Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6869
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » mer. nov. 28, 2018 2:13 am

Netflix propose Minecraft Story Mode, un récit interactif dans le monde de Minecraft.
Tu peux faire des choix à certains moments clés et ça influence l'histoire.
Bref, c'est une série dont vous êtes le héros.
Ils sont malins...

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6869
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » jeu. nov. 29, 2018 12:58 pm

Netflix va produire une série fantastique sur la Révolution française

Cette série fantastique en huit épisodes de 50 minutes décrira une version alternative de la Révolution française dans laquelle un mystérieux virus, le Sang bleu, « se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple ». Dans cette France révolutionnaire revue et corrigée, le héros de la série sera Joseph Guillotin, chargé d’enquêter en 1787 sur cette étrange épidémie.

Ils n'ont pas de titre, à ce stade. Je propose Brumaire :D

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19540
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Udo Femi » jeu. nov. 29, 2018 1:59 pm

Cédric Ferrand a écrit :
jeu. nov. 29, 2018 12:58 pm
Netflix va produire une série fantastique sur la Révolution française

Cette série fantastique en huit épisodes de 50 minutes décrira une version alternative de la Révolution française dans laquelle un mystérieux virus, le Sang bleu, « se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple ». Dans cette France révolutionnaire revue et corrigée, le héros de la série sera Joseph Guillotin, chargé d’enquêter en 1787 sur cette étrange épidémie.

Ils n'ont pas de titre, à ce stade. Je propose Brumaire :D
Produite par la maison de production française John Doe, le tournage devrait démarrer l’an prochain.
Rho. la. vache. Ils nous l'avaient caché...
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 6144
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par BlackJack » ven. nov. 30, 2018 10:30 am


Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8363
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Mugen » ven. nov. 30, 2018 10:35 am

BlackJack a écrit :
ven. nov. 30, 2018 10:30 am
Daredevil annulé à son tour. https://www.numerama.com/pop-culture/44 ... ifies.html

Bon beh Jessica Jones et The Punisher ça devrait pas trainer...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Najael
Déesse Nadine
Messages : 3218
Inscription : lun. déc. 18, 2006 7:23 pm
Localisation : Rennes

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Najael » dim. déc. 02, 2018 11:07 am

Sinon je viens de finir de regarder Condor, le spy-thriller inspiré des Trois jours du Condor (S.Pollack, 1975).
J'avais vu le film étant môme genre à douze ans et je pense que j'avais rien bité, ma connaissance de la géopolitique et de l'espionnage à ce moment de ma vie étant proche du QI d'Aurore Bergé.
Bwef, tout ça pour dire que je ne peux pas faire de comparaison entre le flim de 75 et la version TV inspirée de, mais qu'en tant qu'objet télévisuel, et si vous aimez les grosses combines qui sentent pas bon niveau agences gouvernementales, c'est de la bonne came.
C'est assez cadré, les personnages sont bons, ça ne fait pas de cadeau au cast, et les choix moraux sont difficiles. Le tout en dix épisodes, un joli cadeau de noël à poser à côté du silenced glock-17.
Image
Thread CNO Sur l'Etagère

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4807
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Humphrey B » dim. déc. 02, 2018 12:36 pm

Plutôt que de faire comme Najael et regarder des bonnes séries, je m'obstine à regarder de semaine en semaine la nouvelle saison de Doctor Who. Il faut dire que le dernier épisode en date m'avait plutôt plu et avait rallumé mon espoir. Le dernier épisode en date, The Witchfinder, a fait un sort de ce frêle espoir en lui passant dessus au rouleau-compresseur. Ce n'est pas seulement l'indigence des scénarios, la tristesse des décors, la platitude des personnages et des situations, la mollesse des acteurs (Bradley Walsh semble toujours chercher une troisième expression faciale) et la musique d'ascenseur. Ce n'est pas seulement nul. Il y a autre chose, qui est à chercher dans ce que transmet la série.

On peut pour s'en convaincre prêter attention au comportement du Docteur. Nous avons eu trois épisodes situés dans le passé des compagnons (les USA des années 50, l'Inde de la partition, et maintenant l'Angleterre du 17eme siècle). Dans chaque chacun, le Docteur a expliqué "attention, nous sommes dans l'histoire, il ne faut pas interférer". Sauf qu'en principe, le Docteur est une voyageuse temporelle. Pour elle, tout est de l'histoire - y compris le futur de ses compagnons ou les évènements se déroulant sur des planètes lointaines. Je crois qu'on tient là un indice du fait que ce nouveau Docteur n'est plus une extraterrestre voyageant dans le temps : c'est une femme du 21ème siècle, chaussée des lunettes morales de son temps, qui jette un regard méprisant sur le passé. Les malheureux anglais du 17ème siècle en seront pour leurs frais : ils sont présentés comme un ramassis de bouseux misogynes superstitieux et idiots, dirigés par un roi qui ne vaut pas mieux. C'est tout juste si le Docteur ne se fout pas de leur gueule parce qu'ils ne comprennent pas qu'ils ont affaire à des extraterrestres et non à des démons. Où est passé le Docteur qui essaie toujours de comprendre les croyances des peuples qu'il rencontre ? Il a disparu, chassé par ce nouveau personnage trop occupé à corriger le passé et qui a remplacé l'empathie par le jugement. C'est consternant.

Pour arrêter ce gâchis, il n'y a plus qu'à espérer que Chibnall confirme son départ et qu'on puisse repartir avec un showrunner intéressé par l'idée de raconter des bonnes histoires de SF.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Celi
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1675
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Celi » dim. déc. 02, 2018 9:40 pm

Najael a écrit :
dim. déc. 02, 2018 11:07 am
J'avais vu le film étant môme genre à douze ans et je pense que j'avais rien bité, ma connaissance de la géopolitique et de l'espionnage à ce moment de ma vie étant proche du QI d'Aurore Bergé.


A ta decharge, le film n'est pas particulièrement clair. Il faut lire le livre pour se rendre compte de certaines carences au niveau de la mise en scène du scenario.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6869
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Cédric Ferrand » lun. déc. 03, 2018 6:49 pm

Je regarde Transferts, une série Arte qui est dispo sur Netflix Canada.
Dans un futur très proche, on est capable de transférer la conscience d'un individu dans le corps d'un autre. La société réagit mal et les transferts deviennent vite illégaux. Une unité de flics (la Brigade Anti Transferts Illégaux, aka BATI) est dédiée à lutter contre ça. Et on suit un ébéniste qui est illégalement transféré dans le corps d'un flic de la BATI.

C'est bourré de défauts.
Ça manque de moyens, ça fait souvent cheap comme SF.
C'est parfois écrit avec les pieds (le scientifique explique le processus de transfert en ces mots : "On a trouvé une molécule qui sépare l'âme du corps").
C'est par moment affreusement mal joué.
Il y a plein de passages où le rôliste moyen hurle devant son écran tant l'univers n'est pas cohérent et les actions des persos complètement débile (mention spéciale aux partenaires du héros, qui sont des spécialistes des transferts mais ne sont pas foutu de se rendre compte que leur chef n'est absolument pas le flic qu'il prétend mais un ébéniste, bordel).
Les persos sont peints au rouleau, c'est le festival du cliché (en particulier chez les flics).
Le boulot du script supervisor n'est pas fait, on enchaîne les scènes de jour avec une nuit complète, les tatouages disparaissent d'un plan à un autre, le héros est à pied en liquette d'hôpital dans Paris puis se retrouve comme par magie à la campagne...

Malgré tout, il y a pas de bonnes idées dans cette mini-série (6 épisodes).
L'intrigue générale est bonne, on s'attache aux persos, les thématiques sont intéressantes.

C'est dommage, on sent qu'ils n'ont pas les moyens de leur ambition.
Avec un budget à l'américaine, ça aurait eu de la gueule. Là, ça fait plus souvent grincer des dents que rêver.
Mais c'est très parlant pour du JdR.

Tristan
Panthéon
Messages : 6924
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Tristan » lun. déc. 03, 2018 6:55 pm

Humphrey B a écrit :
dim. déc. 02, 2018 12:36 pm
c'est une femme du 21ème siècle, chaussée des lunettes morales de son temps, qui jette un regard méprisant sur le passé. Les malheureux anglais du 17ème siècle en seront pour leurs frais : ils sont présentés comme un ramassis de bouseux misogynes superstitieux et idiots, dirigés par un roi qui ne vaut pas mieux. C'est tout juste si le Docteur ne se fout pas de leur gueule parce qu'ils ne comprennent pas qu'ils ont affaire à des extraterrestres et non à des démons. Où est passé le Docteur qui essaie toujours de comprendre les croyances des peuples qu'il rencontre ? Il a disparu, chassé par ce nouveau personnage trop occupé à corriger le passé et qui a remplacé l'empathie par le jugement. C'est consternant.

Intéressant. Pas très engageant, mais de toute façon, je ne suis pas fan du Docteur, mais intéressant. En tant qu'espèce, on a besoin de juger, et finalement, les gens du passé sont faciles à juger : ils sont morts, ils s'en foutent, et ils ont tous les vices dont nous autres sommes si merveilleusement exempts...

Tristan
Panthéon
Messages : 6924
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Tristan » lun. déc. 03, 2018 6:56 pm

Cédric Ferrand a écrit :
jeu. nov. 29, 2018 12:58 pm
Netflix va produire une série fantastique sur la Révolution française

Cette série fantastique en huit épisodes de 50 minutes décrira une version alternative de la Révolution française dans laquelle un mystérieux virus, le Sang bleu, « se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple ». Dans cette France révolutionnaire revue et corrigée, le héros de la série sera Joseph Guillotin, chargé d’enquêter en 1787 sur cette étrange épidémie.

Ils n'ont pas de titre, à ce stade. Je propose Brumaire :D

Faut plus court, plus percutant et plus international.

Le Strain ?

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6465
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kandjar » lun. déc. 03, 2018 8:08 pm

Cyrano a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:00 pm
j'ai d'ailleurs l'impression qu'avoir trois compagnons est une erreur puisque cela empêche de les développer et d'avoir du temps à accorder aux nouvelles rencontres propre à l'environnement dans lequel le TARDIS atterit.
D'ailleurs, quand est-il prévu que Yaz meure ? Elle est toujours exactement sur la même ligne que le Docteur et de fait, ne sert scénaristiquement à rien d'autre qu'un hypothétique love interest. Reste à savoir pour qui... et la solution la plus originale serait avec Graham (avec Ryan ce serait désespérément cliché, et avec le Docteur ça ferait redite de Bill Potts).

Humphrey B a écrit :
dim. déc. 02, 2018 12:36 pm
Je crois qu'on tient là un indice du fait que ce nouveau Docteur n'est plus une extraterrestre voyageant dans le temps : c'est une femme du 21ème siècle, chaussée des lunettes morales de son temps, qui jette un regard méprisant sur le passé.
[...]
Où est passé le Docteur qui essaie toujours de comprendre les croyances des peuples qu'il rencontre ? Il a disparu, chassé par ce nouveau personnage trop occupé à corriger le passé et qui a remplacé l'empathie par le jugement.
Mwep.
Et comme ce Docteur me semble franchement construit en opposition avec Twelve (cassant, cynique, déterminé), il y a peu de chance qu'on la voie renoncer à cette espèce d'idéalisme facile.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6709
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Yusei » lun. déc. 03, 2018 9:42 pm

Kandjar a écrit :
lun. déc. 03, 2018 8:08 pm
Reste à savoir pour qui... et la solution la plus originale serait avec Graham
Il y a eu plusieurs moment suggérant que Yaz aimait les femmes, non ? J'ai cette vague impression sans trop savoir pourquoi, en dehors du fait que sa mère a demandé au Docteur si elles étaient ensemble.

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6465
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par Kandjar » lun. déc. 03, 2018 9:56 pm

Yusei a écrit :
lun. déc. 03, 2018 9:42 pm
Kandjar a écrit :
lun. déc. 03, 2018 8:08 pm
Reste à savoir pour qui... et la solution la plus originale serait avec Graham
Il y a eu plusieurs moment suggérant que Yaz aimait les femmes, non ? J'ai cette vague impression sans trop savoir pourquoi, en dehors du fait que sa mère a demandé au Docteur si elles étaient ensemble.
Ouais, certains y voient aussi une allusion dans le fait qu'elle invite d'abord le Docteur à prendre le thé chez elle, puis les autres.
Mais si ça se confirme, je maintiens que ça fait resucée de Bill Potts et que ça confirme que Yaz est là en tant que love interest, ce qui pour le coup n'est pas très "girl power". M'enfin, c'est pas comme si les deux autres avaient une personnalité marquante.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
7Tigers
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2297
Inscription : lun. août 10, 2015 9:36 pm

Re: Séries TV: The Good Place for Sharp Objects to Glow

Message par 7Tigers » lun. déc. 03, 2018 9:57 pm

Visionné les 2 premiers épisodes (sur 10) de Nightflyers (SyFy), d'après une courte histoire de jeunesse de G.R.R.Martin.
Verdict: peu d'intérêt!
Trop daté 1980: histoire ultra banale et prévisible, sans trop vraiment de rapport avec de la SF d'ailleurs, avec encore une fois un équipage et des scientifiques complètement névrosés et incompétents, sans parler du "capitaine" et de son second, totalement ridicules.
Trop daté 2018 également: on a droit dans le 1er épisode à une "justification" écolo et à un couple féminin qui n'apportent rien au scénario (par rapport à l'histoire et à la manière dont ils sont introduits).
Ajoutons à cela le jeu d'acteur super inégal, les décors intérieurs (particulièrement moches et mal conçus) assez incohérents avec l'extérieur du vaisseau, une réalisation quelconque (pour être gentil)...
Bref, un beau ratage!

Condor est effectivement bien d'avantage regardable, avec même une saison 2 en préparation.
Forum officiel pour la VF de RuneQuest: Roleplaying in Glorantha

Répondre