Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Guts of Darkness
Pape
Messages : 654
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » lun. avr. 16, 2018 3:34 pm

Tholgren a écrit :
lun. avr. 16, 2018 10:40 am
Hier hop, deux westerns !

Bone Tomahawk, film à petit budget mais excellent sur le fond et sur la forme. Voir Kurt Russel en shérif de l'ouest sauvage c'est quelque chose, d'excellents acteurs par ailleurs et une scène d'horreur assez hallucinante. A voir si vous aimez le mélange western / horreur. Mais qui n'aime pas ça, hein ?
Très bon films. j'ai beaucoup aimé cet aspect à la limite du réel. A ce niveau, il m'a donné les même sensations que les Disparues un autre western avec Kate Blanchette et Tommy Lee Jones qui n'est certes pas d'horreur, mais qui a ce côté mystique avec la magie du Brujo (shaman indien).
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3327
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Tholgren » lun. avr. 16, 2018 4:03 pm

Je m'aperçois que de plus en plus j'aime les westerns "modernistes" voire "horrifiques", je vais essayer de le voir celui-là (Disparues, donc) ! :bierre:
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1999
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Sama64 » lun. avr. 16, 2018 5:47 pm

Vu Deepwater hier, bon film catastrophe US, dans un lieu inédit ou presque. Quelques images impressionnantes, et le fait que ça soit tiré d'un fait réel rajoute à leur impact.
Ça m'a donné envie d'en savoir plus sur la construction et l'exploitation de puits offshore (qui devraient devenir obsolètes d'ici 30 ans si tout va bien) .

J'avais joué à un scenar INS à propos de ce drame écologique (et on n'avait rien compris ni empêché quoi que ce soit !) ça m'a rappelé des souvenirs
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

En ce moment...Je mène Achtung Cthulhu (SaWo) et AiME au 3°Age 1640
Je lis les "Savage Sword of Conan"

Hope is being able to see that there is light despite all the darkness (Desmond Tutu)
 

Pascalahad
Cardinal
Messages : 560
Inscription : mar. déc. 15, 2009 4:51 pm

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Pascalahad » jeu. avr. 19, 2018 3:49 pm

En passant à la FNAC ce midi, je m'arrête devant un écran diffusant la fin de Coco. Même sans le son, sur un petit écran, avec le bruit ambiant, j'avais à nouveau la boule au ventre comme au ciné et la larme à l'œil. 'sont forts chez Pixar quand même...
Les héros ne meurent jamais, ils sont juste remplacés par ces acteurs plus jeunes.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5387
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Kardwill » jeu. avr. 19, 2018 4:55 pm

Je vis dans la terreur du jour où je reverrai les 10 premières minutes de Là Haut, et réentendre la musique de certains de leurs films suffit à me remuer les tripes. Et effectivement, Coco est redoutable dans son genre ('faudrait que je le revoie avec ma mère, d'ailleurs). Donc oui, 'sont forts! :wub:

 

Guts of Darkness
Pape
Messages : 654
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » sam. avr. 21, 2018 10:56 pm

Je viens de voir Too big to fail, un téléfilm de Curtis Hanson sur la crise bancaire de 2008 qui décortique le problème, comment il a été réglé et ce qui aurait pu se produire si le gouvernement US n'était pas intervenu. C'est tourné comme un thriller financier et c'est fichtrement intéressant de voir que la première puissance militaire mondiale a failli connaître un chaos similaire à 1929 en l'espace de 2 semaines. Il est aussi intéressant d'apprendre que les banques ont dû fusionner pour survivre mais sont maintenant devenues encore plus puissantes qu'avant.

Sinon Tragedy Girls est une comédie d'horreur avec 2 nanas psychopathes qui deviennent serial killers pour avoir le plus d'abonnés sur leur blog. Il y a plein de scènes poilantes, et pas mal d'autres très gores. Globalement un bon divertissement, mais je n'ai pas trop aimé le scénar.
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Sheejhaumn
Profane
Messages : 3
Inscription : mer. avr. 04, 2018 10:37 am
Localisation : 35 Rennes

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Sheejhaumn » dim. avr. 22, 2018 4:41 pm

Guts of Darkness a écrit :
sam. avr. 21, 2018 10:56 pm
Je viens de voir Too big to fail, un téléfilm de Curtis Hanson sur la crise bancaire de 2008 qui décortique le problème, comment il a été réglé et ce qui aurait pu se produire si le gouvernement US n'était pas intervenu. C'est tourné comme un thriller financier et c'est fichtrement intéressant de voir que la première puissance militaire mondiale a failli connaître un chaos similaire à 1929 en l'espace de 2 semaines. Il est aussi intéressant d'apprendre que les banques ont dû fusionner pour survivre mais sont maintenant devenues encore plus puissantes qu'avant.
Sur le même thême, mais expliquant plus le "comment c'est arrivé" que la partie après, et ce de façon très ludique, il y a The Big Short.
Parce que parfois il faut le président de la American Economic Association et Selena Gomez pour expliquer ce qu'est un CDO synthétique. ^^

Guts of Darkness
Pape
Messages : 654
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » dim. avr. 22, 2018 7:24 pm

Sheejhaumn a écrit :
dim. avr. 22, 2018 4:41 pm
The Big Short.
Merci, je le mets au programme :)

Prince Yaroslav est un film russe d'aventure semi-historique avec une reconstitution fidèle des armes et armures de l'époque. Cela se passe en 1010. Une région est sous le joug d’esclavagistes qui enlèvent les habitants pour les revendre dans le sud. Le prince de Rostov essaie de convertir cette région au christianisme avec ses troupes, augmentées de mercenaires vikings (varègues) et se heurte à la tribu de l'ours qui vit dans une forêt truffée de pièges. Le scénario howardien est au demeurant excellent.
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Guts of Darkness
Pape
Messages : 654
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » mar. avr. 24, 2018 12:04 am

Je continue dans les films pas très récents, avec Les Marches du Pouvoir, de et avec George Clooney, un excellent thriller politique qui montre que la politique est vraiment un panier de crabes, même (voire surtout) dans le même camp. C'est tortueux à souhait et aussi bien mené qu'un film d'espionnage à la John le Carré. Par contre la musique martiale avec tambour pour le générique, c'est pas top.
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Tgx
Pratiquant
Messages : 208
Inscription : mer. janv. 02, 2013 1:40 pm
Localisation : Badlands (Ivry sur Seine)

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Tgx » mar. avr. 24, 2018 12:26 am

ah tiens, je me souviens que celui-là m'avait fait tiquer par la traduction du titre en français : Ides Of March => les marches du pouvoir. "méfies-toi des ides de Mars", c'est pourtant pas de la culture obscure mais visiblement, le type qui a pondu le titre français a dû estimer que c'était déjà trop pour le spectateur français moyen. :twisted:
« Si j'étais artiste, je peindrais la Bienfaisance avec un voile, comme la Pudeur, posant un doigt sur sa bouche, comme le Silence ; et la Reconnaissance, au contraire, avec une trompette, comme la Renommée. » (Louis Philippe de Ségur)

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5447
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Cédric Ferrand » mar. avr. 24, 2018 12:33 am

Tgx a écrit :
mar. avr. 24, 2018 12:26 am
ah tiens, je me souviens que celui-là m'avait fait tiquer par la traduction du titre en français : Ides Of March => les marches du pouvoir. "méfies-toi des ides de Mars", c'est pourtant pas de la culture obscure mais visiblement, le type qui a pondu le titre français a dû estimer que c'était déjà trop pour le spectateur français moyen. :twisted:

Désolé de manquer de culture, mais Les Ides de Mars, c'est un chouille élitiste, comme titre.
La moyenne, elle fait ce qu'elle peut.

Guts of Darkness
Pape
Messages : 654
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » mar. avr. 24, 2018 12:52 am

Tgx a écrit :
mar. avr. 24, 2018 12:26 am
ah tiens, je me souviens que celui-là m'avait fait tiquer par la traduction du titre en français : Ides Of March => les marches du pouvoir. "méfies-toi des ides de Mars", c'est pourtant pas de la culture obscure mais visiblement, le type qui a pondu le titre français a dû estimer que c'était déjà trop pour le spectateur français moyen. :twisted:
Le titre anglais est aussi très trompeur, dans la mesure ou les Français font (généralement) le rapprochement avec l'assassinat de Caesar, contrairement à l'Américain moyen. Je trouve cela dit la traduction française pas mal car elle joue sur les mots (march => marche).
 
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Tgx
Pratiquant
Messages : 208
Inscription : mer. janv. 02, 2013 1:40 pm
Localisation : Badlands (Ivry sur Seine)

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Tgx » mar. avr. 24, 2018 1:12 am

Cédric Ferrand a écrit :
mar. avr. 24, 2018 12:33 am
Tgx a écrit :
mar. avr. 24, 2018 12:26 am
ah tiens, je me souviens que celui-là m'avait fait tiquer par la traduction du titre en français : Ides Of March => les marches du pouvoir. "méfies-toi des ides de Mars", c'est pourtant pas de la culture obscure mais visiblement, le type qui a pondu le titre français a dû estimer que c'était déjà trop pour le spectateur français moyen. :twisted:

Désolé de manquer de culture, mais Les Ides de Mars, c'est un chouille élitiste, comme titre.
La moyenne, elle fait ce qu'elle peut. 
Ah, mais c'est pas un reproche vers le spectateur, hein, mais bien vers le traducteur. Parce que j'imagine que le type un minimum curieux ira de lui même chercher sur le net ce que peuvent bien être ces "ides" :)
 
« Si j'étais artiste, je peindrais la Bienfaisance avec un voile, comme la Pudeur, posant un doigt sur sa bouche, comme le Silence ; et la Reconnaissance, au contraire, avec une trompette, comme la Renommée. » (Louis Philippe de Ségur)

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1785
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Highlandjul » mar. avr. 24, 2018 8:13 am

Il y a une différence de taille, c'est la phrase de Shakespeare dans la pièce Jules Cesar qui est tres connue auprés du public anglophone ( citation qui est à peu près aussi connue que " c'est un roc, c'est un pic, c'est un cap.... ou autre"). L'original latin (Suétone entre autres) est beaucoup moins connu en France et n'a pas été repris de façon aussi mémorable par un grand auteur français. Prononcé par l'haruspice Spurina dans les deux textes, d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3146
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Tybalt (le retour) » mer. avr. 25, 2018 12:20 pm

C'est une question de parti pris de traduction. L'oeuvre originale a délibérément opté pour une référence à la culture littéraire classique (à la fois l'histoire romaine antique et sa postérité chez Shakespeare), qui peut surprendre mais qui peut aussi intriguer, et qui dit sûrement quelque chose de l'atmosphère ou des thèmes abordés par le film. Est-ce qu'on respecte l'oeuvre ? Est-ce qu'on adapte (mais alors qu'adapter, que ne pas adapter) ? Ou est-ce qu'on coupe sous prétexte d'être plus accessible ?
Pour ce qui est d'une supposée nécessité d'adapter la référence culturelle, elle ne me saute pas aux yeux : les ides de mars, c'est une référence à l'histoire romaine, César, tout ça, ça peut éveiller même de vagues souvenirs de cours d'histoire de collège/lycée aux gens. Et j'ai tendance à me dire qu'un film qui opte pour un titre un peu obscur ou potentiellement déroutant doit faire lui-même le travail d'attiser la curiosité du public ou d'expliquer son titre par le biais des affiches, des bandes-annonces, de l'intro/du générique, du site officiel, du dossier de presse relayé par les médias, etc. Les moyens ne manquent pas.
Pour ce qui est de couper une référence "élitiste"... Disons qu'il y a derrière ça un double postulat qui m'inquiète : 1) que les gens "ne comprendront pas" ; 2) que si les gens ne comprennent pas, ça ne peut qu'éveiller leur désapprobation ou endormir leur intérêt. C'est une conception de l'esprit humain assez misanthrope et réductrice par rapport à la réalité (j'irai même jusqu'à dire que c'est de la misanthropie facile à tendance conservatrice typique d'une certaine conception du marketing). Bref, on prend les gens pour des bouchés indébouchables et ça me fait braire. Des séries, des films, plus généralement des oeuvres dont les titres, les affiches, les couvertures, les slogans, le vocabulaire ou même des demi-heures entières me passaient au-dessus de la frange, j'en ai vu pas mal et je ne peux vraiment pas dire que ça m'ait toujours rebuté. Au contraire ! Quand j'étais petit, les noms de dinosaures à rallonge à l'orthographe complexe me fascinaient et j'avais envie de les retenir, juste parce que c'étaient des créatures anciennes et impressionnantes. Quand j'ai joué à Age of Empires et que je suis tombé sur des types d'un royaume appelé le Mitanni dont je n'avais jamais entendu parler, ça m'a donné envie de jouer avec et d'en apprendre plus sur eux. Quand je suis tombé sur un bouquin appelé "H2G2" dont on me parlait par le biais d'une citation récurrente qui se résumait à "42", est-ce que ça m'a rebuté ? Non (alors certes, on m'avait dit que c'était un livre comique, mais quand même). Quant au jeu L'Appel de Cthulhu avec son slogan "Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn", il m'a plus donné envie de lire Lovecraft que découragé.
Tout ça pour dire que les références culturelles pas évidentes, voire l'obscurité délibérée, peuvent aussi être un moyen d'éveiller la curiosité du public. Surtout, dans le cas des références historiques, il y a tout à fait moyen de les rendre accessibles, de les expliquer. Là, on a un film qui met dans son titre un parallèle entre l'histoire politique récente et l'histoire romaine. Je ne l'ai pas vu mais si c'est dans le titre, c'est que ça doit être au coeur de son propos. Je trouve dommage de l'avoir coupée.
Le pire dans ce raisonnement est qu'il se comporte comme une prophétie autoréalisatrice. On prive les gens de l'accès à tout un tas de références culturelles, sous prétexte qu'ils "ne pourront pas comprendre", du coup les gens y sont de moins en moins explosés, cela leur est de moins en moins familier et ils sont de moins en moins cultivés. On produit ce qu'on prétend constater. (Je pourrais en rajouter sur le mépris de classe sous-jacent que me semble comporter ce raisonnement, mais là je généralise déjà pas mal à partir d'une question de traduction de titre, donc je m'arrête là.)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) et mon blog de lectures.

Répondre