[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4182
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » dim. août 18, 2019 6:49 pm

BenjaminP a écrit :
jeu. août 15, 2019 3:17 pm
Son livre le plus connu est sans doute Là où les tigres sont chez eux @Tybalt (le retour). Je vous le conseille chaudement, à tous deux. C'est très librement inspiré de la vie d'Athanase Kircher, et c'est un régal, entre les genres et les époques.

C'est bien noté :) Au passage, tu m'as d'ores et déjà fait découvrir Athanase Kircher. Et, de façon plus improbable, l'orgue à chats, que je me suis empressé de poster sur le fil "Zoologie et botanique" dans les Inspis.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6721
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par killerklown » lun. août 19, 2019 10:26 am

je suis en train de lire "Le club des punks contre l'apocalypse zombie" de Karim Berrouka (Le chanteur de Ludwig von 88).

Image

Ca avait été conseillé sur ce fil il y a assez longtemps.
Et bien je me régale...
J'adore son utilisation de la langue francaise, en particulier de l'argot.
Comme diraient les Svinkels, il réveille le punk qui est en moi :rock
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1676
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sakagnôle » mar. août 20, 2019 12:48 pm

Image

Lu ou plutôt écouté durant mes vacances... je l'ai dévoré !

On est dans l'occultisme nazi, l'Ahnenerbe, SOE occulte et compagnie... le délire occulte du national socialisme.

J'ai adoré, on est dans le pulp, avec des méchants méchants et des gentils gentils.

ça reprend les événements historiques sous l'angle occulte.

A priori les auteurs sont Francs-Maçons car je n'ai jamais vu autant de références expressément maçonniques avant; pourquoi pas...

Très page turner, vivement la suite!

En livre audio, le lecteur est très bon, belle voix, facile à écouter.

Clairement pour du Achtung Cthulhu! ou tout autre jeu pulp...

Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 3886
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par tauther » mer. août 21, 2019 5:14 pm

Sakagnôle a écrit :
mar. août 20, 2019 12:48 pm

A priori les auteurs sont Francs-Maçons car je n'ai jamais vu autant de références expressément maçonniques avant; pourquoi pas...
Ravenne est un franc-maçon déclaré. Ils ont aussi co-écrit plusieurs romans, disponibles aussi chez audiolib, dont le héros est un commissaire franc-maçon (Antoine Marcas).
 

Tosheros
Dieu parce pourquoi pas ?
Messages : 1991
Inscription : jeu. août 14, 2008 4:53 pm
Localisation : Brüsel

Any sufficiently advanced...

Message par Tosheros » sam. août 24, 2019 11:07 pm

Je deviens redondant, quatrième fois en quatre mois que je met un livre d'Alastair Reynolds dans son univers de Revelation Space :

Image

Redemption Ark est en gros le "troisième livre" de la série mais est surtout la suite directe de Revelation Space, on y retrouve quelques personnages qui ont survécu aux événements cruels du premier livre et l'évolution est assez intéressante à suivre.
On sent vraiment le côté vivant de l'univers qui évolue toujours vu que de nouveau l'histoire s'étire en fait sur plus d'une décennie avec les affaires de dilatation temporelle et les laps de temps sautés en cryostase. Ici c'est moins étiré que les trois timelines de Revelation Space, c'est plus simple mais toujours bien géré.

Mais ici le gros de la scène est occupée par la faction la plus extrême de l'univers de Revelation Space, les Conjoiners, faction récurrente dans les avancées de l'humanité dans l'espace, dans la famille cyberpunk façon Eclipse Phase ce sont les humains qui en se connectant les uns aux autres en un hive-mind développent toutes les technologies extrêmes qui permettent de voyager entre les étoiles.
Le bouquin est du coup moins gothique que le premier opus, plus propre et avec une technologie à priori tellement poussée qu'elle touche aux lois de Clarke. Des réflexions du coup assez fascinantes sur des concepts beaucoup plus abstraits de science-fiction (là où Revelation Space était beaucoup plus posé dans une hard-science plus reconnaissable), changement d'approche à l'univers du coup, c'est drôle de voir le décalage.
On suit Neville Clavain, personnage du XXIIème siècle maintenu en vie depuis les événements de la très chouette nouvelle Great Wall of Mars du même auteur. Vu les références qui y sont faites je suis même curieux de savoir ce que ça fait de lire Redemption Ark sans avoir déjà lu cette nouvelle. Et on suit aussi Skade, plus jeune Conjoiner qui grimpe tous les échelons de la hiérarchie de par son caractère impitoyable et de ses idéaux absolus. Deux visions de l'univers qui sont liées par le hive-mind, mais qui forcément se font peur l'une à l'autre, c'est vraiment ça le cœur du bouquin.

Bon, après à force de lire les livres de l'auteur je commence à bien reconnaître quelques grosses ficelles.
A commencer par la volonté peut-être un peu trop poussée de vouloir mettre en scène que des personnages intelligents et qui réfléchissent 15 coups à l'avance quand ils doivent jouer aux échecs. Ça fait des joutes verbales, scientifiques ou astrodynamiques très plaisantes comme dans Revelation Space, mais c'est presque trop courtois.
Je pense que la réplique «Je ne peux pas t'en vouloir, j'aurais fait pareil dans ta position» est prononcée au moins 10 fois dans 10 contextes différents.
Du coup la seule fois où un personnage fait un truc totalement idiot et inconsidéré et que le reste des persos suit sans broncher, ça fait vraiment bizarre.

Le livre fait aussi des ellipses narratives parfois dommages, ça évite que le livre ne tire trop en longueur bien sûr mais on imagine qu'il y aurait moyen pour une adaptation en série TV de faire des fillers assez chouettes.
Toutes les sous-intrigues ne se valent pas, certaines sont touchantes à leur petite échelle mais globalement la grosse histoire prend davantage le dessus que dans Revelation Space. Les références appuyées aux autres nouvelles dans l'univers de Revelation Space, ça passe ou ça casse par contre.

Bref, ça fait vraiment plaisir de retrouver et de voir évoluer cet univers, surtout avec l'émergence de la grosse menace qu'on nous vendait déjà dans Revelation Space. La fin est fort satisfaisante, mais globalement le tome est clairement pas une baffe comme le fut le premier bouquin, qui pour moi confine au génie, c'est beaucoup moins intense comme lecture et on peut clairement reposer le livre entre les chapitres là où Revelation Space est juste impossible à laisser tomber.

Bien envie de finir cette saga, je commande le dernier tome ce soir.
Démolition : Compétence qui vous permet de dissocier utilisation de TNT et suicide.

Shoggoth a mail

Avatar de l’utilisateur
vermer
Prophète
Messages : 933
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mer. sept. 11, 2019 8:57 pm

Image

Une recueil sympathique avec beaucoup de nouvelles rapides et légères. On est clairement dans le fantastique et cela se lit bien même si ce n'est pas de la grande qualité. Les idées sont souvent effleurées, à peine enveloppées, voir bâclées. Le style est moyen voir faible, ne donnant aucune plus-value aux textes. Il y a quelques réussites de 3 ou 4 bon textes, les reste est lisible...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Messie
Messages : 1049
Inscription : mar. oct. 28, 2014 9:38 am
Localisation : Capitale de la gastronomie

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Scratchy » dim. sept. 15, 2019 10:02 am

Suite aux conseils de @Zool sur le fil Cthulhu, je me suis procuré une inspiration pour Achtung Cthulhu: Le château des millions d'années, 1er tome de la tétralogie des origines dont l'auteur est Stéphane Przybykski.
Je n'accroche pas du tout. C'est l'espoir qui me fait tenir en espérant qu'il se passe quelque chose, en espérant que je puisse l'utiliser justement comme inspi pour AC, mais sans cela, je l'aurais vermerisé depuis longtemps. L'intrigue en une phrase ? Juste avant / au début de la seconde guerre mondiale, un SS amoral récupère dans un pays lointain une arme magique et, malgré différents messages d'avertissement d'un peuple non humain, la rapporte à son maître. Il y a bien évidemment dans le roman quelques péripéties supplémentaires par rapport à mon résumé, mais pas tant que cela. Le style est simple et on peut reconnaître à l'auteur une érudition certaine sur la période. Structurellement parlant, le roman n'est qu'une série de moments linéaires coupée par d'incessants flashbacks. On évoque dans la trame principale l'ex du héros ? Hop, flashback sur leur dernière rencontre (et rupture). On évoque un camarade de lutte du héros ? Hop, flashback sur une mission commune. On évoque ? Hop, flashback. Et pour couronner le tout, j'ai eu une immense gêne avec l'amoralité du personnage principal. Je parle bien dans le sens absence de moralité, aucune opinion politique/morale/sociale. Pas le salaud sans remords, non, juste un bête mercenaire qui fait ce qu'on lui demande, froidement (très) efficace, sans réfléchir à la portée de ses actes. Il côtoie les têtes pensantes du régime nazi, est présenté par l'auteur comme indépendant d'esprit, mais toujours pas une once de vraie réflexion sur la direction que prend sa vie et ni de pour qui il travaille (enfin, je crois que cela commence un peu avant les dernières pages du bouquin, mais je suis en train de décrocher très sérieusement).
Bref, et là j'en appelle à celles et ceux ayant persévéré, la suite de la tétralogie est-elle plus intéressante que le supplément Guide de l'Afrique du Nord pour Achtung Cthulhu ou bien puis-je (avec bonheur) passer mon chemin ?

En comparaison sur la période (ou approchant), j'avais commencé au même moment Vert de gris, premier roman que je lis de Philipp Kerr. Ce roman retrace la traque d'Erich Mielke par le héros récurrent de l'auteur. Très documenté, bien écrit, faisant des flashbacks sans être épileptique comme l'auteur précédent, au héros certes imparfait mais à la moralité beaucoup plus claire, ce roman se lit avec nettement plus de plaisir que le premier de ce post.
C’est Casus, hein... Si on ne faisait pas des déclarations d'autant plus péremptoires et pédantes qu'on n'y connaît rien, le forum perdrait son identité. (Aran MacFiona)

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2118
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » jeu. sept. 19, 2019 11:21 am

Image

Lu Le Monde de Satan, de Poul Anderson, quatrième volume de "La Hanse galactique". Et bof, bof, bof...

Hop : Poul ANDERSON, Le Monde de Satan

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6721
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par killerklown » jeu. sept. 19, 2019 11:26 am

Moi, je suis dans l'épée brisée de Poul Anderson et c'est très chouette ! (un peu trop litéraire pour une lecture avant de dormir, mais je ne vais pas le lui reprocher...)
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5412
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Vorghyrn » ven. sept. 20, 2019 4:16 pm

Corsaires du Levant de Arthuro Perez-Reverte. J'apprécie toujours autant le style de l'auteur (dans cette série ou dans ses autres oeuvres) et les aventures du Capitaine Alatriste. A la fois du Cape et Epée et un tableau de l'Espagne de l'époque, vue de l'intérieur. Quelques moments de bravoure et autres réplique bien sentis
Spoiler:
Alatriste à son jeune disciple qui fait sa crise d'adolescence et évoque les ombres du passés du capitaine: "c'est vrai, tu as l'age de tuer. Tu as l'age de mourir aussi. Pense-y quand tu parle de certaines choses avec moi"

C'est un peu lent parfois mais cette lenteur même donne un ton particulier à ces aventures. bref, j'aime beaucoup.
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11038
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sammael99 » ven. sept. 20, 2019 7:49 pm

Il doit être grabataire, Alatriste, depuis le temps...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Tristan
Panthéon
Messages : 7530
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tristan » ven. sept. 20, 2019 7:59 pm

vermer a écrit :
mer. sept. 11, 2019 8:57 pm
Image

Une recueil sympathique avec beaucoup de nouvelles rapides et légères. On est clairement dans le fantastique et cela se lit bien même si ce n'est pas de la grande qualité. Les idées sont souvent effleurées, à peine enveloppées, voir bâclées. Le style est moyen voir faible, ne donnant aucune plus-value aux textes. Il y a quelques réussites de 3 ou 4 bon textes, les reste est lisible...

Après cet avis, je me sens obligé de passer la tête pour dire que j’aime beaucoup Thomas Owen. Je le place un cran en dessous de Jean Ray ou de Lovecraft, mais les bons auteurs fantastiques francophones ne sont pas légion dans les années 60...

Avatar de l’utilisateur
Fenris_M
Prophète
Messages : 917
Inscription : dim. juil. 20, 2014 9:26 am
Localisation : Vincennes

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Fenris_M » sam. sept. 21, 2019 1:38 pm

Je viens d’halluciner sur le prix actuel des ebooks,
Pour the expanse, le format poche coûte moins cher que le format numérique, j’avoue que j’ai du mal à comprendre

Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Pratiquant
Messages : 253
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par kriss2211 » sam. sept. 21, 2019 2:45 pm

Fenris_M a écrit :
sam. sept. 21, 2019 1:38 pm
Je viens d’halluciner sur le prix actuel des ebooks,
Pour the expanse, le format poche coûte moins cher que le format numérique, j’avoue que j’ai du mal à comprendre

J'ai le même souci ! Pour des raisons de place et de conviction, je voulais passé au e-book.

Le prix a un peu douché mes ardeurs... Souvent, le poche est moins cher. Et je n'ai pas trouvé d'explication

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3486
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Saladdin » sam. sept. 21, 2019 3:15 pm

Il y en a une : la volonté des éditeurs de continuer à vendre du papier et de conserver le système traditionnel.

Si les ebooks deviennent bien moins chers que les livres de poche, la vente des livres de poche risque de s'effondrer (avec une baisse sensible de la rémunération de tous les acteurs actuels qui en profitent : diffuseurs, libraires...). Du coup, les éditeurs, depuis des années, freinent le développement des livres numériques pour continuer à vendre au format papier...

Répondre