Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 5744
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Yusei » sam. janv. 13, 2018 5:23 pm

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 5:11 pm
Alors, ça peut hérisser, hein, mais disons que la morgue de celui qui se sait supérieur de naissance, hein, ça existe et c'est pas mal répandu.
Oui, ou même sans parler de naissance, le respect face à la fonction de professeur varie selon qu'on considère que c'est un job qui se mérite ou un job de loser. De ma toute petite expérience perso, j'ai grandi en cité et enseigné en fac/IUT/école d'info, je vois bien que selon le milieu je suis un mec qui a réussi ou un mec qui n'est ni PDG ni trader. Même quand les gens savent se tenir l'attitude n'est pas tout à fait la même.
Psi*Run en français: http://electric-goat.net/.

Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 7821
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Kyorou » sam. janv. 13, 2018 5:41 pm

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 5:11 pm
Il y a fort longtemps, un casusien qui bossait dans un service d'univ nous racontait ici-même qu'il devinait instantanément à son attitude le milieu social d'un étudiant qui rentrait dans sa salle pour demander quelque chose. Avec ou sans s'il vous plait, avec ou sans intérêt pour la disponibilité de la personne chez qui il entrait, dans la manière de demander/exiger le service, etc.
Mon expérience perso n'est pas toujours bien loin de ça.
Alors, ça peut hérisser, hein, mais disons que la morgue de celui qui se sait supérieur de naissance, hein, ça existe et c'est pas mal répandu.

Putain... Heureusement que vous avez fait une révolution pour mettre fin aux privilèges de classe, les mecs. On dirait que tout le monde n'a pas reçu le mémo. :D
Kyorou
Une certaine idée du bon goût

Avatar de l’utilisateur
Jérôme l'ours
Dieu des archivistes enseignants
Messages : 2442
Inscription : mar. oct. 21, 2008 5:59 pm
Localisation : Lyon

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Jérôme l'ours » sam. janv. 13, 2018 5:45 pm

Effectivement c'est un lycée de centre ville où les parents n'hésitent pas à contester les décisions des enseignants, leurs compétences et leur autorité. Et j'ai souvenir d'un élève, apprenant que j'avais fait sc-po (à Lyon), s'exclamant : "Mais pourquoi vous n'êtes que prof ?"
Le cri du cœur d'un fils de csp+++, expression que je n'ai pas l'habitude d'employer, mais ici je fais exprès. Pour embêter certains.
C'est le savoir-vivre qui distingue l'assassin de la victime

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 4619
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Fingolfin » sam. janv. 13, 2018 5:47 pm

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 3:35 pm
Je crois bien que moi, ça serait modif des notes écrites.
Je suis là pour valider des acquis. Parmi les acquis, il y a l'attitude. Mauvaise attitude ? pas de souci. Je te mets 5 à l'écrit systématiquement. Ou 3. Tu veux pas changer ? Pas grave, tu auras le livret scolaire qui va avec... Quand les gamins veulent aller au CaC, ils oublient que les profs ont des armes aussi. Que ça passe aussi par le placement des élèves en cours, par le renvoi systématique, par les notes. Tu peux pourrir un élève aussi sûrement qu'il peut te pourrir. Et tu peux pourrir toute une classe sans plus de soucis en les jouant les uns contre les autres.
LG

Dans un univers de jdr oui, mais certainement pas dans l'éducation nationale française : en tant que prof, le rectorat et les parents vont vite te faire comprendre que non, t'es pas le sergent de Full Metal Jacket.

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 8091
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Inigin » sam. janv. 13, 2018 5:52 pm

Et heureusement.
Ce qu'oublie LG, les profs ne sont pas des pistoleros : ce sont des fonctionnaires qui font ce que l'Etat attend d'eux. Obérer l'avenir scolaire des enfants n'en fait pas partie.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 2881
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par rogre » sam. janv. 13, 2018 7:49 pm

C'est parce qu'on a affaire à la première génération à qui, à l'école, on a "appris à apprendre", alors du coup, sur l'éducation, tout le monde, ayant bien appris à apprendre, a appris à apprendre ce qu'il en était, et a un avis, qu'il donne pour donner à apprendre à apprendre aux autres!

(tiens, je crois que ce slogan éducatif est un peu passé de mode, non?…)
"Things are going to slide in all directions, won't be nothing you can measure anymore" - Leonard Cohen, "The Future"

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 5744
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Yusei » sam. janv. 13, 2018 8:26 pm

Si j'en crois les déjeuners familiaux, ça fait déjà quelques générations que tout le monde a un avis sur ce qu'il faudrait réformer dans l'éducation :)
Psi*Run en français: http://electric-goat.net/.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 8091
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Inigin » sam. janv. 13, 2018 8:30 pm

Yusei a écrit :
sam. janv. 13, 2018 8:26 pm
Si j'en crois les déjeuners familiaux, ça fait déjà quelques générations que tout le monde a un avis sur ce qu'il faudrait réformer dans l'éducation :)
Ils n'ont pas parlé de la réforme de l'EN :
Spoiler:
Image
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2002
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par agone35 » sam. janv. 13, 2018 8:53 pm

Inigin a écrit :
sam. janv. 13, 2018 5:52 pm
Et heureusement.
Ce qu'oublie LG, les profs ne sont pas des pistoleros : ce sont des fonctionnaires qui font ce que l'Etat attend d'eux. Obérer l'avenir scolaire des enfants n'en fait pas partie.
Ouf, j'avais peur d'être le seul à être choqué par les propos de LG.

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1698
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Highlandjul » sam. janv. 13, 2018 10:32 pm

Je confirme que le 0 de comportement est banni dans les Instructions Officielles depuis super longtemps. Sachant que la note de comportement l'est aussi. Et, en plus si la direction ou les CPE n'en ont rien à battre ou couvrent le ou les gamins ( parfois jusque dans les faits de violence grave, vécu dans mon collège) les moyens d'action deviennent vite très limités. Et t'as beau faire, tu peux varier les techniques tant que tu veux, y'en aura toujours un ou deux avec qui rien ne marchera jamais. Et même si tu es soutenu par la direction, il arrivent que des parents proceduriers te coupent l'herbe sous le pied. Non, 'faut arrêter de croire que c'est facile/ réglable pour peu qu'on veuille s'en donner la peine. Quand aux exclusions à répétition.... Comment dire? Ta direction peut aussi refuser et te renvoyer les gamins en classe sous prétexte que le motif d'exclusion n'est pas valable.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2053
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Léonard » sam. janv. 13, 2018 10:53 pm

Aïe aïe aïe, si on me lance sur l'éducation, j'aurais tellement de trucs à dire... que je préfère laisser tomber la plupart du temps.

C'est sûr que c'est un sujet sur lequel tout le monde a un avis. Personnellement, ça me plaît : au moins, quand je dis ce que je fais dans la vie, les gens ne répondent pas : "Ah ?" comme ils le feraient à un... consultant en ergonomie des transports, mettons. Au moins, on peut toujours lancer un sujet de discussion. ;)

Pour revenir sur les propositions musclées de @Le Grümph, je n'y trop, fondamentalement, parce qu'on n'est plus dans un système "respecter le prof parce qu'il est plus fort que toi et qu'il peut te briser".
C'est sûrement le passage de Mai 68, Dolto, tout ça, mais on a des générations de gamins et d'ados qui respectent l'enseignant avant tout parce qu'il est juste, bienveillant, compétent. On peut s'en plaindre, parce qu'il faut souvent se fatiguer à expliquer ses positions, à débattre avec des ados qui manient plus ou moins bien la dialectique, mais au fond, je crois que c'est plutôt bon signe que les gosses d'aujourd'hui ne se soumettent pas avant tout à la force et à l'autorité brute.

Enfin, juste une remarque sur le rapport des classes sociales à l'école. Je crois que plus que le niveau social des parents, c'est leur propre rapport à l'école qui joue. Je n'ai eu aucun souci avec les enfants de cadres sup des écoles friquées aixoises. En revanche, j'ai vu beaucoup plus de tensions dans l'école d'un quartier de "prolos embourgeoisés" : des gens issus d'un milieu plutôt populaire, mais qui ont réussi dans la vie. Ceux-là n'ont pas eu besoin de l'école pour s'en sortir, et ont parfois une revanche à prendre sur elle. Là, j'ai vu souvent des parents prendre les enseignants de haut, et venir protéger leurs chers bambins contre ces cruelles maîtresses (et maîtres) qui les traumatisent.

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 16816
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Uphir » dim. janv. 14, 2018 5:11 am

Highlandjul a écrit :
sam. janv. 13, 2018 10:32 pm
Et t'as beau faire, tu peux varier les techniques tant que tu veux, y'en aura toujours un ou deux avec qui rien ne marchera jamais.

Quand tu ne crains ni les (mauvaises) notes, ni les colles / renvois, ni tes parents, t'es en effet le roi du lycée ! Après, par principe, j'avais un minimum de respect pour mes profs... enfin, presque tous ! :mrgreen:
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1698
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Highlandjul » dim. janv. 14, 2018 9:57 am

Je précise quand même que je suis bien contente que je n'aie pas le droit de frapper mes élèves ou de leur mettre un 0 pour comportement. Après...Il y a quand même toute une génération de principaux qui planent complètement et qui veulent faire du 0 sanction et 0 exclusion. Ça me semvle difficilement possible.

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 6453
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Fabfab » dim. janv. 14, 2018 10:01 am

Jérôme l'ours a écrit :
sam. janv. 13, 2018 5:45 pm
Effectivement c'est un lycée de centre ville où les parents n'hésitent pas à contester les décisions des enseignants, leurs compétences et leur autorité. Et j'ai souvenir d'un élève, apprenant que j'avais fait sc-po (à Lyon), s'exclamant : "Mais pourquoi vous n'êtes que prof ?"
Le cri du cœur d'un fils de csp+++, expression que je n'ai pas l'habitude d'employer, mais ici je fais exprès. Pour embêter certains.


Ouais, ben moi j'ai eu exactement le miroir pendant mes 15 ans d'activité de formateur professionnel : les gars n'ayant pas le bac, qui ont gravi les échelons de leur grosse boîte et qui te regardent avec morgue et sourire en coin en te disant "franchement, t'as pas les boules qu'avec même pas le bac, je gagne plus que toi qui est ingénieur?" (sic, et pas qu'une fois).
Je pourrais dire que c'est le cri du coeur d'un ouvrier fils d'ouvrier qui se fait sa petite lutte des classes perso à deux balles, mais non. C'est juste un trou de balle. Tout comme les gamins qui te font ta remarque sur le fait que tu ne sois que prof.
La morgue existe chez ceux qui se sentent supérieurs, et ce n'est pas réservé aux fils de cadre sup.

Quant à penser pouvoir déterminer en un coup d'oeil quel gamin vient de quel milieu, ça me fait un peu rire. Et d'une car c'est la porte ouverte à la réalisation de belles boulettes, et de deux car dans la classe de mes deux gamins celui qui applique ce raisonnement pourrait bien avoir de drôles de surprises. :lol:
 
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 8091
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Inigin » dim. janv. 14, 2018 10:12 am

Highlandjul a écrit :
dim. janv. 14, 2018 9:57 am
Je précise quand même que je suis bien contente que je n'aie pas le droit de frapper mes élèves ou de leur mettre un 0 pour comportement. Après...Il y a quand même toute une génération de principaux qui planent complètement et qui veulent faire du 0 sanction et 0 exclusion. Ça me semvle difficilement possible.

J'ai le sentiment (je me trompe peut-être) qu'il y a toute une génération d'inspecteurs académiques qui planent complètement et qui veulent que les enseignants craquent et se barrent.
J'ai aussi le sentiment qu'il y a toute une génération d'hommes politiques qui considèrent que le but du ministère de l'EN est de démontrer un avantage concurrentiel du privé. 8)7
(d'ailleurs, le premier point est probablement la conséquence du deuxième)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Répondre