[Super-héros tous supports] Et toi, tu préfères craquer ton pantalon ou mettre ton slip par-dessus ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Pascalahad
Pape
Messages : 664
Inscription : mar. déc. 15, 2009 4:51 pm

Re: [Super-héros tous supports] Et toi, tu préfères craquer ton pantalon ou mettre ton slip par-dessus ?

Message par Pascalahad » mer. nov. 06, 2019 2:06 pm

OSR a écrit :
mer. nov. 06, 2019 1:31 pm
[...) Fantastic Four - Intégrale 1976
Formidable d'un bout à l'autre ! [...]
Quel bonheur ces épisodes ! Décalage de publication oblige, c'était ces épisodes que je lisais quand j'achetais les Nova des années 80. Buckler/Perez et surtout Joe Sinnott à l'encrage. Je me souviens avoir perdu des heures à tenter de reproduire son encrage sur la Chose. Mon épisode préféré à l'époque était celui où l'Homme Impossible va mettre le boxon chez Marvel Comics.
Les héros ne meurent jamais, ils sont juste remplacés par ces acteurs plus jeunes.

VCAID6 forever

Avatar de l’utilisateur
OSR
Evêque
Messages : 477
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: [Super-héros tous supports] Et toi, tu préfères craquer ton pantalon ou mettre ton slip par-dessus ?

Message par OSR » sam. nov. 23, 2019 4:46 pm

Lu les 3 tomes de Batman Metal chez Urban, dénichée à la médiathèque de mon entreprise... C'est de la saga multi-dimensionnelle tendance nawak, les amateurs d'intrigues urbaines peuvent esquiver.

A titre personnel, je suis plutôt un amateur de Marvel, de chez DC je ne possède que les oeuvres de Kirby, quelques sagas cosmico-dimensionnelles classiques (Crisis on Infinite Earth, L'Heure Zéro...), une poignée de classiques Batman, quelques recueils SEMIC, et deux ou trois revues Urban (dont les amusantes aventures de la JLA récente incluant notamment Lobo et Killer Frost). Bref, je n'ai à-peu-près rien suivi de ce qui s'est passé depuis 25 ans chez DC... Du coup, débarquer sur cette saga était peut-être un peu présomptueux, mais j'ai réussi à suivre l'ensemble sans être trop largué.

Mais Scott Snyder (le scénariste) et Urban (l'éditeur VF) savent qu'il n'y a pas que des exégètes qui liront cette saga, donc on a des préfaces, postfaces et explications dans le récit qui permettent à quiconque de retrouver son chemin. Et donc, j'ai à-peu-près tout saisi.

En gros, cette saga raconte l'invasion de notre réalité par le multivers noir, la face sombre du multivers où ne subsiste presque plus rien de réalités perverties qui se sont autodétruites. Le démon Barbatos mène cette invasion, sorte de dieu-chauve-souris infernal, flanqué d'une troupe de Bruce Wayne maléfiques issus d'univers parallèles morts, et qui sont tous des versions sombres de membres de la Ligue de Justice, particulièrement le Batman Qui Rit, leur leader semblant mâtiné de Joker. Cette invasion est facilitée par des métaux magiques omniprésents chez les super-héros DC, qui ont tous un lien avec le Multivers Noir.

  • Premier tome
    • première partie où Batman enquête en secret du reste de la JLA. Très mauvaise idée, puisqu'il semble être celui qui a le plus de clefs pour deviner ce qui se trame...
    • Seconde partie où les envahisseurs débarquent, Gotham se transforme en Enfer de Dante dont chaque Cercle est sous domination d'un Bat-méchant ; la Bat-famille, les Titans et la Suicide Squad se prennent des branlées mémorables
  • Deuxième tome qui est pratiquement une saga à part : on a le droit aux biographies des sept Bruce Wayne maléfiques en flash-back puis à leur moment de bravoure lors de l'invasion de notre réalité.
  • Troisième tome : conclusion apocalyptique de la saga, dévoilant plein de secrets et se terminant par une sorte de (ré-ré)réécriture de la réalité.

Est-ce que j'ai aimé ? Globalement bof.

Le premier tome démarre sur l'impression étrange que Bruce Wayne est est un connard parano et incompétent et on sent bien la cata poindre à l'horizon. Beaucoup d'esbrouffe en nous présentant cette saga comme la conséquence logique de multiples clefs délivrées sur toute l'histoire de l'univers DC. Et la fin apocalyptique à Gotham est assez bordélique.
J'ai hésité à poursuivre... Mais le second tome est vraiment très bien ! Les "Batman parallèles" n'ont pas d'histoires aussi intéressantes, mais j'ai beaucoup aimé le Dévastateur (Bruce Wayne s'étant emparé du casque d'Arès), le Batman Qui Rit (qui sombre dans la folie après avoir été empoisonné par le Joker) et le Batman Cyborg (dont l'intelligence artificielle perverse est conçue pour pallier la mort d'Alfred). Les membre de la Ligue de Justice ne leur échappent que de justesse...
Troisième tome : Trépidant et confus... Globalement, cette saga souffrait un peu du fait que les personnages sont autant dans le brouillard que les lecteurs quant à la direction à suivre pour vaincre le Multivers Noir. On a donc pas mal de chasse au McGuffin (notamment une longue traque de métal magique) et vers la fin une succession de Deus ex Machina improbables (naissance d'un nouvel univers, renaissance d'Hawkman et Hawkgirl, Cyborg et Plastic Man en christs cosmiques...), culminant avec la découverte du métal magique ultime qui répare tout.

La conclusion de la saga semble être l'ouverture du multivers relativement "fermé" de DC (composé d'une soixantaine d'univers) vers un multivers vraiment infini. Je pense que c'est l'un des prémisses de Doomsday Clock (?). A propos de multivers, j'ai bien apprécié le lien avec l'univers d'Authority : dans le 3e tome les méchants voyagent entre les univers à bord d'un Porteur (vaisseau géant navigant dans la Plaie entre les mondes, avec un "bébé univers" comme carburant) a priori identique à celui de l'univers Wildstorm. Ce dernier ferait-il partie des univers morts du Multivers Noir ?

Mais bon, tout cela est fort vain et dispensable, hormis les quelques "What if" brillants du 2e tome... AMHA.
Operational Sex Ratio

Du rétrovieux sur Lulu et DriveThruRPG ; infos sur Twitter ou ici-même.

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 8038
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Capitale des Grands Ducs d'Occident
Contact :

Re: [Super-héros tous supports] Et toi, tu préfères craquer ton pantalon ou mettre ton slip par-dessus ?

Message par Krieghund » lun. nov. 25, 2019 8:32 am

52 univers chez DC.

Metal n'est pas un prémisse à Doomsday Clock, qui a débuté largement avant lui.

Par contre, je rejoins ton analyse globale sur Metal. J'ai assez peu apprécié cet arc narratif. Mais je suis assez dubitatif sur les arcs crossover DC. Quelques uns sortent du lot, mais en général c'est un peu trop confus.

Si tu veux du bon, essaye de lire les Batman de Tom King, les Aquaman de Dan Abnett. Le Superman de Bendis est largement oubliable, et j'attends de voir l'évolution du Green Lantern de Grant Morrison.

Et Urban a réédité les Swamp Thing de Alan Moore, et a ENFIN édité les Doom Patrol de Grant Morrison.

Tu parlais de Wildstorm ? Lis le Wildstorm de Warren Ellis. Un reboot de l'univers WS qui le place dans une ambiance plus feutrée, plus "espionnage" que "Super Slip".

Répondre