[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 9804
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par le Zakhan Noir » mar. déc. 11, 2018 10:58 am

oui mais enfin bon tu l'as lu jusqu'au bout quand même. Donc il est dans top 10% c'est déjà pas mal!
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 890
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mar. déc. 11, 2018 2:19 pm

le Zakhan Noir a écrit :
mar. déc. 11, 2018 10:58 am
oui mais enfin bon tu l'as lu jusqu'au bout quand même. Donc il est dans top 10% c'est déjà pas mal!
Non, peut etre 50 pages je crois pas plus : cette narration que j'ai trouvé distante et maladroite ne m'a permi de rentrer dans le livre....
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vivien
Pratiquant
Messages : 221
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » mer. déc. 12, 2018 8:36 pm

@vermer: ça m'intrigue cette capacité à Ne PAS finir les livres. Du coup tu as une bibliothèque énorme de livres pas finis? C'est dit sans méchanceté, ça me fait plutôt marrer tes critiques ultra tranchées.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3616
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » mer. déc. 12, 2018 9:13 pm

Bah... Comme aurait dit Brad Majors dans The Rocky Horror Picture Show : "They're probably foreigners with ways different from our own. They may do some more... folk dancing."

A propos de livres qu'on a du mal à finir, les deux derniers que j'ai lu/suis en train de lire ne m'inspirent vraiment pas des masses :

Image

- Je cherchais un roman sympathique mais pas trop compliqué pour lire en espagnol et une amie m'a prêté El Club Dumas d'Arturo Perez-Reverte. Un chasseur de livres travaillant pour des libraires antiquaires et/ou bibliophiles fous se retrouve à évaluer l'authenticité d'un chapitre manuscrit des Trois Mousquetaires qui semble être de la main même de Dumas et d'un de ses collaborateurs. Peu après, il est lancé par un client sur la piste des Neuf Portes, un traité de démonologie rarissime censé contenir une formule capable, en gros, d'invoquer le Diable et d'obtenir un savoir immense. (Le bouquin a inspiré le film La Neuvième Porte, au passage.)
Reconnaissons un avantage au livre : pour lire en espagnol, c'est très bien. C'est très bien parce que le style est prévisible, et c'est assez rare qu'on tombe sur un mot qui n'a pas un pourcentage élevé de chances de se trouve à l'endroit du paragraphe où on pourrait s'attendre à le trouver. C'est très bien aussi parce que l'auteur a quand même vaguement un style à lui, parce qu'il évoque plein de choses intéressantes sur Alexandre Dumas et les romans-feuilletons d'aventure du XIXe siècle, et un peu sur l'occultisme. Il y a une foule de références littéraires et quelques-unes cinématographiques qui rend l'ensemble indécrottablement sympathique pour toute personne qui aime un peu la littérature. Oh, et c'est assez "méta", il ne se prend jamais complètement au premier degré.
Je suppose aussi qu'il essaie d'embrouiller son lectorat pour que les rebondissements soient imprévisibles.
Le problème, c'est que c'est quand même cliché. Il y a un ou deux personnages vraiment consistants, les autres sont des archétypes sur pattes, avec une mention spéciale pour les personnages féminins qui sont exactement ce qu'on peut attendre d'eux dès les premières lignes où on les voit apparaître (femme fatale de cinquante ans ? check. Femme-enfant aux yeux verts trop canon dont le héros va essayer de ne pas tomber amoureux et qui est super forte et super intelligente et super mystérieuse parce que l'auteur veut créer un personnage féminin fort mais en y allant avec des gros sabots fourchus ? check). L'intrigue est très tordue mais (à mon avis) finalement pour pas grand-chose. Dans une certaine mesure, le roman semble essayer de faire exprès de décevoir les attentes, mais faire ça implique d'avoir quelque chose d'original ou d'approfondi à proposer au bout du compte, ce qui n'est pas vraiment le cas du roman. Et surtout, c'est looong... Je ne sais pas si c'est parce que je lis plus lentement en espagnol qu'en français ou en anglais (c'est sûrement en partie ça), mais ce pavé m'a paru interminable. En partie aussi parce qu'au fond il n'y a pas tant de rebondissements que ça et l'intrigue met un temps infini à se ficeler vraiment.
Par contre, l'ensemble m'a furieusement fait penser à un scénario de jeu de rôle, entre les persos archétypaux vaguement second degré, l'intrigue retorse mais en fait non et bien sûr les thèmes abordés. Il y a de quoi puiser allègrement des inspirations pour des scénarios réalistes ou fantastiques autour des manuscrits évoqués.

Image

- Actuellement, je suis dans Etoiles sans issue de Laurent Genefort, censé être un thriller de science-fiction où un homme fait l'objet d'une traque sans merci parce que son corps recèle le seul remède connu au poison qui est en train de tuer à petit feu un membre de la famille régnante dans l'empire galactique local. J'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui ne me convainc pas dans le style, les personnages ou l'univers. Rien n'est vraiment raté, mais rien n'est vraiment réussi ou n'arrive à m'enthousiasmer non plus. Il y a des détails, du vocabulaire, de la caractérisation, des rebondissements... mais pas assez, ou pas assez bien. Je lui donne encore sa chance, cela dit, d'autant qu'il est nettement plus court que le Perez-Reverte.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 890
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mer. déc. 12, 2018 9:36 pm

vivien a écrit :
mer. déc. 12, 2018 8:36 pm
@vermer: ça m'intrigue cette capacité à Ne PAS finir les livres. Du coup tu as une bibliothèque énorme de livres pas finis? C'est dit sans méchanceté, ça me fait plutôt marrer tes critiques ultra tranchées.
Oui, j’essaye de me tenir au 1 livre abandonné ou terminé par jour (sur les 20 que je lis en même temps, un chapitre à la fois). En plus je suis en plein crise littéraire ces temps-ci et je ne support vraiment plus le manqué de style – ce qui est un gros problème avec beaucoup de livres de SFFF. Du coup j’essaye maintenant de passer à 2 livres expédiés par jour pour vider un peu la pile de SF.
Et non, je ne les garde pas : j’ai une étagère de livres de Sf à lire, quand les livres passent dans le tas de lecture en cour, s’ils sont abandonnés, ils partent chez le bouquiniste, seuls ceux que je termine passent dans l’autre étagère des livres que je garde. Je dois garder peut-être 1 livre sur 20 des livres que j’acquière.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
jay carpenter
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1682
Inscription : lun. sept. 06, 2010 9:48 pm
Localisation : Tours

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par jay carpenter » mer. déc. 12, 2018 9:50 pm

vermer a écrit :
mer. déc. 12, 2018 9:36 pm
vivien a écrit :
mer. déc. 12, 2018 8:36 pm
@vermer: ça m'intrigue cette capacité à Ne PAS finir les livres. Du coup tu as une bibliothèque énorme de livres pas finis? C'est dit sans méchanceté, ça me fait plutôt marrer tes critiques ultra tranchées.
Oui, j’essaye de me tenir au 1 livre abandonné ou terminé par jour (sur les 20 que je lis en même temps, un chapitre à la fois). En plus je suis en plein crise littéraire ces temps-ci et je ne support vraiment plus le manqué de style – ce qui est un gros problème avec beaucoup de livres de SFFF. Du coup j’essaye maintenant de passer à 2 livres expédiés par jour pour vider un peu la pile de SF.
Et non, je ne les garde pas : j’ai une étagère de livres de Sf à lire, quand les livres passent dans le tas de lecture en cour, s’ils sont abandonnés, ils partent chez le bouquiniste, seuls ceux que je termine passent dans l’autre étagère des livres que je garde. Je dois garder peut-être 1 livre sur 20 des livres que j’acquière.  
Ce sont les clients de ton bouquiniste qui doivent être ravis de cette manne régulière :D :yes:

J'essaye, bien plus rarement que toi, de ne pas finir un livre qui m'ennuie et dont la lecture traîne en longueur, en fait c'est pire^^. J'ai abandonné un livre il y a 2/3 semaines, j'en ai lu deux autres entretemps, et je me surprends à penser chaque jour à ce livre abandonné, au point que je vais reprendre sa lecture sous peu 8)7  J'ai encore un long chemin à parcourir avant ton épure (au sens zen du terme) livresque :charmeur  
 
Salve Grumio !

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4631
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Vorghyrn » jeu. déc. 13, 2018 8:10 am

J'ai fini Moxyland, que @Macbesse avait évoqué sur le fil "cyberpunk reloaded". C'est du cyberpunk sud-africain, qui se passe au Cap donc en fait, je ne pouvais pas ne pas le lire.

Globalement j'ai aimé mais je ne le classerait pas parmi mon top 5 cyberpunk.

L'histoire raconte les destins croisés de 4 jeunes captoniens de 4 couches sociales :  une corpo un peu hackeuse sur les bors qui a les dent qui rayent la matrice, une artiste qui se fait implenté une nano pour servir de pub vivante a une marque (c'est pas un spoiler, c'est le 1er chapitre), un éternel étudiant streamcaster en continue issu d'un bon milieu mais qui s'encanaille dans les milieux underground et un "déconnecté" révolutionnaire. Ca se passe au Cap en 2018 (écrit en 2008) avec un niveau technologique légèrement supérieur au notre actuellement, mais rien de fou (pas de matrice, pas d'ordinateur quantique, pas de très grosse cyberware...). Le concepte de base c'est qu'un téléphone permet de tout faire et que c'est indispensable pour avoir une existence légale, entrer dans certaines zones, payer, accéder aux services etc... Les "déconnectés" (qui n'ont plus de téléphone suite à une condamnation ou qui n'en ont jamais eu) sont donc des parias.
L'histoire tourne autour d'événements où les 4 personnages sont impliqués par des voies différentes. Elle se déroule au travers des points de vue des quatre personnage alternativement (c'est à dire que la scène 1 est vue par les yeux de l'artiste, la scène 2 par ceux du streamcaster, une scène 2bis serait du point de vue de la corpo et la scène 3 par le déconnecté et ainsi de suite).

Je dirais que les points positif sont les suivants
  • un vrai respect du style cyberpunk, même si on n'est pas dans une atmosphère oppressante à la bladeruner
  • d'excellente idées de fonctionnement cyberpunk par exemple la gestion d'une manifestation par la police
(ne cliquez pas si vous pensez lire le livre)
Spoiler:
ils diffusent un virus mortel sur tous le monde et les gens exposer ont 48-72h pour se présenter à un centre officiel pour recevoir un antidote 100% efficace mais du coup, la police en profitera pour les interroger. Vous n'aviez rien à vous reprocher n'est-ce pas ? :mrgreen:
  • un recit plutôt agréable à lire qui se positionne très bien dans dans l'anticipation très très proche (beaucoup de choses étant inspiré d'existant et juste un peu chromé)
  • le cadre du Cap, ça change un peu (et j'y suis personnellement sensible
je vois deux petits éléments qui m'ont quand même un peu déçus
  • un petit manque de rythme par moment. Je me suis parfois demandé où ça allait. Le début pose agréablement l'univers et le dernier tiers est assez rythmé mais il y a un creux au milieu
  • L'opposition connectés/déconnectés se veut une caricature de l'apartheid et de sa continuité aujourd'hui (que je confirme au Cap, il n'y a plus de loi sur les origine ethnique mais ici, le blancs, les noirs et les colored ne se mélangent pas). Je trouve que ce thème n'est pas assez mis en avant et quand je relis l'argument "une allégorie de l'apartheid", j'ai un peu l'impression qu'on a mis ça pour appâter le chaland parce que dans les faits, les déconnectés sont plus une allégorie de la pauvreté (ou de la mise à l'index social suite à une transgression) que de l'origine ethnique.
En bref, j'en recommande la lecture, c'est vraiment sympa, facile à lire et il y a de bonnes idées, mais ce n'est pas, AMHA, un indispensable du genre

Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Initié
Messages : 197
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par kriss2211 » jeu. déc. 13, 2018 10:08 am

Bonjour à tous, 

Je suis tombé par hasard sur ça : https://fr.ulule.com/les-moutons-electr ... -le-futur/

Perso, je ne connais que Jaworski. J'aurais voulu avoir votre avis sur Nicolas Texier. Le pitch de Jabberwock est intéressant, et la campagne semble sympathique.

Merci d'avance,

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6290
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par killerklown » jeu. déc. 13, 2018 10:22 am

Bon, bah Moxyland sera le cadeau de Noel pour mon petit frère.
et je me suis pris la VO pour moi :charmeur
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies

http://emporio-caduto.blogspot.com
http://intolondon1814.blogspot.com

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15592
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Loris » ven. déc. 14, 2018 2:25 pm

kriss2211 a écrit :
jeu. déc. 13, 2018 10:08 am
Bonjour à tous, 

Je suis tombé par hasard sur ça : https://fr.ulule.com/les-moutons-electr ... -le-futur/

Perso, je ne connais que Jaworski. J'aurais voulu avoir votre avis sur Nicolas Texier. Le pitch de Jabberwock est intéressant, et la campagne semble sympathique.

Merci d'avance,
Y’a que les recueils de RCWagner qui m’intéressent. Je les prendrai en boutique.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1984
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Nébal » ven. déc. 14, 2018 3:19 pm

Image

Lu Le Pied de Fumiko, précédé de La Complainte de la sirène, de Junichirô Tanizaki, un petit bouquin de la collection Folio 2 €.

"La Complète de la sirène" est un beau conte, mais "Le Pied de Fumiko" est un chef-d'oeuvre - même quand on n'est pas un "foot fetishist".

L'art de la description de Tanizaki est poussé à ses extrêmes, dans deux récits qui traitent de passion amoureuse et d'esthétique, avec juste ce qu'il faut de perversion pour sublimer le tout.

Adoré.

Hop : Junichirô TANIZAKI, Le Pied de Fumiko
Welcome to Nebalia : CR Barbarians of Lemuria : La Tour d'Ajhaskar (02)
Random Academy Pilot : Autour de Phasma

Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Initié
Messages : 197
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par kriss2211 » ven. déc. 14, 2018 3:53 pm

Loris a écrit :
ven. déc. 14, 2018 2:25 pm
kriss2211 a écrit :
jeu. déc. 13, 2018 10:08 am
 
Y’a que les recueils de RCWagner qui m’intéressent. Je les prendrai en boutique. 
Merci pour le retour  :)
 

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 890
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » ven. déc. 14, 2018 7:55 pm

Nébal a écrit :
ven. déc. 14, 2018 3:19 pm
Image

Lu Le Pied de Fumiko, précédé de La Complainte de la sirène, de Junichirô Tanizaki, un petit bouquin de la collection Folio 2 €.

"La Complète de la sirène" est un beau conte, mais "Le Pied de Fumiko" est un chef-d'oeuvre - même quand on n'est pas un "foot fetishist".

L'art de la description de Tanizaki est poussé à ses extrêmes, dans deux récits qui traitent de passion amoureuse et d'esthétique, avec juste ce qu'il faut de perversion pour sublimer le tout.

Adoré.
Moi aussi j'ai bien aimé ce livre.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vivien
Pratiquant
Messages : 221
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vivien » ven. déc. 14, 2018 8:45 pm

@ loris: tu as lu musique de l'énergie, le recueil de nouvelles de Roland c wagner ?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10396
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sammael99 » ven. déc. 14, 2018 9:06 pm

J'ai fini The Late Show, un polar récent de Connelly, toujours à LA mais avec un nouveau personnage principal féminin, la détéctive Renée Ballard qui travaille dans les patrouilles de nuit dont le job est de monter les premiers éléments de dossier des crimes qu'ils couvrent avant de passer la main aux équipes de jour.

J'y allais un peu à reculons, parce que les derniers Connelly que j'ai lu n'étaient pas très bons. J'en ai tellement lus en plus que je connais à la fois ses tics d'écriture mais aussi ses tics narratifs.

Finalement, c'est meilleur que prévu, même si Ballard est à bien des égards une Bosch au féminin.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Répondre