[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Thibor
Mystique
Messages : 807
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Thibor » mar. sept. 25, 2018 2:24 pm

J'ai fini il y a quelques semaines la quadrilogie de Los Angeles de James Ellroy, et j'ai pris une claque. Vraiment. Le style, le rythme, les personnages, la ville, pardon, LA VILLE, tout est puissant dans ces bouquins. Certains demandent un effort intellectuel constant, je pense au Grand Nulle Part, où le style très particulier de l'auteur est poussé à son paroxysme, et entre l’argot, la mise en page qui ne permet pas de se repérer quand on passe d'un personnage à un autre, d'un type de récit à un autre (est-ce que le personnage parle, pense, ou bien est-on passé à un autre, voire même à une sorte de voix off), la progression par à coup. Mais cette plongée dans le bouquin fait qu'on ne peut décrocher avant d'avoir tourné la dernière page. Franchement, pour celles et ceux qui n'ont jamais lu Ellroy, essayez! Commencez peut-être par LA Confidential, plus simple d'accès, et laissez-vous porter!
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4662
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Humphrey B » mar. sept. 25, 2018 7:58 pm

Thibor a écrit :
mar. sept. 25, 2018 2:24 pm
J'ai fini il y a quelques semaines la quadrilogie de Los Angeles de James Ellroy, et j'ai pris une claque. Vraiment. Le style, le rythme, les personnages, la ville, pardon, LA VILLE, tout est puissant dans ces bouquins. Certains demandent un effort intellectuel constant, je pense au Grand Nulle Part, où le style très particulier de l'auteur est poussé à son paroxysme, et entre l’argot, la mise en page qui ne permet pas de se repérer quand on passe d'un personnage à un autre, d'un type de récit à un autre (est-ce que le personnage parle, pense, ou bien est-on passé à un autre, voire même à une sorte de voix off), la progression par à coup. Mais cette plongée dans le bouquin fait qu'on ne peut décrocher avant d'avoir tourné la dernière page. Franchement, pour celles et ceux qui n'ont jamais lu Ellroy, essayez! Commencez peut-être par LA Confidential, plus simple d'accès, et laissez-vous porter!
Si le quatuor de LA t'a mis une claque, je t'invite à te lancer dans la trilogie Underworld USA avec American Tabloid pour recevoir ton coup de boule rotatif. Enjoy ! :bierre:
 
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Mystique
Messages : 807
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Thibor » mar. sept. 25, 2018 10:40 pm

Là je suis en train de lire ses premiers romans, la trilogie Lloyd Hopkins, et j'avoue aimer beaucoup moins. Le style est bien moins prononcé, le héros est antipathique, et les années 80 bien moins accrocheuses que les années 50. Ce qui est fou c'est qu'il y a à peine deux ou trois ans d'écart entre eux et le Dahlia Noir. J'ai presque l'impression que vingt ans sont passés, avec eux une dizaine de romans, où l'auteur aurait pu affuté sa prose et développer son univers. Je note pour Underworld USA en tout cas. Merci!
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4662
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Humphrey B » mer. sept. 26, 2018 9:36 am

Thibor a écrit :
mar. sept. 25, 2018 10:40 pm
Là je suis en train de lire ses premiers romans, la trilogie Lloyd Hopkins, et j'avoue aimer beaucoup moins. Le style est bien moins prononcé, le héros est antipathique, et les années 80 bien moins accrocheuses que les années 50. Ce qui est fou c'est qu'il y a à peine deux ou trois ans d'écart entre eux et le Dahlia Noir. J'ai presque l'impression que vingt ans sont passés, avec eux une dizaine de romans, où l'auteur aurait pu affuté sa prose et développer son univers. Je note pour Underworld USA en tout cas. Merci!

Oui, Lloyd Hopkins c'est un peu en-dessous. Cela étant, pour en finir avec LA, il te faut aussi lire Ma Part d'Ombre, son espèce d'autobiographie qui boucle la boucle avec l'affaire du dahlia noir. C'est vraiment un super bouquin.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Mystique
Messages : 855
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Ganelon » mer. sept. 26, 2018 10:12 am

Brown's Requiem et Un Tueur sur la Route sont à lire également.

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Messie
Messages : 1097
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par McLovin' » mer. sept. 26, 2018 2:41 pm

J'avais signalé la ressortie en poche du Tome 1 des chroniques de l'étrange : Les 81 frères (le 18 octobre), et bah le tome 2 sort peu de temps après, le premier novembre, et la couv est super classe. Quand au texte, disons que ce tome 2 est encore meilleur.

Image
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1886
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » mer. sept. 26, 2018 3:51 pm

ImageImage

Lu Demain, les Révolutions !, anthologie portant sur sept anticipations/utopies dues à des socialistes français du XIXe siècle (en gros), et Une Utopie moderne, de Wells - deux livres édités en même temps par Archéosf.

J'aime bien les utopies - et j'aime bien les socialistes utopiques, je trouve rafraîchissant d'y revenir après Marx. Bon, ces textes ne brillent guère par la forme, hein - ceux qui s'en tirent le mieux à mon sens sont Victor Hennequin et Paschal Grousset. Et globalement cette lecture a quelque chose de déprimant - forcément... Et, même si ça ne fait pas plaisir, on peut difficilement prétendre que ces textes soient exempts de naïveté voire d'aveuglement... Mais c'est quand même important, le rêve, en politique. Et si ces prophéties ne se sont pas réalisées, je suppose qu'elles ont quand même contribué à changer le monde.

L'essai (très vaguement...) romancé de Wells, je n'y ai pas eu le même rapport. J'en ai sans aucun doute apprécié deux données fondamentales : l'Etat mondial, et l'idée d'une utopie cinétique, en constante évolution. Mais ce qui m'a le plus frappé dans cet ouvrage... eh bien, d'une certaine manière, c'est la confirmation d'une de ces données fondamentales : l'idéal change avec le temps. Sur plein de points, l'eugénisme en tête, on ne peut plus suivre Wells - et c'était indéniablement une idée progressiste à l'époque. Or ce problème se pose à plusieurs reprises - et la stratification sociale, avec les "Samouraïs" (?!) au sommet de la pyramide, ou l'intrusion de l'Etat mondial dans la sphère privée, en principe impossible mais qui s'accommode pourtant très bien, outre d'une surveillance constante, d'un délire normatif en matière de mœurs, de vêtements, etc., eh bien, ça ne passe plus très bien... L'utopie de Wells a quelques relents de dystopie, en fait. Elle reste globalement généreuse, mais j'ai quand même du mal à m'enthousiasmer pour elle, on va dire...

Deux lectures intéressantes quoi qu'il en soit.

Avatar de l’utilisateur
Trickster
Dieu des transformistes italiens
Messages : 2731
Inscription : ven. juin 24, 2011 11:14 pm
Localisation : Kemper

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Trickster » mer. sept. 26, 2018 4:11 pm

McLovin' a écrit :
mer. sept. 26, 2018 2:41 pm
J'avais signalé la ressortie en poche du Tome 1 des chroniques de l'étrange : Les 81 frères (le 18 octobre), et bah le tome 2 sort peu de temps après, le premier novembre, et la couv est super classe. Quand au texte, disons que ce tome 2 est encore meilleur.

Image


Oui, un tome 2 mieux maîtrisé.
Et toujours pas de jdr en vue alors qu’il y a de quoi :bombe
Dispater

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5665
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. sept. 26, 2018 4:28 pm

Nébal a écrit :
lun. sept. 24, 2018 5:17 pm
sherinford a écrit :
lun. sept. 24, 2018 5:05 pm
Je suis là-dessus, tout fraîchement arrivé chez Waterstone :

Spoiler:
Image

J'avoue, c'est la publication du jdr éponyme qui motive ma curiosité vis-à-vis de ce roman.

A ce stade (page 30), je regrette juste qu'il n'y ait pas un lexique à la fin... Mais c'est cool. Les personnages principaux sont des zonards qui s'évadent dans les univers vurtuels induits par les plumes de Vurt. Le début nous entraîne directement dans l'action, alors que ces "héros" tentent d'échapper à un shadowcop suite à l'achat d'une plume noire, illégale...

J'adore Jeff Noon... mais Vurt est celui de ses livres que j'ai le moins aimés ! Lu en français, ceci dit, et la traduction était bof - contrairement à celle des autres Noon parus ensuite à La Volte. Et c'est une base pour le reste, car, toujours dans le "Vurt", j'ai adoré Pollen et surtout le recueil Pixel juice.

Hors "Vurt", il y a aussi des trucs super, comme Descendre en marche ou surtout Intrabasses !

Je le lis en version originale.

La lecture en preview des premières pages de l'ouvrage m'ont convaincu que la traduction serait nécessairement un reflet médiocre du texte de base, qui est tout de même plein de mots inventés pour la cause.

J'en suis à la moitié. Les choses deviennent de plus en plus claires, mais aussi tendues. J'aime beaucoup la relation d'amitié toxique entre les personnages, et l'histoire de séparation tragique qui frappe le narrateur.

You have come for knowledge. There will be pleasure. Because knowledge is sexy. There will also be pain. Because knowledge is torture.

Hyeronimus
Pratiquant
Messages : 208
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Hyeronimus » mer. sept. 26, 2018 8:18 pm

J'ai craqué, mais je n'ai pas encore osé l'ouvrir.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 858
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » jeu. sept. 27, 2018 2:10 pm

Image

Très bon petit roman plein d’humour et de personnages hauts en couleur, on est presque dans du vaudeville. L’ambiance russe des années 1920 est particulièrement agréable et la fiction scientifique de l’expérience sur le chien est prétexte pour critiquer les revendications et comportements des prolétaires communistes.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 858
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » jeu. sept. 27, 2018 2:37 pm

Image
https://novelliste.redux.online/catalog ... lliste-01/

Donc je termine ce premier numéro de cette nouvelle revue et c’est plutôt prometteur.
Premier constat : il y a de la lecture, 207 pages pour 12 euros c’est pas mal du tout d’autant qu’étant consacré principalement aux nouvelles, il y a peu de rubriques et beaucoup de places aux histoires.

On notera au passage la très bonne et très instructive interview de Jean-Daniel Brèque par Roland Vilére sur la collection BASKERVILLE - cela nous change des interviews complaisantes et langue de bois que l’on trouve habituellement sur les sites et revues de sf fr.

Niveau qualité des textes, la rédaction annonce vouloir publier le meilleur des fictions d’hier et d’aujourd’hui.
Bon, on n’en est pas là ; les textes vont de nul (L’arrhénotoque, de Sylvain-René de la Verdière ou L’enfilade de Bruno Pochesci) à juste moyen (Le chien, de Yves Letort ou Hartmann l’anarchiste, partie 1/3 de Edward Douglas Fawcett). Il y a donc encore de la marge, mais on est seulement au numéro 1 et on est presque au niveau de ce qu’on lit dans un Birfrost 91 spécial fiction par exemple. On constatera toutefois que les textes des auteurs actuels sont particulièrement faibles.
Il est toutefois à noter que les fictions sont très contemporaines, voire proches du polar, on n’est pas dans de l’imaginaire flamboyant. Aussi l’attachement aux auteurs de la fin du XIX donne un cachet particulier qui rejoindra particulièrement les amateurs de Poe ou de Sherlock Holmes.

Bref, un premier numéro pas inintéressant, mais pas mémorable non plus - on attendra surtout la suite.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Tristan
Panthéon
Messages : 6042
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tristan » ven. sept. 28, 2018 4:15 pm

Je glisse cette critique ici en plus de la rubrique Cthulhu. Ce deuxième volet qui confirme tout le bien que je pensais du premier et au-delà

Rampe, ombre, rampe !


http://hu-mu.blogspot.com/2018/09/rampe ... -1934.html

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 858
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » ven. sept. 28, 2018 4:19 pm

Image

Je m’attendais à trouver un guide des oeuvres de l’imaginaire sur le modèle du guide de la Fantasy chez le même éditeur, mais on a ici plutôt un essai joliment illustré sur divers thèmes de la culture japonaise.

Ce n’est pas trop mal écrit, mais on voit rapidement que le livre n’est pas écrit par une vraie spécialiste de la culture ou de l’histoire japonaise, mais par quelqu’un qui a fait des recherches à partie de quelques ouvrages clefs. Ce n’est pas inintéressant, mais les conclusions et le ton assertifs des « analyses » de la culture japonaise sont un peu étonnants. Sur la partie que je connais particulièrement bien (celle sur les samouraïs), je vois toute la faiblesse du travail de fond avec un contexte historique et sociale des œuvres présentées non compris et des conclusions simplistes parfois à contresens historique. On a un peu le même problème d’absence de profondeur que pour une page Wikipedia.

On regrettera aussi la présentation des œuvres de l’imaginaire dans chaque chapitre qui manque cruellement d’articulation et de concision, et qui semble écrit au fils de la plume.

Les photos sont assez jolies, mais manquent de légendes ; on sait rarement ce qui nous est présenté.

Au final, un joli ouvrage amateur sympathique, mais qui manque un peu de structure, de profondeur et qui finit par lasser. Le ton péremptoire pour des « analyses » aussi superficielles ( parfois même fausses) est aussi un peu regrettable.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1886
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » dim. sept. 30, 2018 2:47 pm

Image

Lu Enfers et fantômes d'Asie, catalogue de l'exposition du même nom au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac (que j'avais beaucoup aimée).

C'est un très beau livre, très grand format, très abondamment illustré, qui traite des enfers, des fantômes et autres revenants, mais aussi de ceux qui les affrontent, dans diverses cultures très variées et singulières d'Asie orientale - Japon, Chine et Thaïlande surtout, mais pas que. Il y a un risque de dispersion, mais la déambulation est pertinente et informée.

Et c'est une mine pour l'iconographie, prolongée par des articles assez brefs mais parfois pointus malgré tout, et qui permettent de donner de la perspective, de l'histoire de l'art aux enquêtes anthropologiques contemporaines. Très chouette.

Hop : Enfers et fantômes d'Asie

Répondre