[The Sprawl] Convertir des scenarios (Shadowrun, cyberpunk, ...) a The Sprawl

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Finkelstein
Profane
Messages : 32
Inscription : jeu. janv. 05, 2012 7:53 pm

[The Sprawl] Convertir des scenarios (Shadowrun, cyberpunk, ...) a The Sprawl

Message par Finkelstein »

Bonjour a tous,
Je ne viens pas ici pour donner ma méthode mais plutôt chercher des conseils pour convertir d'autres scenarios a The Sprawl sans pour autant rendre The Sprawl trop dirigiste.

Comment faites vous ? Ou peut etre que c'est tout simplement une mauvaise idée

Nemesis
Transcendé
Messages : 757
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:36 pm
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [The Sprawl] Convertir des scenarios (Shadowrun, cyberpunk, ...) a The Sprawl

Message par Nemesis »

Je n'ai jamais essayé, mais j'aurais tendance à :
- Lire le scénar sans m'attacher aux déroulement scène par scène,
- Noter les figures importantes et éventuellement des horloges de corpo / menace associées,
- Déduire du déroulement les horloges d'investigation et d'action.
- Garder peut être l'intro.
- Noter des questions sur des éventualités intéressantes (Vont-ils garder leur proche en vie ou laisser le virus se propager?)
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Pratiquant
Messages : 300
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: [The Sprawl] Convertir des scenarios (Shadowrun, cyberpunk, ...) a The Sprawl

Message par Mickey-bis »

Salut.

Pour ma part, c'est ce que je fais depuis une grosse 10ène de séances maintenant, en maîtrisant du shadowrun par un hack de The Sprawl que j'ai nommé The Plex.

Je n'avais jamais été "initié" au PBTA, autrement que par l'écoute des podcasts de Volsung, mais j'ai fait à ma sauce.
Alors, c'est sur que reprendre des scénars commerciaux, c'est pas très "jouer pour voir ce qu'il va se passer", tant ils sont scriptés. Et ce que je propose doit faire s'arracher les cheveux des ayatolah du PBTA :D . Mais c'est pas grave, on arrive à s'amuser sans problème, sans "casser le jeu", en se laissant la place pour un peu d'impro.

Concernant les scénars, j'ai fait jouer un prémisse des "voleurs de narcopuces" (ne simple mission d'infiltration / vol où c'est les PJs qui volent les dites puces) et actuellement "Témoin oculaire" (que je trouve très bon dans la diversité de contextes traversés)
Tu peux trouver mes Comptes rendus sur ce même forum (mais je ne suis pas à jour :oops: )

Le plus gros soucis pour moi reste:
  • le découpage un peu artificiel en phase d'Investigation & d'Action, alors que les scénars sont construits comme un enchaînement de plusieurs scènes mêlant elles-mêmes investigations et/ou action. Mais perso, je ne me prends pas spécialement la tête. Si la question se pose (quel compteur augmenté sur ce 6- ? Dans quelle phase sommes nous pour l'utilisation de cette manoeuvre de PJ?), je découpe simplement : Action, si c'est une scène d'action en lien avec le compte à rebours du scénario, sinon c'est de l'investigation.
  • le contenu des horloges d'investigation & d'action : là aussi, les scénars commerciaux sont plus scriptés et pas très compatibles. Moi j'ai simplement extrait le(s) éventuel(s) évennement(s) important(s) scripté(s) pour en faire des éléments des horloges (souvent d'action, du coup). Et si c'est des trucs très importants pour le scénars, ben je les mets tôt, pour être quasi sûr qu'ils se produisent ;)
  • les directives de mission: là, c'est assez simple, suffit de reprendre les passages obligés du synopsis, de mettre noir sur blanc les directives connues lors du briefing, et en "cachées" celles que les joueurs ne peuvent connaitre au début du jeu.
  • les creds : du coup, les scénars sont bien plus longs quand regroupent plus enchaînements de phases (s'infiltrer, trouver un indice, faire parler machin, s'infiltrer encore ailleurs, buter truc...) et donc quasiment plusieurs scénars au sens The Sprawl du terme. Et sur ma table, se pose le problème du fric : pour l'instant, les missions leurs coûtent vraiment plus qu'ils ne gagnent! Alors certes, mes joueurs ne sont ABSOLUMENT PAS des rapias. Aucun ne fouille vraiment ses adversaires ou la matrice pour se faire de petits à côté. Et pourtant je leur en ai parlé à plusieurs reprises (surtout que ca crée du jeu). Du coup, vu que mes scénars font presque 10 séances de jeu, j'ai passé les multiplicateurs de paie 1 cran au dessus : x3 de base et x4 si ca paie bien.
  • alors, un truc par contre que je n'utilise pas du tout parce que, ben, je ne sais pas trop comment faire : laisser des questions en suspend. Comme la trame et déjà toute verrouillée (ce qui me va bien), j'utilise les interstice crées par les décisions surprenantes des joueurs ou les conséquences imprévues des manœuvres pour laisser de la surprise. Mais je ne trouve pas que cela soit suffisant pour générer des "questions en suspend" au moment de la préparation du scénar.
  • pour le reste, ca marche très bien AMHA

Je vous avais dit, ca peux crisper les narrativo-vegans ;)

Répondre