RIFTS — Des Failles & des défauts

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » ven. juin 07, 2019 7:41 am

J'aime bien les tables de rencontre aléatoire depuis que je me suis rendu compte que ça faisait de chouettes génératrices d'histoire pour une table de JdR. J'aime beaucoup les vieux univers de jeu adaptés/créés pour AD&D2 dans les années 90. Du coup, je me suis fait plaisir et j'en ai pondu trois (tables de rencontre aléatoire) pour Rifts:
Avec un peu plus d'énergie et d'envie, je me serai bien fait Centre façon Planescape ou le Moyen-orient de la Terre des Rifts façon Al-Qadim.
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » mer. juin 19, 2019 11:28 am

Si de nombreuses classes — et races — jouables de Rifts sont, clairement, super-héroïques, parfois il y a un prix à payer  pour que le PJ puisse profiter des talents propres à cette classe/race. C'est le cas de trois O.C.C. emblématiques de Rifts — elles étaient déjà présentes dans la première édition de 1990 — où le PJ paye cher, très cher, ses nouvelles capacités: le Cyborg de Combat, le Crazy et le Juicer. Et pour cause: en échange de leurs pouvoirs, les Cyborgs de Combat perdent leur corps, les Crazies leur santé mentale et les Juicers leur vie. 
 
De prime abord, ces trois O.C.C. ont l'air super classe — et elles le sont! — mais ça vaut quand-même la peine de s'attarder un peu sur les implications de leur choix. Pour le joueur, c'est indolore. Mais pour le PJ, c'est du lourd.
 
Aujourd'hui: le Cyborg de Combat.
 
Il y a des Cyborgs dans Rifts, plein. Dans Rifts Ultimate Edition, bien sûr (le Cyborg de Combat), mais aussi dans Rifts World Book 5: Triax & The NGRRifts World Book 8: JapanRifts World Book 9: South America TwoRifts World Book 11: Coalition War CampaignRifts World Book 14: New WestRifts World Book 17: Warlords of RussiaRifts World Book 31: Triax TwoHeroes of Humanity... Et je suis sûr d'en oublier. 
 
Sur la Terre des Rifts, à de très rares exceptions — il y a un Cyborg mineur dans RWB14: New West et un Cyborg "gaucho" (si si!) dans RWB9: SA2 —, les Cyborgs sont des O.C.C. de combattants. Et on doit retrouver le même tropisme guerrier chez les cyborgs extra-dimensionnels dans le reste du Méga-univers...
 
Mais qu'est ce qu'un cyborg dans Rifts? Cyborg: la contraction de "cybernétique" et "organique", un être fait de chair et de métal (ou plastique, carbone, aluminium...). Dans Rifts, un Cyborg est un être vivant, un humain le plus souvent, dont la plus grande partie du corps va être remplacé par des extensions bioniques et cybernétique. Comme, par exemple, Briareos Hecatonchires dans Appleseed. Ou Alex Murphy dans RoboCop. On n'est pas dans Terminator, où les cyborgs sont des robots dans un corps de chair, ni dans Ghost in the Shell, où le corps cybernétique a une apparence entièrement humaine (alors que le cerveau est la seule partie organique conservée). Dans Rifts, le Cyborg de Combat n'a plus une apparence humaine, on dirait plutôt un Char Leclerc sur deux pattes, avec une sale gueule.
Dans Rifts, les bras et les jambes sont "retirées". La plupart des os du tronc et de la tête sont remplacés. Le cerveau est replacé dans un caisson CMDg. Les yeux et les oreilles sont remplacées par des prothèses. La peau est ôtée... Ce qui reste est installé dans un corps métallique blindé. La plupart des Cyborgs conservent leur ancien visage, derrière leur casque-masque cybernétique, mais ce visage est factice. Il a l'apparence de l'ancien mais tout est artificiel: la peau et les yeux ne sont plus de chair mais de métal ou toute autre matière fabriquée. Le corps extérieur est celui d'un robot. Il en a l'apparence du moins.
 
Bref, les Cyborgs de Combat abandonnent la plus grande partie corps, définitivement. Car l'opération est irréversible. Les organes retirés partent à la poubelle ou sont revendus. Un Cyborg de Combat ne redeviendra jamais humain. "Au mieux", quand il a fini sa carrière, il peut se retrouver équipé d'un corps bionique "civil". Ce nouveau corps a une taille humaine, est désarmé et ne ressemble plus à un char d'assaut. Mais le Cyborg ressemble toujours à un robot. Jusqu'à la fin de ses jours.
 
Quel être humain sensé ferait ça?
 
Nous ne sommes pas de purs esprits. Les femmes et les hommes sont aussi des corps, des corps qui nous constituent autant, si ce n'est plus, que nos sentiments, nos pensées, nos rêves... Qui est prêt à sacrifier ça pour se transformer, définitivement, en char d'assaut?
 
Dans Rifts Ultimate Edition, il nous est expliqué que les Cyborgs de Combat choisissent librement leur état, le supportent bien, tout en conservant le sentiment d'être des humains à peu près comme les autres. On nous précise néanmoins que celles et ceux qui subissent la conversion contre leur gré ne le vivent pas très bien... Mais, toujours dans Rifts Ultimate Edition, un tiers de ces Cyborgs "contraints" acceptent bien volontiers leur nouvel état (tandis qu'un cinquième va chercher à mettre fin à ses jours).
 
Foutaises.
 
La conversion serait possible, je doute que l'on trouve beaucoup de volontaires pour devenir Cyborg de Combat. Et si on en trouve quelques uns, je doute encore plus qu'ils supportent longtemps leur nouvel état.
Qui a envie de se transformer en char d'assaut ad vitam æternam? Hormis de grands malades? Ou des crétins finis...
 
Si la vue et l'ouïe sont largement augmentées, le sens du toucher est drastiquement réduit (on ne sait rien du goût et de l'odorat). Ben oui, vous n'avez plus de corps propre, donc beaucoup moins de sensations. Plus de sexe, plus de tendresse, plus de bisous, pas d'enfants... Pas d'Amour! Ou si peu. C'est plus que monacal comme choix de carrière, de vie. Suffisamment pour que la plupart des personnes lucides s'y refusent.
 
Mais pas dans Rifts.
 
C'est tellement hardcore que, lors de la première campagne de Rifts que j'ai masterisée, je n'ai pas pu me résoudre à imposer ça au personnage Cyborg de Combat d'un de mes joueurs. J'ai tordu le coup au background et dit au joueur que le reste de son anatomie était conservée "quelque part", dans une quelconque banque d'organes. Ceci afin qu'il puisse récupérer son corps, "plus tard", qu'une reconversion dans l'autre sens soit possible. Que son Cyborg de Combat n'était pas condamné à finir sa vie dans une boîte de conserve.
 
Pour mon joueur, ça n'avait pas grande importance — me semble-t-il mais je peux me tromper —, il voulait jouer un gros truc en métal gavé de CMDg et équipé de gros flingues qu'un être humain normal n'aurait pas pu porter. Quelle importance le devenir de son ancien corps?
C'est vrai: les joueurs s'en foutent. Car, comme dit plus haut, jouer un Cyborg de Combat c'est quand-même vachement cool. Et il n'y en a pas des tonnes des jeux de rôle qui permettent d'interpréter un humain reconverti en tank (Cyborg Commando?). Alors peu importe que le PJ se soit fait blouser en abandonnant la plus grande partie de son anatomie pour 830 CMDg car, au final, ça fait un perso qui déchire. Peu importe car, telle quelle, l'O.C.C. de Cyborg de Combat a suffisamment d'intérêt en soi pour susciter la suspension consentie de l'incrédulité chez les joueurs et le MJ.
 
Les Cyborgs de Combat ne devraient pas exister mais, dans Rifts, ils existent. OK. Soit.
 
Si c'était à refaire, je ne dirais pas au joueur que le corps de son PJ a été conservé. Je reviendrais au background originel: son corps est à la poubelle. La conversion bionique totale est IRRÉVERSIBLE. Point. Rifts n'est pas Eclipse Phase, ce n'est pas un jeu de rôle de S-F transhumaniste. 
 
Par contre, en tant que MJ, il va me falloir une vraie raison pour expliquer la conversion bionique totale du PJ. Maladie? Blessure? Handicap? Punition? Sacrifice? Dette? Amour? Perte? Folie? Ambition? Vengeance?Une raison d'importance, suffisamment pour que le personnage ait accepté d'abandonner son corps (pour celles et ceux à qui on a demandé leur avis). Il me faut un Motif à cette transformation radicale, c'est essentiel. Ce Motif est un aspect fondamental d'un PJ Cyborg de Combat.
 
Et ce Motif sera différent de celui d'un Crazy ou d'un Juicer. Un seul exemple: une jeunesse folle et exubérante peut légitimer une conversion JAEP (Juicer) mais ce n'est pas vrai pour un Cyborg de Combat. Quand on est tout jeunot, certain·es vont avoir envie d'expérimenter: sexe, sport plus ou moins extrême, voyage, drogue, fête... Des expérimentations que l'on fait avec son corps. En conséquence, un jeune "fou et exubérant" peut embrasser à bras le corps une conversion JAEP. Mais il refusera à cor et à cri une conversion bionique totale. Et il aura raison.
 
Personnellement, je trouve qu'il y a quelque chose de très triste dans la transformation en Cyborg de Combat. Les Crazies et les Juicers paient très cher leur conversion mais, toujours selon moi, ils conservent la plus grande partie de leur humanité. Tel n'est pas le cas des Cyborgs de Combat qui, avec leurs 450 kg et leurs 2m50 de métal, expérimentent une toute autre relation au monde et à l'autre... Mais ces considérations sont totalement accessoires et ne doivent pas empêcher MJ et joueurs de mettre des Cyborgs de Combat dans leurs parties.
 
Parce que jouer 450 kg de métal avec un canon à particules à 6d12+12 MDg dans l'avant-bras, c'est chouette. 
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
S0L00N
Initié
Messages : 114
Inscription : jeu. mai 31, 2018 9:22 pm

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par S0L00N » mer. juin 19, 2019 11:52 am

GCM a écrit :
mer. juin 19, 2019 11:28 am
il va me falloir une vraie raison pour expliquer la conversion bionique totale du PJ.

faire son devoir au sein d'un corps d'armée afin de protéger sa patrie/nation/clan/famille d'une menace sérieuse (c'est pas ce qui manque avec les RIFTS) pourrait en motiver plus d'un, le désespoir et l'instinct de survie aidant ^^
 
GCM a écrit :
mer. juin 19, 2019 11:28 am
J'ai tordu le coup au background et dit au joueur que le reste de son anatomie était conservée "quelque part", dans une quelconque banque d'organes.

ça c'est ce qu'on dit au jeunes recrues quand ils rentrent en service dans le bataillon mais en réalité les organes sont utilisé pour sauver d'autres vie. si le cyborg survit a sa carrière militaire, on lui trouvera bien un corps de substitution à la hauteurs de ses actes héroïques ainsi qu'une poignée de médailles pour décorer le tout  :mrgreen:  

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » ven. juin 21, 2019 10:22 am

S0L00N a écrit :
mer. juin 19, 2019 11:52 am
faire son devoir au sein d'un corps d'armée afin de protéger sa patrie/nation/clan/famille d'une menace sérieuse (c'est pas ce qui manque avec les RIFTS) pourrait en motiver plus d'un, le désespoir et l'instinct de survie aidant ^^

Ça peut être une raison suffisante. Et c'est vrai aussi pour les autres classes qu'une personne sensée ne prendrait jamais: le Juicer et le Crazy.

Sur le même thème, je viens de poster sur le sacrifice volontaire des Crazies.
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Ascendant
Messages : 1646
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par Gridal » mer. juil. 03, 2019 12:23 pm

GCM a écrit :
mer. juil. 03, 2019 12:03 pm
Gridal a écrit :
mer. juil. 03, 2019 11:50 am
Très Très vite fait, pour le Languedoc-Roussillon :

1 - 1d20 Pailhasses assoiffées de vin et de sang, à la recherche de victimes.
2 - Un groupe de 2d6 chasseurs, à pied ou à cheval, sur les traces d'une mystérieuse "Bête".
3 - Une Dame blanche, sur le bord de la route, qui prévient les PJ d'un danger à venir.
4 - Une tribu (1d100 individus) partant au combat contre une autre, au nom de son animal totémique.
5 - Un boeuf qui vole et ses petits.
6 - Le fantôme de Nostradamus.
7 - 1d10 noyés morts vivants tout juste sortis de la cité engloutie de l'étang de Thau.
8 - Une mystérieuse procession (1d100 individus) en l'honneur de la Vierge noire.
Génial! C'est bon ça! Je mets ça dans une petite table et je poste sur le blog, dès que j'ai un peu de temps.
Je vais mettre trois illustrations avec: une avant la table, une après et une sur la page du blog. Si tu as des suggestions, à toi l'honneur. Sinon je trouverai sans peine. Comme c'est Rifts, tu peux prendre de la SF, de la Fantasy, de l'Horreur, du Post-apo... Comme tu veux. Mais je note que ta table est très "Fantastique".
Merci!
 
Gridal a écrit :
mer. juil. 03, 2019 11:50 am
C'est très marrant comme jeu, ça mériterait presque un sujet à part entière !

Il y a un fred dédié. Mais son audience est proportionnelle à la réputation du jeu en Francophonie... ^^

Et hop, je change encore une fois de sujet :lol:

Je ne connais quasiment pas Rifts, donc je me suis effectivement basé sur les histoires et légendes régionales. J'ai tapé dans les trucs les plus connus mais en cherchant un peu je suis sûr que je peux faire une table à 12 ou 20 entrées. Je continuerai à ajouter mes idées ici.

Pour les illustrations, il y a de quoi faire. Par exemple une image de la Bête du Gévaudan
Spoiler:
Image
Ou une autre plus "sexy"
Spoiler:
Image

Ou une image du chef des Pailhasses (illustration "officielle")
Spoiler:
Image

Ou encore la cité engloutie de l'étang de Thau
Spoiler:
Image

Ou pourquoi pas une jolie Dame blanche
Spoiler:
Image

C'est du vite fait, je suis sûr qu'on peut trouver des illustrations encore plus belles. Là aussi quand j'aurai un peu de temps j'en chercherai.

Avatar de l’utilisateur
pelon
Banni
Messages : 1216
Inscription : mer. sept. 26, 2012 9:41 am
Localisation : Palaiseau 91

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par pelon » mer. juil. 03, 2019 1:59 pm

Pour le cyber, il y a la version du roman "Le vieil homme et la guerre". On donne des corps de combat à des vieux, volontaires (c'est pas du cyber, mais plutôt des corps génétiquement améliorés), et s'il survivent à une période donnée, on leur redonne un corps ordinaire pour qu'ils mènent une nouvelle vie (en l'occurrence dans des colonies spatiales). Les chances de survie de ces vieux sont assez réduites.

Avatar de l’utilisateur
S0L00N
Initié
Messages : 114
Inscription : jeu. mai 31, 2018 9:22 pm

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par S0L00N » sam. juil. 06, 2019 1:11 pm

Gridal a écrit :
mer. juil. 03, 2019 12:23 pm
Pour les illustrations, il y a de quoi faire. Par exemple une image de la Bête du Gévaudan

rien à voir ou presque, je suis tombé hier sur un documentaire Arte qui narre l'histoire d'un garde chasse du Gévaudan de nos jours qui traque un Puma dans la région qui fait nombre de victimes parmis les troupeaux mais que personne n'a jamais vu sauf gégé mais lui il compte pas je le soupçonne d'étre alcoolique :mrgreen: ...

https://www.youtube.com/watch?v=fLcUwgN6Okk

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » lun. juil. 15, 2019 11:34 am

Et si Kevin Siembieda avait copié, en partie, Torg pour écrire mon JdR préféré? J'ai commis ça. Dites moi ce que vous en pensez.

Image
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » mar. juil. 16, 2019 9:38 am

Dans Rifts, il y a des OCC (► classes de perso) qui vendent du rêve au joueur mais beaucoup moins au PJ. Des classes de perso où le PJ abandonne pas mal de choses essentielles pour devenir plus fort, plus résistant, plus rapide... Je pense en particulier au Cyborg de Combat (le PJ sacrifie son corps), au Crazy (le PJ sacrifie sa santé mentale) et au Juicer (le PJ sacrifie sa vie), soit trois classes emblématiques de Rifts. J'ai consacré un post à chacune de ces classes, dans une rubrique nommée "Sacrifice volontaire".

Je pensais en avoir terminé avec le sujet mais, en "décryptant" la couverture de Rifts World Book 6: South America One, j'ai (re)découvert l'Anti-Monster OCC, un cyborg techno-magique créé à partir d'arcanes trans-dimensionnelles inconnues et mystérieuses (si si, je vous jure). Sur une superbe illustration de Gerald Brom. Renommé "Anti-Monstruo" — ils sont vénézuéliens —, celui-ci cumule les failles et les défauts (tiens tiens...) des trois classes sus-citées. Ni une ni deux, je viens de lui consacrer un nouveau post.

Je sais que, parmi celles et ceux qui fréquentent le forum, il y en a quelques un·es qui connaissent bien Rifts et sa gamme. Si vous connaissez d'autres classes, ou races, tout aussi hardcore dans ce qu'elles impliquent pour le PJ, dites le moi et je me ferai un plaisir de leur consacrer un article.
Image
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » mar. juil. 16, 2019 2:14 pm

pelon a écrit :
mer. juil. 03, 2019 1:59 pm
Pour le cyber, il y a la version du roman "Le vieil homme et la guerre". On donne des corps de combat à des vieux, volontaires (c'est pas du cyber, mais plutôt des corps génétiquement améliorés), et s'il survivent à une période donnée, on leur redonne un corps ordinaire pour qu'ils mènent une nouvelle vie (en l'occurrence dans des colonies spatiales). Les chances de survie de ces vieux sont assez réduites.
Jamais entendu parler de ce roman.

C'est une idée intéressante. Peut-être un peu trop subtile et intellectuelle pour mon JdR préféré mais intéressante quand-même. Les grandes nations "technophiles" (Coalition, Québec, NDR, nations nippones techno, Techno-cités australiennes...) sont capables de ce genre de chose: refourguer des corps bioniques à des vieux/déviants/délinquants/criminels/inutiles et les envoyer au massacre. Avec un traceur et une mini-bombe (classique), ou un poison, pour les garder sous contrôle.

Ça peut faire un chouette one-shot: une mission suicide avec des "citoyens non-conformes" transformés en Cyborgs de Combat. Genre un vieux, un délinquant sexuel, un opposant politique, un dilettante... Ça ferait une équipe de PJ surprenante.
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
GCM
Prêtre
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: RIFTS — Des Failles & des défauts

Message par GCM » mar. juil. 16, 2019 3:13 pm

Un exemple ce que l'on peut faire avec les "dés de risque" ("∆" ) de Macchiato Monsters pour Rifts: les invocations des Shifters.
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Répondre