[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 465
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Mole Shaman » mer. sept. 05, 2018 1:14 pm

Merci ,je vais regarder :) !
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 845
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » jeu. sept. 06, 2018 5:44 pm

Image

Voilà un livre bien agréable ; c'est le meilleur des 7 livres de de Bussy que j'ai attaqué jusqu'à là. Le monde est dépaysant et fort sympathique et l'intrigue prenante et bien rythmée. Cela ressemble un peu à du Jack Vance, style Alastor ou Princes Démon. Le point faible, comme souvent chez cet auteur est la fin qui est très faible ; ici cela tient presque jusqu'au bout, mais les 3 dernières pages sont vraiment bâclées et gâchent un peu l'histoire.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 845
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » jeu. sept. 06, 2018 9:00 pm

Image

Encore un De Bussy, mais après le « haut » du panier (tout étant relatif, on reste dans le bouquin de divertissement), voici les latrines…

Ce livre est HORRIBLE, l’écriture est catastrophique, c’est bourré de tournures lourdes, fautives et approximatives. La narration est ATROCE, l’histoire et les personnages sont simplistes et neuneu – j’ai rapidement abandonné. On dirait que ce livre a été écrit par un enfant de 12 ans… fuyez !

Le pire De Bussy à ce jour pour moi...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Trickster
Dieu des transformistes italiens
Messages : 2725
Inscription : ven. juin 24, 2011 11:14 pm
Localisation : Kemper

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Trickster » jeu. sept. 06, 2018 9:33 pm

Après Nicolas Le Floch tu peux aussi continuer avec Le commissaire aux morts étranges de Olivier Barde-Cabuçon. Le premier tome est en demi teinte mais les suivants sont très sympas.
Trickster Spectrum

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 6911
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Fabfab » ven. sept. 07, 2018 8:07 am

vermer a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 9:00 pm
Image

Encore un De Bussy, mais après le « haut » du panier (tout étant relatif, on reste dans le bouquin de divertissement), voici les latrines…

Ce livre est HORRIBLE, l’écriture est catastrophique, c’est bourré de tournures lourdes, fautives et approximatives. La narration est ATROCE, l’histoire et les personnages sont simplistes et neuneu – j’ai rapidement abandonné. On dirait que ce livre a été écrit par un enfant de 12 ans… fuyez !

Le pire De Bussy à ce jour pour moi...
Je dois avouer quelque chose qui me trotte dans la tête depuis plusieurs de tes posts concernant les derniers livres que tu lis : ça ne me viendrait même pas à l'esprit de commencer à lire un livre avec une telle couverture. On dirait que tout est fait pour t'annoncer le contenu : couleurs immondes, dessin idem, typographies tapageuses et incohérentes...
Je veux bien que ça puisse être assimilé à du délit de sale gueule et qu'il puisse y avoir de grosses surprises, mais franchement, quand on ose publier des écrits sous un tel decorum, on est en droit de ne pas s'attendre à de la grande littérature...
 
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5604
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » ven. sept. 07, 2018 2:27 pm

Fabfab a écrit :
ven. sept. 07, 2018 8:07 am
Je veux bien que ça puisse être assimilé à du délit de sale gueule et qu'il puisse y avoir de grosses surprises, mais franchement, quand on ose publier des écrits sous un tel decorum, on est en droit de ne pas s'attendre à de la grande littérature...

Globalement, la collection Anticipation de chez Fleuve Noir était assez faiblarde, même si j'aimais beaucoup ces histoires lorsque j'étais ado...

Mais bon, on n'a pas toujours le "drive" pour lire de la haute littérature...

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5604
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » ven. sept. 07, 2018 2:29 pm

De mon côté, j'ai commencé à lire les romans Dark Sun, en commençant par le "Passage Verdoyant", qui décrit des événements qui se déroulent juste avant (et pendant) le scénario "Liberté".

C'est pas très bien écrit, mais ça donne tout de même une idée de l'ambiance du monde d'Athas... Mon seul regret est que le scénario Liberté ne soit pas plus inspiré du roman.

Image

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 845
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » ven. sept. 07, 2018 6:29 pm

Fabfab a écrit :
ven. sept. 07, 2018 8:07 am
Je dois avouer quelque chose qui me trotte dans la tête depuis plusieurs de tes posts concernant les derniers livres que tu lis : ça ne me viendrait même pas à l'esprit de commencer à lire un livre avec une telle couverture. On dirait que tout est fait pour t'annoncer le contenu : couleurs immondes, dessin idem, typographies tapageuses et incohérentes...
Je veux bien que ça puisse être assimilé à du délit de sale gueule et qu'il puisse y avoir de grosses surprises, mais franchement, quand on ose publier des écrits sous un tel decorum, on est en droit de ne pas s'attendre à de la grande littérature...
En effet comme le dis aussi Sherinford, rien que de lire du FN cela met la barre plutôt bas et la chance de navet est élevée.
Et donc pourquoi je lis des trucs comme ça ?

Déjà, je fais de l’exploration sur certains auteurs en lisant la majorité de ce qu’ils ont écrit ; en ce moment De Bussy et Richard Canal - et une grande partie est au Fleuve.

Mais plus profondément, je cherche à trouver et à m’imprégner d’un savoir-faire présent dans cette littérature populaire : celui de la tension narrative et de la dramatisation tendue.
Certains auteurs du Fleuve, comme Piet Legay ou G J Arnaud, ont ce savoir-faire et sont de véritables professionnels : ils peuvent développer une histoire sur 180 pages avec très peu d’idée et la rendre palpitante et intéressante (en Sf, en Polar ou en espionnage). Je suis assez admiratif de cela, car je trouve cette qualité absente chez la majorité des « auteurs » français contemporains et même déjà disparue chez beaucoup des auteurs du Fleuve dès les années 90.

Aussi, chez d’autres auteurs du Fleuve (année 70 surtout), comme Clauzel ou Bruss, il y a parfois un vrai talent narratif et littéraire (aussi absent chez les auteurs contemporains) qu’il est agréable de retrouver, même si ce sont dans des navets finalement mal construis et bâclés. Certains chapitres, bien que rares, restent impressionnant de fluidité et d’évocation je trouve.

Bref, il y avait un métier et un savoir-faire d’auteur populaire à l’époque auxquels j’essaye de m’imprégner…
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 6911
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Fabfab » sam. sept. 08, 2018 12:53 pm

Ah mais je comprends tout à fait, d'ailleurs je vous remercie d'avoir noté que je ne critiquais en rien la lecture ni même l'écriture de ces livres. Je suis le premier à ne pas pouvoir lire ce qui est communément appelé la "grande littérature" d'ailleurs.
Mais je m'interroge souvent sur la sorte de suicide commercial consistant à associer des textes populaires (au sens large) avec des visuels au mieux douteux.
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6172
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par killerklown » lun. sept. 10, 2018 2:38 pm

J'ai lu Last Call (Fault Lines #1) de Tim Powers

Image

Et j'ai peiné à la lire.
J'ai mis super longtemps à le lire. J'ai régulièrement interrompu la lecture pour lire autre chose.
Mais chose bizarre, j'y suis toujours revenu, même longtemps après avoir oublié que c'était le premier tome des Fault Lines, que je veux lire dans leur intégralité et dont le souvenir m'est revenu en préparant cette chronique (suite à un conseil de lecture ici-même).
Il est super rare que je me remette à un livre après avoir interrompu ma lecture. Mais ce livre a exercé sur moi une certaine fascination.
C'est un livre que j'ai trouvé ardu à lire. L'auteur n'hésite pas à faire des bonds dans le temps sans prévenir le lecteur et ce n'est au bout que de quelques paragraphes et de quelques incompréhension que l'on se rends compte que tout à coup la scène se passe dans les années '60 et non plus les années '80 comme le reste du livre.
Tous les personnages ont des surnoms, plusieurs. Il y a une bonne tripotée de persos et il sont souvent difficiles à identifier ou ré-identifier (le syndrome de "c'était qui, lui, déjà?")
De plus, je n'ai pas trouvé le style de l'auteur facile à lire, et je ne sais pas trop pourquoi: probablement une question d'utilisation de "slang" auquel je ne suis pas habitué, combiné à la fatigue de la lecture au lit en fin de journée.
Mais l'univers, dépeint par petites touches et sa cosmogonie sont très intéressant. C'est assez frustrant, car l'auteur n'explique jamais rien et on ne recoit des infos qu'au compte goutte et on ne comprends généralement qu'après coup les agissements de certains personnages.
Cela entraine une difficulté supplémentaire pour la lecture au lit, une attention de tous les moments étant nécessaire.

Bref, je suis content d'avoir fini ce livre.
Au total il m'y bien plu, même si je considère ce livre comme un livre qui se mérite.
Donc au final, une lecture ardue, mais que je ne regrette pas.

On verra si les tomes suivants sont aussi rudes...

Mais tout d'abords une pause de cet univers, mon tome 3 du Haut-Royaume, le Roi, est arrivé (les 2 premiers se sont intercalés entre le début de la lecture de last call et sa fin)
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies

http://emporio-caduto.blogspot.com
http://intolondon1814.blogspot.com

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Mystique
Messages : 815
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Ganelon » mar. sept. 11, 2018 8:23 pm

Moi, après m'être tapé le très hilarant Les Disparus de Daniel "Rires et Chansons" Mendelsohn, j'ai vermerisé un livre de François Meyronnis, Brève Attaque du Vif. Vraiment trop obscur pour moi. Ce n'est pas faute d'avoir lu d'autres illustres abscons mais celui-ci, non, pas possible. La concentration demandée propre à ce style n'est pas récompensée par ce rare sentiment de découverte et de révélation que j'escomptais. Donc, pour me consoler, je me suis racheté en occase les recueils de nouvelles Silhouettes et Toutes les Couleurs de l'Enfer de Gene Wolfe, le meilleur écrivain du monde.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2385
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Léonard » mer. sept. 12, 2018 11:46 am

Je viens de finir Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire, et j'ai beaucoup aimé.

Le livre suit le voyage dramatique d'un baleinier anglais au large du Groenland. A son bord, on trouve un ancien chirurgien militaire torturé et opiumane (anti-héros classique mais attachant), un harponneur psychopathe, un capitaine malhonnête... Tout ce qui faut pour que la situation vire à la catastrophe.
Un bon roman de navigation et de survie, bien écrit, souvent très dur dans ses descriptions des bas-fonds, des scènes de meurtres ou de chasse.

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1870
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » mer. sept. 12, 2018 12:25 pm

Image

Lu Retour sur Titan, de Stephen Baxter (attention, aucun lien avec le roman Titan, par contre c'est lié au "cycle des Xeelees").

Année 3685. L’humanité a essaimé à travers le Système solaire et un nouvel âge d’or s’offre à elle. Une renaissance qui doit beaucoup à un homme, Michael Poole, ingénieur brillant dont les inventions ont joué un rôle crucial dans l’expansion humaine. Mais Poole voit plus grand. Plus loin. Or pour cela il lui faut des ressources à la mesure de sa démesure — une manne qu’il pourrait bien dénicher sur Titan, l’un des derniers lieux encore inexplorés du Système. Quitte à s’aventurer dans les entrailles glacées du satellite de Saturne… et y découvrir l’impensable.

« L’exhaltation du sense of wonder… »
The Independent

Pas convaincu pour ma part. Le Gros Sense Of Wonder typique de l'auteur ne suffit pas à rattraper ses failles habituelles (style inepte, personnages aussi), et le côté "formule" m'a paru trop appuyé, du coup je n'ai pas trouvé ça aussi vertigineux que je l'aurais dû - bon, après, c'est "hard science", hein, comme d'hab', et mon ignorance dans ces domaines a pu jouer... Il y a aussi que les personnages sont tous détestables, mais sans être très consistants en même temps, du coup c'est doublement problématique pour l'identification. Ça n'est pas mauvais, mais c'est médiocre. J'ai beaucoup apprécié Baxter à une époque, mais, entre cette novella et le roman le plus récent que j'aie lu de lui, Le Massacre de l'humanité, je commence à me méfier un peu tout de même...


Hop : Stephen BAXTER, Retour sur Titan

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5604
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. sept. 12, 2018 2:51 pm

Lu "la légion rouge", deuxième tome du cycle du Prisme pour Dark Sun :

Image

Encore plus que le premier tome, ce deuxième opus sent bon le fan service, mais apporte des twist intéressants quant à l'histoire de Athas. On comprend finalement qui est le grand dragon, et que celui-ci est responsable de la désolation de ce monde.

Par contre, question intrigue et aventure, on est dans le minimum syndical. Je n'ai pas encore lu "Road To Urik" en entier, mais ce roman se déroule en parallèle du conflit entre Tyr et Urik décrit dans le scénario.

Bref, cette série se confirme comme étant à réserver aux fans. Les autres feraient mieux de passer leur chemin.

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 14864
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Loris » mer. sept. 12, 2018 5:42 pm

Je suis la jalousie grave de Loris !

https://www.bbc.co.uk/news/uk-wales-45450277 :wub: :wub:
Rhâ !
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Répondre