De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8560
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Zeben » dim. juil. 07, 2019 10:26 am

Macbesse a écrit :
sam. juil. 06, 2019 5:17 pm
J'ai traduit l'article de PH Lee (Bliss Stage, Polaris) sur la X-Card, les difficultés qu'ielle éprouve avec, et sa proposition alternative.

C'est sur le Fix : https://lefix.di6dent.fr/archives/8831

J’ai trouvé ton article très interessant et je te remercie de nous l’avoir partagé (attention aux coquilles, le texte nécessite une petite relecture, rien de bien méchant). Si sa méthode me semble bateau ou en tout cas pas ou mal formalisée / cadrée, j’en apprécie grandement la démarche qui consiste à chercher à surmonter le problème plutôt qu’à le fuir. C’est un peu contraire à l’air du temps, mais elle a pour elle qu’en tant que victime son discours sera moins susceptible d’être jugé et permettra peut-être d’élargir la réflexion autour de ces outils qui ne me semblent pas universels mais nécessitent d’être adaptés en fonction des gens, des tables et des traumas. Merci pour ton travail de traduction.
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2388
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Julian_Manson » dim. juil. 07, 2019 10:46 am

la technique de Luxton est très bien, faut juste pour les "bons" joueurs autour de la table ( comprendre des personnes bienveillantes ).

Dans ce cas-ci, les bénéfices de la technique vont même au delà du JDR, on peut se dire que les personnes en question sont des gens biens qui peuvent devenir des amis.

En parallèle, cette même technique permet de spot les joueurs toxiques qui seraient en mode " mais lol c'est un JDR, arrêtes de faire ta chochotte!"

Et je pense que quelqu'un comme ça, je le jette à la seconde de ma table et il n'y mets plus jamais les pieds! ( oui je sais c'est de l'exclusion, mais est-ce vraiment mal de virer des gens qui ne respectent pas les blessures et traumatismes des autres? )

Y'a des trucs avec lesquels on ne déconne pas....
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7075
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Kandjar » dim. juil. 07, 2019 1:00 pm

Le retour sur la carte X est intéressant, et montre que l'outil lui-même peut être un déclencheur. Ce qui est quand même emmerdant.
Du coup c'est bien de prendre conscience de cette possibilité. Bon, en même temps, on commence à être dans la niche dans une niche : des joueurs qui ont un traumatisme potentiellement insurmontable, déclenchable lors d'une partie de JdR, par l'évocation du déni. C'est sûrement plus courant qu'on ne le croit, mais ça commence quand même à être pas de bol.

Alors oui, la technique de Luxton semble plus large et mieux couvrir la gamme des besoins. Mais quelle lourdeur... Pour le coup ça m'effraierait vraiment comme mode "par défaut". Perso, je la réserverais soit pour des jeux où la thématique est clairement tendue, soit en plan B si quelqu'un me dit que la carte X le met mal à l'aise.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9976
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Inigin » dim. juil. 07, 2019 2:01 pm

MJ : vous tournez l'angle et vous entrez dans une galerie tendue de toiles d'araignées
Joueuse 1 : Carte X : les araignées, je peux pas
MJ : Ok, vous tournez l'angle et vous entrez dans une galerie tendue de tissus usés
Joueuse 2 : Aaaaarh ! Déni des araignées, crise PTSD !
MJ : WTF ??? (si tant est qu'il s'en rende compte)

En fait, c'est même pire que ça : la carte X déclenche une crise de syndrome post-traumatique. Typiquement, dès l'introduction de la carte (donc dans la présentation du concept en début de partie). Moi j'appelle ça : grosse galère pour le MJ. :oops:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5480
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Macbesse » dim. juil. 07, 2019 6:56 pm

Merci de vos retours. Coquilles corrigées, au fait. J'avais sorti ça un peu l'arrache pour tenir le "vendredi c'est Di6".

Ce qui m'intéressait, pour ma part, c'était de prendre conscience que les méta-techniques de sécurité émotionnelle ne sont pas universelles et qu'elles doivent être adaptées aux besoins des joueurs de la table, ce qui n'a rien de facile dans des événements du type convention.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9976
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Inigin » dim. juil. 07, 2019 8:52 pm

et qu'elles doivent être adaptées aux besoins des joueurs de la table,
Tout à fait.

Tiens, il y a matière pour une extension des Outils du meneur de jeu, @Brand
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

184201739
Initié
Messages : 171
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par 184201739 » sam. juil. 27, 2019 4:43 pm

Qui Revient de Loin a écrit :
lun. juin 24, 2019 3:09 pm
Sinon, je recite la technique citée à côté:
Gridal a écrit :
lun. juin 24, 2019 1:56 pm
Inigin a écrit :
lun. juin 24, 2019 1:12 pm
en conjonction à d'autres outils ("C'est celui qui subit qui choisit", suggèré par une conférence à Orcidee à laquelle j'avais traîné mes joueuses)

Cf. Eugénie: changer de paradigme: c'est celui qui choisit qui subit. [Orc'idée 2017] https://www.youtube.com/watch?v=GCoDbnTfREs

C’est le principe du :
MJ -"bin, tu as fait un échec critique/tu as raté le jet/tu es mort ? Raconte-nous ce qui se passe"
PJ -"Alors que je baratinais l'empereur, la comtesse me fait un sourire sous-entendu et soudain je me mets à bafouiller/Je glisse le long de la falaise et fini par me retrouver bloquer dans une faille, incapable de bouger/après 2 h de combat et avoir emporté 27 Immortels, 3 lances me transpercent de part en part et je meurs en maudissant l'empereur dans un dernier souffle".

Bref, l'échec est reconnu mais c’est celui qui le subi qui contrôle sa narration, lui permettant de ne pas être humilié (cas fréquent dans ma pratique des échecs critiques...), de choisir le cout de son échec, de choisir la mort qu'il souhaite pour son perso. C'est en général soumis à l'accord du MJ et des autres joueurs pour trouver la formulation qui plait à tout le monde (principe de calibration de la narration), respectant l'intrigue du scénario, la couleur de l'ambiance, la vision du monde et de son perso de chaque joueur, etc.
Très bien ça : je vais appliquer dans les cas de complications à Wulin. D'autant plus que ce jeu me semble bien s'y prêter.
 

Maria Mercedes
Pratiquant
Messages : 208
Inscription : ven. juil. 19, 2019 5:10 pm
Localisation : derrière un écran

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Maria Mercedes » lun. juil. 29, 2019 12:36 pm

Kandjar a écrit :
dim. juil. 07, 2019 1:00 pm
Bon, en même temps, on commence à être dans la niche dans une niche : des joueurs qui ont un traumatisme potentiellement insurmontable, déclenchable lors d'une partie de JdR, par l'évocation du déni. C'est sûrement plus courant qu'on ne le croit, mais ça commence quand même à être pas de bol.

Je commence à peine à meujeuter mais le soucis (coucou le trauma qui remonte) je l'ai subi par accident en temps que joueuse. je fais faire hyper court:
'C'était sur une scéne de BIA donc nous sommes des agents du BIA, un groupe hétéroclite et on mène notre enquête. Le groupe est chouette, on rigole bien, le scénario avance et on s'amuse donc une partie classique.
Sauf qu'à un moment une description faite par le MJ (un bon copain en plus) me fait revivre un trauma. Du coup j'ai bafouiller un truc à la con et suis rentré dans moi même virer ça pour continuer à jouer. Ca a du durer quelques minutes mais pour moi ça à duré des plombes de virer ça de mon cerveau. Du coup j'ai zappé une partie de la partie pour m'en débarrasser dans le but de continuer à jouer l'air de rien puis on a fait une pause car ils avaient compris qu'il y avait un problème.
Le copain MJ s'est excusé, on en a parlé un petit peu avec la table sans rentrer dans les détails puis on a repris la partie. Un des joueur sait que j'ai subi ce genre de chose donc il m'a aidé à expliquer la situation, puis rien que tout les deux (le MJ et moi) en privé à un autre moment et le reste de la campagne s'est déroulé sans aucun soucis.
Je n'ai jamais tenu rigueur au MJ ni à qui que ce soit car personne ne sait jamais ce qu'il se passe dans le cerveau des autres.

Faut savoir que lorsque ce type de trauma remonte, on ne peut pas communiquer, faut le virer de là et ensuite on peut communiquer. Point. Par contre si c'est une phobie ou quoi, il est possible de demander en avance au MJ d'y aller plus mollo sur les descriptions.
Vu que je meujeute depuis peu dans un groupe que je connais, ils savent que si ça ne va pas on suspends la partie pour en discuter mais, si un jour je joue avec des inconnus, va falloir que je trouve un autre moyen. Car même avec des proches, je ne connais pas l'ensemble de leurs éventuels traumas.
Julian_Manson a écrit :
dim. juil. 07, 2019 10:46 am
Et je pense que quelqu'un comme ça, je le jette à la seconde de ma table et il n'y mets plus jamais les pieds! ( oui je sais c'est de l'exclusion, mais est-ce vraiment mal de virer des gens qui ne respectent pas les blessures et traumatismes des autres? )

Y'a des trucs avec lesquels on ne déconne pas...

J'ai le même point de vue. Un manque total de bienveillance empêche toute partie de continuer donc si ça arrive, l'exclusion définitive s'impose. Nous sommes là pour jouer ensemble, pas subir des moqueries par rapport à du vécu subi et injuste.
Dans mon cas, si un des autres joueurs c'était moqué ou autre j'aurai du quitter la campagne sur le champ.

Le bon côté de l'expérience est qu'on a eu une série de discussions autour de la remontée de traumas accidentelle et qu'il vaut mieux qu'un MJ décrive les thèmes qu'il compte aborder dans la campagne et, s'il est assez sur de ses scénarios, décrive les éventuelles répercussion en terme de description...Sauf que sur le coup personne n'a en tête tous ses traumas potentiels. Phobies oui mais pas traumas et que personne n'imagine que cela va lui arriver. Du coup, autant prévenir mais si ça survient, faire une pause dés qu'on remarque qu'un joueur ne va pas bien, en discuter, élipser la scène (pas l'éffacer) et continuer.
l'autre bon côté que ce soit arriver avec des amis et des gens qui devenus des amis ensuite c'est que j'ai repéré certains type de jeux auxquels je ne jouerai pas en convention...car dans ce cas là il n'y aura pas d'oreille bienveillante à portée de table.

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6402
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par Qui Revient de Loin » lun. juil. 29, 2019 12:48 pm

Quand je prépare ma liste d'avertissements à communiquer en début de scénario, je relis la liste non-exhaustive en lien https://tousrolistes.fr/wiki/jeu-de-r%C ... porte-quoi
ça aide, car il y a des choses auxquelles je ne pense pas/jamais, mais c’est pas non plus une panacée.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
OSR
Evêque
Messages : 476
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: De l'application de la sécurité émotionnelle en JDR

Message par OSR » ven. sept. 13, 2019 10:29 am

Monte Cook Games a sorti avant-hier un petit document gratuit, générique et synthétique sur le sujet : "Consent in Gaming"
Image

Rien de très neuf, surprenant ou polémique, mais comme d'hab ça déclenche quelques micro-tempêtes (cf par exemple les critiques qui n'en sont pas vraiment sur DriveThruRPG).
Operational Sex Ratio

Du rétrovieux sur Lulu et DriveThruRPG ; infos sur Twitter ou ici-même.

Répondre