[OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Prophète
Messages : 944
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

[OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par jbbourgoin » mar. mai 14, 2019 1:03 am

Où les Ombres Sommeillent est un jeu que je suis en train de concevoir dérivé d'Into the Odd et inspiré de Paladin de Clinton R. Nixon, ainsi que du Dk2, et de quelques théories de Jung ( Anima/Animus, Ombre, Énantiodromie ).

Je vais présenter les éléments essentiels qui font sa particularité.

Dans OOS on joue des héros qui partent en quête de leur Âme et rencontrent leur Ombre.

Un personnage est définit par ses attributs de base, son Âme et son Ombre.

Prenons Zeke, un chevalier de la Garde Éternelle.

On répartit 15, 12 et 9 sur les trois attributs et on leur associe +2, +1 et 0 ( cela évoluera par la suite ) :

FOR : 15 (+2)
DEX : 12 (+1)
ESP : 9 (+0)

Puis on écrit l'Âme du héro, et l'Ombre qu'il abhorre ( qu'il ne faut pas confondre avec le bien et le mal ) :

Zeke veut agir en toute chose avec honnêteté et vivre dans l'obéissance à son ordre de chevalerie et au service de son Roi. Il abhorre la ruse, les tricheries, tous ceux qui ne tiennent pas parole et tous les ennemis du Roi.

Lors d'un conflit les points servent à activer une Bravoure. Par exemple dans un combat on utilise les points associés à la FOR. Zeke a deux points. S'il agit selon son Âme il peut utiliser ses deux points, l'un pour avoir un Avantage, l'autre pour augmenter les dégâts d'un cran ( par exemple ).

Deux points de Bravoure c'est deux points d'Ombre qui s'ajoutent dans la Réserve d'Ombre. Cette réserve est utilisable par tous.

Le MJ s'en sert pour activer les pouvoirs des adversaires des héros. Adversaires qui doivent agir comme les ombres des héros pour pouvoir utiliser ces points. Ainsi plus les héros agissent selon leur Âme, plus ils attirent à eux leurs Ombres.

Mais les joueurs peuvent aussi utiliser les points d'Ombre. Dans un premier temps pour bénéficier d'une Bravoure dans un cas ou ils agissent à l'opposer de leur Âme ( la Bravoure s'appelle alors une Saleté ), et plus tard pour simplement réduire la Réserve à disposition du MJ ...

Plus l'attitude d'un héro est unilatérale, plus son Ombre se répand au-dehors de lui, vient à lui, détruit parfois son entourage ...

Mais, à l'inverse, si un héro agit de plus en plus comme son Ombre, il vit une Énantiodromie, un renversement de toutes ses valeurs. Ce qui faisait son Ombre devient son Âme et inversement. C'est un événement rare qui provoque un choc psychologique. Le héro gagne une névrose.

Ce sont les principes fondamentaux du jeu.

Pour le reste il s'agit d'un dérivé d'Into the Odd ( touche automatique, jet sous les attributs pour les "sauvegardes" etc. ) avec des idées piochées ici et là pour les ressources, la magie etc.

Mais cela c'est pour une autre fois !
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons

Avatar de l’utilisateur
StéphW
Initié
Messages : 127
Inscription : dim. déc. 09, 2018 10:12 pm
Localisation : Suisse

Re: [OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par StéphW » mar. mai 14, 2019 11:54 am

Je me suis intéressé à Paladin mais je n'y ai jamais joué. Si j'ai bien compris, dans ce jeu il y avait un principe d'équilibre entre l'animus blanc et noir, avec notamment le fait qu'on ne puisse pas dépenser d'animus blanc lorsque son total d'animus noir est supérieur.

Ce que je ne comprends pas très bien dans ta présentation c'est comment se concrétise cette Enantiodromie dans le jeu ?
Je comprends le principe des points d'ombre qui s'accumulent dans un pot commun et utilisables par tous, mais qu'en est-il des points de bravoure?

En tout cas ton projet m'intéresse car c'est quelque chose qui revient tout le temps dans mes univers et mes scénarios. En tant que MJ j'adore jouer sur les conflits intérieurs des héros liés à une doctrine forte. Jusqu'à maintenant j'ai toujours géré cela d'une façon "narrative", mais j'ai toujours cette tentation de matérialiser cette idée de conflit intérieur par des mécanismes de jeu.

Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Prophète
Messages : 944
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: [OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par jbbourgoin » mar. mai 14, 2019 2:19 pm

Les points de bravoure sont utilisables pour toute action que l'on entreprend. Que ce soit au combat, dans un conflit social ou un même un "jet de sauvegarde", on peut réaliser une bravoure si l'action est cohérente avec l'âme. C'est le seul moyen d'ailleurs d'utiliser les capacités spéciales des personnages. À chaque fois cela rempli le pool d'ombre.

Ce sera mieux expliqué dans le document que je suis en train d'écrire.

En ce qui concerne l'enantiodromie je n'ai pas encore d'idée définitive sur la manière de la matérialiser. Le plus simple me semble être une jauge : chaque saleté fait grimper la jauge jusqu'à l'enantiodromie. Un peu comme la santé mentale dans Cthulhu, mais il y'a probablement des manières plus élégantes de faire. Si tu as des pistes je suis preneur ;)

Merci pour ton intérêt ! Je vais essayer de travailler sur ce jeu aussi régulièrement que possible.
 
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons

Avatar de l’utilisateur
StéphW
Initié
Messages : 127
Inscription : dim. déc. 09, 2018 10:12 pm
Localisation : Suisse

Re: [OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par StéphW » mar. mai 14, 2019 3:17 pm

jbbourgoin a écrit :
mar. mai 14, 2019 2:19 pm

En ce qui concerne l'enantiodromie je n'ai pas encore d'idée définitive sur la manière de la matérialiser. Le plus simple me semble être une jauge : chaque saleté fait grimper la jauge jusqu'à l'enantiodromie. Un peu comme la santé mentale dans Cthulhu, mais il y'a probablement des manières plus élégantes de faire. Si tu as des pistes je suis preneur ;)

Le principe de jauge me paraît plutôt pertinent. Une fois atteint un certain seuil le héro se trouve confronté à un dilemme: renoncer à ses idéaux et vivre sa vie d'une toute autre façon ou au contraire  se retirer du monde pour faire pénitence.

Je pense que c'est le genre de truc qui peut donner des situations de jeu très intéressantes avec des joueurs très impliqués dans le RP (la jauge qui monte, les questionnements, les doutes). Comme cela peut faire complètement "pschiiittt" avec des joueurs plus passifs.

En tout cas ça me donne envie de tester des trucs pour mes univers/scénarios :yes:
 

Avatar de l’utilisateur
GCM
Evêque
Messages : 485
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: [OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par GCM » mer. mai 15, 2019 12:07 am

jbbourgoin a écrit :
mar. mai 14, 2019 1:03 am
et de quelques théories de Jung

Sans moi, je suis lacanien  :P
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Prophète
Messages : 944
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: [OSR jungo-narrativiste] Où les ombres sommeillent...

Message par jbbourgoin » mer. mai 15, 2019 8:59 am

😂 Je suis en train d'imaginer un jdr basé sur les jeux de mots à la manière de Lacan...
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons

Répondre