Gnomes parasites mais siii meugnons

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 4290
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par XO de Vorcen » dim. nov. 25, 2018 10:56 am

Pour ma part c'est la case dans laquelle voulait le faire rentrer au chausse-pied la maternelle et le primaire. Nous avons pris contact avec une psychologue qui le suit encore aujourd'hui (11 ans) de loin en loin. Mon fils est intellectuellement précoce. Il s'ennuyait en cours et dans ce cas ne tenait plus en place. C'est souvent accompagné d'un rejet aigu de l'injustice pouvant donner des crises. Le corps enseignant et académique n'avait comme seule réponse l'hyperactivité pour laquelle ils ont un protocole. Il a fallu que leur propre psychologue une fois saisi et disponible (c'est là que ça peut traîner) s'accorde avec notre psy pour qu'ils nous lâchent un peu.

Il est possible que ton enfant soit réellement hyperactif. Ou pas. Mais l'hyperactivité est une réponse standard du corps enseignant faute de formation/sensibilisation/protocole/case à cocher.

Mon conseil : faire un bilan avec un psychologue. En prendre un, tester si l'enfant est à l'aise avec (c'est lui qui importe, pas le sentiment des parents) et ne pas hésiter à aller voir ailleurs au besoin. Par contre cela a un coût. Voir si éventuellement la mutuelle familiale offre un forfait annuel mais c'est rare il me semble.

Conseil tiré de mon expérience parentale, non généralisable mais pouvant t'inspirer.
Savage Worlds : règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.

Avatar de l’utilisateur
Poulpivre
Mystique
Messages : 895
Inscription : ven. juin 27, 2008 3:10 pm

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Poulpivre » ven. nov. 30, 2018 1:55 pm

Harfang a écrit :
dim. nov. 25, 2018 5:58 am
Bonjour, me posant un certains nombres de questions allant à l'encontre de mes certitudes, j'aimerais savoir si, certains, ici sont parents de, ou auraient  dans leur entourage, des enfants diagnostiqués TDA/H, c'est à dire trouble de l hyperactivité et de l attention.

Je suis, au départ assez critique sur le tableau clinique, mais bon, s'impose à moi  de constater que mon fils de six ans coche beaucoup de case sur le sujet et... ca devient délicat,  et fatiguant à gérer que ce soit dans le fait de contenir ses énergies  ou plus récemment, et de manière plus complexe, ses humeurs excessives.
Bref si quelqu un a la motivation  de partager son expérience,  je suis très preneur.
Merci d'avance.

Hello,

Mon fils est TDA/H. Aboutir à ce diagnostic a été un très long parcours, car il est enfant unique (donc pas de "benchmark"), et il faut un certain temps pour comprendre ce qui est du au caractère et ce qui est du à la maladie. L'entrée à l'école, avec la nécessité de se conformer à des régles pour les apprentissages a été un révélateur car cela a éclairé ses difficultés à maintenir son attention et à gèrer sa frustration. Il s'en est sorti pendant quelques années car, sans être précoce, il est dans la moyenne haute côté QI. Mais nous avons du avoir des rdv avec les instituteurs/trices chaque année pour des problèmes d'attitudes en classe (refus de travailler, bavardages) entre le CP et le CM2.

Malheureusement le support du corps enseignant et des professionnels n'a pas été consistent au cours de ces années : certains rares ensignants ont pu le gérer, mais d'autres considéraient juste qu'il n'avait pas bon caractère ou qu'il s'agissait de problèmes d'éducation (toujours agréable à prendre dans la gueule...) - et nous avons même découvert que certains enseignants l'avaient juste laissé tomber ("il ne veux pas travailler, ben tant pis") sans nous en avertir: on pensait que tout allait bien, n'étant pas convoqués plus de 2-3 mois d'affilés, et on découvrait qu'en fait il était  en freestyle total en classe. Même son de cloche du côté de la psychologue qui l'a suivi assez régulièrement depuis la maternelle : elle ne voulait pas "médicaliser" le problème. Donc on a travaillé avec lui pendant de nombreuses années sur son comportement, conjointement avec la psy, et avons 'parfois' eu des résultats positifs sur plusieurs semaines - mais sur le long terme, ça ne fonctionnait pas - son attitude face au travail et à la frustration finissait toujours par poser problème de manière chronique.

La situation a atteint son point d'orgue au CM2 : relation très dégradée entre mon fils et ses enseignants (il en avait 2) : l'une l'avait laissé tomber (genre il fait ce qu'il veut en classe, du moment qu'il ne dérange plus le cours, il suit s'il veut) et l'autre s'était mis en tête de le "redresser". Bref, ça n'a pas été du tout, et vers la moitié de l'année mon fils a frappé le directeur de l'école qui avait voulu le sortir de force de la classe sur demande de l'instituteur car il refusait de travailler. Bref, grosse crise. ça nous a poussé ma femme et moi a aller à l'encontre de l'avis de la psy et a considérer un traitement médical. Nous avons consulté un neuropédiatre, avons passé les fameux tests/questionnaires dont tu parles et effectivement il collait au profil (mais le fait de coller ne veut pas dire que c'est forcément ça, dixit la neuropédiatre). Mon fils est finalement passé à un traitement médicamenteux quotidien - nous avions quelques craintes mais dans notre cas force est de constater que ça a eu un effet extrêmement bénéfique : meilleure gestion du sentiment de frustration, meilleur capacité à soutenir sa concentration sur une tâche spécifique (même déplaisante, comme des devoirs scolaires). La rentrée au collège s'est parfaitement passé - il bavarde toujours pas mal, mais ça c'est donc son caractère :) .

Par contre, de mon expérience, il faut pas mal de temps pour diagnostiquer le TDA/H. Même la neuropédiatre nous a dit qu'avant un certain âge le diagnostic était difficilement faisable/viable (genre 6 ans c'est un peu jeune, je pense). Et surtout les symptômes comportementaux du TDA/H sont variés et non liés exclusivement à ce trouble - donc beaucoup de tâtonnements avant d'aboutir à une solution (qui ne sera pas forcément thérapeutique,chaque cas est différent et un suivi psy peut suffir pour certains enfants). Enfin, le traitement médicamenteux n'a rien de définitif : nous continuons à voir une psy, à travailler sur son comportement, et à de toute façon conserver des pauses thérapeutiques (pas de traitement pendant les vacances par exemple).

My 2 cents. :)
Meet the new boss, same as the old boss.

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Ascendant
Messages : 1525
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Harfang » sam. déc. 01, 2018 12:27 pm

Merci Xo, merci Poulpivre. vraiment.
Des retours comme vous m'en faites, me sont très utiles pour permettre la réflexion.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2442
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Léonard » sam. déc. 01, 2018 2:04 pm

Et si je peux me permettre, ce genre de retour est aussi utile quand on est enseignant. Pour se forcer à changer de regard sur cet élève si insupportable qu'on a déjà étiqueté flemmard, immature ou insolent.
 

Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3745
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par rougepied » dim. déc. 09, 2018 9:57 am

Bon, bha voila. Déjà deux ans de passés depuis que nº 2 est née.
Que le temps passe vite. Ce n’est plus vraiment un bébé. La maternelle à la rentrée prochaine…
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3745
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par rougepied » ven. déc. 14, 2018 10:15 pm

Et bim ! La petite nous revient de la crèche avec des poux.

Le grand a fait 8 ans sans jamais en chopper, passant à travers les épidémies successives. Il a même évité l’épidémie de gale au mois de juin dernier.
J’espère que la chance ne va pas tourner pour lui.
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Jarod38
Profane
Messages : 8
Inscription : mar. mai 26, 2015 4:57 pm
Localisation : Nord-Isère. C'est quelque part entre Lyon, Chambery et Grenoble.
Contact :

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Jarod38 » ven. déc. 14, 2018 10:39 pm

Au pif: le grand a les cheveux sombres et la petite a les cheveux clairs/blonds ?

Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 7779
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Silenttimo » ven. déc. 14, 2018 10:43 pm

rougepied a écrit :
ven. déc. 14, 2018 10:15 pm
Et bim ! La petite nous revient de la crèche avec des poux.

Le grand a fait 8 ans sans jamais en chopper, passant à travers les épidémies successives. Il a même évité l’épidémie de gale au mois de juin dernier.
J’espère que la chance ne va pas tourner pour lui.
Pareil, ma fille vient de nous dire que cela la grattait.
Bilan, ma femme a enlevé 3 poux et vu des lentes.

Va falloir kärcheriser tout cela...

:x
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)

Répondre