[The Mission²] Jouer en simultanée

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
MacNamara
Profane
Messages : 12
Inscription : mer. oct. 14, 2020 5:01 pm

[The Mission²] Jouer en simultanée

Message par MacNamara »

En préambule, une vidéo de FrenchBall pour comprendre de quoi il s'agit :
(allez-y sans crainte, c'est court et marrant)



En voyant ça, je me suis dit qu'il y avait de quoi sortir un scénario un peu déjanté, pour un one-shot court (1 à 2 heures?)
L'idée serait de faire jouer un groupe d'agents, qui depuis leur "salle blanche", effectueraient deux missions en simultanée, dans deux environnements radicalement différents.
Le but est évidemment de profiter des contraintes et quiproquos qui ne manqueront pas d'émerger, pour vivre un moment WTF et marrant.

Le pitch
Les agents (PJ) doivent simultanément :
- à Bangkok, dans une boite de strip tease, accéder au coffre pour dérober un registre de photos compromettant des peoples. Le code du coffre est divisé en deux parties : sur un médaillon porté par Blanche Neige, la mère maquerelle ; sur un médaillon porté par La Belle au Bois Dormant, une prostituée de l’établissement
- à Naples, profiter des obsèques d’un parrain de la mafia pour pénétrer dans le domaine de ce dernier, et sous couvert de se recueillir auprès du corps, accéder à un coffre secret où se trouve le livre de compte. S’emparer de ce registre.

Les deux missions ont des ambiances très différentes :
Bangkok : de nuit, dans une discothèque "Princesses Disney" avec une sono assourdissante, air enfumé, lumières stroboscopiques, foule compacte, nombreuses interactions, propositions de rapport sexuel ou de drogue...
Naples : de jour, ambiance feutrée et recueillie, chaque mot doit être pesé pour ne pas inquiéter / froisser la famille
Les deux lieux ont une structure similaire :
un hall d'accueil (vestiaire), une grande salle, une terrasse avec piscine, des appartements privés en backdoor, un coffre à ouvrir. Les murs sont positionnés exactement de la même manière dans les deux lieux

LA difficulté : que se passe t-il si un PJ se sert d'un objet dans un lieu, qui n'existe pas dans l'autre?
La règle serait "la contrainte l'emporte" : une action effectuée avec une aide extérieure produit des effets dans les deux lieux en simultanée.
Exemples :
un PJ monte sur une chaise à Bangkok -> il effectue le même mouvement à Naples et s'élève dans les airs de 60cm
un PJ prend un coup qui l'envoie à terre à Naples -> il est projeté de la même manière à Bangkok, même si personne de ne trouve à proximité
un PJ prend un coup de couteau à Naples -> il saigne à Bangkok
un PJ est face à une porte ouverte à Bangkok et une porte fermée à Naples -> il ne peut pas passer
un PJ marche sur la terrasse à Bangkok -> il marche sur l'eau de la piscine à Naples

Les PJ peuvent en profiter pour effectuer des manœuvres invraisemblables!

 Les points clés
Jouer sur le contraste entre les deux univers
ambiance feutrée / musique assourdissante, lieu de recueillement / lieu de débauche, attitude suspicieuse des membres de la mafia / attitude aguicheuse des hôtesses
Détourner les éléments de décor pour réaliser des mouvements impossibles
monter un escalier invisible, marcher sur l’eau, flotter dans l’air
Provoquer des réactions inappropriées pour les PJ
la position de la prostituée avec qui un PJ doit coucher correspond exactement au lit funéraire du Parrain
2 videurs à l’entrée de la discothèque / 2 Picciotti : dur de tenir le même discours

Les PJ
Des archétypes simples semblent suffisants (voleur, séducteur, combattant...). Une petite addiction/manie/croyance/tare peut épicer le tout pour provoquer des situations intéressantes.

Les PNJ
Il sera encore une fois plus simple de rester caricatural :
- à Bangkok, des hôtesses avenantes au vestiaire, des vigiles impassibles, des clients saouls dansant frénétiquement, des prostitué.e.s entreprenantes, un barman débordé, une mère maquerelle hautaine et difficile à approcher...
- à Naples, une famille éplorée, une veuve inconsolable, un fils héritier de la fonction de Parrain à qui il faut rendre ses hommages, le gratin de la ville, et partout des gardes du corps

Des pistes pour masteriser
Système de résolution des actions : au choix du MJ, en privilégiant la simplicité ; gérer les deux univers est déjà suffisamment prenant!
Deux cartes quadrillées : la position des PJ et des PNJ est déterminante pour appréhender les possibilités de chaque lieu, et les conséquences possibles de chaque action. Avoir côte à côte deux plans quadrillés voire numérotés (A1, B4...), avec un pion ou une figurine pour chaque PJ sur chaque plan me parait indispensable.
Exemple (un peu dégueulasse) ici : Naples et Bangkok
Deux MJ? Et pourquoi pas! On peut envisager d'avoir un MJ par lieu, chacun restant concentré sur son univers. Une fois le scénario posé, ce sont les PJ qui vont la plupart du temps faire évoluer l'action, par leurs déplacements et interactions. Chaque MJ peut à son tour décrire les conséquences, interpréter ses PNJ, avant de rendre la paroles aux PJ. Évidement, ça demande une parfaite coordination entre les MJ et un bel équilibre de temps de parole. A chaque MJ d'atténuer les conséquences qui nuiraient au fun et à la fluidité du scénario, et pourquoi pas prendre temporairement le dessus si l'action est intéressante et implique tout le groupe.
Il semble important de ne pas mettre trop de pression sur les PJ quant aux conséquences de leurs actes, sinon ils peuvent se sentir paralysés.

Facilités scénaristiques et petits plus
La position des éléments sur chaque carte est déterminante pour les actions de PJ : si le lit de la prostituée correspond exactement au lit funéraire du Parrain, les PJ auront un choix à faire si l'attitude à adopter.
De même, un râtelier à couteau posé sur le buffet à Naples peut tenter les PJ qui voudraient s'armer ; si la position des couteaux correspond exactement à une vitrine de godemichés à Bangkok, les combats prendront une toute autre couleur.
Le livre d'or de la discothèque et le recueil de condoléances pourront également correspondre, quel sera le message que les PJ laisseront, sous l'oeil attentif du frère du Parrain d'une part, et de la mère maquerelle d'autre part?
Une fois la mission accomplie (des deux côtés, d'un seul ou pas du tout), les PJ sont exfiltrés immédiatement vers leur salle blanche pour debriefing, si on veut couper court. Si on en veut plus, il faut regagner l'ascenseur!

En conclusion de ce pavé, j'avais prévu de faire jouer ce scénario (avec un 2ème MJ) mais le COVID a bouleversé nos plans et l'occasion ne se présentera pas avant longtemps.
Je le lance donc ici pour inspiration et retours. A votre avis, est-ce jouable? Marrant? Des idées pour améliorer?

NB : le côté "sexe racolage prostitution" peut facilement être remplacé par une toute autre ambiance, tant qu'elle est en décalage avec les funérailles de la Mafia.
 
Répondre