[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
vivien
Evêque
Messages : 476
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » jeu. juin 20, 2019 12:02 pm

La en terme de bouquin riche en symbole on n'est pas mal ! ;)
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6901
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » jeu. juin 20, 2019 12:27 pm

Erwan G a écrit :
jeu. juin 20, 2019 11:52 am
J'essaie de continuer de lire Don Quichotte. Parce qu'il parait que c'est un livre important, incontournable et magnifique.

Alors, c'est joliment écrit/traduit. Il y a des passages intéressants, mais Dieu que c'est une torture. On sait que le héros est fou, on sait qu'il va aller de déconvenue en déconvenue, tout en les refusant, on sait que Sancho est celui qui a les pieds sur terre et qui suit la noblesse folle dans des aventures dont il sait au fond de lui qu'il n'en tirera rien, mais il continue d'espérer. Et ça continue encore et encore. J'en suis presque au cinquième du livre et j'ai l'impression de m'infliger une torture.

Et je m'interroge : c'est moi ? C'est le livre ? Sommes nous faits pour ne pas nous rencontrer ?

J'avoue que je suis perdu mais que je continue à avancer dans l'espoir que, à un moment, la lumière éclaire ce livre pour moi...

J'ai eu la même impression, et c'est l'un des rares livres classiques que j'ai vermerisé...

En vieux "romans", j'ai préféré mille fois les Pérégrinations de Fernao Mendez Pinto...

morgalel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1887
Inscription : ven. janv. 20, 2006 9:50 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par morgalel » jeu. juin 20, 2019 12:39 pm

sherinford a écrit :
jeu. juin 20, 2019 12:27 pm
Erwan G a écrit :
jeu. juin 20, 2019 11:52 am
J'essaie de continuer de lire Don Quichotte. Parce qu'il parait que c'est un livre important, incontournable et magnifique.

Alors, c'est joliment écrit/traduit. Il y a des passages intéressants, mais Dieu que c'est une torture. On sait que le héros est fou, on sait qu'il va aller de déconvenue en déconvenue, tout en les refusant, on sait que Sancho est celui qui a les pieds sur terre et qui suit la noblesse folle dans des aventures dont il sait au fond de lui qu'il n'en tirera rien, mais il continue d'espérer. Et ça continue encore et encore. J'en suis presque au cinquième du livre et j'ai l'impression de m'infliger une torture.

Et je m'interroge : c'est moi ? C'est le livre ? Sommes nous faits pour ne pas nous rencontrer ?

J'avoue que je suis perdu mais que je continue à avancer dans l'espoir que, à un moment, la lumière éclaire ce livre pour moi...

J'ai eu la même impression, et c'est l'un des rares livres classiques que j'ai vermerisé...
idem de mon côté, pourtant j'étais à l'époque un lecteur assez persévérant.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7579
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Cédric Ferrand » jeu. juin 20, 2019 2:28 pm

Image

Le Sympathisant, de Viet Thanh Nguyen

On y suit un capitaine du sud Vietnam en 1975, alors que Saïgon est le point de tomber aux mains du nord.
Le protagoniste est au service d'un général qui sauve in extremis ses miches en se réfugiant avec sa famille en Californie.
Le capitaine le suit, pas tant par fidélité envers son supérieur que parce qu'il est en fait un agent communiste. Son but est donc de se fondre dans la masses des réfugiés sudistes pour surveiller ce qu'ils font en exil.

La duplicité, le tiraillement, les trahisons, la perte des repères...
C'est un roman ultra riche sur le prix à payer pour un idéal, sur la folie de la guerre, les compromissions de la real politik...

Le personnage central est complexe, on le haït, puis on le comprend puis on le déteste, puis on se met à sa place...

Le livre n'est pas dénué d'humour, mais il est globalement assez horrible.

J'ai beaucoup aimé, à un détail prêt : les dialogues ne sont signalés par aucun signe de ponctuation, ils sont enchâssés dans le texte. On finit par s'y faire, mais je peine à comprendre ce parti pris qui n'apporte rien à la narration.

Et maintenant, je dois revoir Apocalypse Now, qui a un rôle central dans le roman.

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7835
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Paiji » jeu. juin 20, 2019 3:08 pm

Très bon roman. Le rapport du "héros" à son père m'avait marqué, ça et la description du tournage aux Philippines.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2075
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par nonolimitus » ven. juin 21, 2019 11:40 am

Moi qui n'ai jamais lu d'Harlequin ou consort, j'aime bien ce mot dont j'ignorais l'existence...

Image
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4282
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » ven. juin 21, 2019 2:07 pm

Erwan G a écrit :
jeu. juin 20, 2019 11:52 am
J'essaie de continuer de lire Don Quichotte. Parce qu'il parait que c'est un livre important, incontournable et magnifique.

Alors, c'est joliment écrit/traduit. Il y a des passages intéressants, mais Dieu que c'est une torture. On sait que le héros est fou, on sait qu'il va aller de déconvenue en déconvenue, tout en les refusant, on sait que Sancho est celui qui a les pieds sur terre et qui suit la noblesse folle dans des aventures dont il sait au fond de lui qu'il n'en tirera rien, mais il continue d'espérer. Et ça continue encore et encore. J'en suis presque au cinquième du livre et j'ai l'impression de m'infliger une torture.

Et je m'interroge : c'est moi ? C'est le livre ? Sommes nous faits pour ne pas nous rencontrer ?

J'avoue que je suis perdu mais que je continue à avancer dans l'espoir que, à un moment, la lumière éclaire ce livre pour moi...

C'est un livre du début du XVIIe siècle. A cette époque, les codes du roman n'étaient pas les mêmes, que ce soit en matière de rythme, de caractérisation des personnages, etc. En ce qui me concerne, avoir fait des études littéraires m'a rendu plus patient envers les livres anciens et m'a donné quelques clés pour les comprendre. Mais j'ai aussi eu du mal, du moins pendant la première partie. D'autant qu'elle contient une longue nouvelle enchâssée qui n'a rien à voir avec la choucroute, avec un jeune couple qui commence à raconter son histoire passionnée et tragique avec de l'amour fou, des trahisons, des serments, etc. (mais ce type d'histoire était à la mode à l'époque). Si je peux te donner un conseil, ce serait :
1) de tenir bon jusqu'à l'épisode des moulins, qui est sans doute le plus connu du bouquin, histoire d'avoir quand même trimé pour quelque chose dans la première partie.
2) de sauter ensuite à la deuxième partie, qui est plus drôle, plus rythmée et, de manière générale, plus accessible que la première pour un lectorat actuel.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13016
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » ven. juin 21, 2019 2:21 pm

Les moulins, c'est au tout début. La nouvelle, c'est l'histoire des nobles qui se font bergers par amour de la plus belle femme du monde qui est devenue bergère et pour lequel quelqu'un meurt, d'amour ?
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4282
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » ven. juin 21, 2019 2:24 pm

C'est ça. C'est, heu, candide. Mais à l'époque on était en pleine vogue du roman pastoral et des recueils de nouvelles façon Décaméron.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13016
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » dim. juin 23, 2019 10:29 am

C'est l'un des passages les plus intéressants de cette partie du livre. Avec une conclusion très intéressante et très certainement très avant gardiste.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Tristan
Panthéon
Messages : 7766
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tristan » lun. juin 24, 2019 10:35 pm

Je pose ça là, même si ça n'a pas grand-chose à voir avec la littérature

Tour du monde à travers la France inconnue, de Bruno Fuligni (2018)
 

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4282
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » lun. juin 24, 2019 10:59 pm

Erwan G a écrit :
dim. juin 23, 2019 10:29 am
C'est l'un des passages les plus intéressants de cette partie du livre. Avec une conclusion très intéressante et très certainement très avant gardiste.

Bon, si ce genre de récit te plaît, tu seras bon pour lire les grands romans sentimentaux de la Renaissance et d'après, du genre L'Astrée ! Plus sérieusement, en plus court, plus accessible et tout aussi méconnu, il y a les romans grecs et latins (ceux qui datent de longtemps avant "l'invention" du roman au Moyen âge), comme Daphnis et Chloé ou Les Ethiopiques.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11165
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sammael99 » mar. juin 25, 2019 9:29 am

Tristan a écrit :
lun. juin 24, 2019 10:35 pm
Je pose ça là, même si ça n'a pas grand-chose à voir avec la littérature

Tour du monde à travers la France inconnue, de Bruno Fuligni (2018)
 

Ca m'a l'air génial.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7579
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Cédric Ferrand » mar. juin 25, 2019 11:54 am

Tristan a écrit :
lun. juin 24, 2019 10:35 pm
Je pose ça là, même si ça n'a pas grand-chose à voir avec la littérature

Tour du monde à travers la France inconnue, de Bruno Fuligni (2018)

Les locuteurs du louchébem du Lubéron, c'est magique.

Le cas des Cagots est passionnant, ça me donne des idées...

Merci Tristan, ça va nourrir mon tour de France de Maître Jacques, tout ça.

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1745
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sakagnôle » mar. juin 25, 2019 12:18 pm

Merci Tristan, belle découverte... ça m'a l'air savoureux!

et je confirme... il y a bien des Mexicains dans les Basses-Alpes ^^

Verrouillé