[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Banni
Messages : 1473
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sakagnôle » lun. mars 18, 2019 5:21 pm

vivien a écrit :
lun. mars 18, 2019 4:47 pm
c'est une des rares fois où je n'ai pas fini un bouquin.

En terme casusien on dit que tu l'as vermérisé :D

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9342
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Le Grümph » lun. mars 18, 2019 5:31 pm

Oui ben c'est pas un souci de pas finir un livre. Tous les lecteurs ont des droits.
Tout ce qu'on demande généralement, c'est qu'on dise "j'ai pas aimé" plutôt que "c'est mauvais".
 
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Prophète
Messages : 916
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » lun. mars 18, 2019 5:51 pm

Le Grümph a écrit :
lun. mars 18, 2019 5:31 pm
Tout ce qu'on demande généralement, c'est qu'on dise "j'ai pas aimé" plutôt que "c'est mauvais".
Ou pas, tu dis bien ce que tu veux ; c'est pas la Corée du Nord ici... :mrgreen:
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2287
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par agone35 » lun. mars 18, 2019 5:52 pm

Le Grümph a écrit :
lun. mars 18, 2019 5:31 pm
Oui ben c'est pas un souci de pas finir un livre. Tous les lecteurs ont des droits.
Tout ce qu'on demande généralement, c'est qu'on dise "j'ai pas aimé" plutôt que "c'est mauvais".
 



Vâla ! j'aurais même précisé : [...]"j'ai pas aimé" plutôt que "c'est de la derme écrite avec les pieds et il faut vraiment être inculte et/ou avoir des goût de merde pour oser ne serait-ce qu'apprécier un tant soit peu ce livre".

Sinon, je rejoint les grands amoureux de Moby dick, qui pour moi fait partie des rares livres à mériter l'appellation de chef-d'oeuvre  :wub:

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6307
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » lun. mars 18, 2019 8:36 pm

Le Grümph a écrit :
lun. mars 18, 2019 5:31 pm
Oui ben c'est pas un souci de pas finir un livre. Tous les lecteurs ont des droits.
Tout ce qu'on demande généralement, c'est qu'on dise "j'ai pas aimé" plutôt que "c'est mauvais".
 

En vrai, c’est juste que vivien n’aime pas les chats.

:P

Avatar de l’utilisateur
Arma
Banni
Messages : 1437
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Arma » lun. mars 18, 2019 9:11 pm

Pour ma part, je viens de Vermerisé Le batard de Palerme, de Luigi Natoli. Si vous avez besoin de vous convaincre que "plus de descriptions" ne veut pas dire "une meilleur description", foncez lire le livre ! Sinon, je vous conseille de passer votre chemin. J'ai tout de même tenu 9 chapitres en espérant que l'auteur cesse, à un moment, de s'écouter décrire pour passer enfin à l'histoire...
Dernière modification par Arma le lun. mars 18, 2019 9:27 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
vivien
Prêtre
Messages : 326
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » lun. mars 18, 2019 9:14 pm

Oula moi je dis juste que je m'emmerdais profondément en le lisant rien de plus! Mauvais ou pas, ça, j'en sais rien, mais je ne le conseillerai pas c'est tout.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1766
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Harfang » lun. mars 18, 2019 10:52 pm

Le Grümph a écrit :
lun. mars 18, 2019 5:31 pm
Oui ben c'est pas un souci de pas finir un livre. Tous les lecteurs ont des droits.
Tout ce qu'on demande généralement, c'est qu'on dise "j'ai pas aimé" plutôt que "c'est mauvais".
 

Le relativisme n'est pas un dogme partagé par tous. Une œuvre, quelle qu'elle soit peut être mauvaise, pauvre, voir lamentable, ce qui est dommageable c'est de ne pas expliquer sur quelles critères on se base pour porter un jugement. Critères qui permettent, eux, de valider ou non le jugement porté par un critique. Si tout devait se limite à "Jaime", "j'aime pas", ce serait d'un triste et ne permettrait aucun espace au débat esthétique et critique.

 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12514
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » lun. mars 18, 2019 11:12 pm

vivien a écrit :
lun. mars 18, 2019 9:14 pm
Oula moi je dis juste que je m'emmerdais profondément en le lisant rien de plus! Mauvais ou pas, ça, j'en sais rien, mais je ne le conseillerai pas c'est tout.

Tu as le droit de dire que c'est mauvais. D'ailleurs, il faut un peu d'abnégation pour finir le premier tome.

Personnellement, je n'aime pas cette habitude de tout policer. Qu'on ne dise pas aux autres tes goûts sont nuls, oui, mais je pense qu'on a le droit de dire qu'un livre est mauvais comme on a le droit de dire qu'il est excellent. Ce n'est qu'une expression d'un goût, si on peut l'argumenter sans mauvaise foi. Et ce n'est pas une agression vis à vis d'autrui. Les raisons que je juge de nature à qualifier quelque chose de mauvais ou d'excellent peuvent être sans influence sur toi ou, au contraire, être un avantage. On peut aussi avoir des visions différentes et échanger sur nos désaccords sans difficulté. Cela devient difficile quand on arrive aux arguments d'autorité (oui, mais comparé aux vers de Rimbaud, ce galimatias est affligeant) ou posés là parce que.

La difficulté est que l'on a l'impression qu'une critique ou un avis est nécessairement agressif vis a vis de quelqu'un qui ne pense pas comme soi et que, dans l'échange, l'on fera tout pour convaincre l'autre. Il m'arrive d'avoir des désaccords avez un très bon ami sur des œuvres. Nous pouvons en discuter longuement pour mieux comprendre pourquoi on a aimé ou détesté tel ou tel livre. C'est toujours enrichissant et appréciable.

Bref, tout cela pour dire que je n'entendais pas insulter les fans de Gaborit ou de Collin. Vous avez raison d'aimer ce que vous avez lu et mon desamour pour leurs livres n'est pas une négation de vous, juste un désaccord. Pour moi la déception et l'agacement de mes lectures me donnent envie de contradiction quand je vois des pages et des pages de compliments. L'instinct de l'équarisseur est le livre que j'ai le plus détesté lire et c'est un peu l'exemple parfait pour moi d'un beau raté.

Bien sûr, ces paroles appaisantes ne valent pas pour ceux qui ont aimé la Horde du contrevent. Vous, vous êtes coupables de mauvais goût.

:mrgreen:

Édit : Tout à fait d'accord avec @Harfang . D'ailleurs, cela aide : si @rogre a bien aimé, il est assez impératif que je passe mon tour ;)
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6307
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mar. mars 19, 2019 9:02 am

Erwan G a écrit :
lun. mars 18, 2019 11:12 pm
vivien a écrit :
lun. mars 18, 2019 9:14 pm
Oula moi je dis juste que je m'emmerdais profondément en le lisant rien de plus! Mauvais ou pas, ça, j'en sais rien, mais je ne le conseillerai pas c'est tout.

Tu as le droit de dire que c'est mauvais. D'ailleurs, il faut un peu d'abnégation pour finir le premier tome.


C'est clair que les considérations techniques et stratégiques qui prennent des pages et des pages sont un véritable pensum, dans certains tomes de Honor Harrington, et particulièrement le premier.

Mais malheureusement, il faut bien en passer par là pour comprendre l'évolution des techniques de guerre spatiale qui apparaîtront par la suite.

Avatar de l’utilisateur
JeePee
Prophète
Messages : 906
Inscription : mer. nov. 17, 2004 1:22 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par JeePee » mar. mars 19, 2019 9:08 am

Ma relecture du moment: le voyage gelé, de Philip K. Dick
https://www.babelio.com/livres/Dick-Le- ... gele/10073
Neuf nouvelles du maître de la SF paranoïque, excellent mais bien barré !

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10144
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par le Zakhan Noir » mar. mars 19, 2019 9:08 am

Zaraq le regretté avait ici une formule que je plussoie totalement:  je convertis mentalement tout "c'est nul" en "je n'aime pas" et tout "c'est génial" en "j'aime". C'était histoire de dire que les "à mon humble avis", "à mon très humble avis" etc ne servaient ,euh, à rien.

L'important c'est effectivement les arguments qu'on met derrière, et pas la tournure initiale de la phrase
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2097
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » mar. mars 19, 2019 11:07 am

Image

Lu La Tétralogie noire, de John Brunner - relu, dans le cas de Tous à Zanzibar, mais je n'avais encore jamais lu L'Orbite déchiqueté, Le Troupeau aveugle et Sur l'onde de choc.

Généralement, j'ai tendance à me méfier quand on parle d'auteurs de SF "visionnaires", qui "prophétisent", tout ça, mais, dans le cas de ces romans, même avec quelques lacunes notables et très excusables en même temps, il apparaît clairement que Brunner est au-dessus du lot, bien au-dessus. Il est assez terrifiant de voir combien ces romans, écrits entre la fin des années 1960 et le début des années 1970, et tous situés dans un futur proche, essentiellement à vrai dire la décennie 2010, anticipent certains traits de notre monde contemporain, de la télé-réalité au néocolonialisme, du repli sur l'irrationnel au racisme le plus paranoïaque et alimenté par le lobby des armes, de la destruction de l'environnement aux intellectuels-gourous, de l'omniprésence des médias aux ambiguïtés de la société de l'information dans un monde néolibéral.

Ce n'est pas tant la prospective au plan technologique qui frappe le plus par sa justesse (il y manque assurément beaucoup de choses, même si le dernier roman, précurseur du cyberpunk, contient probablement ce qui se rapproche le plus de l'informatique personnelle, du piratage et des virus en même temps que d'Internet, avec ses dimensions de contrôle social mais aussi de redéfinition de l'identité, avant les années 1980), mais comment Brunner, dans ces quatre romans, anticipe comment on pense - et peut-être surtout comment on pense mal.

Mais l'autre grande réussite de ces romans, et peut-être la plus appréciable de manière objective, c'est l'immersion incroyable qu'ils suscitent, notamment en jouant des principes que Brunner a piqué à Dos Passos et à sa "trilogie U.S.A.", et en mettant tout particulièrement en avant les médias. C'est davantage marqué dans Tous à Zanzibar, ça l'est moins dans Sur l'onde de choc, mais c'est tout de même un aspect remarquable de l'ensemble de cette tétralogie (si Brunner ne la distinguait semble-t-il pas comme telle, et n'a jamais sauf erreur employé l'expression de "Tétralogie noire").

Vraiment de la SF haut de gamme - qui est bien de son temps par certains côtés, mais tellement au-dessus du lot et effroyablement juste sur tant de points qu'elle mérite bien qu'on y revienne. Et si L'Orbite déchiquetée et Sur l'onde de choc me paraissent un petit cran inférieurs (peut-être d'ailleurs parce que ce sont les deux romans qui recourent le plus à la quincaillerie SF), Tous à Zanzibar, la plus impressionnante expérience d'immersion que je connaisse en SF, et Le Troupeau aveugle, le roman le plus noir de cette "Tétralogie noire", méritent sans l'ombre d'un doute d'être qualifiés de chefs-d'oeuvre - ce qui n'est pas exactement très original de ma part, hein.

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7604
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Paiji » mar. mars 19, 2019 11:21 am

Ces romans de Brunner, ça été une énorme claque à l'époque où je les ai lus ... c'est toujours un de mes écrivains de SF préféré (avec Silverberg période Monades Urbaines :P et Spinrad période Jack Barron)
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
vivien
Prêtre
Messages : 326
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » mar. mars 19, 2019 11:32 am

Alors j'ai vérifié, le bouquin que j'avais commencé c'est " les bas fonds de mesa " l'univers d'honor harrington. Ça change qqch ? En fait dans mon aveuglement je suis passé à côté d'un truc ?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Répondre