wushu

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Volsung
Banni
Messages : 1279
Inscription : jeu. mai 14, 2009 12:49 pm

Re: wushu

Message par Volsung »

Avis aux experts!
Cavalier of Mars détaille les personnages de façon un peu différente.
C'est une invention propre à ce jeu? (qui se fait attendre depuis un an)
Ou vous avez vu ça ailleurs?

Edit: Ouais... ce serait ptêt un peu plus simple si je vous le montre^^

Kseniya MaLaya
Killer of thoughts
Vitality 3

Trappings: Subtle poisons, books of forbidden lore, letters to be lost forever.
Weapons: Many small blades, hook and line.

Vance, Slum Rat 3: I was a dock daughter, fishing for rich men’s trash; too ambitious to stay.
Assassin 4: My sharp eyes won me a patron, who taught me her ways.
Scholar 3: My skill won me another, who taught me his reasons.
Patient 3: A good plan requires care and diligence to see it through. I’m more careful than most.
Member of a Secret Society 4: Now and then I take a contract to kill knowledge, and not just its bearer. Zillah and I frequently work together for a mutual client.


“Sunny” Lucio
Bitter young soldier
Vitality 3

Trappings: Soldier’s greatcloak, lock-picks, a charming smile.
Weapons: Stolen bastard sword of Deimos steel, forged with a foreign family’s crest.
Chiaro, Tailor’s Son 3: I grew up in the terrible shadow of the great Cydonian tombs.
Soldier 3: I fancied that so much majesty would make me brave and strong.
Thief 3: But not even a lord’s soldiers can make him pay his due.
Entertainer 3: His city will love your picture of glory, though; and stories are safer than battles.
Sharp Eyes 3: Spot the arrow with your number, or pick a mark; but you best keep an eye out.
Grudge Against Vancian Nobility 4: I turned to the street because one of them thought he was too good to pay me.


Sisera Ipato
desert CavaLier
Vitality 3

Trappings: An abandoned estate and tomb, a broad black hat, a faded child’s drawing.
Weapons: Short sword and knife, nicked and stained with blood.

Vance, Noble House of Ipato 3: I was born into a house of merchant lords, fat with water.
Noble 3: And so I might have remained; a lawyer with a proper wife and a legion of children.
Cavalier 4: Until I heard the call of the desert, and never stopped walking.
Perfect Direction 3: All cavaliers can navigate the shift- ing sands; I have never lost my way.
Broken Home 4: The sand has ground away my feel- ings for a life abandoned, but I cannot say the same for the family I left behind.
Note: Sisera’s Cavalier Trait enables him to navigate flaw- lessly and ride any beast. It also lets him “ride” other unlikely things, like falling chunks of masonry or kites and airships.


ZiLLah
the rising fifth
Vitality 3

Trappings: Charts of the heavens, maps of the Prince’s court, a list of names.
Weapons: A cold and uncanny look, hard-edged as any knife.
Vance, Merchant Class 3: I am the fifth daughter of a fecund but unremarkable accountant.

Adept 4: And I’ve had the gift as long as I can remember.
Astrologer 3: It wasn’t long before I began using it to track the heavens.
Numerology 4: I know the best days, now. For starting a journey, for meeting a lover, for ending a life. Each day is full of little threads, and I know just where to cut each one.
Unreliable 3: So much time spent looking inward has left me less attentive than others. Without a guiding hand, I’m apt to get distracted.

Note: Zillah’s Adept Trait allows her to read the surface thoughts from other people’s minds, determine people’s general attitude and honesty, and telekinetically move up to her own body weight. Her Astrology and Numerology Traits can be rolled as part of Chance Rolls, with the added bonus that if she wins, any successes on the roll can be applied as bonus dice to attempts to use the information she gained.

Geira
Rightful property of the Late magister Marcellus tertias tegallianus
Vitality 3

Trappings: Greases and tinctures, a lifetime’s worth of beatings, forged papers
Weapons: A heavy wrench and powder of sleep.

Vance, Indentured Servant 3: I grew up in the Magister’s house, for all the good it did me.
Servant 3: There, I learned that I would be free when I paid for the clothes on my back.
Fixer 3: I learned how to dodge, and how to put a house back together after a night of drinking.
Physician 3: And how to put people back together too.
Secret Murder 4: But I was just a kid, who was I to stop it? Ipazia had been good to me, though, and saw no harm teaching a little girl to mix herbs. I couldn’t save her, but I made sure it couldn’t happen to another young wife.
On the Run 3: Vance is a big city, and I left the clothes. But I can’t hide forever.

Note: Geira’s Fixer Trait allows her to repair and gain information from machines and structures. It’s a general purpose engineering ability that verges on the uncanny.
2d6PlusCool – Actual Play / Live Play de jeu de rôle . Dispo aussi sur Youtube
Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 5040
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: wushu

Message par zuzul »

On retrouve les traits habituels mais pas les faiblesses. Après pour du Vance, c'est vrai que le système peut convenir.
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/
Avatar de l’utilisateur
Volsung
Banni
Messages : 1279
Inscription : jeu. mai 14, 2009 12:49 pm

Re: wushu

Message par Volsung »

Avis aux experts :)


Pour ma campagne Monster Hunters en cours, j'use de Wushu de la façon suivante.

4 Traits par domaines Punch, Meninges, Bagout & Doigté
Si vous vous demandez comment ils sont usités en jeu, imaginez qu'ils auraient pu se nommer ainsi:
Hard, Sharp/Weird, Hot, Cool. Ou alors Hitter, Mastermind/Tech, Grifter, Thief voir Forceful/Quick, Clever, Flashy, Careful/Sneaky si vous saisissez les allusions :)
A ces domaines sont listés des similis Aspects sommaire pour définir l'expertise du personnage.

Le dice cap reste figé à 6 en toute circonstance.
Quand les pjs flattent le spectateur en moi (En faisant du bon roleplay, du soap, du drama), je leur file à l'occasion des dés 'd'applause' qu'ils peuvent cramer pour dépasser le dice cap.

Hors baston, je tache de gérer toute action comme un move à la ApoWo.
Je fixe une difficulté entre 1 & 5 et lance mes 6 dés avec cette difficulté en guise de trait et le joueur en fait de même.Celui qui à le plus de succès gagne.
Suivant si le joueur l'emporte ,que ce soit d'un cheveux ou largement, j'ajuste la description (Un peu comme un Oui et, ou un oui mais, de Fu... Mais tout cela reste officieux, et les joueurs ne s'en doutent pas) Quand ils échouent, je tache de traiter leur défaite latéralement, indirectement, comme le prêche ApoWo. La perspective de l’échec se doit d'être intéressante, toujours. Sans quoi il n'y a même pas de jet.

Pour les actions groupées, ou quelques bastons que ce soit, je passe à un conflit de type Mook avec un danger rating entre 0 & 3(souvent secret) et un threat rating ajusté (J'y reviens plus tard car c'est la la question de ce post)
Comme cela a été conseillé maintes fois ici , jamais de confrontation de type Nemesis :) Moins élégante trop contraignante...



Tout ce que j'ai décris plus haut est juste un assaisonnement à mon gout, mais qui ne change pas le cœur de Wushu tel que beaucoup le jouent ici.
Pour établir mon Threat Rating j'use d'un tableau très sommaire établis en fonction du nombre de pj/round, et du danger rating.
Avec l'équation familière suivante: (Relevant Trait/6) * (Dice Cap – Yin successes required by Mook threat) * (number of players) * (number of rounds you want the scene to go on for).

En général, je limite le nombre de rounds estimés entre 1 & 3, jamais plus. On est loin des 10 & 15 rounds traditionnels...
Mais c'est amplement suffisant à mes yeux. Sans qu'il n'y ai un changement réel de contexte ou de rythme pas besoin de lancer des dés indéfiniment...
Maintenant, comme rien n'empêche les joueurs de jouer la sécurité en roulant des brouettes de dés Yin, et de tacler l’opposition petit à petit par de rares dés Yang , sans mettre en danger leurs precieux points de Chi, je me dois de mettre un countdown à chaque fois. Ainsi, si ils n'ont pas séché l'opposition avant le nombre de rounds estimés, j'augmente la tension. Bien souvent en ajoutant 1 au danger rating et parfois quelques points de menace en renfort.
Jusque la ça a toujours fais la blague...
Mais peut être qu'un beau jour je serai forcé d’augmenter les enjeux! Genre , en fin de countdown c'est game-over!

Dites moi, vous les afficionados de Wushu, vous qui ne traitez les conflits qu'en mode Mook, comment mettez vous vos joueurs en difficulté quand ils ont l'option de jouer la sécurité? De la même façon que moi ou avez vous d'autres secrets de cuisine? :)
2d6PlusCool – Actual Play / Live Play de jeu de rôle . Dispo aussi sur Youtube
Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 5040
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: wushu

Message par zuzul »

Je fais la même chose que toi, mais sans la conséquence d'augmenter le danger rating (en fait, je n'y avais jamais pensé, idiot que je suis).
Je pars du principe qu'ils y a deux compteurs temporels :
- celui que les joueurs connaissent, genre le timer sur la bombe, l'arrivée du train au point X, le crash de l'avion dans lequel ils sont, etc...
- celui que les joueurs ne connaissent pas : les renforts imprévus des méchants, l'action qui va créer un twist prévue par le scénario, etc...

Dans les deux cas, j'utilise le countdown plus pour relancer la scène (donc poser une nouvelle menace) ou pour résoudre une action en cours (notamment en cas de course poursuite). Je ne provoque l'échec de l'action en cours des joueurs que lors de compteur connu des pjs ("attention dernier tour pour battre le conflit ; vous êtes sûr de garder autant de dés de défense ?").
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/
Avatar de l’utilisateur
Volsung
Banni
Messages : 1279
Inscription : jeu. mai 14, 2009 12:49 pm

Re: wushu

Message par Volsung »

zuzul a écrit : Dans les deux cas, j'utilise le countdown plus pour relancer la scène (donc poser une nouvelle menace) ou pour résoudre une action en cours (notamment en cas de course poursuite). Je ne provoque l'échec de l'action en cours des joueurs que lors de compteur connu des pjs ("attention dernier tour pour battre le conflit ; vous êtes sûr de garder autant de dés de défense ?").
Et donc, avec tout cela, tu as réussis à mettre tes joueurs en difficulté? :)
Susciter un doute, une crainte? Même auprès d'un gros bras avec 5 en trait?
2d6PlusCool – Actual Play / Live Play de jeu de rôle . Dispo aussi sur Youtube
Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 5040
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: wushu

Message par zuzul »

Volsung a écrit :
zuzul a écrit : Dans les deux cas, j'utilise le countdown plus pour relancer la scène (donc poser une nouvelle menace) ou pour résoudre une action en cours (notamment en cas de course poursuite). Je ne provoque l'échec de l'action en cours des joueurs que lors de compteur connu des pjs ("attention dernier tour pour battre le conflit ; vous êtes sûr de garder autant de dés de défense ?").
Et donc, avec tout cela, tu as réussis à mettre tes joueurs en difficulté? :)
Susciter un doute, une crainte? Même auprès d'un gros bras avec 5 en trait?
Oui ; l'important est le stress de l'action plus que les caracs pour moi. J'avoue tricher énormément, dans un sens ou dans l'autre, pour que la narration donne une scène passionnante pour ma table.
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: wushu

Message par Fabulo »

Première partie semi-expérimentale de Wushu hier.
Vraiment excellent. Je vois un énorme potentiel, qui va bien au delà de la simple gestion des combats, avec une délégation quasi complète de l'histoire par le MJ aux joueurs, le MJ se contentant de préparer un fil rouge d'intrigue, des décors et des opposants et figurants. Et un découpage en scènes avec des enjeux - la "Menace' étant en fait plus un enjeu et une finalité de scène et donc un support à la narration orchestrée des joueurs, qu'un simple Obstacle à rogner.

Je ne sais si ça fait doublon, n'ayant pas lu tous les posts ici, mais voici un lien avec des univers courts, denses et très originaux:
http://www.rpg.net/columns/list-column. ... ushuskidoo
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: wushu

Message par Fabulo »

Cavalier of Mars c'est mort?
Quelqu'un a une idée à propos du projet ?
Avatar de l’utilisateur
Volsung
Banni
Messages : 1279
Inscription : jeu. mai 14, 2009 12:49 pm

Re: wushu

Message par Volsung »

Des ptites updates sur leur blog fin 2014 , rien de plus... :/
2d6PlusCool – Actual Play / Live Play de jeu de rôle . Dispo aussi sur Youtube
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: wushu

Message par Fabulo »

Merci pour l'info, Volsung.

Par ailleurs, petit détournement de Wushu :
Spoiler:
Voici Wushaiku, la rencontre improbable du Wushu et du Haiku, de la baston remuante et de la poésie émouvante

Le principe est simple : pour faire avancer l'intrigue, il vous faut composer des poèmes en rimes.Plus vous faites de vers, plus vous avancez vite et moins vous prenez de risque.

Les règles sont ici :
http://wushaiku.weebly.com/

La balle jaillit du revolver
Siffle follement dans l'air
Se loge dans le crâne du caporal
Qui s'effondre dans un râle

Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Banni
Messages : 1347
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: wushu

Message par Aran MacFiona »

Rien à voir avec le haiku qui est un style de poème strictement codifié dans le nombre de vers et la métrique. Quoique on puisse modifier la métrique si on compose dans une autre langue que le japonais.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: wushu

Message par Fabulo »

Aran MacFiona a écrit :Rien à voir avec le haiku qui est un style de poème strictement codifié dans le nombre de vers et la métrique. Quoique on puisse modifier la métrique si on compose dans une autre langue que le japonais.
En effet.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: wushu

Message par Fabulo »

(...)
Dernière modification par Fabulo le mar. oct. 06, 2020 3:48 pm, modifié 1 fois.
shlopoto
Cardinal
Messages : 602
Inscription : mar. nov. 30, 2004 9:42 pm
Contact :

Re: wushu

Message par shlopoto »

Salut, j'ai deux remarques. =)

Je ne trouve pas que la résolution normale soit trop longue. Je suis moi aussi assez sensible aux étapes inutiles de résolution, je n'aime pas les opérations qui ajoutent des calculs et tout, mais sur Wushu je ne trouve pas que le problème se pose plus que ça, notamment avec quelques bonnes habitudes. Quand j'y joue, voici ce que je préconise : pendant qu'un joueur (ou MJ) décrit son action, il ramasse les dés au fur et à mesure, avec la main gauche (pour du défensif) ou la droite (pour de l'offensif). Quand tout le monde a décrit, chacun lance le contenu de sa main droite (offensif). Seuls ceux qui vont potentiellement recevoir des dégâts lancent le contenu de leur main gauche (défensif). Contre une menace de 1Ki/tour, ce que font les mooks en général, il suffit d'une seule réussite sur les dés de la main gauche, donc il n'est pas nécessaire de les compter ni de les soustraire, il faut juste s'assurer d'avoir au moins un succès. Contre un boss, seuls les uns ou deux persos attaqués ont besoin de faire la soustraction. S'il attaque plus de joueurs simultanément, le boss ne sera pas plus efficace qu'un mook, c'est généralement une mauvaise tactique. Donc les seules soustractions qui sont faites sont : le MJ qui retire des points de menace, le MJ qui retire du ki à son boss ou un ou deux PJ qui sont attaqués par le boss. Dans la plupart des cas les combats sont contre des mooks, donc il y a juste le MJ qui retire des points de menace et c'est tout : une soustraction par PJ.

Ma seconde remarque concerne ta proposition. La règle défensive pourrait complètement casser le combat contre un boss, si chaque camp choisit le défensif. De manière générale, une règle du zéro risque rend les choses moins intéressante. Par ailleurs, si Wushu ne préconise pas le PvP (player versus player) il ne l'interdit pas non plus, d'ailleurs dans les films d'action il est fréquent que deux héros s'affrontent (Iron Man vs Thor, fan service). Sans même parler de combat, les PJ peuvent s'affronter sur plein de choses, comme un concours de boisson ou une course de moto. La règle défensive que tu proposes l'interdit. Par ailleurs, la règle offensive ne propose AUCUNE défense, or tout combat contre des mooks fait automatiquement des dégâts à chaque tour et, de mémoire, les points de Ki des PJ ne remontent pas forcément au max entre chaque combat. Donc tu suggères aux joueurs, qui n'ont que trois points de Ki au max, de jouer en défensif la plupart du temps, avec le problème mentionné juste avant. Pour finir, la règle défensive que tu proposes demande systématiquement une division par deux avec arrondi pour chaque PJ (plus l'éventuel boss) : dans ma première remarque j'ai montré qu'on faisait une soustraction par PJ (plus l'éventuel boss), donc tu as remplacé une soustraction par une division, ce qui n'est pas un gain dans le processus de traitement à mon avis. =)

s.
NoMorgan
Profane
Messages : 36
Inscription : jeu. juin 04, 2015 2:00 am

Re: wushu

Message par NoMorgan »

Bonjour

Je déterre le sujet Wushu.

Je suis à la recherche de l'archite DDR01.zip contenant le numero 1 du webzine Dice Dont Rule

Pourriez vous me le faire parvenir ?

Merci !
Répondre