Page 1 sur 1

L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : mar. mai 07, 2019 6:22 pm
par von
[SPOILS KINGMAKER dans le texte]

Hello

J’ai dans la tête de récupérer le pitch et les la trame de Kingmaker pour L5R. un peu ambitieux, mais ca n’est pas comme si les 7 samouraïs avec des colts, ça n’avait pas super bien marché. Il y a donc du potentiel.

Pour résumer, les PJ sont punis (probablement suite au scenario de la boite de base) et envoyés dans une région reculée pour remonter un château. S’ensuit une suite d’aventures épiques, pour sauver, entretenir et développer ce royaume avant la confrontation finale…

Cela permettrait de changer un peu les habitudes de jeu, et de proposer un nouveau challenge aux joueurs : la survie passe par la cohésion. Et donc d’éviter le deux ex machina des magistrats d’émeraude.

Mes questionnements à ce stade sont les suivants :


1- Comment les contraindre à accepter cette relégation ?

2- Qui peut/doit le faire ? au sens où ils seront de clans différents, comment arriver à étendre cette obligation à tous les clans présents ?

3- Les ennemis sont des brigands et une sombre présence occulte ; avez-vous une idée pour la seconde qui ne soit pas l’outremonde ?

4- Les brigands initiaux seront plus forts que les samourais, ce qui va impliquer des stratégies tangentielles. Je compte m’appyer sur les films de type 47 Ronins. Plus que les 7 samourais pour le coup, typiquement l’attaque du château déguisés en artistes. Pensez vous que ce soit compatible avec le sens de l’honneur d’un Matsu ?

5- Travail : les débuts seront difficiles, et les samouraïs devront probablement mettre la main à la pate. Je ne vois pas de soucis, mais y a-t-il quelque chose dans le code d’honneur qui l’interdise ?


Si cela vous intéresse, je peux élaborer un peu

L5R Pathfinder Ack – Kingmaker to Daymio Maker

Publié : mar. mai 07, 2019 6:24 pm
par von
[SPOILS KINGMAKER dans le texte]

Hello

J’ai dans la tête de récupérer le pitch et les la trame de Kingmaker pour L5R. un peu ambitieux, mais ca n’est pas comme si les 7 samouraïs avec des colts, ça n’avait pas super bien marché. Il y a donc du potentiel.

Pour résumer, les PJ sont punis (probablement suite au scenario de la boite de base) et envoyés dans une région reculée pour remonter un château. S’ensuit une suite d’aventures épiques, pour sauver, entretenir et développer ce royaume avant la confrontation finale…

Cela permettrait de changer un peu les habitudes de jeu, et de proposer un nouveau challenge aux joueurs : la survie passe par la cohésion. Et donc d’éviter le deux ex machina des magistrats d’émeraude.

Mes questionnements à ce stade sont les suivants :


1- Comment les contraindre à accepter cette relégation ?

2- Qui peut/doit le faire ? au sens où ils seront de clans différents, comment arriver à étendre cette obligation à tous les clans présents ?

3- Les ennemis sont des brigands et une sombre présence occulte ; avez-vous une idée pour la seconde qui ne soit pas l’outremonde ?

4- Les brigands initiaux seront plus forts que les samourais, ce qui va impliquer des stratégies tangentielles. Je compte m’appyer sur les films de type 47 Ronins. Plus que les 7 samourais pour le coup, typiquement l’attaque du château déguisés en artistes. Pensez vous que ce soit compatible avec le sens de l’honneur d’un Matsu ?

5- Travail : les débuts seront difficiles, et les samouraïs devront probablement mettre la main à la pate. Je ne vois pas de soucis, mais y a-t-il quelque chose dans le code d’honneur qui l’interdise ?

6- y a t'il dans la gamme historique l5r des règles de gestion de domaine et si non avez vous une idée de où en trouver ?

Merci d'avance

Si cela vous intéresse, je peux élaborer un peu

Re: L5R Pathfinder Ack – Kingmaker to Daymio Maker

Publié : mar. mai 07, 2019 6:46 pm
par Blondin
[Grosse voix rauque/On] Alors là, tu m'intéresses mon gars [Grosse voix rauque/Off].

Débutant à L5R avec le seul kit d'initiation, je peux pas t'aider, mais je vais suivre ce thread avec beaucoup d'intérêt ;)

Re: L5R Pathfinder Ack – Kingmaker to Daymio Maker

Publié : mer. mai 08, 2019 6:07 pm
par Inigin
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:24 pm
[SPOILS KINGMAKER dans le texte]

Hello

J’ai dans la tête de récupérer le pitch et les la trame de Kingmaker pour L5R. un peu ambitieux, mais ca n’est pas comme si les 7 samouraïs avec des colts, ça n’avait pas super bien marché. Il y a donc du potentiel.

Pour résumer, les PJ sont punis (probablement suite au scenario de la boite de base) et envoyés dans une région reculée pour remonter un château. S’ensuit une suite d’aventures épiques, pour sauver, entretenir et développer ce royaume avant la confrontation finale…

Cela permettrait de changer un peu les habitudes de jeu, et de proposer un nouveau challenge aux joueurs : la survie passe par la cohésion. Et donc d’éviter le deux ex machina des magistrats d’émeraude.

Mes questionnements à ce stade sont les suivants :


1- Comment les contraindre à accepter cette relégation ?

2- Qui peut/doit le faire ? au sens où ils seront de clans différents, comment arriver à étendre cette obligation à tous les clans présents ?

3- Les ennemis sont des brigands et une sombre présence occulte ; avez-vous une idée pour la seconde qui ne soit pas l’outremonde ?

4- Les brigands initiaux seront plus forts que les samourais, ce qui va impliquer des stratégies tangentielles. Je compte m’appyer sur les films de type 47 Ronins. Plus que les 7 samourais pour le coup, typiquement l’attaque du château déguisés en artistes. Pensez vous que ce soit compatible avec le sens de l’honneur d’un Matsu ?

5- Travail : les débuts seront difficiles, et les samouraïs devront probablement mettre la main à la pate. Je ne vois pas de soucis, mais y a-t-il quelque chose dans le code d’honneur qui l’interdise ?

6- y a t'il dans la gamme historique l5r des règles de gestion de domaine et si non avez vous une idée de où en trouver ?

Merci d'avance

Si cela vous intéresse, je peux élaborer un peu

0) C'est "hack", pas "ack"
0') C'est daimyo, pas daymio.

1) Des samurai n'ont pas à accepter ou pas. On leur donne un ordre, ils le suivent ou s'ouvrent le ventre. Si tu veux jouer politique, tu peux par contre faire en sorte que cette mission apparaisse comme une récompense (on leur file un château, quand même), voire comme un enjeu pour la première partie de la campagne. Après, que le château soit en ruine, c'est une autre affaire.

2) Donner des objectifs territoriaux à des samurai de clans différents, c'est galère. Mais tu peux
a) en faire des samurai du même clan
b) faire de la mission une occasion de coopération inter-clanique (volonté impériale, défi lancé par le champion d'émeraude... whatever)

3) Entre une branche locale du Kolat et un maho-tsukai isolé, il y a de quoi faire. Si les joueuses ne sont pas des débutantes, leur fournir une secte illuminée* non-souillée peut être assez dépaysant (d'autant que des joueuses expérimentées, en voyant un groupuscule qui rassemble des paysans et formente des révoltes tout en ayant des cérémonies religieuses, penseront automatiquement à de la maho ;) )
* par illuminée, j'entends que ça peut être une secte chrétienne voire des moines de Shinsei (ayant atteint l'Illumination, ou tentant de le faire croire) un peu portés sur la défense des paysans au détriment des samurai

4) Non :mrgreen: . Mais un Matsu peut aller bouder ou être tenu à l'écart du truc chelou, en mode "à l'heure de Hida, tiens-toi devant les portes, elles vont s'ouvrir, et ensuite fonce" (Et comment tu feras toi pour que les portes s'ouvrent ? T'occupe).

5) La vertu Honneur : mettre la main à la pâte comme un heimin, c'est indigne d'un samurai. Tu peux la jouer "ras du sol" et "samurai bouseux" mais... je n'en ferais pas autant.

6)
a) Dans Way of the Daimyo, supplément deuxième édition.
b) Dans Bushido
c) https://www.voixrokugan.org/Forum/viewt ... f=5&t=6185
d) https://www.voixrokugan.org/Forum/viewt ... f=5&t=4982

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : mer. mai 08, 2019 7:23 pm
par von
merci de ton long retour.

je cherche un moyen de faire passer la coercition dans un gant de velours, et avoir une vraie raison de réussir ensemble. typiquement, il serait malvenu de faire porter l'échec sur un seul clan. ou pas d'ailleurs. 

mais ca ne résoud pas la question : pourquoi l'ensemble des clans majeurs enverrait de jeunes samouraïs dans un lieu en ruines ? une prophétie ?

les samurais se concentreront sur la gestion du fief, merci pour les liens c'est exactement ce que je cherche. 

:-)

 

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : mer. mai 08, 2019 8:21 pm
par TristeSir
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:22 pm
1- Comment les contraindre à accepter cette relégation ?
Ils y vont point barre, comme les bons petits soldats qu'ils sont.
 
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:22 pm
2- Qui peut/doit le faire ? au sens où ils seront de clans différents, comment arriver à étendre cette obligation à tous les clans présents ?
Là, ça va être un peu plus coton (si tu veux rester dans le canon) tu peux essayer:
- Un clan unique
- 2 clans seulement (avec confrontation à la fin pour savoir qui gagne le fief)
- Un conglomérat de clans mineurs
- Fais ta sauce avec les clans que tu veux moyennant une explication pour chaque joueur (otage, mariage, ronin...)
- Une troupe de ronins avec l'opportunité de fonder leur propre clan mineur une fois les terres sécurisées et le château reconstruit (et là le clan majeur voisin arrive et revendique les terres).
- Un groupe de moine de Shinsei qui viennent faire le boulot de ses faignants de samurais.
 
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:22 pm
3- Les ennemis sont des brigands et une sombre présence occulte ; avez-vous une idée pour la seconde qui ne soit pas l’outremonde ?
Tu as le choix:
- Fantômes (le château hanté, ça marche toujours)
- Nagas (ou autre créatures du folklores mi homme / mi bête)
- Kolat
- Etranger (européens)
- Sorcier maho (on peut développer la maho seul sans contact avec l'outre monde)
- Troupe de ronins sans foi ni loi
 
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:24 pm
4- Les brigands initiaux seront plus forts que les samourais, ce qui va impliquer des stratégies tangentielles. Je compte m’appyer sur les films de type 47 Ronins. Plus que les 7 samourais pour le coup, typiquement l’attaque du château déguisés en artistes. Pensez vous que ce soit compatible avec le sens de l’honneur d’un Matsu ?
Non... mais il na va pas y avoir que avec un Matsu que ça va ne pas marcher. En fait cette question est vachement liée à la deuxième, quels clans vont être là. Ce sera plus simple avec des ronins.
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:24 pm
5- Travail : les débuts seront difficiles, et les samouraïs devront probablement mettre la main à la pate. Je ne vois pas de soucis, mais y a-t-il quelque chose dans le code d’honneur qui l’interdise ?
Oui, les samurais ne travaillent pas. Par contre ils font travailler les autres, et tu as là de superbes opportunités.
- Trouver un architecte compétant dans cette contrée désolée pour reconstruire le fort.
- Recruter un forgeron qui se sédentarisera.
- Former les paysans à la culture du riz alors qu'il n'y a pas d'eau sur ce sol rocailleux.
- Protéger les hommes du peuples.
- Trouver les ressources (financières, mais pas que, matières premières)
- Sécuriser la zone
- Découvrir ses voisins (diplomatie)
Si tes PJs sont des ronins ça peut aider (voir le point 2)
 
von a écrit :
mar. mai 07, 2019 6:24 pm
6- y a t'il dans la gamme historique l5r des règles de gestion de domaine et si non avez vous une idée de où en trouver ?
Pas à ma connaissance, enfin pas officielles. Après il existe des tas de jeux avec des règles pour, mais il te faudra adapter.

A mon avis ta plus grosse difficulté est ton point 2 qui aura des répercussion sur ton point 5. Je pense que jouer une troupe de ronins tentant de fonder un clan mineur est la meilleure option la plus souple cohérente et moins contraignante. Mais on s'éloigne du canon L5R.

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : mer. mai 08, 2019 9:36 pm
par bheng
Hello, 
Dans le livre "l'empire d’émeraude" tu a aussi tout une section "la voie du daiymio" sur le sujet (avec des règles 4eme édition de gestion de domaine) et l'avis de "l'équipe officielle" sur ce type de campagne. 

Si tu joue en 5E, tu peux les opposer à la secte de la terre parfaite qui est présente dans le lore officiel, mais on en sait pas grand chose à ce jour il me semble...

Moi j'ai deux PJ d'un même clan (lion) plus un otage de paix (licorne). Je pense les envoyer diriger un fief sur la frontière avec la grue ou le scorpion en m'inspirant des suppléments "Naishou Province" et "Mimura". J'ai quinze jours de congé pour donner un peu de chair à l'ensemble, si c'est partageable je n'hésiterais pas ;)

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : jeu. mai 09, 2019 7:59 am
par Loris
Pour le 3 de Inigin : y’a toute un arc sur la secte de la Parfaite Lumière dans la nouvelle storyline... edit : terre parfaite

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : jeu. mai 09, 2019 9:24 am
par Mugen
A lire ton post, j'ai immédiatement pensé à la forêt Shinomen.
Le territoire me semble suffisamment grand et mystérieux pour ce que tu désires faire.
Peut-être dans un Rokugan très ancien et moins balisé ?

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : jeu. mai 09, 2019 9:52 am
par Rosco
Il suffit de donner aux joueur un lien autre
Exemple
Le daymio local est un ancien magistrat d'emeraude, qui avait plusieur yoriki de clans differents qui il a garde à son service.
Les joueurs sont les enfants.
Ou alors tu utilise le pitch du clan du requin de la 4eme ed
Spoiler:
le clan du requin est un clan mineur crée par un empereur afin de placer un de ses batards

Re: L5R Pathfinder Hack – Kingmaker to Daimyo Maker

Publié : dim. mai 12, 2019 7:32 pm
par Mugen
Un mot quand même sur un mot dont l'orthographe (ou plutôt la transcription en alphabet latin) pose décidément beaucoup de problème...

Le mot 大名 (phonétiquement だいみょう).

Littéralement, "grand nom".
Les japonais le transcriront daimyō, daimyõ, daimyoh, daimyou ou encore daimyoo.
Daimyo peut passer, même s'il fait l'impasse sur le "o long" qui finit le mot.
Daïmio marche aussi, même si il s'agit d'une transcription qui ne tient pas réellement compte de l'usage nippon.

Mais pas Daymio, bon sang !! :D