Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6215
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » lun. nov. 26, 2018 2:43 pm

Moi, je suis en plein dans Happy!

Image

En gros, c'est l'histoire d'un ex-flic devenu un désaxé qui fait des fois le tueur à gages pour se payer ses pilules et sa poudre.
L'histoire débute quand il se met à voir une licorne magique qui a besoin de son aide.

C'est trash, c'est clairement pas familial. Cul, violence, drogue, violence...
Le héros n'a pas de super pouvoir si ce n'est d'être une réserve quasi inépuisable de points de vie : il encaisse des coups, se relève et cogne encore plus fort. Il est cynique, au bout du rouleau, la licorne est joyeuse et optimiste : le duo improbable par excellence.

C'est tiré d'un BD de Grant Morrison (que je n'ai pas lue) et Morrison est producteur.
Ça se sent dans la réalisation, c'est éminemment comics, avec des effets intéressants.

Bref, c'est assez jouissif.

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 7120
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Cité des Ducs
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Krieghund » lun. nov. 26, 2018 2:48 pm

j'ai lu le comics. Il est bien cool. :)

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5902
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kardwill » lun. nov. 26, 2018 2:49 pm

intylzah a écrit :
lun. nov. 26, 2018 2:34 pm
Profite bien, parce que pour l'instant après 7 épisodes de Résistance (la nouvelle série SW) et ben ce n'est pas brillant.
Le personnage principal, bien que jeune adulte, est encore plus gamin qu'Ezra à ses débuts... personnellement je suis déçu.

D'ailleurs cela partait avec de bonnes idées, comme les courses de vaisseaux, mais finalement ça tombe à plat et ce n'est pas exploité. J'aurai aimé un traitement aussi intéressant qu'Oban Star Racer...
Oh, pour l'instant je vais me rattraper mon retard dans Gundam, ce qui devrait m'occuper un moment (je viens de regarder "Blue Eyed Casval", le premier OAV de Gundam Origins et c'est superbe, même si je trouve le traitement trop "historique", comme beaucoup de préquelles).

Pour Résistance, j'imagine que j'attendrai de savoir si ça remonte la pente avant de m'y investir.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5902
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kardwill » lun. nov. 26, 2018 2:53 pm

Cédric Ferrand a écrit :
lun. nov. 26, 2018 2:43 pm
Moi, je suis en plein dans Happy!
J'ai beaucoup aimé Happy. c'est barbare, crade, et très défoulatoire ^^

Ce qui est bizarre, parce qu'en temps normal, je suis franchement pas client des trucs cradingues et trop cyniques. Mais là, avec l'ajout d'une pointe d'optimisme apportée par Happy, et l'humanité de certains personnages, la mayonnaise a bien pris.

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Initié
Messages : 124
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Mickey-bis » lun. nov. 26, 2018 3:04 pm

intylzah a écrit :
lun. nov. 26, 2018 2:34 pm
Profite bien, parce que pour l'instant après 7 épisodes de Résistance (la nouvelle série SW) et ben ce n'est pas brillant. 
Le personnage principal, bien que jeune adulte, est encore plus gamin qu'Ezra à ses débuts... personnellement je suis déçu.

D'ailleurs cela partait avec de bonnes idées, comme les courses de vaisseaux, mais finalement ça tombe à plat et ce n'est pas exploité. 
Mouaip, moi j'ai décroché au 2nd épisode :(
 

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15225
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Loris » lun. nov. 26, 2018 3:51 pm

Cédric Ferrand a écrit :
lun. nov. 26, 2018 2:43 pm
Moi, je suis en plein dans Happy!

Image

En gros, c'est l'histoire d'un ex-flic devenu un désaxé qui fait des fois le tueur à gages pour se payer ses pilules et sa poudre.
L'histoire débute quand il se met à voir une licorne magique qui a besoin de son aide.

C'est trash, c'est clairement pas familial. Cul, violence, drogue, violence...
Le héros n'a pas de super pouvoir si ce n'est d'être une réserve quasi inépuisable de points de vie : il encaisse des coups, se relève et cogne encore plus fort. Il est cynique, au bout du rouleau, la licorne est joyeuse et optimiste : le duo improbable par excellence.

C'est tiré d'un BD de Grant Morrison (que je n'ai pas lue) et Morrison est producteur.
Ça se sent dans la réalisation, c'est éminemment comics, avec des effets intéressants.

Bref, c'est assez jouissif.

La série est très bonne. Et meilleure que le comic, amha.
Edit : maintenant, j'attends une adaptation de The Pro
(Note : y'a une adaptation de The Boys, annoncée)
Dernière modification par Loris le lun. nov. 26, 2018 3:56 pm, modifié 2 fois.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15225
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Loris » lun. nov. 26, 2018 3:54 pm

Je viens de binger les quatre saisons de Better Call Saul. C'est très sympa mais ça tourne un peu en rond parce que ça a le cul entre deux chaises :
1 - raconter le passé de Saul Goodman et ça dérive pour devenir l'avocat des crapules
2 - raconter la montée de Fring/l'alliance avec Ermanhtraut/le prologue de Breaking Bad.

Clairement, on peut pas faire les deux, ça a des coups de mou et les deux histoires sont bien trop décorrélées malgré quelques efforts pour que les personnages se croisent. Là où Breaking Bad est tendue et (relativement) concise, avec un objectif narratif bien clair, Better Call Saul court trop de lièvres à la fois.
Franchement, faut que ça soit plié sur la saison 5. Un spin-off sur Kim Wexler est envisagé : franchement, faut pas traire la vache sacrée jusqu'à la dernière goutte, hein.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6215
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » lun. nov. 26, 2018 4:12 pm

Loris a écrit :
lun. nov. 26, 2018 3:54 pm
franchement, faut pas traire la vache sacrée jusqu'à la dernière goutte, hein.

Ils ont annoncé un projet de film sur Breaking Bad.

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2016
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Highlandjul » lun. nov. 26, 2018 6:08 pm

Je viens de terminer Safe sur Netflix. C'est une série de thriller. C'est du Broadchurch avec un scénar de H. Coben. Du coup, ça donne quoi?
Ben c'est du Broadchurch avec un scénario de Coben. Donc, tout est dit. C'est moins original que Broadchurch et ça manque du trademark thriller à l'ancienne de Coben qui peine un peu à s'approprier les codes du thriller communautaire, la lenteur, les temps morts etc... Mais il y a quelques instants vachement bien ou les deux rythmes se superposent, le thriller classique un peu haletant et le thriller contemplatif. Du coup, est-ce que ça vaut le coup? Je ne sais pas trop mais c'est pas bien long (moins de 10 épisodes).
Le pitch : Y'a Dexter l'acteur qui joue Dexter et dont j'ai la flemme de chercher le nom qui est chirurgien ( déjà, rien que ça, qu'est ce qui pourrait bien mal tourner, hein?) et qui vit dans une de ces zones résidentielles ultra sécurisées anglaises pour hauts revenu. Sa femme est morte il y a peu et sa fille disparaît ( déjà, paye ta VDM!) et il décide donc d'enquêter ( parce que, comme Francis Huster dans le grand patron, il n'a rien de mieux à faire) pour la retrouver et la série exhume au fur et à mesure les sombres secrets des résidents de la zone HS ( déjà syndrome Broadchurch qui vire un peu au complexe de Desperate Housewives mais en 8 épisodes, c'est un peu raide). Sans compter bien sûr, que les deux agentes en charge de l'enquête sont impliquées personnellement dans l'histoire. Bref, j'ai trouvé ça un peu caricatural malgré quelques instants bien trouvés et bien fouttus, dans l'ensemble c'est un peu plat et moyennement crédible. On y voit quand même de bons acteurs faire le job et on y retrouve Audrey Fleurot qu'on aime bien quand même.  En vrai, j'aurais pu m'arrêter aux 4 premiers épisodes avec l'arc narratif
Spoiler:
de la famille Marshall
qui est le point le plus réussi de la série. Après ça vire un peu beaucoup au nawak à répétition et ça s'essouffle. Mais c'est pas complétement raté non plus. La fin est peut-être un peu expédiée....
Sinon, la musique du générique est une bonne découverte aussi.

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3269
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cyrano » lun. nov. 26, 2018 8:00 pm

Humphrey B a écrit :
dim. nov. 25, 2018 8:11 pm
Olivier Fanton a écrit :
dim. nov. 25, 2018 7:17 pm
L'épisode passe pas loin d'être chouette, mais il manque un truc. Un peu d'âme ? De naïveté ? De rythme ?
De talent ?

Ah mince, on avait dit qu'on était positifs. :mrgreen:
Un point de cette épisode qui m'a vraiment dérangé est la façon dont est géré la morale de l'histoire, particulièrement l'exploitation des employé d'Amazon et co (avec laquelle the Doctor semble ok), et la question de l'utilisation de la robotique (on dirait que c'est mal, alors que le débat se pose réellement pour les emplois les plus répétitifs, pénibles et soul-crushing).

En tout cas, je suis très dubitatif quant à cette saison, j'ai d'ailleurs l'impression qu'avoir trois compagnons est une erreur puisque cela empêche de les développer et d'avoir du temps à accorder aux nouvelles rencontres propre à l'environnement dans lequel le TARDIS atterit.
Je suis d'autant plus dépité que cette baisse de qualité va être récupérée par les détracteurs de Jodie Whittaker alors même que je trouve son interprétation excellente.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6018
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kandjar » lun. nov. 26, 2018 8:04 pm

Cyrano a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:00 pm
Humphrey B a écrit :
dim. nov. 25, 2018 8:11 pm
Olivier Fanton a écrit :
dim. nov. 25, 2018 7:17 pm
L'épisode passe pas loin d'être chouette, mais il manque un truc. Un peu d'âme ? De naïveté ? De rythme ?
De talent ?

Ah mince, on avait dit qu'on était positifs. :mrgreen:
Un point de cette épisode qui m'a vraiment dérangé est la façon dont est géré la morale de l'histoire, particulièrement l'exploitation des employé d'Amazon et co (avec laquelle the Doctor semble ok), et la question de l'utilisation de la robotique (on dirait que c'est mal, alors que le débat se pose réellement pour les emplois les plus répétitifs, pénibles et soul-crushing).

En tout cas, je suis très dubitatif quant à cette saison, j'ai d'ailleurs l'impression qu'avoir trois compagnons est une erreur puisque cela empêche de les développer et d'avoir du temps à accorder aux nouvelles rencontres propre à l'environnement dans lequel le TARDIS atterit. Je suis d'autant plus dépité que cette baisse de qualité va être récupérée par les détracteurs de Jodie Whittaker alors même que je trouve son interprétation excellente.
Je me fais peut-être des illusions, mais j'ai quand même l'impression que beaucoup de ceux qui sont déçus de cette saison le sont malgré la performance de Whittaker. C'est le cas dans mon entourage (mais le principe de female Doctor y était plutôt bien accueilli, ça doit biaiser les choses...)
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 5927
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par BlackJack » lun. nov. 26, 2018 8:24 pm

C'est mon cas , j'ai encore regardé le dernier épisode d'un oeil.
Whittaker fait de l'excellent boulot mais ne peut rien faire face à des scénario indigents

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Ascendant
Messages : 1525
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Harfang » lun. nov. 26, 2018 10:07 pm

J'ai regardé les deux premiers épisodes de 13 reasons why?
Ca part mal, des ados, un lycée américain... Mais, malgré un certain côté "naïf" et certains événements de la suite que je vois arriver gros comme une maison...
Spoiler:
Quand tu n'as pas d'imagination, met un viol quelque part, en général, c'est vendeur et ça fait pleurer dans les chaumières... je paris dix contre un, on verra si la suite me donnera raison ou si j'ai mauvais esprit, ce que j'espère
... Je me suis surpris à m'intéresser au sujet et, même a apprécier le jeu des acteurs. Il y a une délicatesse certaine dans le jeu de l'actrice principale, et le rôle de Jansen est, je trouve, plutôt bien esquissé.
Bref, je n'aurai pas du tout cru être preneur pour ce genre de chose, mais je sens que je vais continuer à regarder... Il y a, sans doute, aussi, une manière, je trouve de bien saisir ce parfum particulier d'adolescence, mélange d'énergie et de fragilité mâtiné d'un reste de candeur...
Bref, je suis curieux.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4699
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Humphrey B » lun. nov. 26, 2018 11:22 pm

Cyrano a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:00 pm
Un point de cette épisode qui m'a vraiment dérangé est la façon dont est géré la morale de l'histoire, particulièrement l'exploitation des employé d'Amazon et co (avec laquelle the Doctor semble ok), et la question de l'utilisation de la robotique (on dirait que c'est mal, alors que le débat se pose réellement pour les emplois les plus répétitifs, pénibles et soul-crushing).

Oui la morale de cet épisode est curieuse...
Spoiler:
sans compter que le Docteur tue pour ainsi dire le "méchant" à la fin, ou du moins le laisse mourir sans lever le petit doigt
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2593
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Sama64 » mar. nov. 27, 2018 11:22 am

Vu les 2 premiers épisodes d'Hippocrate (sur Canal+) hier
et c'est vraiment pas mal, assez cru, réaliste sans être misérabiliste, et quelques séquences font sourire (quelques bonnes répliques),
dans la lignée du film (avec Vincent Lacoste) si ce n'est que les personnages féminins sont au 1er plan cette fois. 
Par contre Alice Belaïdi, je trouve que c'est un peu une erreur de casting, elle fait vraiment plus âgée que son personnage, et c'est difficile d'y croire.
alors que Louise Bourgoin est parfaite en pimbêche (trop) sûre d'elle (et anti-sexy dans cette série). 

par contre la situation de départ me paraît peu crédible même si je saisi l'idée
Spoiler:
tous les médecins titulaires sont absents et les internes sont laissés "en roue libre", à cause d'une contamination d'origine inconnue)
Traductions & relectures pour le DDD

"The road of excess leads to the palace of wisdom."
William Blake

Répondre