[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3848
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » jeu. avr. 04, 2019 4:13 pm

sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:55 pm
Cédric Ferrand a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:51 pm
À propos de Cirkus et de son auteur :
killerklown a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:44 pm
Il a écrit quoi ? (tu peux me répondre sur le fil bouquins, pour pas faire hors-sujet trop longtemps)
Sa fiche Wikipédia.

Il est toujours rôliste, hein, mais son temps de clavier disponible est désormais accaparé par les romans.

J'avais hésité à me prendre Bouddica. Quelqu'un a des retours sur ce livre?

C'est de l'historico-fantasy court, nerveux, avec un style très léger et concis ou très pauvre selon les goûts (aux antipodes du style d'un Jaworski, en tout cas). La société des Icènes est légèrement extrapolée à partir de la documentation. C'est de l'écriture engagée, aussi (comme quasi tout ce que j'ai lu de Del Soccorro), avec féminisme et thèmes LGBT (mais ça ne sort pas de nulle part non plus, c'est bien intégré au machin).
Pour ma part, j'ai bien aimé, autant pour le personnage de Boudicca que pour le fait que les Romains sont enfin montrés en tant que méchants (c'est fou ce que la propagande romaine pro-légion peut fonctionner toujours bien, 1500 ans après). J'ai tout de même préféré Royaume de vents et de colères que j'ai lu ensuite, avec ses personnages plus nombreux et sa structure moins linéaire.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Prophète
Messages : 915
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » jeu. avr. 04, 2019 7:13 pm

sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:55 pm
J'avais hésité à me prendre Bouddica. Quelqu'un a des retours sur ce livre?
Image
C'est écrit à la truelle.
Essaye de lire les premières pages sur Amazon pour te faire une idée des dégats ...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6286
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » jeu. avr. 04, 2019 7:25 pm

Tybalt (le retour) a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 4:13 pm
sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:55 pm
Cédric Ferrand a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:51 pm
À propos de Cirkus et de son auteur :

Sa fiche Wikipédia.

Il est toujours rôliste, hein, mais son temps de clavier disponible est désormais accaparé par les romans.

J'avais hésité à me prendre Bouddica. Quelqu'un a des retours sur ce livre?

C'est de l'historico-fantasy court, nerveux, avec un style très léger et concis ou très pauvre selon les goûts (aux antipodes du style d'un Jaworski, en tout cas). La société des Icènes est légèrement extrapolée à partir de la documentation. C'est de l'écriture engagée, aussi (comme quasi tout ce que j'ai lu de Del Soccorro), avec féminisme et thèmes LGBT (mais ça ne sort pas de nulle part non plus, c'est bien intégré au machin).
Pour ma part, j'ai bien aimé, autant pour le personnage de Boudicca que pour le fait que les Romains sont enfin montrés en tant que méchants (c'est fou ce que la propagande romaine pro-légion peut fonctionner toujours bien, 1500 ans après). J'ai tout de même préféré Royaume de vents et de colères que j'ai lu ensuite, avec ses personnages plus nombreux et sa structure moins linéaire.

Vous vendez du rêve, les gars. Bon, les méchants romains, on était au courant depuis Astérix, tout de même... :lol:

Ok, merci, si je le trouve en occaze, je le prendrai, pour voir.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6286
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » jeu. avr. 04, 2019 7:29 pm

Sinon, lu « Projet Vatican XVII ».

C’est un roman étrange. Il y avait plusieurs angles possibles, certains fort sympathiques, vu le thème exploité de la religion et des robots, mais non... ça ne décolle jamais vraiment, c’est plutôt mou, on sent que l’auteur n’est pas sûr de son propos.

Du coup, c’est finalement un roman assez faible, du moins pour un lecteur moderne. Peut-être qu’à l’époque, c’était « osé ». Aujourd’hui, ça fait flop.

A éviter.

Avatar de l’utilisateur
jay carpenter
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1758
Inscription : lun. sept. 06, 2010 9:48 pm
Localisation : Tours

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par jay carpenter » jeu. avr. 04, 2019 7:34 pm

vermer a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 7:13 pm
sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:55 pm
J'avais hésité à me prendre Bouddica. Quelqu'un a des retours sur ce livre?
C'est écrit à la truelle. 

Déjà qu'à l'arc c'est chaud : https://www.dailymotion.com/video/x3z6elr

alors à la truelle... :mrgreen:
Salve Grumio !

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3848
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » jeu. avr. 04, 2019 8:16 pm

sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 7:25 pm
Vous vendez du rêve, les gars. Bon, les méchants romains, on était au courant depuis Astérix, tout de même... :lol:

Ok, merci, si je le trouve en occaze, je le prendrai, pour voir.

Il existe en édition numérique. Et il a été réédité en poche chez J'ai lu, aussi. (Et si tu veux vraiment économiser tes sous, tu peux chercher l'édition de poche en occasion.)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2092
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » dim. avr. 07, 2019 2:11 pm

Image

Lu Il y avait un homme qui demeurait près du cimetière, premier tome des Histoires de fantômes complètes de Montague Rhodes James.

Enfin ! Ca faisait un bail que je voulais faire ça, mais la dernière édition de M.R. James en français datait de 1990...

Très bonne initiative de la part de l'Eveilleur Etrange, donc - même si les traductions, reprises des anciennes éditions, auraient probablement bénéficié d'un bon coup de ripolin...

Quoi qu'il en soit, dix chouettes nouvelles fantastiques, parmi lesquelles mes préférées sont probablement "Mezzo-tinto" et "Le Comte Magnus".

Hâte de lire le second tome, maintenant !

Hop : Montague Rhodes JAMES, Il y avait un homme qui demeurait près du cimetière



Image

Lu aussi La Chute de Gondolin, de J.R.R. Tolkien, qui reprend les différents états du conte de Tuor et des Exilés de Gondolin, dont le "conte perdu" ultra-épique et le "conte inachevé" plus mélancolique, où, par défaut, seul le voyage demeure. Contrairement à Beren et Luthien, tout ça se lit très bien et est passionnant pour qui s'intéresse à l'exégèse tolkiénienne.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2599
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Léonard » mar. avr. 09, 2019 6:07 pm

A mon tour de faire un retour sur un livre de Jean-Philippe Jaworski : je viens de finir Même pas mort, premier tome de la trilogie (je crois) rois du monde.

Globalement, j'ai bien accroché. Malgré un vocabulaire très recherché (bon sang, je n'avais pas dû lire un livre avec autant de mots qui m'étaient inconnus depuis... le pendule de Foucault quand j'avais vingt ans, peut-être), le style ne manque pas de souffle, et ça se lit bien. L'univers celte est bien rendu, avec pas mal de détails, sans être encyclopédique.
La chronologie est étonnante, le récit faisant sans cesse des allers-retours entre des périodes différentes. Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que ça n'est pas gratuit, et que ça correspond à la perception du temps chez les Celtes. Ça fonctionne plutôt bien, même si la partie sur l'enfance du héros m'a semblé très longue, et m'a un peu fait décrocher.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6286
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mar. avr. 09, 2019 7:40 pm

Léonard a écrit :
mar. avr. 09, 2019 6:07 pm
A mon tour de faire un retour sur un livre de Jean-Philippe Jaworski : je viens de finir Même pas mort, premier tome de la trilogie (je crois) rois du monde.

Globalement, j'ai bien accroché. Malgré un vocabulaire très recherché (bon sang, je n'avais pas dû lire un livre avec autant de mots qui m'étaient inconnus depuis... le pendule de Foucault quand j'avais vingt ans, peut-être), le style ne manque pas de souffle, et ça se lit bien. L'univers celte est bien rendu, avec pas mal de détails, sans être encyclopédique.
La chronologie est étonnante, le récit faisant sans cesse des allers-retours entre des périodes différentes. Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que ça n'est pas gratuit, et que ça correspond à la perception du temps chez les Celtes. Ça fonctionne plutôt bien, même si la partie sur l'enfance du héros m'a semblé très longue, et m'a un peu fait décrocher.

Trilogie? Non, il y a déjà quatre bouquins de sortis:

Même pas mort
Chasse royale I
Chasse royale II
Chasse royale III

Je crois qu’il y aura encore un Chasse royale IV, puis ce sera « La grande jument »... Dieu sait en combien de tomes.

Sinon, de quel vocabulaire parles-tu?

Les noms des villes et des rivières sont d’époque, mais à part ça, ça va encore je trouve.

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2092
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » mar. avr. 09, 2019 8:54 pm

[Pas tout à fait double post mais presque, au cas où quand même...]

Image

Enfin lu ce grand classique du fantastique qu'est La Maison hantée, de Shirley Jackson, et revu dans la foulée la brillante adaptation par Robert Wise.

Deux chefs-d'oeuvre pour le prix d'un, c'est les méga-soldes à Hill House !

Hop : Shirley JACKSON, La Maison hantée / Robert WISE, La Maison du Diable

Image

Shirley Jackson n'aura pas eu besoin de publier des dizaines de livres pour marquer la littérature. Une nouvelle, La Loterie, a suffi à laisser une empreinte indélébile dans l'esprit de tous les lecteurs de ce texte, qui fit scandale lors de sa première parution dans le New Yorker. Les autres nouvelles qui composent ce recueil sont autant de diamants noirs, troublants, obsédants, dérangeants. Tout se passe dans de petites villes, avec des commerces de proximité, dans des maisons aux pelouses impeccables et aux salons confortables, et pourtant, sous la plume diabolique de Jackson, ces lieux deviennent incroyablement anxiogènes. Sans qu'on n'ait rien vu venir, le mal s'est installé.

J'ai aussi lu le recueil de nouvelles La Loterie et autres contes noirs, qui vient tout juste de sortir chez Rivages/Noir, et c'est probablement encore meilleur...

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2599
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Léonard » mar. avr. 09, 2019 9:34 pm

sherinford a écrit :
mar. avr. 09, 2019 7:40 pm
Léonard a écrit :
mar. avr. 09, 2019 6:07 pm
A mon tour de faire un retour sur un livre de Jean-Philippe Jaworski : je viens de finir Même pas mort, premier tome de la trilogie (je crois) rois du monde.

Globalement, j'ai bien accroché. Malgré un vocabulaire très recherché (bon sang, je n'avais pas dû lire un livre avec autant de mots qui m'étaient inconnus depuis... le pendule de Foucault quand j'avais vingt ans, peut-être),
(...)

Sinon, de quel vocabulaire parles-tu?

Les noms des villes et des rivières sont d’époque, mais à part ça, ça va encore je trouve. 
Une page tirée presque au hasard :
Redoutée par les hommes, la forêt pullulait de vie sauvage. Nos incursions étaient souvent signalées par le cri rauque des geais, et nous entendions crouler et cajacter dans les fourrés. Les terrains meubles étaient imprimés par les coulées du gibier, que parsemaient laissées et bousards ; autour des souilles piétinées, les troncs portaient d'abondantes houzures de boue séchée, quelquefois plus hautes que nous, ce qui incitait Suobnos à se défier des grands vieux sangliers ; parfois, nous tombions sur des fondrières moussues, sur des régalis, voire sur le beau cercle d'herbes couchées d'une reposée, et il nous prenait des envies d'affûter nos javelines pour partir à la billebaude.
Personnellement, ça fait dix mots en cinq lignes dont j'ignorais le sens avant de lire ce livre. C'est nettement plus que ce dont j'ai l'habitude.
Après, je ne dis pas que c'est gênant. La plupart du temps, ça se comprend dans le contexte, ou on peut s'en passer. C'est même parfois assez poétique.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3848
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » mar. avr. 09, 2019 10:33 pm

De mémoire, ça dépendait des endroits. Globalement, ça allait, mais je me souviens d'une ou deux pages où l'auteur usait et abusait du vocabulaire cynégétique* et c'était à peu près incompréhensible. J'ai trouvé ça inutilement obscur et pédant (parce que les mots, il y a souvent moyen de les amener d'une façon telle soit qu'on puisse comprendre leur sens global, soit que le reste de la phrase ou du paragraphe demeure compréhensible au commun des mortels ; là, ce n'était pas le cas). Mais c'était assez ponctuel : pour le reste, c'est de la prose magnifique et je garde un souvenir d'ensemble excellent de ce livre.
(J'attends en revanche la fin du feuilleton éditorial pour me procurer la suite.)

* Il veut dire le vocabulaire de la chasse.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1755
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Harfang » mar. avr. 09, 2019 10:37 pm

sherinford a écrit :
jeu. avr. 04, 2019 2:55 pm
J'avais hésité à me prendre Bouddica. Quelqu'un a des retours sur ce livre?

Mauvais, pauvre et mal gaulée.
Il réussit a être pire que Royaume de vents et de colères, ce qui était une tâche difficile.
Le pseudo engagement, n'a qu'un gout de vernis pour masquer, sans succès le côté inepte du style et de la narration. Quand à l'immersion elle est nulle, tant au niveau descriptif que lexical.
Cet auteur reste, pour moi, une énigme, je n'arrive pas à concevoir qu'un éditeur puisse publier ça.


Bref, sinon je relis Sept contes gothiques de Karen Blixen, retrouvée dans ma bibliothèque. C'est un petit bijou. L'atmosphère qu'elle créé est tout a fait particulière, il y règne un parfum quasi fantastique, l'écriture est ciselés et, surtout, elle nous immerge dans un univers mental, social, aujourd'hui très obsolète, c'est à dire celui d'un XIX qui, lui-même se souvient encore du XVIII. Le temps filant, je doute qu'aujourd'hui un auteur puisse, encore, capter de cette manière l'esprit d'une époque. Si vous devez jouer des parties au XIX, dans les classes supérieurs européennes, je ne saurai que particulièrement le conseiller.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6286
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. avr. 10, 2019 8:30 am

Léonard a écrit :
mar. avr. 09, 2019 9:34 pm
Personnellement, ça fait dix mots en cinq lignes dont j'ignorais le sens avant de lire ce livre. C'est nettement plus que ce dont j'ai l'habitude.
Après, je ne dis pas que c'est gênant. La plupart du temps, ça se comprend dans le contexte, ou on peut s'en passer. C'est même parfois assez poétique.

Effectivement... Comprenant par le contexte, je n'ai pas bloqué sur ces mots, et comme je lis dans le train, je n'ai pas de dictionnaire sous la main pour m'instruire de toute façon... C'est du vocabulaire de chasseur et de forestier, très spécifique. Bref, j'ai "glissé" là-dessus sans trop de difficulté, et j'ai été plus ennuyé de ne pas savoir où se trouvait le "gué d'Avara", par exemple (bon, c'est Bourges).

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6286
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. avr. 10, 2019 9:37 am

Sinon, je viens de terminer le premier tome des Lames du Cardinal.

Image

C'est à la fois une très chouette histoire et le premier roman de Pevel dans cet univers qui est à la fois familier et étrange, grâce aux dragonnets, dragons et sang-mêlés.

On suit quelques personnages hors du commun, les fameuses "lames du Cardinal", qui sont rassemblés par Richelieu après 5 ans de disgrâce pour une mission demandée par l'ambassadeur d'Espagne.

Une fantasy de cape et d'épée, en somme, avec des héros plus grand que nature.

Mon seul regret est le découpage parfois un peu artificiel du récit: Pevel interrompt l'action pour maintenir artificiellement un suspense, et passe d'un héros à l'autre peut-être un peu trop souvent à mon goût.

J'enchaîne immédiatement avec le deuxième tome de cette trilogie...

Répondre