Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1970
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par agone35 » ven. nov. 24, 2017 9:47 pm

Harfang a écrit :
ven. nov. 24, 2017 9:18 pm
agone35 a écrit :
ven. nov. 24, 2017 9:00 pm
  
Il y a eut de nombreux livres et films sur les méfaits de cette éducation, disons autoritariste et basée sur l'excellence et l'humiliation, qui dépeignaient les victimes de celles-ci. C'est un fait évident pour tous, je crois.
Peut-être demain aurons nous une abondante littérature et filmographie sur les générations sacrifiés sur l'autel de l'enfant-roi, de la non-contrainte et de l'auto-apprentissage. Ca commence d'ailleurs, en partie, en Suède, avec quelques timides critiques quand aux résultats chez les adultes et la relative incapacité a faire autorité pour les parents...
Je dirai bien qu'un entre-deux serait intéressant mais ça ne satisferait personne et il y aurait toujours des critiques.
Bref, on fera au mieux pour les nôtres avec le système, quel qu'il soit.
  
Concernant l'humiliation et pour reprendre sur les notes annoncée à l'oral et descendantes : les élèves, disons moyens, y trouverons peut-être une émulation pour progresser (à condition qu'ils aient une marge de progrès) mais les très faibles qui triment déjà pour des résultats difficiles et qui vont, en dernier donc, voir leur note énoncée à haute voix devant tout le monde, je ne vois pas ce qu'ils peuvent en tirer de positif. Et je pense, mais ce n'est que mon avis, qu'il y a peut-être un moyen d'émuler les premiers sans humilier les seconds.

Au passage, je ne sais pas à quoi tu réponds avec ton message sur l'autoritarisme, l'excellence, l'enfant roi, la non-contrainte, l'auto-apprentissage (tu en fais d'ailleurs une proposition complètement binaire que j'ai du mal à comprendre). Je ne parlais pas de ça en l’occurrence (non que ça ne soit pas intéressant, mais il y aurait de quoi écrire des pages et on a déjà bien "pollué" le moi moi moi).

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Banni
Messages : 1285
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Ravortel » ven. nov. 24, 2017 11:12 pm

Pollué, ou enrichi ?

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 17486
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Eindhoven, Pays-Bas
Contact :

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Udo Femi » ven. nov. 24, 2017 11:33 pm

Ravortel a écrit :
ven. nov. 24, 2017 11:12 pm
Pollué, ou enrichi ?
Ça dépend : es-tu un tenant de "Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?" :P

Udo, à la dure, mais mollement, hein...
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2017

Avatar de l’utilisateur
bashar29
Mystique
Messages : 886
Inscription : dim. août 26, 2012 9:52 pm
Localisation : BZH - Rennes

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par bashar29 » ven. nov. 24, 2017 11:55 pm

Udo Femi a écrit :
ven. nov. 24, 2017 7:31 pm
Brrrr... moi qui me prépare à renvoyer Udinette sous les fourches caudines de l'éducation à la française, elle et sa dyslexie, je suis tétanisé à vous lire.
Bien sûr, elle a eu des instits super accomodants quand nous étions en France, mais c'était le primaire.
Là, le collège s'annonce, sa kyriade de profs tous différents avec. Et dans le tas, y'en a toujours un(e) qui...
Pour une gamine qui marche à la confiance, ça fait suer.

Le mien est rentré en 6eme, avec une belle dysorthographie (en gros, c'est un poil plus compliqué mais bon ça resume bien). Globalement les profs sont bien et en tiennent compte, sauf la prof de français qui a décrété qu'il avait un poil dans la main. Quand je vois qu'il se retrouve, pour réussir a faire ses devoirs pour le lendemain, a bosser parfois plus de 2h le soir, j'ai un peu envie de lui dire ma façon de penser....On va la voir bientot, on verra ce qu'elle nous dira...

Avatar de l’utilisateur
philippe_j
Dieu des salariens musicaux
Messages : 4036
Inscription : ven. janv. 27, 2006 8:44 pm
Localisation : Wuhan, Chine
Contact :

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par philippe_j » sam. nov. 25, 2017 3:52 am

Pour la dyslexie y'a pas à tortiller, on est très en retard, mais il y a des efforts qui existent.
Le truc c'est que oui, ok, du temps en plus c'est utile, mais ça va pas aider si en amont les profs n'ont aucune considération pour la situation.
Donc il faut en parler avec les profs, avec l'école, surtout. L'idée que l'enfant dyslexique est "brillant mais fainéant" est tellement enracinée que c'en est à pleurer.
Comme je disais plus haut, nous connaissions personnellement la prof de CP de ma soeur en dehors et même avec toutes nos explications elle était convaincue que non non, elle est juste fainéante, faut juste lui gueuler dessus. J'ai un mépris profond pour cette dame, vous pouvez pas imaginer.

En comparaison de l'Irlande où, il y a dix ans, on distribuait à chaque prof des documents pour expliquer la dyslexie, les symptômes à surveiller, les mesures à prendre pour encadrer l'étudiant, etc. J'ai honte pour la France quoi :(
Mais heureusement il y a des individus qui eux veulent aider, faire bien, donc c'est sûr ça qu'il faut compter et essayer de rester positif en s'impliquant avec eux, si possible.
Que ce soit le privé ou le public, y'a pas vraiment de solution miracle et espérer que... ça sert à rien. Il faut aller voir et en parler avec eux.
- Philippe -
Poe's Law : without a winking smiley or other blatant display of humor, it is impossible to create a parody of Fundamentalism that SOMEONE won't mistake for the real thing.

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4517
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Deimoss » sam. nov. 25, 2017 5:57 am

Il y a de l'amélioration. Quand je vois comment c'est pris en charge aujourd'hui et mes souvenirs non seulement personnels, mais aussi la vie scolaire de mon frère... C'est vraiment autre chose. Après oui, il y a toujours des cons réfractaires pour qui c'est juste de la flemme. Sans me faire l'avocat du diable, je dirai qu'il est possible qu'ils aient été confrontés à des enfants/parents qui faisaient passer la flemme d'écrire en français pour un trouble dys. Le trouble dys tu le remarques parce que ce sont des façon de mal écrire assez spécifiques auxquelles peuvent se greffer des fautes classiques parce que tout le monde en fait de temps en temps, mais aussi qu'un dys a souvent des lacunes en français (logique).
Plusieurs fois sur des forums je me suis retrouvé face à des gars qui répondaient à un "tu pourrais faire un effort sur l'ortho(?)" par un "je suis dyslexique donc non (je t'emmerde)" et ça, c'est comme dégoupiller une grenade et la faire tomber à ses pieds. Je ne supporte pas l'illettré qui se cache derrière un véritable trouble médical pour se donner un alibi, j'en ai pulvérisé quelques uns bien comme il fallait.

Après c'est pas une condamnation à écrire comme une tanche être dys, avec de la concentration, si on a l'amour de la langue (contaminé par ma prof de français de 3ème depuis, je fais des phrases  :lol: ) on peut grandement améliorer la qualité de son écrit voire cela peut passer totalement inaperçu. Bon ça se barre en sucette dès qu'on manque de concentration (principalement la fatigue, des fois tu te relis et tu vois des mots de trabiole, on a des fois des tournures personnelles dirons nous. L'effort sera plus ou moins important en fonction de la gravité du problème, même en dys nous ne sommes pas égaux, je vois mon frangin par rapport à moi, j'ai tiré les bonnes cartes. Mais même lui qui a passé son enfance avec une moyenne générale frôlant le zéro absolu parce que les profs n'avaient pas envie de comprendre le réel problème, il a fini par s'améliorer ce qui cependant lui demande beaucoup d'efforts. L'important c'est de trouver des personnes qui comprennent non seulement qu'on a un problème et pas qu'on est un "génie fainéant" mais qui puisse aider à dépasser le trouble dans sa tête ne pas être réduit à un dyslexique. Y a eu pas mal de bonnes choses faites là dessus, mais c'est la loterie, tomber sur des profs sensibilisés par ça.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Rosco
Cardinal
Messages : 544
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Rosco » sam. nov. 25, 2017 7:36 am

La concentration est la première chose à travailler pour un adulte dys, dans mon cas je vois la différence en fonction de l'état de fatigue.
Après la scolarité c'est complexe, j'ai géré en étant de plus en plus concis.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 7893
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Inigin » sam. nov. 25, 2017 8:00 am

Harfang a écrit :
ven. nov. 24, 2017 9:18 pm
agone35 a écrit :
ven. nov. 24, 2017 9:00 pm
Harfang a écrit :
ven. nov. 24, 2017 8:55 pm
La peur de la honte et de l'engueulade, à composante culpabilisatrice, parentale furent de bon Leitmotiv en ce qui me concerne. Une autre méthode eut-elle mieux ou moins bien fonctionné? Le problème de l'éducation c'est que c'est un one-shot, difficile de savoir ce qui fonctionnera ou ne fonctionnera pas par avance, et, surtout, de savoir ce que l'on en attend: instruction, joie de vivre, épanouissement personnel? Personnellement, je n'éliminerai aucune méthode d'une manière théorique. 
Je vois et je comprends ce que tu veux dire. Après pour moi c'est une question d'éthique (bien que le mot est fort) : le progrès par l'humiliation, c'est une méthode que je ne peux pas approuver.

Quant au problème de l'éducation que tu soulève, je suis d'accord avec toi. 
Il y a eut de nombreux livres et films sur les méfaits de cette éducation, disons autoritariste et basée sur l'excellence et l'humiliation, qui dépeignaient les victimes de celles-ci. C'est un fait évident pour tous, je crois.
Peut-être demain aurons nous une abondante littérature et filmographie sur les générations sacrifiés sur l'autel de l'enfant-roi, de la non-contrainte et de l'auto-apprentissage. Ca commence d'ailleurs, en partie, en Suède, avec quelques timides critiques quand aux résultats chez les adultes et la relative incapacité a faire autorité pour les parents...
Je dirai bien qu'un entre-deux serait intéressant mais ça ne satisferait personne et il y aurait toujours des critiques.
Bref, on fera au mieux pour les nôtres avec le système, quel qu'il soit.
 

je ne sais plus où j'avais lu que l'éducation pré-68 menait à des névroses tandis que celle post-68 menait aux dépressions. Chaque grand courant a ses avantages et ses défauts quand ça rate.

Personnellement, je suis également d'accord que le progrès par l'humiliation, bof.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4517
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Deimoss » sam. nov. 25, 2017 9:27 am

Rosco a écrit :
sam. nov. 25, 2017 7:36 am
La concentration est la première chose à travailler pour un adulte dys, dans mon cas je vois la différence en fonction de l'état de fatigue.
Après la scolarité c'est complexe, j'ai géré en étant de plus en plus concis.

Pareil, les mots commencent à être un peu étranges si je suis malade ou fatigué, mais je ressens pas cette concentration sauf quand justement je dois faire un effort pour la maintenir (ie quand malade ou fatigué) . Par contre j'ai jamais fait dans la concision, j'aurai plutôt même tendance à être du genre Pavé César  :P  là où je dois faire gaffe par contre, ce sont les formulations, assez régulièrement elles prennent une tournure alambiquée voire approximative.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1970
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par agone35 » sam. nov. 25, 2017 9:34 am

Deimoss a écrit :
sam. nov. 25, 2017 9:27 am
là où je dois faire gaffe par contre, ce sont les formulations, assez régulièrement elles prennent une tournure alambiquée voire approximative. 
Je ne suis pas dys, mais j'ai les mêmes problèmes de tournures alambico-aproximatives.
Et pour moi la concision à quelque chose d'un art (difficile à maitriser).
 

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Messie
Messages : 1076
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Harfang » sam. nov. 25, 2017 10:36 am

Inigin a écrit :
sam. nov. 25, 2017 8:00 am
Harfang a écrit :
ven. nov. 24, 2017 9:18 pm
Je dirai bien qu'un entre-deux serait intéressant mais ça ne satisferait personne et il y aurait toujours des critiques.
Bref, on fera au mieux pour les nôtres avec le système, quel qu'il soit.
  

je ne sais plus où j'avais lu que l'éducation pré-68 menait à des névroses tandis que celle post-68 menait aux dépressions. Chaque grand courant a ses avantages et ses défauts quand ça rate. 
Mêmes données. Sur ce, effectivement, je lâche le sujet.
 

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 16027
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Uphir » sam. nov. 25, 2017 10:50 am

a écrit :Personnellement, je suis également d'accord que le progrès par l'humiliation, bof.

Sincèrement, vous vous êtes déjà sentis humiliés par vos notes ? Perso, j'ai dû arrêter de bosser au cm1. Mes notes ont toujours été abyssales dans de nombreuses matières, sauf quand cela pouvait me rapporter quelque chose (j'ai eu une seule fois les félicitations dans toute ma scolarité; ce fut lorsque mes parents m'avaient promis un chouette cadeau en échange, persuadés que j'y arriverai pas ! :mrgreen:). Bref, j'ai glandé pendant 18 ans, j'ai eu mon bac sans soucis (mais sans éclat, n'exagerons pas) et même à la fac, sans rien foutre, j'ai accroché la moyenne aux partiels.

Autant dire que mes profs pouvaient toujours distribuer ma copie en dernier (ou en premier, selon si ils partaient des meilleures ou des plus mauvaises notes), ça me touchait pas spécialement.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1974
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Léonard » sam. nov. 25, 2017 11:02 am

en tant que maître d'école, je vois passer chaque année un certain nombre de dyslexiques dans ma classe (au moins 4 ou 5, je dirais). Et c'est vrai qu'on est encore vraiment à la traîne sur le sujet : pas de formation spécifique pour les enseignants, pas de lien avec les orthophonistes (on n'a pas d'orthophoniste scolaire, par exemple), des listes d'attentes monstrueuses chez eux...

Du coup, on a beaucoup de mal à évaluer les difficultés réelles de l'élève et les réponses adéquates : entre les dyslexiques qui compensent (quelques confusions de sons de temps en temps, mais ils arrivent à masquer le problème au prix d'efforts considérables) et ceux qui baissent les bras face à la difficulté, et passent pour des feignants, on ne sait pas trop.

En plus, il y a des outils formidables maintenant, mais on n'est pas toujours au courant. Comme ce logiciel qui met des couleurs dans les mots (pour indiquer les lettres muettes, les sons complexes...). Quand on aura des photocopieuses couleur dans les écoles, on pourra s'en servir.  ;)

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Banni
Messages : 1285
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par Ravortel » sam. nov. 25, 2017 11:13 am

Oui mais c’est normal @Uphir , regarde oü ça t’a mené ! :laughing:

Le problème des profs en général, c’est que si ils écoutent les parents, sur 20 élèves ils ont 17 dys-qq chose, 12 génies, 23 suractifs, 14 hypersensibles, etc. Alors qu’en réalité si chaque enfant est effectivement unique, 18 se vautrent dans le ventre mou de la moyenne et 2 ont des spécificités notables.

Avatar de l’utilisateur
bashar29
Mystique
Messages : 886
Inscription : dim. août 26, 2012 9:52 pm
Localisation : BZH - Rennes

Re: Moi Moi Moi, Tintin en Tunisie

Message par bashar29 » sam. nov. 25, 2017 11:22 am

Ravortel a écrit :
sam. nov. 25, 2017 11:13 am
Oui mais c’est normal @Uphir , regarde oü ça t’a mené ! :laughing:

Le problème des profs en général, c’est que si ils écoutent les parents, sur 20 élèves ils ont 17 dys-qq chose, 12 génies, 23 suractifs, 14 hypersensibles, etc. Alors qu’en réalité si chaque enfant est effectivement unique, 18 se vautrent dans le ventre mou de la moyenne et 2 ont des spécificités notables.

Heureusement que tu es là pour nous remettre a tous les pieds sur terre.

Verrouillé