[FERMÉ] Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3284
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par rogre » sam. sept. 22, 2018 9:22 am

Eh bien moi, je viens de voir de suite plusieurs films de science-fiction, pardon de retro-fiction: il y avait à la télé un cycle Claude Sautet (César & Rosalie, un Cœur simple…).
J'ai donc (re)vu avec étonnement une planête d'il y a 40-50 ans, dont les habitants, vêtus de manière criarde et improbable, fument comme des pompiers, boivent comme des trous, où les types gueulards se prennent au collet toutes les deux minutes, s'engouffrent dans des sortes de caisses à savon minuscules et bariolées, voitures d'enfants qu'ils font démarrer plein pot, conduisent au milieu de la route, sans ceinture, en faisant la course (ça finit dans le fossé, cf Les Choses de la Vie). Quant aux femmes, on leur lance: "Eh, Jeannine, tu nous apporteras le café" - et elles regardent, en faisant un peu la gueule, leur mec qui joue au poker avec ses potes toute la soirée - après elle se barre. Quand on va à la mer (Noirmoutier), on roule en bagnole sur la plage, vu que la maison est en prise directe - loi Littoral connais pas! Et tout le monde cherche un téléphone, mais dans les cafés il n'y en a pas, et on n'a pas de jeton - d'où retards & malentendus.

Comme ça m'a épuisé, j'ai revu L'Horloger de St Paul, de B. Tavernier, parce que ça se passe dans ma bonne ville de Lyon. Ben c'est pareil - le commissaire Rochefort invitant son passager Noiret à ne pas mettre sa ceinture en voiture, vu que ça sert à rien, les téléphones à jetons qui marchent pas, des débats de bistrot sur le communisme, Lyon tout noir et sordide, etc… Dépaysement.

Ah, j'oubliais: pour tous ces films, musique de Philippe Sarde, devenue vraiment inaudible!
 
Dernière modification par rogre le dim. sept. 23, 2018 10:05 pm, modifié 1 fois.
Alors tu réfléchis longuement, tu consultes le saint ermite et les autres sommités des religions constituées, tu fais le vide en toi, tu prends du recul et de la hauteur, et tu en conclus sagement que la vengeance la plus implacable est la seule solution. (Eric Chevillard)

Avatar de l’utilisateur
Wlad
Dieu des Warpathes
Messages : 3826
Inscription : lun. mars 17, 2008 3:49 pm
Localisation : 1-6 : torse ; 7-9 : membres ; 10 : tête

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Wlad » sam. sept. 22, 2018 9:55 am

Ça fait rêver ! Un temps où tout était plus... Euh...
"C'est quand même plus enrichissant de se mélanger par paquets de douze,
Non à l'apartheid, oui à la partouze !" (Nelson Bandela)

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Messie
Messages : 1014
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Ganelon » sam. sept. 22, 2018 10:18 am

Un temps où les quenelles sentaient l'andouillette nom de Dieu !!!  :pingouin
Bon-ne An-née All-Inclusi-f-ve

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1255
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » dim. sept. 23, 2018 3:26 am

Après avoir beaucoup apprécié Psycho-Pass la série, j'ai enfin pu regarder Psycho-Pass le film qui établit un lien avec la fin de la 1ère saison. Un anime que je place au niveau de Ghost in the Shell. En gros, le monde est dans un bordel sans nom, avec des guerres civiles un peu partout. Seul le Japon s'en sort grâce au système Sybil qui évalue le niveau de violence des individus et fait intervenir la police dès qu'un seuil psychologique est déjà dépassé ou sur le point d'être atteint (d'où le titre Psycho-Pass).
Dans ce film, le Japon exporte son système dans une zone du sud-est asiatique, mais curieusement un dictateur sanguinaire est au pouvoir, opposé à une forte rébellion armée qui pour se venger du soutien du Japon à la dictature envoie des terroristes au Japon. Le bureau de la sécurité publique parvient à identifier leur chef (qui s'avère être un ancien membre du bureau) et le Japon envoie l'héroïne (inspectrice) dans la zone du sud-est asiatique pour mettre au clair tout cela. Bref, alors que la série était plus basée sur l'aspect sociétal, on est ici clairement plus dans une optique politique.
On a donc un rebelle qui lit "à la recherche du temps perdu" (en français dans l'anime) et un chef d'un groupe de mercenaires (payés par la dictature pour mater du rebelle) qui lit du Frantz Fanon, plus précisément "Peau noire, masques blancs" (en français dans l'anime), un pamphlet contre le colonialisme.
C'est le genre d'anime qu'on aimerait voir en film mais dont on sait que cela ne se produira jamais car un film d'action cyberpunk à budget doit rester dans le simple et pas développer d'idées trop complexes.
Sinon, c'est du même niveau quasiment que Ghost in the Shell: drones, hacking, parties corporelles cybernétisées et quelques idées de réflexion philosophique sur l'Homme et la société dont il s'entoure.
Dernière modification par Guts of Darkness le dim. sept. 23, 2018 5:32 pm, modifié 1 fois.
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5294
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Macbesse » dim. sept. 23, 2018 2:32 pm

Je ne vais pas souvent au ciné, mais j'ai plutôt la main heureuse.

Hier, c'était Il se passe quelque chose d'Anne Alix, à moitié par copinage (la réal' est une amie), à moitié par curiosité... et au final, c'est un bien beau film, comme sur le fil, qui tient un peu du réalisme magique.
On part d'un scénario de road movie assez classique : une rencontre entre deux femmes opposées, l'une détruite et réservée, l'autre en apparence solaire, et on les suit sur les routes de Provence, l'une dans sa reconstruction, l'autre dans son craquellement.
Ça pourrait être juste sympa, et il y a quelques belles lignes de dialogue scriptées, mais le film fait se rencontrer leurs parcours avec des gens du cru, qui ne sont pas des comédiens et jouent leur propre rôle, et on déplace le regard vers tous ces seconds rôles très attachants, quasiment tous de milieux populaires, anciens ou nouveaux migrants, qu'on ne voit pas souvent au cinéma, ou qui sont montrés avec un regard misérabiliste ou un discours un peu étouffant... et ce côté réaliste cru se mélange avec des scènes beaucoup plus oniriques, des choses presque rituelles, des scènes aquatiques, qui leur confère une petite aura surnaturelle. C'est ce qui fait passer le film passe de sympa à excellent, à condition d'accepter d'être remis en cause dans sa place de spectateur et d'être d'un naturel curieux, de lire le hors-champ.

J'ai pu féliciter sans être hypocrite, j'ai passé un très bon moment.

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4699
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Fabien_Lyraud » mer. sept. 26, 2018 9:48 am

Vous la sentez venir la catastrophe :https://www.youtube.com/watch?v=oncDf_H ... ture=share

​​​​​​​

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3284
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Saladdin » mer. sept. 26, 2018 10:12 am

J'ai beau essayer le plus possible de ne pas trop juger les adaptations avant de les avoir vues, mais là... heu... comment dire...

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1255
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Guts of Darkness » mer. sept. 26, 2018 10:44 am

J'avais trouvé Babbysitting très médiocre.
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Prophète
Messages : 969
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

[FERMÉ] Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Man From Outerspace » mer. sept. 26, 2018 10:49 am

On ferme ! On continue à parler films là… : viewtopic.php?f=28&t=33388
Image


Ressources pour Les Lames du Cardinal : http://tinyurl.com/ResLamCrd :escrime


Image…Wiki…

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 11820
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Films 23 : on change de bobine, la projection continue !

Message par Erwan G » mer. sept. 26, 2018 11:13 am

Saladdin a écrit :
mer. sept. 26, 2018 10:12 am
J'ai beau essayer le plus possible de ne pas trop juger les adaptations avant de les avoir vues, mais là... heu... comment dire...

D'un autre coté, un film français, sur un animé tronqué, sans Mark Dacascos, comment dire ?

En tout cas, on a visiblement un sosie de Matt Smith.
Spoiler:
Image

Verrouillé