Chroniques de Dragonlance : Adaptation de la campagne en règles Oeil Noir 5ème édition

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1049
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Chroniques de Dragonlance : Adaptation de la campagne en règles Oeil Noir 5ème édition

Message par Dany40 »

Partager un projet c'est parfois le meilleur moyen de se mettre en coup de pied où il faut pour avancer  :lol:  ... et c'est aussi un bon moyen d'avoir par écrit ses choix, ses objectifs et ses ambitions, histoire de voir si on a gardé le même cap une fois arrivé en bout de route.
L'autre intérêt est bien sûr le regard critique des lecteurs potentiels ... un avantage important qui m'a déjà été utile lorsque j'ai partagé ces travaux avec la communauté Oeil Noir, et donc en le partageant plus largement cela ne peut être que plus intéressant.

Cela fait maintenant quelques mois que j'ai commencé à travailler sur une adaptation de la fameuse campagne de Dragonlance : Les Chroniques de la Guerre de la Lance. Elle correspond aux ouvrages originaux anglais codés DL1 à DL14 :

AD&D Dragonlance

Image
Je ne vais pas faire l'article sur cette célèbre campagne lancée en 1984 en parallèle avec la tout aussi célèbre oeuvre littéraire racontant la même histoire sous la même plume de Margaret Weïs et Tracy Hickman. Je préciserais juste que cette campagne a connu depuis plusieurs versions modernisées (Dragonlance Anniversary et une dernière version en D20 Dragonlance chez Margaret Weïs elle même) et que tout intention d'adaptation doit d'abord faire des choix clairs concernant l'influence des divers supports sur le résultat final.

Les raisons de cette adaptation : 

- La première des raisons de cette adaptation est basique : Je suis un immense fan de Dragonlance. Au delà de la célèbre campagne je suis un amoureux de cet univers D&D dont la richesse et les thématiques ont été pour l'instant largement sous exploitées à mes yeux.

- La deuxième raison est elle aussi basique, après de nombreuses années à avoir fait jouer à AD&D puis D&D3 je n'ai pour l'instant plus aucun goût pour les systèmes de règles D&D. Les niveaux, le principe d'alignements, les classes ... tout cela ne me parle plus vraiment pour le moment.

- La troisième raison est le miracle de la redécouverte. Lorsque ma compagne m'offre il y a deux ans le superbe ouvrage Les Chroniques de Dragonlance, version reliée en un tome et commentée par les auteurs de la fameuse saga littéraire, ma lecture des premières dizaines de pages m'a fait réaliser l'approche non pleinement exploitée à mes yeux en JDR de cette histoire. Son côté sombre, glauque, sanglant et désespéré... d'où doit jaillir un héroïsme du faible face au fort. Un axe qui n'est d'ailleurs pas un point fort des mécaniques très high fantasy de D&D, ce qui conforte alors ma recherche.

Image

- La quatrième raison c'est le fait d'être tombé il y a un peu plus de deux ans, et totalement par hasard, sur le Livre de base de l'Oeil Noir 5ème édition en précommande sur la boutique de BBE. Attiré par le nom du JDR qui m'a fait découvrir notre loisir et le plaisir d'être meneur, j'achète et je lis le PDF immédiatement reçu en échange. Je ne reviendrais pas sur le plaisir et les qualités remarquables que j'ai identifié assez vite dans ce jeu (je l'ai largement abordé ailleurs sur des fils dédiés à l'Oeil Noir) ... mais l'important ici est que le système de règles, et l'univers pour lequel il a été spécifiquement conçu, se sont révélés répondre exactement à mes trois premières raisons évoquées ci-dessus. Un héroïsme bien réel, mais plus "réaliste" et moins "super-héroïque", pas de niveaux ou d'alignements etc ...

Me voilà donc avec une grosse masse de matériel Dragonlance disponible à la maison (Le roman commenté et de nombreux ouvrages JDR Dragonlance) et depuis peu j'ai enfin reçu comme mes petits camarades les ouvrages physiques de la gamme Oeil Noir ... portant donc le système et les inspirations qui peuvent me servir d'outils à mon adaptation.

Les objectifs de cette adaptation :

Je les ai abordés dans les raisons, mais de façon condensés les objectifs de cette adaptation sont les suivants :

- Utiliser le système Oeil Noir sur ses points forts : Un système centré sur les compétences, qui n'est pas gritty mais qui maintien l'héroïsme dans des échelles humaines, qui permet d'aller vers de l'épique sans glisser vers la puissance brute, et qui permet d'avoir des Héros détaillés et humains sans risquer non plus de les tuer sur un seul mauvais coup.
- Focaliser l'axe de l'adaptation sur les textes de l'oeuvre littéraire. C'est à dire rendre la tension et le drame des notions de peur de forces qui dépassent les Héros, mettre du réalisme dans les moments sombres (esclavagisme, massacres de femmes et d'enfants, invasion implacable et crainte des terrifiants Dragons) pour donner leur relief aux moments d'héroïsme (y compris la mort potentielle de certains Héros).
- Utiliser le matériel JDR Dragonlance dans sa diversité pour guider les adaptations techniques et utiliser/trier les axes de récits inventés sur les diverses versions de la campagne pour trouver un déroulement de scénario optimal laissant leur liberté aux joueurs tout en les amenant dans le grand récit.
- Faire jouer les Héros de la Lance des romans, et donc proposer un type de partie assez spécifique consistant en tant que joueur à rentrer dans un rôle pré-défini. Cela impose de bien déterminer les rôles et leurs archétypes pour que les joueurs puissent identifier les rôles jouables avec clarté ... et donc prendre un rôle épanouissant et ludique pour eux.
- En bonus, si possible, construire le premier scénario de cette saga comme un scénario de convention. L'objectif étant de faire découvrir en simultané l'oeuvre et le système utilisé avec la proposition ludique d'incarner des personnages célèbres de la fantasy littéraire ... avec en point d'orge final les événements de Xak-Tsaroth.

Voilà pour l'avant propos, histoire de mettre des mots clairs sur le projet ludique en question .... maintenant je passe aux premiers travaux achevés.
Dernière modification par Dany40 le dim. juin 21, 2020 4:34 pm, modifié 1 fois.
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1049
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Chroniques de Dragonlance : Adaptation de la campagne en règles Oeil Noir 5ème édition

Message par Dany40 »

Je viens de terminer la feuille de personnage de Raistlin Majere. Personnage hautement iconique qui était sûrement le plus complexe à adapter en règles Oeil Noir. J'ai acquis à travers sa conversion la certitude de conserver au maximum les mécaniques et les logiques de l'Oeil Noir, et donc d'amener le contexte Dragonlance dans les "chaussures" de l'Oeil Noir en amenant aussi peu de modifications de principes que possible.
Je commence par la création des personnages car ils sont au centre de l'adaptation ... pour l'instant je ne compte pas faire jouer dans l'univers, en dehors de la campagne, avec le système Oeil Noir ... donc ouvrir des logiques larges d'adaptation n'a pas d'intérêt direct.

Voici donc Raistlin Majere :
Image
Image
Image

Image
Image
Image

Le personnage (PDF) ;
Raistlin Majere
Le Bâton de Magius (PDF) :

Bâton de Magius
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1049
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Chroniques de Dragonlance : Adaptation de la campagne en règles Oeil Noir 5ème édition

Message par Dany40 »

Je place ici, au passage, l'adaptation de la Magie de Haute Sorcellerie de Dragonlance aux règles des Traditions magiques de l'Oeil Noir.

Je n'ai pas appliqué la profession "Mage de Haute Sorcellerie" qui j'avais conçue dans ce document pour la création de Raistlin Majere, car je n'avais créé que le bagage professionnel de l'Ordre des robes blanches ... et Raistlin est une robe rouge au début de la saga. De plus cette création de Profession tenait compte des spécialisations magiques et des sorts donc "préférés" de chaque ordre, un élément que je n'ai pas souhaité intégré pour l'instant pour des raisons de simplicité (mais ce n'est pas exclu) :

Mages de Haute Sorcellerie

 
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1049
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Chroniques de Dragonlance : Adaptation de la campagne en règles Oeil Noir 5ème édition

Message par Dany40 »

Voici la dernière étape effectuée : Le Kender et son Hoopak

Voilà qui ouvre la voie à la création du personnage de Tass des Héros de la Lance

Image
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Répondre