Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Ioucounou
Banni
Messages : 1501
Inscription : mar. sept. 02, 2014 10:53 am
Localisation : Paris - Triel sur Seine A/R

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Ioucounou » mar. nov. 14, 2017 1:57 pm

Je plaisantais... je suis curieux concernant ce type de film, moi aussi. C'est juste la liste qui impressionne. On dirait que tu te les es enfilé d'affilé ! ça fait peur !

Pour moi, avec Besson, on est au niveau du boycott.

Bémol : j'ai beaucoup aimé Covenant  :mrgreen:

Et cest là que les meurtres ont commencé  :lol:
Capitaine Caverne a écrit :Jouer à un jdr avec d'autres règles et sans tenir compte du background... pas de doute, t'es un vrai Casusien. :mrgreen:
:pri

Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 5352
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Selpoivre » mar. nov. 14, 2017 3:35 pm

Najael a écrit :
lun. nov. 13, 2017 8:22 pm
Alors dernièrement, j'ai vu:

- The Mummy (2017): c'est de la mayrde.
- The Dark Tower (2017): c'est de la mayrde.
- Alien-Covenant (2017): c'est de la mayrde.
- Valérian (2017): c'est de la mayrde.

Et puis hier j'ai regardé un filmAtomic Blonde (2017). Ca fait du bien.

Mon verdict à moi sur cette liste :
- The Mummy, c'était pas si pire (globalement à chier mais quelques bonnes idées de mise en scène sur les morts vivants qui ont sauvé le truc du naufrage absolu)
- Alien Covenant, c'est sympa-bof (c'est rageant de retrouver les défauts de Prometheus en pire, mais c'est très joliment foutu et la scène de l'infirmerie m'a scotché à mon fauteuil de part sa tension)
- Valérian c'était un naufrage digne des plus grands ratages industriels. Y'avait RIEN à sauver. RIEN. Même Suicide Squad était meilleur.
- Atomic Blonde c'était génial par contre (vrai scénario d'espionnage, scènes d'action hyper viscérales et nerveuses, ambiance rétro-80s/Berlin au top)
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Je vend plein de trucs ici

Avatar de l’utilisateur
Fender
Evêque
Messages : 442
Inscription : dim. oct. 02, 2005 6:04 pm

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Fender » mar. nov. 14, 2017 3:43 pm

Allez Hop, je ne résiste pas non plus,

The Mummy, horrible, très mauvais.

Alien Covenant : Moi à un pote pour le convaincre de voir le film "t'inquiètes Ridley ne pourra pas faire pire que Prometheus !" Argument béton. Mais en fait si, il a fait pire que Prometheus (Dieu Merci il a refilé BR 20149)

Valérian : Bah du Besson avec du gros budget, un mauvais film, à la limite du regardable (rien à sauver effectivement, de la liste c'est le pire à mon avis).

The Dark Tower : En tant que grand fan de la saga littéraire je suis mort 19 fois en le regardant.

Avatar de l’utilisateur
Dr Hiatus
Pratiquant
Messages : 267
Inscription : mar. août 31, 2010 10:56 am

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Dr Hiatus » mar. nov. 14, 2017 7:20 pm

Mummy : mouerf. Pas terrible, pas horrible. L'espoir d'un univers partagé m'a intéressé, mais pas accroché au destin de tom-tom.

Dark Tower : regardable mais quand même un ratage, peu de vraies belles scènes. L'univers d'origine est relativement bien adapté, mais le partage de l'affiche 50/50 entre le pistoléro et Jake, c'est décevant. Roland est un hérosiconique et tragique en déclin qui initie un gamin paumé tout en sachant qu'il devra peut-être le sacrifier, pas l'ombre réticente d'un enfant courageux...
Au-delà d'une réalisation sans saveur, le gros écueil est de pas être allé au bout de l'idée d'un film "introductif". Il introduit à un monde très vaste, mais tente de faire comme si c'était pas grave si ça se termine là. Du coup on voit plein de morceaux de l'univers qui n'auraient vraiment d' intérêt qu'en étant développés, semblent un peu incongrus en passant en vitesse, et une intrigue qui se la joue stand-alone. Du gâchis, pas très beau. Pas détestable, juste très décevant.

Valérian : pour une fois que Besson est obligé de mettre quelque chose dans son scénar, il essaie de le faire oublier. Qu'est-ce qu'on a en a rien à foutre des héros, c'est à pleurer. Et pas de rythme, pas de suspense... Et ça a marché, non, aux U.S ? ou j'ai rêvé ?

Alien : ptett un jour en VOD. J'ai dû lire une ou deux critiques plutôt satisfaites, généralement je suis assez bon public pour toujours prendre ce qu'il y a de bon à prendre. Bizarrement, des quatre, ça a l'air d'être celui qui gâche le moins sa mythologie...

EDIT : ha non, c'est en Chine que Valérian a marché, pas aux U.S. Même comme ça je me l'explique pas bien.
Dernière modification par Dr Hiatus le mar. nov. 14, 2017 7:39 pm, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 4662
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Romain d'Huissier » mar. nov. 14, 2017 7:25 pm

Valérian c'était un naufrage digne des plus grands ratages industriels. Y'avait RIEN à sauver. RIEN. Même Suicide Squad était meilleur.
L'un et l'autre prouvent que tous les mannequins anorexiques ne sont pas faites pour devenir actrice, d'ailleurs. 

Avatar de l’utilisateur
Dr Hiatus
Pratiquant
Messages : 267
Inscription : mar. août 31, 2010 10:56 am

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Dr Hiatus » mar. nov. 14, 2017 7:51 pm

Ouch... En cherchant un peu plus sur le succès de Valérian, où ça dit que oué en Chine ça a marché SI ON COMPARE A LUCY 😂 , je suis tombé sur le cours en bourse d'Europacorp...

Si on regarde la courbe sur un an, le gros crash commence à l'époque où sort le film.
Boudiouh.
J'ai une petite poussée de sadisme snob.

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 15733
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Uphir » mar. nov. 14, 2017 7:54 pm

Romain d'Huissier a écrit :
mar. nov. 14, 2017 7:25 pm
Valérian c'était un naufrage digne des plus grands ratages industriels. Y'avait RIEN à sauver. RIEN. Même Suicide Squad était meilleur.
L'un et l'autre prouvent que tous les mannequins anorexiques ne sont pas faites pour devenir actrice, d'ailleurs.  
Tu n'as aucun goût !

Spoiler:
Sauf pour Star Wars, là je dis pas...
 
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4387
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Fabien_Lyraud » mar. nov. 14, 2017 9:01 pm

Dr Hiatus a écrit :
mar. nov. 14, 2017 7:51 pm
Ouch... En cherchant un peu plus sur le succès de Valérian, où ça dit que oué en Chine ça a marché SI ON COMPARE A LUCY 😂 , je suis tombé sur le cours en bourse d'Europacorp...

Si on regarde la courbe sur un an, le gros crash commence à l'époque où sort le film.
Boudiouh.
J'ai une petite poussée de sadisme snob.

C'est sûr qu'on aurait préféré une adaptation avec un scénario de Stephen Moffat et une réalisation d'Alex Proyas. Avec Karen Gillian en Laureline. 

Avatar de l’utilisateur
Fender
Evêque
Messages : 442
Inscription : dim. oct. 02, 2005 6:04 pm

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Fender » mar. nov. 14, 2017 9:16 pm

Dr Hiatus a écrit :
mar. nov. 14, 2017 7:20 pm
Mummy : mouerf. Pas terrible, pas horrible. L'espoir d'un univers partagé m'a intéressé, mais pas accroché au destin de tom-tom.

Dark Tower : regardable mais quand même un ratage, peu de vraies belles scènes. L'univers d'origine est relativement bien adapté, mais le partage de l'affiche 50/50 entre le pistoléro et Jake, c'est décevant. Roland est un hérosiconique et tragique en déclin qui initie un gamin paumé tout en sachant qu'il devra peut-être le sacrifier, pas l'ombre réticente d'un enfant courageux...
Au-delà d'une réalisation sans saveur, le gros écueil est de pas être allé au bout de l'idée d'un film "introductif". Il introduit à un monde très vaste, mais tente de faire comme si c'était pas grave si ça se termine là. Du coup on voit plein de morceaux de l'univers qui n'auraient vraiment d' intérêt qu'en étant développés, semblent un peu incongrus en passant en vitesse, et une intrigue qui se la joue stand-alone. Du gâchis, pas très beau. Pas détestable, juste très décevant.

Valérian : pour une fois que Besson est obligé de mettre quelque chose dans son scénar, il essaie de le faire oublier. Qu'est-ce qu'on a en a rien à foutre des héros, c'est à pleurer. Et pas de rythme, pas de suspense... Et ça a marché, non, aux U.S ? ou j'ai rêvé ?

Alien : ptett un jour en VOD. J'ai dû lire une ou deux critiques plutôt satisfaites, généralement je suis assez bon public pour toujours prendre ce qu'il y a de bon à prendre. Bizarrement, des quatre, ça a l'air d'être celui qui gâche le moins sa mythologie...

EDIT : ha non, c'est en Chine que Valérian a marché, pas aux U.S. Même comme ça je me l'explique pas bien.
Je te trouve franchement indulgent avec la Tour Sombre, je n'y ai pas du tout retrouvé l'univers, l'adaptation est une insulte au matériel d'origine. Exécrable, un vrai gâchis.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10281
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Erwan G » mar. nov. 14, 2017 9:32 pm

Mugen a écrit :
mar. nov. 14, 2017 7:40 am
Najael a écrit :
lun. nov. 13, 2017 8:22 pm
Alors dernièrement, j'ai vu:

- The Mummy (2017): c'est de la mayrde.
- The Dark Tower (2017): c'est de la mayrde.
- Alien-Covenant (2017): c'est de la mayrde.
- Valérian (2017): c'est de la mayrde.

Cela dit, ce ne sont pas vraiment des films que la critique a encensés (même si pour Valerian mon avis est plus mesuré). ;)

C'est de la grosse mayrde ?

T'avais envie de te faire mal ?
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
Dr Hiatus
Pratiquant
Messages : 267
Inscription : mar. août 31, 2010 10:56 am

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Dr Hiatus » mer. nov. 15, 2017 1:38 am

----snip----
Dernière modification par Dr Hiatus le mer. nov. 15, 2017 1:42 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Dr Hiatus
Pratiquant
Messages : 267
Inscription : mar. août 31, 2010 10:56 am

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Dr Hiatus » mer. nov. 15, 2017 1:39 am

Fabien_Lyraud a écrit :
mar. nov. 14, 2017 9:01 pm
Dr Hiatus a écrit :
mar. nov. 14, 2017 7:51 pm
Ouch... En cherchant un peu plus sur le succès de Valérian, où ça dit que oué en Chine ça a marché SI ON COMPARE A LUCY 😂 , je suis tombé sur le cours en bourse d'Europacorp...

Si on regarde la courbe sur un an, le gros crash commence à l'époque où sort le film.
Boudiouh.
J'ai une petite poussée de sadisme snob.

C'est sûr qu'on aurait préféré une adaptation avec un scénario de Stephen Moffat et une réalisation d'Alex Proyas. Avec Karen Gillian en Laureline. 

Sans même rêver d'autant de beau monde, ne serait-ce qu'un scénariste qui fait son job, déjà, ç'aurait beaucoup aidé...
Il a toujours fait des scénarios creux, Besson.
J'ai dû voir plus de la moitié de sa filmo, et même dans les films que j'aime bien, je sais que les histoires sont connes. Mais on pouvait se laisser porter par une ambiance, des belles séquences de pubard doué.
Mais après le cinquième élément, même les ambiances tiennent plus. C'est subjectif, mais je suis sûr qu'il y a un moment où il lâche l'affaire. Avant, une certaine frime avec un peu de panache braillard, après, que du toc et du clinquant. Ca ressemble à un parcours de rappeur qu'aurait choppé le succès et qui ne saurait plus que contrefaire son punch passé...

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10281
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Erwan G » mer. nov. 15, 2017 9:25 am

Pourtant, il y a des choses qui ne sont pas si ratées, visuellement parlant, dans Valérian, comme le marché multidimensionnel. Le soucis est que, effectivement, il n'y a pas de scènes de gloire comme dans le 5ème élément où, à défaut de scénario, il y a une putain d'ambiance. Je pense aussi que, comme Lucas, la présence d'effets spéciaux accessibles a rendu inutile la recherche scénaristique. Quand tu peux faire un combat spatial avec 30 vaisseaux de part et d'autre, t'as moins besoin de compenser ce que tu aimerais faire par un scénario.
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 5991
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Cité des Ducs
Contact :

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Krieghund » mer. nov. 15, 2017 9:32 am

BEsson, j'ai arrêté après Jeanne d'Arc. J'ai compris à ce moment là que son heure de gloire était passée, qu'il ne fallait plus rien attendre de lui, mais que la soi disant "génération grand bleu" allait se noyer dans les restes de l’idolâtrie qu'elle voue à ce monsieur et continuer de le porter au nues, empêchant d'autres réalisateurs plus talentueux d'émerger en France, soumise à une attitude béate dés qu'un gars de chez nous perce un poil aux USA.

ca n'a pas manqué. On est toujours empêtré dans Besson, les critiques ont été plus que tendres pour lui chez nous (et assassines aux USA), et il va continuer à pourrir le cinéma de son empreinte en posant ses doigts graisseux sur la beauté virginale d'idées originales qu'il détruira avec le talent de ses actrices habituelles, c'est à dire aucun... Mais comme les dites actrices, ca sera joli à regarder. Le vide fait parfois cette impression.

Bref, j'aime pas Besson.

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 15733
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Films 22 : le grand retour du Guet des orfèvres

Message par Uphir » mer. nov. 15, 2017 9:45 am

Krieghund a écrit :
mer. nov. 15, 2017 9:32 am
... et il va continuer à pourrir le cinéma...
Il va déjà falloir qu'il relève la tête financièrement si j'en crois le site boursier linké un peu plus haut. Et on peut avoir aimé Le Grand Bleu, sans être un fervent admirateur du monsieur.
 
Gott weiß ich will kein Engel sein

Répondre