RISQ un système simple dans lequel le joueur choisit son risque

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Nergal
Profane
Messages : 6
Inscription : sam. oct. 10, 2020 5:38 pm

RISQ un système simple dans lequel le joueur choisit son risque

Message par Nergal »

RISQ est un système simple de résolution d'action, mais impliquant le joueur. Il doit en effet, avant de lancer le dé, choisir le risque qu'il est prêt à prendre. Le système utilise la plupart du temps 1 dé à 6 faces (1D6) pour le hasard. Avant chaque résolution (jeté de dé) le Joueur décide du risque qu'il veut prendre, ensuite le Joueur jette le dé :
  • si le nombre indiqué par le dé est supérieur strictement au risque annoncé, alors le Joueur ajoute le risque annoncé à son Trait.
  • si le nombre indiqué par le dé est inférieur ou égale au risque annoncé, alors ce nombre est soustrait du Trait utilisé.
Si le résultat final est supérieure ou égale à la difficulté l'action à réussi. La réussite est alors mesurée par : résultat - difficulté. Si le résultat final est inférieur à la difficulté, l'action a échoué et l'échec est mesuré par difficulté - résultat. Si le résultat final est inférieur à 0, alors il s'agit d'un échec critique.
Ainsi, si un Joueur ne veut pas prendre de risque sur une action il peut annoncer 0 risque, il est alors sûr de contrôler la valeur du résultat.
En plus de sa difficulté, chaque action peut également inclure un modificateur de risque, qui vient s'ajouter automatiquement à la valeur de risque annoncée par le Joueur. Ce nouveau risque est utilisé pour savoir si le risque est réussi. Par contre le bonus obtenu en cas de risque réussi est le risque annoncé par le Joueur et non le risque modifié. En cas de risque pris à mauvais escient, le malus est toujours le score du dé.

Prenons un petit exemple pour illustrer ce système. Imaginons un Personnage qui doit escalader un immeuble. La difficulté d'escalade dépend de la surface proposant plus ou moins de prises. Notre immeuble possède des sculptures qui fournissent des prises acceptables, la difficulté est donc de 4. Le modificateur de risque de l'action est nul (pas de stress particulier, pas de tireurs qui lui tire dessus pendant son escalade, etc.).
Le Personnage est un bon grimpeur (Trait escalade de 4). S'il ne prend aucun risque (0), quelque soit le résultat du dé, sa réussite sera de :
Trait 4 + Risque réussi 0 - Difficulté 4 = 0
Donc, il ne tombe pas, mais ne progresse pas non plus. Soit il cherche à baisser la difficulté (avec du matériel adéquat par exemple), soit il peut prendre un risque. Le Personnage est pressé, il décide de prendre un risque. Il veut éviter l'échec critique et choisit donc un risque de 3. Il lance le d6 et obtient 5, parfait le risque est réussi, sa réussite pour cette première action d'escalade est de :
Trait 4 + Risque réussi 3 - Difficulté 4 = 3
Il parvient ainsi à gravir 3 mètres de la façade (on considère ici que chaque réussite permet d'escalader 1m par tour de jeu).
Le Personnage veut atteindre le 3ème étage, ce qui représente 7m, soit 7 réussites. Il a encore du chemin à escalader. Pour sa seconde action, il choisit de prendre un risque de 3 à nouveau. Cette fois il obtient 2 sur le dé. Sa réussite finale est de :
Trait 4 - Risque raté 2 - Difficulté 4 = -2
Il échoué donc de 2. Ce n'est pas un échec critique car son risque raté est inférieur à son Trait (Trait 4 - risque raté 2 = 2 > 0). Imaginons que chaque échec baisse sa réussite d'1/2. Avec 2 échecs, il perd donc une réussite, il rate sa prise mais se rattrape avant la chute. Son total de réussites accumulées passe donc à 3-1 = 2. Il lui reste encore 5 réussites à accumuler.
Le maître du jeu décide de corser un peu l'affaire, et fait intervenir une patrouille qui se rapproche (présente sur les lieux le prochain tour de jeu). Le Personnage décide alors de tenter le tout pour le tout et prend un risque de 5. Il jette le dé et :
  • Coup de chance, il obtient un 6, sa réussite finale est alors de Trait 4 + Risque réussi 5 - Difficulté 4 = 5, il cumule ainsi 2+5=7 réussites et parvient au 3ème juste avant l'arrivée de la patrouille.
  • Coup de malchance, il obtient un 5, risque raté, sa réussite finale est alors de Trait 4 + Risque raté 5 - Difficulté 4 = -5. De plus, le risque raté 5 est supérieur ou égal à son Trait 4, il s'agit donc d'un échec critique, il perd prise et tombe de 2m (son cumul de réussite) + 1m (le résultat Risque perdu 5 - Trait 4 = -1 donc un mètre de plus), soit une chute de 3 mètres.

Ce système est simple, implique le joueur qui prend une réelle décision et peut ainsi essayer d'influer le hasard. Les échecs critiques arrivent beaucoup plus aux Personnages peu expérimentés (Traits petits) ce qui est assez normal.

Pour intégrer plus ou moins de hasard, vous pouvez utiliser un autre dé que le d6, plus le dé a de faces plus le hasard pourra jouer un rôle important dans votre aventure. Plus il y aura de possibilité de critique. Inversement, le d4 offre un système très contrôlé, où le hasard joue un rôle mineur...

Voilà, j'espère que tout est clair. N'hésitez pas à utiliser ce système pour vos parties ou même pour des mécaniques de jeux de société. Si vous avez des questions n'hésitez surtout pas !
bouletsama
Cardinal
Messages : 516
Inscription : ven. avr. 14, 2017 1:29 pm
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: RISQ un système simple dans lequel le joueur choisit son risque

Message par bouletsama »

Intéressant ce système !
Tu as prévu un petit PDF ? 

Merci pour la mise à disposition.
Avatar de l’utilisateur
Nergal
Profane
Messages : 6
Inscription : sam. oct. 10, 2020 5:38 pm

Re: RISQ un système simple dans lequel le joueur choisit son risque

Message par Nergal »

Pour l'instant rien de prévu de ce côté. Vous pensez qu'il faudrait ajouter quoi pour en faire un pdf ?

J'en profite pour répondre à une question qui m'a été posée : quelle différence entre augmenter la difficulté ou rajouter un modificateur de risque ?

Prenons un petit exemple :
Une action pour laquelle le Personnage a un Trait de 3.
Si on fait Difficulté 5 / Modificateur de Risque 0 / Risque décidé de 2 (donc risque réel 2) :
D6 1 2 3 4 5 6
Bonus Risque -1 -2 2 2 2 2
Score 2 1 5 5 5 5
Réussites -3 -4 0 0 0 0
Si on fait Difficulté 3 / Modificateur de Risque 2 / Risque décidé de 2 (donc risque réel 4) :
D6 1 2 3 4 5 6
Bonus Risque -1 -2 -3 -4 2 2
Score 2 1 0 -1 5 5
Réussites -1 -2 # # 0 0

Dans le second cas, on limite les échecs, mais on a plus de chance d'en faire un critique, c'est une Action plus risquée.
Notez que cela ne change pas la possibilité de réussir une Action. Si la Difficulté avait été de 9 / Modificateur de Risque 0, il est impossible pour le Personnage de réussir, quelque soit le Risque pris. De même, avec Difficulté 7 / Modificateur de Risque 2, quelque soit le Risque pris, il n'est toujours pas possible de réussir l'Action.
Utiliser le Modificateur de Risque permet donc principalement d'augmenter les chances d'échecs critiques, diminuer les chances de succès...

Dernier point concernant les Modificateurs de Risque : s'il est négatif, cela revient à ajouter un bonus au score d'action obtenu.
Si on fait Difficulté 7 / Modificateur de Risque -2 / Risque décidé de 4 (donc réel de 2) :
D6 1 2 3 4 5 6
Bonus Risque -1 -2 4 4 4 4
Score 2 1 7 7 7 7
Réussites -5 -6 0 0 0 0
Les chances de réussite sont identiques, mais si on rate, on rate de plus.
Répondre