parce que ça me sortait trop de ma zone de confort. J'aurais aimé alors pouvoir indiqué de manière légitime que mon perso social le faisait, mais que moi en tant que joueur je la mettais temporairement en veilleuse.

Pour les cartes sur la charte, je voyais aussi ça comme un moyen de sensibilisation, pour qu'en voyant la carte, les joueurs "Ah ouais, c'est vrai qu'il y a cette charte qu'on m'a fait signer à l'inscription", ou "Au fait, notre club n'a pas de charte, non ?"
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

FLCEOAP
Initié
Messages : 131
Inscription : mar. oct. 03, 2017 5:53 pm

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par FLCEOAP » lun. nov. 05, 2018 8:47 am

Ca me paraît être une excellente idée !

Au départ, je ne comprenais pas non plus le rôle de la carte D mais avec tes explications, c'est plus clair. Cependant, je trouve alors que l'iconographie induit en erreur. En effet, je ne vois pas pourquoi un "facepalm" représenterait un besoin biologique impérieux, la nécessité d'aller respirer dehors le bel air pollué en grillant une clope, etc.

Si j'ai bien compris, elle sert à indiquer :
  • OK, vous pouvez faire votre scène à laquelle je n'ai pas envie d'assister bien que mon perso soit là et écoute ce qui se passe
  • Ca m'intéresse mais, oups, je dois m'éclipser quelques instants...
Peut-être faudrait-il mettre un gars qui s'en va avec un panneau sous le bras qui porterait les lettres "AFG" ("Away From Game") ?

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » lun. nov. 05, 2018 11:34 am

L'iconographie, c'est en fait le signe gestuel que tu peux faire si tu ne préfères pas verbaliser le safeword "je sors" (peut-être trop anodin pour être identifiable ?) ou ne pas brandir la carte D.
Dans la technique GN, le joueur met en fait la main en masque devant ses yeux, comme pour créer un écran entre lui et la fiction:
Image
Mais je n'ai pas trouvé d'image pour montrer cela exactement, d'où le détournement du "facepalm" (j'espérais que ça ne se percevrait pas trop comme tel, c’est raté).

Mais je pourrais remplacer D par AFG si c’est plus compréhensible (je ne joue pas au jeu vidéo, donc pour moi AFK ne veut pas dire grand chose).
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Doji Satori
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1834
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Doji Satori » lun. nov. 05, 2018 1:03 pm

Un en pause éventuellement ?
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » lun. nov. 05, 2018 1:08 pm

La pause se trouve sur 3 cartes en fait : "X" (pause, il faut que je me sorte de cette situation, j'arrive plus à respirer), "HF" (temps mort stp, en fait, t'essaie de séduire mon perso ? ça te dérange si celui-ci envoie le tien sur les roses de manière cruelle ?) et "D" (continuez sans moi, faut que je prévienne ma copine que j'ai oublié mes clefs).
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Transcendé
Messages : 752
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Mole Shaman » lun. nov. 05, 2018 3:56 pm

Je trouve que c'est une très bonne idée et les cartes sont bien pensées et utilies. J'aime beaucoup la carte D qui m'aurait aussi été bien utile parfois !

Une question ; Pourquoi O pour la carte "augmente la tension " ? C'est une référence à un interrupteur enclenché ? Le signe + serait peut être plus parlant ? Le signe O me fait penser au "Tout va bien" de plongée et semble contre-indiqué.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » lun. nov. 05, 2018 4:18 pm

O c'est pour "Oui, vas-y, c’est bon, fait-moi mal". Comme l'spect consentement me paraissait plus important, j'ai conservé le signe "ok", mais j’avais pensé aussi au signe "viens/come on" pour l'aspect "monter la tension".

En fait la carte O, c’est d'abord pour signaler le "Oui, tout va bien", et le bouton apporte l'option "fait monter la tension", mais si tu ne le "presses" pas on reste sur le oui.

Mais peut-être que c’est confus ?
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » mar. nov. 06, 2018 10:21 am

Suggestion de Thomas Munier sur les Courants alternatifs :
Tes cartes sont vraiment très bien ! Je crois qu'elles seront d'autant plus pratiques si on les imprime d'un bloc sans les séparer, ça fait une sorte de tableau de commande à mettre au milieu de la table. Ou alors en imprimer un deck par joueuse si on manque de place au milieu de la table.

Je trouve comme toi qu'un AFG, et même d'ailleurs plutôt un AFK (j'ai vu pas mal de gamers rôlistes employer cette expression pendant une partie de jeu de rôle) colle plus que D.

Parce que D "dissociation" conviendrait mieux pour une carte supplémentaire que j'aimerais te suggérer, inspirée d'un des signes gestuels développés par Felondra. Il s'agit de croiser les doigts pour dire "C'est mon personnage, pas moi". Par exemple Felondra l'a utilisé pendant une scène où il a engueulé le personnage d'une autre joueuse, il gardait tout le temps deux doigts croisés pour que la personne comprenne bien que Felondra était in character et qu'en vrai, il n'était pas du tout fâché après la joueuse.
Ma réponse:
Ah oui, j'avais noté ce signe mais j'y avais pas repensé, merci !

Quant à la forme des cartes, j'y avais aussi pensé: une (grande) page avec 4 bords de "tableau", comme le monopoly. C’est ce que fait la fleur de consentement en fait : http://www.gamestogather.org/wp-content ... PrintJ.pdf
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9811
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Inigin » mar. nov. 06, 2018 10:28 pm

C'est toujours le personnage, pas la joueuse, sauf si on dit qu'on sort de la fiction. mais c'est aussi une question de niveau d'interprétation par défaut.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Dieu aux ailes de papillon
Messages : 3093
Inscription : lun. août 27, 2007 7:05 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par KamiSeiTo » mer. nov. 07, 2018 8:14 am

Par expérience, Inigin, quand tu balances un "put*** ! Mais tu vas arrêter avec tes idées de mer** ?! On a déjà failli crever la dernière fois !" ou truc du genre en y mettant le ton, tu peux être bien plus à l'aise et le balancer bien franchement si tu croises les doigts ostensiblement devant toi. n_n
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.
Brand.

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » mer. nov. 07, 2018 8:37 am

@Inigin @KamiSeiTo Je pense que ça vaut le cout de pouvoir le préciser, parce que ce n'est pas évident avec tous les joueurs (une colère par exemple, surtout dans une situation énervante, peut être difficile à attribuer quand l'immersion/le bleed devient fort).

En outre, cette carte pourrait servir, avec d'autres, à un autre but que la sécurité émotionnelle, en étant des cartes de méta-techniques pour créer un 2e canal de communication, méta, entre joueurs, dans la lignée de la pratique d'Eugénie et Félondra.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Dieu aux ailes de papillon
Messages : 3093
Inscription : lun. août 27, 2007 7:05 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par KamiSeiTo » mer. nov. 07, 2018 8:48 am

Ah mais je suis d'accord avec toi ! (J'étais peut-être pas clair.)
Les doigts croisés auxquels je fais référence, c'est ceux "de Felondra", on était joueurs sur la même table où on s'est dit que développer des gestes ce serait bien. n_n

Ce que je voulais dire, c'est que même si le "receveur" de la phrase n'avait en fait pas besoin qu'on lui précise que ça ne vient pas du personnage, ça peut quand même être utile pour "l'émetteur". C'est mon cas où j'aime bien incarner un peu les émotions de mon perso, mais j'ai souvent la crainte que la différence joueur perso soit mal reçue, et du coup ce geste (ou cette carte dans ta proposition) me sert surtout pour me rassurer et donc me libérer moi.

C'était vu plus comme un deuxième canal, à notre table, mais il y a des endroits où ça rejoint la sécurité émotionnelle.
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.
Brand.

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6231
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Des cartes de sécurité émotionnelle

Message par Qui Revient de Loin » mer. nov. 07, 2018 8:54 am

Alors, je précise, ces cartes sont triples canaux : elles peuvent être utilisées comme des objets (brandir la carte X) ou être des aides-mémoires pour utiliser le safeword correspondant ou le signe gestuel car je pense que selon les joueurs (auditif/visuel/corporel) et selon la situation (MJ tourné vers joueur A ne voit pas la carte/le signe de joueur B ; le joueur A a la gorge nouée et n'arrive pas à articuler ; etc).
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Répondre