Page 80 sur 88

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 10:52 am
par Marchiavel
C'est beau et c'est triste à la fois.

Je suis d'autant plus content de prendre le temps de jouer avec ma fille !

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 11:08 am
par Fingolfin
rougepied a écrit :
jeu. mai 09, 2019 10:30 pm
Moi, moi, moi, il y a des hauts et des bas avec l’ainé. Sa maitresse nous avait déjà alerté qu’il avait de gros problème d’attention en cours. Mais aux dernières évaluations, ça a été la dégringolade. Et la douche froide pour nous. Si on rajoute le fait qu’il traine des pieds pour faire sérieusement ses devoirs et apprendre ces leçons, qu’il nous parle mal (à nous et à ces grands-parents)…
Heureusement, on a vu la maitresse et elle nous a rassuré sur son attitude en classe : à part son problème d’attention, c’est un bon gars, poli avec ces camarades et honnête.

Cette chute de résultat est d’autant plus surprenante et décourageante que j’ai l’impression de passer un temps fou à lui faire faire ces devoirs. Au point de négliger sa petite sœur de 2 ans. Et je n’ai pas pu m’empêcher de le lui faire remarquer la dernière fois qu’il l’a envoyer paitre. Quand il avait 2 ans, dès que je rentrais, je jouais avec lui jusqu’à ce qu’il soit leur de faire à manger. C’est une chance que sa sœur n’a pas.

Enfin, en attendant les prochaines évaluations, j’ai l’impression que ça va un peu mieux. Jusqu’à la prochaine douche froide.

Il a quel âge déjà ?

Sinon, tu prends pas trop la tête non plus. L'apprentissage c'est parfois en dents de scie et c'est normal.

Et puis toutes ces évaluations, c'est quand même hallucinant  !!! Ma fille en CE1 n'arrête pas d'en faire. Du coup ça met quand même la loupe grossissante à des moments où l'enfant est pas "au top", et ça il faut arriver à s'en foutre je pense (cf l'article plus haut). Mais c'est pas facile c'est vrai.

On a quand même de la chance d'avoir été d'une génération où on n'était pas évalué toutes les semaines…

F.

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 11:15 am
par nonolimitus
@Ganelon : merci pour cet article. Très intéressant !

@Fingolfin : je suis d'accord avec toi, il y a trop pression mise sur nos gamins. Sans parler de celle qu'on se met nous-même !!! Laissons-les s'amuser et découvrir/désobéir, bordel !!!

 

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 11:32 am
par Kandjar
rougepied a écrit :
jeu. mai 09, 2019 10:30 pm
Au point de négliger sa petite sœur de 2 ans. Et je n’ai pas pu m’empêcher de le lui faire remarquer la dernière fois qu’il l’a envoyer paitre. Quand il avait 2 ans, dès que je rentrais, je jouais avec lui jusqu’à ce qu’il soit leur de faire à manger. C’est une chance que sa sœur n’a pas.
Oui mais lui n'avait pas de grand frère à dispo quasiment tout le temps.

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 2:18 pm
par Dannemoge
Merci pour ton partage Ganelon. Je l'ai relayé à plusieurs parents (très stressés :) ) de mon entourage.

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 4:50 pm
par Le Grümph
Sur NPR (le site de la station radio publique américaine) il y a plusieurs arcticles super intéressants qui traitent des jeunes enfants, des parents, tout ça. Il y a notamment un article sur les inuits que j'aurai aimé avoir lu quand mes mômes étaient tout petit ^^
https://www.npr.org/sections/goatsandso ... olds-anger

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : lun. mai 13, 2019 11:32 pm
par philippe_j
Ahlala, j'ai lu un article similaire sur la philosophie éducative des Inuits il y a un ou deux mois et franchement j'aimerais vraiment arriver à mettre en pratique plus régulièrement certaines de leurs idées que j'arrive à comprendre, mais c'est un sacré changement de paradigme.
Cela dit j'ai fait un effort dans ce sens et j'essaye vraiment de moins crier parce qu'on voit bien le petit dernier faire pareil et autant on veut pleurer de rire en le voyant nous imiter du haut de ses même pas deux ans, autant ben je me sens bien con, quelque part.

---

Sinon nous c'est l'ainé (4 ans) qui semble en faire des vertes et des pas mûres en garderie de l'école. Le monsieur responsable (et apparemment ses collègues) m'ont clairement dit qu'il arrêtait pas de faire le con et qu'ils étaient fatigués de ce comportement.
Ça m'a bien brisé le coeur mais en creusant un peu, je vois assez clairement qu'il a des problèmes avec certains de ses camarades et pas mal de trucs qui lui font mal à lui, au coeur.
Mon petit gars adore toutes les couleurs et donc au dernier passage par la case magasin de fringues, il a jeté son dévolu sur des chaussures... de fille! Mauves et magenta avec des paillettes, la totale... on a négocié pour qu'il se contente des mêmes mais en blanc avec juste les velcro en un rose pale nacré. Et le Tshirt qui va avec (rose pale, un joli message en paillettes écrit dessus).
Et ben ça me fait mal de le dire mais il s'en est pris plein la gueule comme je le craignais. Putain quoi... quatre ans et les gosses sont déjà dans cette mentalité ultra-genrée (ou je sais pas comment dirait mon ex, c'est elle la spécialiste de ces trucs) où le rose c'est les filles, le bleu les garçons, etc.
Et donc on a bien parlé, pour qu'il puisse un peu faire sortir le ressenti, parce que la blessure est évidente, c'est l'horreur. Au point qu'il refuse de mettre ses godasses et se rabat sur les précédentes, trop petites, abimées...
Mais j'ai vu la différence ces derniers temps depuis notre discussion et je remarque qu'il remet les blanches.

Maintenant est-ce que son attitude contrariante est directement liée à tout ça, c'est pas complètement clair, parce qu'il faut bien avouer qu'entre ma femme et moi, je crois que les gènes ne lui sont pas favorables au niveau de la tenacité digne d'un nain. D'autres diront que forcément, un bélier ascendant bélier de l'année du bélier... enfin voilà quoi. On se prépare à une vie de prises de tête... :?

Mais bon, tout ça pour dire que même quand on fait de son mieux, ça fout le moral à bas de savoir que derrière, de toute façon, il y a cet océan de merde qu'est le monde à affronter. 8|

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : mar. mai 14, 2019 9:30 am
par R.Alex
Merci pour ces découvertes d'articles. Je vais tenter d'en appliquer certains principes à la maison.

Et bon courage pour la confrontation au monde extérieur, @philippe_j, c'est souvent là qu'est la merde...

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : mar. mai 14, 2019 11:46 am
par Marchiavel
Ouais, le monde extérieur, c'est moche...

Ca fait déjà plusieurs fois que nous sommes obligés de reprendre notre fille, quand on lui demande quelque chose et qu'elle nous répond "mais je ne peux pas faire ça, je suis une fille"...

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : mar. mai 14, 2019 2:53 pm
par Spongitronc
Marchiavel a écrit :
mar. mai 14, 2019 11:46 am
Ouais, le monde extérieur, c'est moche...

Ca fait déjà plusieurs fois que nous sommes obligés de reprendre notre fille, quand on lui demande quelque chose et qu'elle nous répond "mais je ne peux pas faire ça, je suis une fille"...

Bah, c’est plutôt chouette, non ?

Les enfants, ça fout les choses du monde dans des cases, c’est rassurant et structurant pour eux. D’ailleurs, même les adultes font ça. Par exemple, lorsque t’as un agité qui fout le bordel en classe, les parents d’élèves ils le foutent dans la case « chiant » et pas dans la case « ptit gars sympa » ; idem pour la gamine qui tire les cheveux ou qui gribouillent sur les cahiers des copines, les parents d’élèves vont la foutre dans la case « peste » et pas dans la case « gentille ptite fille mignonne ». D’ailleurs, ils extrapolent souvent aux parents des enfants pénibles et les classent dans la case « mauvais parents ».

Bon après, y a aussi certainement des parents qui tentent d’aller à l’encontre de cette inclination naturelle et enfantine de « taxinomie sociale » et qui, par exemple, interdisent à leurs gosses, lorsqu’ils jouent à « Qui-est-ce ? » de poser les questions « Est-ce que c’est un homme ? » ou « Est-ce que c’est une femme ? ». 

Sinon, globalement, je pense que c’est plutôt sain pour les enfants d’avoir ce genre de positionnement afin de s’ancrer dans leur environnement. Ils ont bien le temps, une fois adultes, de tenir d’autres discours, genre :

https://www.youtube.com/watch?v=ZDjymMD7PTU

D’ailleurs, montre cette vidéo à n’importe quel gamin et écoute sa réaction : y a pas un gamin qui, naturellement, comprendra la nature du discours du type. Après, c’est sûr que si tu lui expliques que le type, il a bien raison de raconter ce qu’il raconte (en lui avançant les arguments de ton choix), c’est la meilleure manière de retourner le cerveau à ton enfant (y en a même qui appellent ça « ouvrir l’esprit » des enfants).

Je dis cela sans vouloir être trop péremptoire ni sûr de mon fait, d’autant plus que je me sens déjà bien en décalage avec vous puisque je considère que le monde extérieur est plutôt vachement chouette pour nos enfants. Après, c’est vrai que j’habite dans un petit village de montagne, ça fait peut-être déjà une légère différence, je ne sais pas.
 

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : mar. mai 14, 2019 3:21 pm
par Ganelon
Ouais les inuits mais bon faut voir où ils vivent. Si en plus ils se mettaient sur la gueule... "Monte dans ta chamb... euh, oui je sais t'as pas de chambre, bref, continue et tu vas forer des carottes glaciaires avec les dents, ça rend aimable !"

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : jeu. mai 16, 2019 9:54 pm
par rougepied
Fingolfin a écrit :
lun. mai 13, 2019 11:08 am
Il a quel âge déjà ?

Sinon, tu prends pas trop la tête non plus. L'apprentissage c'est parfois en dents de scie et c'est normal.

Et puis toutes ces évaluations, c'est quand même hallucinant  !!! Ma fille en CE1 n'arrête pas d'en faire. Du coup ça met quand même la loupe grossissante à des moments où l'enfant est pas "au top", et ça il faut arriver à s'en foutre je pense (cf l'article plus haut). Mais c'est pas facile c'est vrai.

On a quand même de la chance d'avoir été d'une génération où on n'était pas évalué toutes les semaines…

F.
Il a 8 ans. Il est en CE2. Et il souffre de dysorthographie comme son père au même âge. La différence étant qu’à l’époque, on disait pas que tu étais touché par de la dysorthographie, juste que t’étais nul. Et franchement, j’aurais bien aimé être diagnostiqué pour ça. À la place, j’avais une évaluation chaque semaine : ils appelaient ça une dictée.

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : ven. mai 17, 2019 12:30 am
par agone35
Spongitronc a écrit :
mar. mai 14, 2019 2:53 pm
Marchiavel a écrit :
mar. mai 14, 2019 11:46 am
Ouais, le monde extérieur, c'est moche...

Ca fait déjà plusieurs fois que nous sommes obligés de reprendre notre fille, quand on lui demande quelque chose et qu'elle nous répond "mais je ne peux pas faire ça, je suis une fille"...

Bah, c’est plutôt chouette, non ?

https://www.youtube.com/watch?v=ZDjymMD7PTU

D’ailleurs, montre cette vidéo à n’importe quel gamin et écoute sa réaction : y a pas un gamin qui, naturellement, comprendra la nature du discours du type. Après, c’est sûr que si tu lui expliques que le type, il a bien raison de raconter ce qu’il raconte (en lui avançant les arguments de ton choix), c’est la meilleure manière de retourner le cerveau à ton enfant (y en a même qui appellent ça « ouvrir l’esprit » des enfants).

Je dis cela sans vouloir être trop péremptoire ni sûr de mon fait, d’autant plus que je me sens déjà bien en décalage avec vous puisque je considère que le monde extérieur est plutôt vachement chouette pour nos enfants. Après, c’est vrai que j’habite dans un petit village de montagne, ça fait peut-être déjà une légère différence, je ne sais pas.

A mon sens tu mélange plusieurs choses. Et tu mélange notamment des questions de genre (mais aussi de sexisme ordinaire) avec le cas du chieur ou de la petite peste. Je trouve le rapport entre les deux tiré par les cheveux.

Moi je trouve pas ça "plutôt chouette" qu'une petite fille s'interdise de faire des trucs sous prétexte qu'elle est une fille. Je trouve ça inquiétant, et assez révélateur de ce que la société inculque, malgré nos efforts, comme limitations à nos gosses.
Quand ma fille m'a dit, à 3 ans tout juste, qu'elle ne pouvait pas aller sur une moto parce que c'était pour les garçons, je n'ai pas trouvé chouette qu'elle se rentre elle-même dans une case.

Et concernant ton "montre cette vidéo à un gamin, et il ne comprendra pas naturellement la réaction du type" :
* Déjà la vidéo et l'émission n'est pas du tout adaptée aux enfants, donc évidemment, il ne va pas tout comprendre, le gamin à qui tu montre ça : ce n'est pas fait pour lui être intelligible.
* Ensuite, le terme "naturellement", que tu emploie, m'interpelle. Ce que prouve cet extrait, au contraire (mais je n'en connait pas le contexte, peut-être que je me trompe), c'est que c'est au contraire culturel. Et symptomatique de notre éducation hyper genrée (et je compte malheureusement aussi le rôle des médias dans l'éducation de nos enfants (et de nous avant eux)).
* Et enfin, je ne vois pas bien en quoi le fait que tu explique à ton enfant, devant cet extrait, ce que "le type" a voulu entendre par là (oui parce que ça nécessite une explication pour que le gosse comprenne le sens de ce qui se dit) lui "retourne le cerveau". Qu'est-ce que tu entends par là ?
Je ne vois personnellement pas en quoi ouvrir l'esprit de ma fille sur le fait que tout le monde ne vit, ne ressent pas les mêmes choses et ne se sent pas forcément comme les autres serait négatif, bien au contraire. Parce que ton "y en a même qui appellent ça « ouvrir l’esprit » des enfants", avec ses jolis guillemets, le trouve bien péremptoire en fait, et pas spécialement sympathique (après il y a les limites de l'écris, peut-être que c'est moi qui surinterprète).

Moi, je trouve inquiétant la propension de l'humain à essayer de tout rentrer dans des cases (et ce travers, je l'ai aussi). Ça participe selon moi à exclure ce qu'on ne comprends pas et ça empêche d'avancer dans bien des cas.

Je précise à toutes fins utiles que je n'ai fait qu'exprimer mon avis à moi, et rien d'autre. Je ne détiens pas la Vérité-Vraie et tu as tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec ce que je dis.
 

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : ven. mai 17, 2019 1:41 am
par Sammael99
Je crois comme @Spongitronc (sans pour autant être expert sur la question) que les enfants ont assez instinctivement tendance à catégoriser les choses (et donc eux-mêmes également) pour structurer le réel qui les entoure. Du coup, si nous voyons notre rôle de parent comme nécessitant d'apporter de la nuance sur ces catégorisations, il suffit de le faire. Ma fille (7 ans) sait que deux hommes ou deux femmes peuvent s'aimer et se marier, elle a entendu parler de femmes aviatrices ou exploratrices et d'hommes danseurs ou qui portent du rose juste parce qu'ils aiment la couleur. J'ai assez souvent recours à youtube pour lui montrer des choses qu'elle ne croit pas a priori possibles (et pas uniquement sur les questions de genre). 

Après, malgré tout ça, je ne sais pas comment les choses se passent à l'école. Est-ce qu'elle fait partie des moqueurs (même passivement) vis à vis de ceux qui ont un comportement différent ? J'espère que non, mais en fait je n'en sais rien...

Il y a dans sa classe un garçon qui a perdu sa mère en Septembre dernier. Le gamin était visiblement pas facile avant, il est devenu extrêmement dur depuis, jusqu'à parfois être violent. On en a parlé avec ma fille, on lui a expliqué ce qui lui était arrivé, et naturellement elle pleure quand on en parle (parce qu'elle se projette, je pense). Ca ne l'empêche pas de temps en temps de faire des commentaires à l'emporte-pièce sur le fait qu'il soit "méchant". Quand j'essaie (gentiment) de lui rappeler les circonstances, elle se remet à pleurer. C'est pas facile pour un gamin de gérer tout ça en même temps, et la pression sociale du groupe est forte. Mais je crois que s'en offusquer ne sert pas à grand chose. Nous on essaie d'amener de la nuance par petites touches, même si on est tout sauf sûr que ça marche. 

Au passage, même si on ne parle plus de gnomes, mon fils le second va rentrer en première. On discutait hier soir de ses options. Il pense être le seul garçon de toutes les secondes à prendre littérature et philosophie. Tous les mecs font soit des options éco, soit des options scientifiques. Les filles font soit des options éco, soit des options littéraires. J'avoue que ça me retourne la tête. Il n'y a aucune raison que tout ça ne soit genré. 

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Publié : ven. mai 17, 2019 9:04 am
par agone35
@Sammael99 Pour préciser je ne nie pas que les enfants ont tendance à catégoriser les choses, encore plus que les adultes. C'est sans doute nécessaire effectivement. Et je suis d'accord avec toi sur le rôle des parents de nuancer cela.

Mais le "c'est plutôt chouette" du message précédent ne me plaisait pas dans ce qu'il impliquait.
Parce que, plutôt que nuancer j'aimerai que ma fille soit certaine à 100% qu'en tant que fille elle peut bien faire ce qui lui plait et qu'il n'y a pas de choses réservées au garçons ni de choses réservées aux filles. Or en dehors de notre éducation il y a la société (les autres enfants, leurs parents, les médias, l'école, etc) qui a tendance à véhiculer des stéréotypes.

En en parlant de stéréotypes :
Sammael99 a écrit :
ven. mai 17, 2019 1:41 am
Au passage, même si on ne parle plus de gnomes, mon fils le second va rentrer en première. On discutait hier soir de ses options. Il pense être le seul garçon de toutes les secondes à prendre littérature et philosophie. Tous les mecs font soit des options éco, soit des options scientifiques. Les filles font soit des options éco, soit des options littéraires. J'avoue que ça me retourne la tête. Il n'y a aucune raison que tout ça ne soit genré. 

J'ai trouvé cet article sur le site de l'étudiant, sa lecture pourrait t'intéresser. malheureusement il y a pleins de (mauvaises) raisons pour que ce soit genré. Pas des raisons objectives non, mais une construction sociale qui fait qu'on a tendances en très résumé à penser que les sciences c'est pour les hommes et les sciences humaines pour les femmes.

Edit : et je ne peux m'empêcher de glisser au passage une référence sortie en octobre dernier et qui est particulièrement intéressante et bien écrite, ça s'appelle Tu seras un homme - féministe - mon fils! et c'est a lire  pour ceux qui ont des garçons mais aussi pour ceux qui ont des filles.