[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1920
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » jeu. déc. 06, 2018 1:29 pm

Dans un genre différent, alors ça ne colle pas forcément aux attentes de "romans celtes" (je ne suis pas bien sûr de ce que ça recouvre exactement), peut-être Lyonesse de Jack Vance ? La tétralogie d'Ys de Poul et Karen Anderson ? Ils piochent dans les mythologies celtiques, en tout cas. La Forêt des mythagos de Robert Holdstock aussi, mais là j'imagine qu'on s'éloigne beaucoup trop... Bon, c'est au cas où.

Concernant Jaworski, j'avais beaucoup aimé Même pas mort - je crois même que je l'avais préféré à Gagner la guerre. Mais le découpage de la suite m'a fait un peu lâcher l'affaire... Le nouveau tome étant annoncé pour bientôt, faudrait sans doute que je retente... En tout cas, pour ce qui est du Vieux Royaume, Janua Vera est très bon - Le Sentiment du fer ne m'a pas botté du tout, par contre.

Concernant Clark Ashton Smith et ses bouquins chez Mnémos, Zothique est pour moi clairement le meilleur, mais je trouve des trucs intéressants dans les autres aussi - pour moi, ils valent le coup, oui, amplement.

Avatar de l’utilisateur
Minlister
Evêque
Messages : 447
Inscription : dim. sept. 02, 2018 8:25 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Minlister » jeu. déc. 06, 2018 3:18 pm

Merci @Nébal
J'ai tellement de titre que maintenant je vais vous demander des titres sur la réincarnation pour pouvoir tout lire dans une seconde vie!

Avatar de l’utilisateur
Sans Visage
Prêtre
Messages : 344
Inscription : mer. août 19, 2009 4:37 pm
Localisation : Manchester (UK)

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sans Visage » ven. déc. 07, 2018 7:34 am

Je rejoins le chant de louanges sur Même pas mort. Là au moins le problème du vocabulaire précieux n'en est pas un puisque le héros (un roi gaulois dont tu peux deviner l'identité assez rapidement) est lettré et raconte son histoire à un écrivain étrusque qui peut probablement l'embellir aussi. Bref différent du soldat/bretteur/mercenaire/assassin/peintre de Gagner la Guerre.
J'aime beaucoup le fait que le héros refuse totalement le destin qui s'offre à lui.
Le second tome abrite un récit de bataille qui roxxe du poney comme disent les mi-vieux mi-jeune.
Bref que du bon!
[url=http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?t=14621]Artesia: le retour au pays[/url]
Un pays sans loi, des brigands les mains ensanglantées, des livres qu'il vaut mieux ne pas lire, des cultes secrets et un chevalier de retour chez lui.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 874
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » ven. déc. 07, 2018 5:52 pm

Vorghyrn a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 12:32 pm
@Minlister juste pour donner un contre-avis sur même pas mort: je l'ai lu également et je n'ai pas du tout accroché. C'est assez rare pour moi, mais je suis incapable de me souvenir de l'intrigue et de comment ça se fini. Je me rappel juste du concept de base (dû au titre) et de l'ambiance générale.

Attention, je ne dis pas que ce n'est pas bien en soit (visiblement ce livre fait autorité ici), je dit juste que moi je n'ai pas accroché (alors que je suis plutôt bon public).

mes deux sesterces
Je rejoins Vorghyrn dans les pas convaincus , j'ai trouvé cela pénible à lire je n'ai pas du tout aimé la narration distante en style conte.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Minlister
Evêque
Messages : 447
Inscription : dim. sept. 02, 2018 8:25 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Minlister » ven. déc. 07, 2018 9:45 pm

Ah, mais le suspens grandit!!! Je vais devoir le lire pour me faire une idée au lieu de plastroner en soirée en citant vos avis sans vous citer!!! Quel enfer!! Merci à tous!

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3512
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » ven. déc. 07, 2018 10:11 pm

Minlister a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 12:34 pm
Merci! Je vais essayer le premier tome pour voir. Je crois que cela ne court pas les rues les bons romans "celtes", à moins que les encyclopédistes CasusNo aient des noms à me donner? (pas d'icone pour "aux abris"?)

Le dernier roman un tant soit peu "celte" que j'ai lu était Boudicca de Jean-Laurent Del Socorro. En termes d'écriture, c'est exactement le contraire de Jaworski : un style très dépouillé, très ramassé, beaucoup moins axé sur l'évocation des décors ou des costumes, mais qui développe très vite des personnages forts, le tout avec un engagement antisexiste et progressiste assumé. Ça se lit très vite et c'est extrêmement accessible (pour de jeunes ados notamment). Boudicca est cette reine des Icènes qui a fait baver les Romains. Bon, ce n'est pas un roman historique aussi rigoureux que ce que fait Jaworski sur Rois du monde : Del Socorro idéalise volontairement un brin la société icène, mais il s'est tout de même documenté.

vermer a écrit :
ven. déc. 07, 2018 5:52 pm
Vorghyrn a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 12:32 pm
@Minlister juste pour donner un contre-avis sur même pas mort: je l'ai lu également et je n'ai pas du tout accroché. C'est assez rare pour moi, mais je suis incapable de me souvenir de l'intrigue et de comment ça se fini. Je me rappel juste du concept de base (dû au titre) et de l'ambiance générale.

Attention, je ne dis pas que ce n'est pas bien en soit (visiblement ce livre fait autorité ici), je dit juste que moi je n'ai pas accroché (alors que je suis plutôt bon public).

mes deux sesterces
Je rejoins Vorghyrn dans les pas convaincus , j'ai trouvé cela pénible à lire je n'ai pas du tout aimé la narration distante en style conte.

Qu'appelles-tu "narration distante" ? Ça commence à faire un moment que je l'ai lu, mais, dans mon souvenir, il y avait de larges parties à la première personne. Certes, le narrateur raconte au passé et a donc forcément un certain recul par rapport à son moi de l'époque, mais on épouse largement le point de vue du personnage jeune.
Dernière modification par Tybalt (le retour) le ven. déc. 07, 2018 11:40 pm, modifié 1 fois.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) et mon blog de lectures.

Avatar de l’utilisateur
Minlister
Evêque
Messages : 447
Inscription : dim. sept. 02, 2018 8:25 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Minlister » ven. déc. 07, 2018 11:06 pm

@Tybalt (le retour)
Merci! Là, je crois que cela ne va pas être ma came, mais je garde le conseil sous le coude.

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1920
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » sam. déc. 08, 2018 6:06 pm

Image

Lu Les Coureurs d'étoiles, de Poul Anderson, troisième volume de "'La Hanse galactique".

Une déception pour moi - là où j'avais vraiment apprécié le volume précédent, Aux comptoirs du cosmos. Les nouvelles se répètent un tantinet, l'aventure m'ennuie plus qu'autre chose, l'humour me laisse au mieux froid (et Nicholas van Rijn en est même insupportable)... Sans compter que certains postulats, ici, me laissent au mieux sceptique.

Oui, une déception en ce qui me concerne...

Hop : Poul ANDERSON, Les Coureurs d'étoiles

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 874
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » sam. déc. 08, 2018 7:41 pm

Image
Malgré un écriture assez agréable j’abandonne vers la page 120 : c'est beaucoup trop contemporain et polar pour moi et l'histoire m'ennuie malgré l'ambiance bien rendu.

Je n'ai pas encore trouvé de livre Mcauley qui m'accroche vraiment, pourtant j'aime son écriture ; c'est peut être une de ses auteurs à la plume solide mais qui est faible en construction d'histoires (un peu comme MacLeod)... A voir, j'en ai encore un ou deux de lui dans ma pile...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 874
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » sam. déc. 08, 2018 7:43 pm

Tybalt (le retour) a écrit :
ven. déc. 07, 2018 10:11 pm
Je rejoins Vorghyrn dans les pas convaincus , j'ai trouvé cela pénible à lire je n'ai pas du tout aimé la narration distante en style conte.

Qu'appelles-tu "narration distante" ? Ça commence à faire un moment que je l'ai lu, mais, dans mon souvenir, il y avait de larges parties à la première personne. Certes, le narrateur raconte au passé et a donc forcément un certain recul par rapport à son moi de l'époque, mais on épouse largement le point de vue du personnage jeune.

J'ai trouvé cela très distant dans le sens d'une très faible immersion sensorielle dans l'univers. Ni le monde, ni les personnages ne m'ont parut vivants et crédibles, cela m'a semblé très raconté.
Mais cela fait quelques temps déjà...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 9587
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par le Zakhan Noir » mar. déc. 11, 2018 10:58 am

oui mais enfin bon tu l'as lu jusqu'au bout quand même. Donc il est dans top 10% c'est déjà pas mal!
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 874
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mar. déc. 11, 2018 2:19 pm

le Zakhan Noir a écrit :
mar. déc. 11, 2018 10:58 am
oui mais enfin bon tu l'as lu jusqu'au bout quand même. Donc il est dans top 10% c'est déjà pas mal!
Non, peut etre 50 pages je crois pas plus : cette narration que j'ai trouvé distante et maladroite ne m'a permi de rentrer dans le livre....
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vivien
Initié
Messages : 193
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » mer. déc. 12, 2018 8:36 pm

@vermer: ça m'intrigue cette capacité à Ne PAS finir les livres. Du coup tu as une bibliothèque énorme de livres pas finis? C'est dit sans méchanceté, ça me fait plutôt marrer tes critiques ultra tranchées.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3512
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » mer. déc. 12, 2018 9:13 pm

Bah... Comme aurait dit Brad Majors dans The Rocky Horror Picture Show : "They're probably foreigners with ways different from our own. They may do some more... folk dancing."

A propos de livres qu'on a du mal à finir, les deux derniers que j'ai lu/suis en train de lire ne m'inspirent vraiment pas des masses :

Image

- Je cherchais un roman sympathique mais pas trop compliqué pour lire en espagnol et une amie m'a prêté El Club Dumas d'Arturo Perez-Reverte. Un chasseur de livres travaillant pour des libraires antiquaires et/ou bibliophiles fous se retrouve à évaluer l'authenticité d'un chapitre manuscrit des Trois Mousquetaires qui semble être de la main même de Dumas et d'un de ses collaborateurs. Peu après, il est lancé par un client sur la piste des Neuf Portes, un traité de démonologie rarissime censé contenir une formule capable, en gros, d'invoquer le Diable et d'obtenir un savoir immense. (Le bouquin a inspiré le film La Neuvième Porte, au passage.)
Reconnaissons un avantage au livre : pour lire en espagnol, c'est très bien. C'est très bien parce que le style est prévisible, et c'est assez rare qu'on tombe sur un mot qui n'a pas un pourcentage élevé de chances de se trouve à l'endroit du paragraphe où on pourrait s'attendre à le trouver. C'est très bien aussi parce que l'auteur a quand même vaguement un style à lui, parce qu'il évoque plein de choses intéressantes sur Alexandre Dumas et les romans-feuilletons d'aventure du XIXe siècle, et un peu sur l'occultisme. Il y a une foule de références littéraires et quelques-unes cinématographiques qui rend l'ensemble indécrottablement sympathique pour toute personne qui aime un peu la littérature. Oh, et c'est assez "méta", il ne se prend jamais complètement au premier degré.
Je suppose aussi qu'il essaie d'embrouiller son lectorat pour que les rebondissements soient imprévisibles.
Le problème, c'est que c'est quand même cliché. Il y a un ou deux personnages vraiment consistants, les autres sont des archétypes sur pattes, avec une mention spéciale pour les personnages féminins qui sont exactement ce qu'on peut attendre d'eux dès les premières lignes où on les voit apparaître (femme fatale de cinquante ans ? check. Femme-enfant aux yeux verts trop canon dont le héros va essayer de ne pas tomber amoureux et qui est super forte et super intelligente et super mystérieuse parce que l'auteur veut créer un personnage féminin fort mais en y allant avec des gros sabots fourchus ? check). L'intrigue est très tordue mais (à mon avis) finalement pour pas grand-chose. Dans une certaine mesure, le roman semble essayer de faire exprès de décevoir les attentes, mais faire ça implique d'avoir quelque chose d'original ou d'approfondi à proposer au bout du compte, ce qui n'est pas vraiment le cas du roman. Et surtout, c'est looong... Je ne sais pas si c'est parce que je lis plus lentement en espagnol qu'en français ou en anglais (c'est sûrement en partie ça), mais ce pavé m'a paru interminable. En partie aussi parce qu'au fond il n'y a pas tant de rebondissements que ça et l'intrigue met un temps infini à se ficeler vraiment.
Par contre, l'ensemble m'a furieusement fait penser à un scénario de jeu de rôle, entre les persos archétypaux vaguement second degré, l'intrigue retorse mais en fait non et bien sûr les thèmes abordés. Il y a de quoi puiser allègrement des inspirations pour des scénarios réalistes ou fantastiques autour des manuscrits évoqués.

Image

- Actuellement, je suis dans Etoiles sans issue de Laurent Genefort, censé être un thriller de science-fiction où un homme fait l'objet d'une traque sans merci parce que son corps recèle le seul remède connu au poison qui est en train de tuer à petit feu un membre de la famille régnante dans l'empire galactique local. J'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui ne me convainc pas dans le style, les personnages ou l'univers. Rien n'est vraiment raté, mais rien n'est vraiment réussi ou n'arrive à m'enthousiasmer non plus. Il y a des détails, du vocabulaire, de la caractérisation, des rebondissements... mais pas assez, ou pas assez bien. Je lui donne encore sa chance, cela dit, d'autant qu'il est nettement plus court que le Perez-Reverte.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) et mon blog de lectures.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 874
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mer. déc. 12, 2018 9:36 pm

vivien a écrit :
mer. déc. 12, 2018 8:36 pm
@vermer: ça m'intrigue cette capacité à Ne PAS finir les livres. Du coup tu as une bibliothèque énorme de livres pas finis? C'est dit sans méchanceté, ça me fait plutôt marrer tes critiques ultra tranchées.
Oui, j’essaye de me tenir au 1 livre abandonné ou terminé par jour (sur les 20 que je lis en même temps, un chapitre à la fois). En plus je suis en plein crise littéraire ces temps-ci et je ne support vraiment plus le manqué de style – ce qui est un gros problème avec beaucoup de livres de SFFF. Du coup j’essaye maintenant de passer à 2 livres expédiés par jour pour vider un peu la pile de SF.
Et non, je ne les garde pas : j’ai une étagère de livres de Sf à lire, quand les livres passent dans le tas de lecture en cour, s’ils sont abandonnés, ils partent chez le bouquiniste, seuls ceux que je termine passent dans l’autre étagère des livres que je garde. Je dois garder peut-être 1 livre sur 20 des livres que j’acquière.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Répondre