Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6038
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kardwill » ven. févr. 08, 2019 9:50 am

Ah, moi j'ai beaucoup aimé (alors que je suis plutôt une "âme sensible") justement parce que, malgré le fait que ce soit super glauque (limite barbare), ça ne sombre pas totalement dans la darkitude cynique (un ton qui me déprime profondément). Les grands méchants sont pour la plupart de pures ordures, mais on a quelques rayons de soleil dans le lot (Amanda, Hailey), et les autres personnages (Nick et Merry en tête) ont un petit quelque chose qui vient les sauver.
Et bien sur, il y a Happy, dont le contrepoint comique renforce par contraste la brutalité et la noirceur de la série

Franchement bizarre, mais bon. Mais il faut s'accrocher à son siège, effectivement, parce que ça ne peux pas plaire à tout le monde ^^

Avatar de l’utilisateur
ChicEmir
Prêtre
Messages : 397
Inscription : lun. août 18, 2003 4:47 pm
Localisation : Nogent sur Oise
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par ChicEmir » ven. févr. 08, 2019 10:14 am

J'ai fini de voir la mini-série Maniac. J'ai vraiment bien aimé. La sensation de décalage avec la réalité m'a un peu évoqué Philip K. Dick. A mon sens, il s'agit d'un superbe traitement sur le deuil et le courage de faire face à l'existence.
Spoiler:
et puis y'a des elfes.
ChicEmir aka ChimEric
JdR Mousquetaires de l'Ombre, Elfirie
Mon blog sur l'hypnose

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1367
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Guts of Darkness » ven. févr. 08, 2019 3:25 pm

J'ai fini la 2ème saison de True Detective. Cela m'a fait penser à Assaut (precinct 13) de Richet, mais aussi à Suburra en plus gros. Cette saison est pas mal non plus, mais les ficelles sont vraiment très grosses.
Par contre le concept de changer de personnages et de régions à chaque saison est assez original.
Le ton est très sombre: tout ce qui est au niveau du shériff et au-dessus est corrompu.
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Avatar de l’utilisateur
philippe_j
Dieu des salariens musicaux
Messages : 4351
Inscription : ven. janv. 27, 2006 8:44 pm
Localisation : Nancy, ces temps-ci

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par philippe_j » ven. févr. 08, 2019 6:38 pm

Calisto a écrit :
ven. févr. 08, 2019 9:15 am
Hier j'ai fini de regarder "Happy" merci à toi Cédric Ferrand d'en avoir parlé, j'ai vraiment beaucoup aimé ce truc très étrange... bon il faut passer les deux trois premiers épisodes qui sont pas mal sans plus, j'ai plus l'impression que les auteurs comme les réalisateurs ont mis un peu de temps pour trouver le bon ton, par contre dès qu'ils l'ont trouvé ça dépote sévère et il y a de purs moment de génie la dedans.

Après cela ne s'adresse vraiment pas à tout le monde, âmes sensibles s'abstenir. Comment décrire ce truc...

Le truc le plus dingue pour moi, c'est que la série télé a le ton exact (pour moi) des oeuvres de Garth Ennis telles que The Pro, Kev' ou encore The Boys. Mais apparemment la série est de Grant Morrisson ! 8O
Bon après il est écossais, donc ceci explique peut-être cela : l'humour de cette zone (Irlande du Nord / Écosse) est vraiment spécial, et perso il semble bien que j'adore.

Au passage donc, ces trailers pour The Boys ne me rassurent pas du tout... :( Bon, évidemment, vu son niveau ces temps-ci je suppose qu'ils avaient peu de chance de recrute Simon Pegg pour la série, m'enfin quand même, c'est une sacrée perte. Si on ajoute à ça tout ce qui risque de disparaitre à cause d'un traitement à l'américaine... je le sens pas du tout, ce truc, et c'est bien dommage parce que cette série est absolument géniale, à la base.

Mais en tout cas merci @Cédric Ferrand pour Happy! Ça m'a fait un bien fou de regarder ça et j'ai hâte d'attaquer la suite :bravo:
- Philippe -
Poe's Law : without a winking smiley or other blatant display of humor, it is impossible to create a parody of Fundamentalism that SOMEONE won't mistake for the real thing.

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2700
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Sama64 » sam. févr. 09, 2019 10:35 pm

ChicEmir a écrit :
ven. févr. 08, 2019 10:14 am
J'ai fini de voir la mini-série Maniac. J'ai vraiment bien aimé. La sensation de décalage avec la réalité m'a un peu évoqué Philip K. Dick. A mon sens, il s'agit d'un superbe traitement sur le deuil et le courage de faire face à l'existence.
Spoiler:
et puis y'a des elfes.
Bizarre, c'est vraiment ce passage là qui m'a fait décrocher, alors que j'avais franchement bien aimé jusque là
Traductions & relectures pour le DDD

"You cannot shake hands with a clenched fist."
Indira Gandhi

Avatar de l’utilisateur
ChicEmir
Prêtre
Messages : 397
Inscription : lun. août 18, 2003 4:47 pm
Localisation : Nogent sur Oise
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par ChicEmir » sam. févr. 09, 2019 10:47 pm

Sama64 a écrit :
sam. févr. 09, 2019 10:35 pm
ChicEmir a écrit :
ven. févr. 08, 2019 10:14 am
J'ai fini de voir la mini-série Maniac. J'ai vraiment bien aimé. La sensation de décalage avec la réalité m'a un peu évoqué Philip K. Dick. A mon sens, il s'agit d'un superbe traitement sur le deuil et le courage de faire face à l'existence.
Spoiler:
et puis y'a des elfes.
Bizarre, c'est vraiment ce passage là qui m'a fait décrocher, alors que j'avais franchement bien aimé jusque là

C'est à propos du passage en spoiler ou pas en spoiler ? :mrgreen:
ChicEmir aka ChimEric
JdR Mousquetaires de l'Ombre, Elfirie
Mon blog sur l'hypnose

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 9815
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par le Zakhan Noir » dim. févr. 10, 2019 11:36 pm

Après Vikings saison 5 et son nawakisme qu'on lui pardonne bien volontiers,   j'attaque Stranger Things saison 1.
Bon, bien sûr, c'est cool de les voir jouer à D&D dès le début, mais quand même 100% des scènes rôliste dans les films ou séries c'est D&D... A quand une scène Appel de Cthulhu bon sang!
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10406
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Sammael99 » lun. févr. 11, 2019 1:25 am

Bon, ben nous on a commencé GLOW, mais ma femme n'aime pas.

Et merde.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6226
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kandjar » lun. févr. 11, 2019 6:39 am

Sammael99 a écrit :
lun. févr. 11, 2019 1:25 am
Bon, ben nous on a commencé GLOW, mais ma femme n'aime pas.

Et merde.
La mienne non plus, j'ai regardé tout seul.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19277
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Uphir » lun. févr. 11, 2019 10:26 am

Mon beau-frère nous ayant lâché son Netflix, ma femme binge watch de la série depuis deux semaines. Je me suis donc "parfumé" en fond (parce que je fais souvent autre chose à côté)...

Outlander (4 saisons, une 5ème en cours de tournage). Inspiré d'une série de romans (l'auteure participe à l'adaptation), la série suit les traces de Claire Randall, une infirmière durant la WWII qui, par la grâce d'un menhir magique (j'exagère à peine), va se retrouver transportée dans l'Ecosse révoltée de 1743. Elle y croise donc de braves highlanders en kilt courageux affrontant des salopards d'anglois à la tunique rouge qui ne pensent qu'à tuer, mutiler et violer ! Car oui, côté bite, cul et sang, la série s'en donne à coeur joie avec des scènes d'une grande crudité (oui, j'avais envie de placer le mot, et je ne pensais pas aux carottes... quoi que...). Bref, ça s'enfile et ça s'embroche à tous les coins de bois dans une mise en scène très pornographique assez navrante (et dire que ma chère et tendre ne veut pas regarder GoT parce que "tu comprends, y'a trop de cul et de violence" :?).

Bon, je vous l'accorde, mon portrait n'est pas très flatteur mais tout n'est pas à jeter non plus. La première saison est plutôt sympa et met en avant une époque de l'histoire assez méconnue; les révoltes jacobites qui conduisirent à la bataille de Culloden en 1746. Les reconstitutions en terme de costumes et de décors sont sublimes et clairement, ça donne envie de visiter l'Ecosse même si la série n'est pas entièrement tournée là bas.

Par la suite, ça part franchement en sucette avec de nombreux allers-retours à un peu toutes les époques (Claire en 1945, Claire en 1970, Claire sur le Nouveau Monde, Claire dans le futur -ah non, je m'égare !-), des personnages qui popent sans que l'on comprenne bien leur rôle, des paradoxes temporels gérés "à la va comme je te pousse" (rien n'égalera les explications du Doc dans Retour vers le futur II), et toujours des viols parce que faut pas déconner, on est quand même là pour montrer du nichon (même la fille de l'héroïne y aura le droit en allant rendre visite à maman dans le passé; quelle bonne idée !). Je rajouterai à cela que la série tourne assez vite à la mièvrerie avec les problèmes de couple de Claire (en même temps, quand elle va dans le passé, elle n'est plus dans le présent, donc son homme a un peu de mal à l'accepter) et de sa fille, le tout aussi inspiré qu'un soap pour ménagère de moins de 50 ans.

Dommage, vraiment, car la constance en matière de qualité des reconstitutions est indéniable; j'ai beaucoup aimé tout le travail fait sur les colonies du nouveau monde. Très inspirant franchement pour du JdR qui prendrait place aux Amériques au XVIIIème siècle.

...

Les 100 (5 saisons, une 6ème en cours de tournage). Là encore inspirée d'une série de romans. 97 ans après une apocalypse nucléaire (enfin, ça se voit pas trop, la Terre va plutôt pas mal), les survivants, qui se sont réfugiés dans l'espace et qui commencent à trouver le temps long, décident d'envoyer quelques éclaireurs pour voir si la vie à la surface de la planète bleue est de nouveau possible. Comme ils ne sont pas fous, ils choisissent, pour cette mission sans retour, une centaine de jeunes sauvageons dont ils ne savent que faire parce que les places de prison dans l'espace, c'est aussi rare qu'en France. Bref, voilà notre centaine d'ados délinquants largués sur la planète, à charge pour eux de se démerder... et de faire un rapport à papa et maman.

Disons le tout net, c'est franchement pas mal et inspirant pour du post-apo. Nos jeunes gens vont devoir apprendre à (sur)vivre, à vivre en "société" et surtout faire face aux... "autres", car sur la Terre, tout le monde n'est pas mort ! Difficile de ne pas y voir certains clins d'oeil à Fallout (le peuple de la montagne) ou Horizon Zero Dawn (pour le côté tribal des terriens survivants). A regarder avant de masteriser du Apocalypse World ou du Degenesis.

Côté défaut, je trouve que les acteurs sont très inégaux, avec certains qui crèvent l'écran et d'autres qui ont un charisme de moule, dont l'héroïne principale ce qui est quand même un peu gênant. Certaines "décisions" sont aussi un peu -beaucoup- WTF et il faut parfois laisser son esprit critique de côté pour apprécier un drama très artificiel. Mais dans l'ensemble, c'est franchement pas mal !
Gott weiß ich will kein Engel sein

Doji Satori
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1716
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Doji Satori » lun. févr. 11, 2019 3:10 pm

Uphir a écrit :
lun. févr. 11, 2019 10:26 am
Mon beau-frère nous ayant lâché son Netflix, ma femme binge watch de la série depuis deux semaines. Je me suis donc "parfumé" en fond (parce que je fais souvent autre chose à côté)...

Outlander (4 saisons, une 5ème en cours de tournage). Inspiré d'une série de romans (l'auteure participe à l'adaptation), la série suit les traces de Claire Randall, une infirmière durant la WWII qui, par la grâce d'un menhir magique (j'exagère à peine), va se retrouver transportée dans l'Ecosse révoltée de 1743. Elle y croise donc de braves highlanders en kilt courageux affrontant des salopards d'anglois à la tunique rouge qui ne pensent qu'à tuer, mutiler et violer ! Car oui, côté bite, cul et sang, la série s'en donne à coeur joie avec des scènes d'une grande crudité (oui, j'avais envie de placer le mot, et je ne pensais pas aux carottes... quoi que...). Bref, ça s'enfile et ça s'embroche à tous les coins de bois dans une mise en scène très pornographique assez navrante (et dire que ma chère et tendre ne veut pas regarder GoT parce que "tu comprends, y'a trop de cul et de violence" :?).
Tiens c'est marrant c'est la même chose chez moi (sauf que c'est pas GoT mais Orange is the new black que ma tendre réprouve).


Sinon, ce soir commence la saison 2 de Zone Blanche sur la 2.
Ca peut sembler certainement lent pour les zamateurs de série US mais j'aime bien. En plus, c'est filmé en (grande ?) partie dans les Vosges. Je ne sais pas si ils ont traficoté les images avec des filtres mais je retrouve une certaine lumière.

Le producteur, Vincent Mouluquet, explique le choix des Vosges pour le tournage : « On voulait donner à voir aux spectateurs des choses qu'ils ont peu l'habitude de voir. On avait le sentiment qu'il y avait une forme de rareté [...] On a pris les Vosges dans la gueule parce qu'on a trouvé une richesse de paysages, d'atmosphères, d'ambiances, de panoramas, vraiment exceptionnelle. »
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6445
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » lun. févr. 11, 2019 6:22 pm

Nightflyers a provoqué un profond inintérêt chez moi au bout de 3 épisodes, j'ai décroché.
J'ai opté pour Better Call Saul, et là, c'est quand même d'un autre niveau. Je l'aime bien, Saul le pleutre.

En couple, on regarde la 3e saison de Dix pour cent, et j'avoue que c'est bien foutu.
La vie de l'agence, les invités qui se moquent d'eux-mêmes... C'est excellent.

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 5652
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Deimoss » lun. févr. 11, 2019 7:55 pm

Cédric Ferrand a écrit :
lun. févr. 11, 2019 6:22 pm
Nightflyers a provoqué un profond inintérêt chez moi au bout de 3 épisodes, j'ai décroché.
J'ai opté pour Better Call Saul, et là, c'est quand même d'un autre niveau. Je l'aime bien, Saul le pleutre.
J'ai pas pu finir le premier épisode tellement c'était ennuyeux. J'ai tendance à être bon public quand il s'agit de SF, mais là je ne sais pas, y a rien pour m'accrocher. Outre l'accumulation de clichés qui si ce n'est pas un problème en soi le devient quand c'est médiocrement exécuté, les personnages, l'histoire, et même les problèmes qu'ils rencontrent me laissent froids.
Je peux pas dire que j'aime pas, mais j'ai eu autant de plaisir à mater ça qu'un épisode de la seconde saison de Designated Survivor. :neutral:
 
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
Dokkalfar
Dieu tue-mouches
Messages : 5392
Inscription : jeu. avr. 02, 2009 4:07 pm
Localisation : Paname

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Dokkalfar » lun. févr. 11, 2019 10:54 pm

Fingolfin a écrit :
mar. févr. 05, 2019 10:36 am
Et puis Gillian Anderson est méconnaissable 8O

F.


Je te confirme, vu qu’en lisant ton message je me suis dit « mais de quoi il parle? Elle joue dans le film elle? ». Et puis après avoir passé les personnages en revue :« Nooooooonnnn, la maman... »
"Jesus loves you" - a nice thing to hear in church, but a horrific thing to hear in a Mexican prison.

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2700
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Sama64 » mar. févr. 12, 2019 4:12 pm

ChicEmir a écrit :
sam. févr. 09, 2019 10:47 pm
Sama64 a écrit :
sam. févr. 09, 2019 10:35 pm
ChicEmir a écrit :
ven. févr. 08, 2019 10:14 am
J'ai fini de voir la mini-série Maniac. J'ai vraiment bien aimé. La sensation de décalage avec la réalité m'a un peu évoqué Philip K. Dick. A mon sens, il s'agit d'un superbe traitement sur le deuil et le courage de faire face à l'existence.
Spoiler:
et puis y'a des elfes.
Bizarre, c'est vraiment ce passage là qui m'a fait décrocher, alors que j'avais franchement bien aimé jusque là  

C'est à propos du passage en spoiler ou pas en spoiler ? :mrgreen:  
oui à cause de la partie en spoiler

 
Les 100 (5 saisons, une 6ème en cours de tournage). Là encore inspirée d'une série de romans. 97 ans après une apocalypse nucléaire (enfin, ça se voit pas trop, la Terre va plutôt pas mal), les survivants, qui se sont réfugiés dans l'espace et qui commencent à trouver le temps long, décident d'envoyer quelques éclaireurs pour voir si la vie à la surface de la planète bleue est de nouveau possible. Comme ils ne sont pas fous, ils choisissent, pour cette mission sans retour, une centaine de jeunes sauvageons dont ils ne savent que faire parce que les places de prison dans l'espace, c'est aussi rare qu'en France. Bref, voilà notre centaine d'ados délinquants largués sur la planète, à charge pour eux de se démerder... et de faire un rapport à papa et maman.

Disons le tout net, c'est franchement pas mal et inspirant pour du post-apo. Nos jeunes gens vont devoir apprendre à (sur)vivre, à vivre en "société" et surtout faire face aux... "autres", car sur la Terre, tout le monde n'est pas mort ! Difficile de ne pas y voir certains clins d'oeil à Fallout (le peuple de la montagne) ou Horizon Zero Dawn (pour le côté tribal des terriens survivants). A regarder avant de masteriser du Apocalypse World ou du Degenesis.

Côté défaut, je trouve que les acteurs sont très inégaux, avec certains qui crèvent l'écran et d'autres qui ont un charisme de moule, dont l'héroïne principale ce qui est quand même un peu gênant. Certaines "décisions" sont aussi un peu -beaucoup- WTF et il faut parfois laisser son esprit critique de côté pour apprécier un drama très artificiel. Mais dans l'ensemble, c'est franchement pas mal !
Je suis d'accord sur les acteurs/ actrices très inégaux : Octavia crève l'écran (et son copain tribal aussi), alors que l'héroine principale est vraiment naze.
j'avoue qu'à part un élément de temps en temps, y a pas grand chose à reprendre pour du post-apo ; la série se traine, et les enjeux sont vraiment pas terribles (au-dela de la saison 2 en tout cas).
Je continue parce que ma femme aime bien, sinon j'aurai laché depuis longtemps
Traductions & relectures pour le DDD

"You cannot shake hands with a clenched fist."
Indira Gandhi

Répondre