Gnomes parasites mais siii meugnons

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5261
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Fingolfin » jeu. mai 23, 2019 1:09 pm

Plopinou a écrit :
jeu. mai 23, 2019 11:11 am
Perso, je vais tiquer fortement si tu me dis qu'un homme peut être enceint,

Tu manques cruellement de culture cinématographique

Image
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Spongitronc
Zelateur
Messages : 59
Inscription : lun. sept. 24, 2018 3:56 pm

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Spongitronc » ven. mai 24, 2019 10:07 am

le Zakhan Noir a écrit :
mer. mai 22, 2019 5:30 pm
Euh, c'est bien de faire une éducation non genrée, pas de souci.   Mais  dans le cas décrit ici, j'appellerais pas ça une éducation non idéologique.

Parce que :
coupent le bois à la hache, tirent au révolver et au fusil, pratiquent l’escalade et le sabre
j'appelle ça une idéologie pro-arme.  9 ou même 13 ans...  euh, tu vis aux USA?

Bonjour le Zakhan noir,


Une idéologie pro-[insère n’importe quel objet] (ex. l’idéologie pro sèche-cheveux, l’idéologie pro-pneu), à mon sens, ça n’existe pas. Mais je ne demande qu’à être instruit.

Si par contre, si tu appliques une grille de lecture idéologique sur mon propos et que tu veuilles simplement signifier que les armes (et ceux qui les utilises), c’est le camp du mal (USA, NRA, Trump, toussa toussa), alors je comprends derechef. Je ne vais pas entrer dans un long débat à ce propos car ce n’est pas le lieu mais si tu penses que ce sont les armes qui tuent, libre à toi. Moi, j’apprends à mes filles que ce sont les gens. C’est le degré zéro de l’idéologie, juste du pragmatisme.

D'ailleurs, c’est pareil avec chaque objet, d’un drapeau à un pansement, ils peuvent être passés à la moulinette d’un prisme idéologique et par glissement, être incitatifs à porter un jugement sur les gens qui les utilisent. Je ne le fais pas, c’est toujours le degré zéro de l’idéologie.

Par ailleurs, quid de l’aspect historique si mes filles tirent au mousquet ? Quid de l’aspect familial si elles tirent avec la vieille pétoire leur arrière-grand-père ? Quid de l’aspect savoir-faire national et donc culturel si elles tirent avec un Manurhin ? Quid de l’aspect passion personnelle de leur collectionneur de père si elles tirent avec un Charleville ? Sont-ce des aspects que je dois poubelliser sous prétexte que des gens engoncés dans leur idéologie font d’elles (et de moi), à cause de cela, des mauvaises personnes ?

J’accepte aussi que l’on me raconte que tous ces aspects (famille, culture, histoire, etc.) n’existent plus et qu’ils ont été remplacés par l’ère du 3.0, de facebook, des réseaux sociaux et de la pensée mainstream comme il m’a déjà été répondu ici, mais moi, pour mes enfants, je considère ces aspects beaucoup, beaucoup plus structurants et de nature à les ancrer dans le réel plutôt que leur servir la soupe des discours considérés comme « justes » et « moraux » par l’air du temps. La morale, c’est ce qu’on te raconte qui est juste, l’éthique, c’est ce que tu crois en ton for qui est juste.

Du coup, pour les enfants (enfin, du moins les miens), pas de moraline ! Simplement de l’esprit critique (c’est-à-dire le développement libre de leur propre cheminement et questionnement personnels) plutôt que de les perturber et les orienter avec la bouillie pré-mâchée pseudo tolérante actuelle.

Pour le moment, ça fonctionne plutôt bien, j’ai encore jamais eu à me coltiner de sombres histoires de couleur rose, de déguisement de princesse, de disney (en même temps, y pas d’écrans pour les enfants à la maison), de vêtements à la mode, de vocabulaire djeuns, aucun intérêt porté à des choses chiantes et futiles (marques de fringues, pompes, maquillage, coupes de tifs, téléphones portables, réseaux sociaux, likes, pouces bleus, etc.). Du coup, même si elles sont en léger décalage, qu’elles-mêmes le ressentent et le constatent (au niveau du vocabulaire, c’est impressionnant – apprendre à lire avec Dinomir c’est pas pareil qu’avec Frédi et Suzette) et que cela engendre pour elles des questions et des soucis spécifiques liés globalement au sentiment d'hostilité pour "qui est différent" développé par certains autres enfants, je suis un père, pour le moment, comblé.


Au passage, j’aime beaucoup ce fil où l’on cause éducation des enfants, c'est chouette comme tout. Merci à l'initiateur.    :wub:
Lorsque le sage emploie l'argumentum ad hominem, l'imbécile voit l'argumentum ad personam.

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10144
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par le Zakhan Noir » ven. mai 24, 2019 10:23 am

Mouais, j'espère quand même que la noble intention de sortir des sentiers battus de l'éducation Ken/Barbie peut prendre d'autres chemins que filer un flingue à un gosse de 7  ou 9 ans (fille ou garçon on s'en fout). Parce que si le choix se résume à  Ken/Barbie, ou  Pan-Pan/Tac-tact-tac/Boum, je préfère Ken-Barbie, malgré tous les défauts que ça peut avoir...

Parce que certes ce sont les gens qui tuent, pas les armes, mais c'est beaucoup plus facile pour un "gens" armé que non armé. Alors certaines armes par destination, comme les bagnoles, sont certes souvent incontournables dans la vie de tous les jours, parce qu'elles servent à autre chose en théorie ;  par contre les flingues,  pour des civils, ça sert à quoi d'autre que de blesser,  tuer ou menacer?
Les écrans, c'est pas top, surtout en excès, mais là encore, j'espère que mon gosse jouera à Fortnite plutôt que d'essayer de le faire en vrai...
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5261
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Fingolfin » ven. mai 24, 2019 10:56 am

le Zakhan Noir a écrit :
ven. mai 24, 2019 10:23 am
Mouais, j'espère quand même que la noble intention de sortir des sentiers battus de l'éducation Ken/Barbie peut prendre d'autres chemins que filer un flingue à un gosse de 7  ou 9 ans (fille ou garçon on s'en fout). Parce que si le choix se résume à  Ken/Barbie, ou  Pan-Pan/Tac-tact-tac/Boum, je préfère Ken-Barbie, malgré tous les défauts que ça peut avoir...


En tout cas, le lavage de cerveau de la NRA et autres pro-armes fonctionne toujours à fond, même quand on prétend ne pas suivre d'idéologie…

Image

F.
 
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19625
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Udo Femi » ven. mai 24, 2019 11:57 am

Ce ne sont pas les armes qui tuent, ce sont les gens, je suis désolé.

Mais le fait d'avoir une arme en main change immédiatement "les gens" (et pas pour le mieux), les rendant plus enclins à tuer grâce aux sentiments de pouvoir et d'invulnérabilité qu'elles procurent.

Du coup, empêcher la diffusion et la circulation des armes permet de diminuer le nombre de gens qui tuent.

(Une autre solution est de limiter le nombre de gens tout court, mais elle est moins populaire et applicable)
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2287
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par agone35 » ven. mai 24, 2019 1:30 pm

Udo Femi a écrit :
ven. mai 24, 2019 11:57 am

(Une autre solution est de limiter le nombre de gens tout court, mais elle est moins populaire et applicable)

Et on rejoint le fil actu, comme quoi tout se recoupe  :mrgreen:

Enfin attention quand même, Je ne goûte pas l'esprit de ce que nous dit Spongitronc, mais on ne sait rien de l'utilisation des armes à feu de ses filles (même si l'âge est un peu choquant).
On ne sait rien non plus du discours qu'il sert à ses filles concernant les armes à feu, ni même l'utilisation qu'elles en font (le tir peu aussi être un sport par exemple).
Je veux dire, on a une phrase pour toute information, c'est un peu court pour tirer (ahah) des conclusions, non?

Plopinou
Pratiquant
Messages : 219
Inscription : mar. janv. 24, 2017 3:49 pm
Localisation : Lyon

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Plopinou » ven. mai 24, 2019 1:37 pm

Quid de l’aspect familial si elles tirent avec la vieille pétoire leur arrière-grand-père ?
Les mots qui manquent, c'est l'idéologie du mal :D (et de l'arrière grand-pèricide)

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19625
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Udo Femi » ven. mai 24, 2019 2:17 pm

agone35 a écrit :
ven. mai 24, 2019 1:30 pm
Udo Femi a écrit :
ven. mai 24, 2019 11:57 am

(Une autre solution est de limiter le nombre de gens tout court, mais elle est moins populaire et applicable)

Et on rejoint le fil actu, comme quoi tout se recoupe  :mrgreen:

Enfin attention quand même, Je ne goûte pas l'esprit de ce que nous dit Spongitronc, mais on ne sait rien de l'utilisation des armes à feu de ses filles (même si l'âge est un peu choquant).
On ne sait rien non plus du discours qu'il sert à ses filles concernant les armes à feu, ni même l'utilisation qu'elles en font (le tir peu aussi être un sport par exemple).
Je veux dire, on a une phrase pour toute information, c'est un peu court pour tirer (ahah) des conclusions, non?
Ah mais mes propos sont totalement indépendants des posts de Spongitronc. :bierre:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2723
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Ravortel » ven. mai 24, 2019 2:36 pm

Je penche nettement du côté de Spongitronc, même si mes enfants sont des geeks assumés (j'en ai même un qui va faire https://fr.wikipedia.org/wiki/42_(%C3%A9coles)]l'école 42[/url], c'est dire...). Savoir se tenir à l'écart de la bien-pensance toxique et développer un esprit critique autonome (le mot important ce n'est pas critique, c'est autonome), c'est capital pour bâtir de futur adultes.

Je ne suis pas collectionneur ni ne possède d'armes à feu, mais je n'aurais aucun souci si un de mes enfants avait eu ou venait à présenter un intérêt pour des activités telles que décrites (notamment la partie woodcraft, où je suis compétent).
De toutes façons, une personne, adulte ou enfant, qui approche le monde des armes dans un cadre contrôlé a infiniment plus de chances d'être responsable que celui qui pique la pétoire du grand-père pour aller faire le couillon dans les bois avec ses potes.

A noter en passant que le propos de Spongitronc est BEAUCOUP plus large que le simple aspect des armes à feu. On a surtout une approche sans écrans, tournée vers des activité en pleine nature... Je suppose que Spongitronc n'est pas parisien ;)

lepropre
Dieu de l'hygiène
Messages : 5712
Inscription : mer. janv. 27, 2010 11:41 am

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par lepropre » ven. mai 24, 2019 2:47 pm

Dans votre débat en tant que père de famille entre autre de filles j'ai surtout l’impression dans cette histoire que l'éducation non genrée revient dans vos exemples à faire ce qu'on appelait avant des garçons manqués et pas à accepter les goûts de ses enfants quels qu'ils soient.
Dernière modification par lepropre le ven. mai 24, 2019 3:18 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
mass
Dieu du suffrage direct
Messages : 9441
Inscription : ven. janv. 20, 2012 3:58 pm
Localisation : lyon

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par mass » ven. mai 24, 2019 3:06 pm

La bien pensance toxique et l’esprit critique autonome, c’est de dire que les filles c’est des filles et les garçons des garçons?
Provocateur OUI, pédagogue NON !!!!

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8314
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Zeben » ven. mai 24, 2019 3:14 pm

lepropre a écrit :
ven. mai 24, 2019 2:47 pm
Dans votre débat en temps que père de famille entre autre de filles j'ai surtout l’impression dans cette histoire que l'éducation non genrée revient dans vos exemples à faire ce qu'on appelait avant des garçons manqués et pas à accepter les goûts de ses enfants quels qu'ils soient.

Ça me fait un peu penser à mon ex qui refusait que ma fille regarde des princesses Disney. Euuuuuh, mais si c'est son kiffe ? Rien à foutre, MA fille ne regardera pas de princesses Disney. Ah, ben c'est raté :P

Non mais faut pas entrer dans la caricature, ni d'un côté ni de l'autre. Les gens sur les forums racontent des éléments ciblés, c'est difficile de se faire une opinion sur l'éducation générale à partir des ces cas particuliers. Ça dépend aussi vachement du contexte. Quand on me raconte que son fils aime les paillettes et que vu qu'on se moque de lui à l'école il décide d'arrêter, c'est déjà pas la même chose que celui qui dit qu'aimer le rose quand on est une fille c'est forcément à cause de la pression sociale.

mass a écrit :
ven. mai 24, 2019 3:06 pm
La bien pensance toxique et l’esprit critique autonome, c’est de dire que les filles c’est des filles et les garçons des garçons?

Oui, c'est exactement ce qu'il a dit :roll: 8|
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6614
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Kandjar » ven. mai 24, 2019 4:21 pm

Zeben a écrit :
ven. mai 24, 2019 3:14 pm
Quand on me raconte que son fils aime les paillettes et que vu qu'on se moque de lui à l'école il décide d'arrêter, c'est déjà pas la même chose que celui qui dit qu'aimer le rose quand on est une fille c'est forcément à cause de la pression sociale.
Ouh que c'est caricatural.

Il me semble que le double exemple que j'ai présenté était un peu plus sérieux que ça :
Elles aimaient déjà le rose, comme toutes les couleurs sauf les plus "ternes" (blanc, gris, noir, marron), mais leur attrait pour cette couleur a évolué très subitement.
Elles ne se sont pas mises à l'aimer, ni même à le préférer : c'est devenu LA couleur. Auparavant, il pouvait y avoir une couleur préférée, mais c'était hésitant et variait avec le temps. Là, pour le rose c'est devenu absolument incontestable et exclusif.
L'attrait pour la couleur rose s'est créé dans les premières semaines qui ont suivi leur première rentrée scolaire. Je ne crois pas en un mécanisme physiologique qui se soit déclenché simultanément. J'y crois d'autant moins que la plus grande est entrée à l'école un an plus jeune (2 ans 1/2).
Je ne peux pas exclure que l'école leur ait enseigné à préférer le rose, mais ça m'étonnerait énormément (en tout cas ça ne fait pas partie du programme de petite section de maternelle).
J'imagine deux autres moyens par lesquels ce goût est apparu :
- l'influence directe des pairs, des autres petites filles ayant peut-être baigné dans un environnement immédiat plus encombré de rose que celui qu'on pouvait avoir à domicile (la couleur n'est pas exclue de la maison, loin de là, mais pas surreprésentée, en tout cas à l'époque), ou des garçons qui auraient répété ce qu'on leur a appris : le rose, c'est pour les filles.
- l'influence de jouets, bijoux, décorations : même si mes filles ont toujours aimé jouer avec des jouets mixtes (aussi bien poupées que petites voitures, legos ou aliments en bois/tissu de chez ikea), il se peut que pour accompagner les copines elles se soient retrouvées à davantage utiliser des jouets "de fille". Mais pourquoi ces jouets sont-ils presque tous roses ? Parce que les filles aiment le rose ou l'inverse ?

Quoiqu'il en soit, ces deux explications sont d'ordre culturel, acquis voire imposé.
Si on me répond "Et alors, quel est le mal à éduquer différemment filles et garçons, à assumer que ces deux genres aient un rôle différent dans la société ?", je ne serai pas d'accord, mais je préfère largement ça à quelqu'un qui me dira que cet attrait pour le rose fait partie d'un phénomène naturel, voire physiologique, en essayant de le justifier par des arguments à la con impliquant les hormones ou la vie des hommes préhistoriques qu'ils ne connaissent que par la pop culture.

Après, dans la réalité, je reste plutôt militant dans les idées et très très pragmatique dans l'application : le rose est une des couleurs principales de leur chambre commune, elles bouffent de la princesse Disney en veux-tu en voilà, et la thématique du dernier anniversaire (à leur demande) était "licornes et arcs-en-ciel".
On compense en faisant du jeu vidéo (smashbros, pikmin et pokemon), occasionnellement du trollball, des mini fusées avec l'aluminium des oeufs en chocolat...
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8314
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Zeben » ven. mai 24, 2019 4:27 pm

Ah mince, c'était toi... j'ai dis ça de mémoire, c'était surtout pour donner un exemple à mon explication. Bon, comme quoi, même quand on veut éviter de caricaturer, on tombe quand même dedans.
Le thème d'anniv que ma fille a choisit c'était "des ballons et des bisous" :wub:
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Marchiavel
Dieu des ex de Jennifer Lopez
Messages : 3421
Inscription : mar. juil. 27, 2004 3:48 pm
Localisation : Nantes (44)

Re: Gnomes parasites mais siii meugnons

Message par Marchiavel » ven. mai 24, 2019 4:30 pm

Pour le coup, en réponse au "Je ne peux pas parce que je suis une fille", on réagit en général en disant que ça n'a rien à voir avec le fait d'être une fille ou un garçon. Et on s'interroge sur l'endroit d'où elle peut sortir un pareil argument. Ca s'arrête là en général, et pour le moment, elle n'a jamais ressorti cet argument pour une même demande.

Parce que, fille ou pas, ça ne change rien au fait de nettoyer ce qu'elle a fait tomber de la table !

Après, elle préfère le rouge, et depuis qu'elle entrée en petite section à la rentrée dernière, ça n'a pas changé (parce que "le rouge ça va plus vite", les adeptes des peintures Games Workshop apprécieront). Elle aime les squelettes et les chauve-souris, les voitures et les chats, Talia au Royaume Arc-en-Ciel et les Rescue Bots. On essaie de ne pas la contraindre dans ses goûts, mais on tient à ce qu'elle puisse avoir accès à un large spectre de possibilités, en tout cas on essaie :)

[EDIT : pour l'anniversaire de ses 3 ans, elle tenait à avoir un gâteau avec une grue dessus ;)]
LA Cause du XXIème siècle : SAUVONS LES ROLISTES

Répondre