Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Prophète
Messages : 916
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Man From Outerspace » mer. sept. 26, 2018 10:48 am

On continue à parler films ici…

Pour les super-slips (tous supports), c'est ici qu'on cause : viewtopic.php?f=28&t=31096
Dernière modification par Man From Outerspace le lun. oct. 08, 2018 3:45 pm, modifié 1 fois.
Image


Ressources pour Les Lames du Cardinal : http://tinyurl.com/ResLamCrd :escrime


Image…Wiki…

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3218
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par rogre » mer. sept. 26, 2018 6:46 pm

Non, pas M. Eddy! Pas les dernières séances de mon enfance! Le titre du fil… c'est trop d'émotion! 💧
"In rainbow fantasy, Evil must be stopped, but should not be killed, for to kill is evil."

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2437
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Léonard » mer. sept. 26, 2018 9:23 pm

Au début, je n'avais pas retrouvé la citation. Je cherchais une contrepèterie...

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 7112
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Cité des Ducs
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Krieghund » jeu. sept. 27, 2018 8:18 am

une des plus belles chansons de M. Eddy, et une des meilleures émissions de la TV française, toutes époques confondues. J'en ai découvert des westerns grâce à elle. Pas autant que durant les rediffusions de l'été, mais quand même pas mal.

Avatar de l’utilisateur
Sans Visage
Prêtre
Messages : 344
Inscription : mer. août 19, 2009 4:37 pm
Localisation : Manchester (UK)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Sans Visage » ven. sept. 28, 2018 10:10 am

Vu hier soir I kill Giants. Une histoire de deux petites filles: Une geekette considérée par tous comme folle qui est investi du job essentiel de tuer les géants et une nouvelle venue anglaise dans la ville balnéaire américaine où se passe le récit.

C'est un récit fantastique dans la veine du Horla de Maupassant, on peut tout justifier de manière rationnelle... ou pas. Les actrices sont justes. Et les thèmes abordés sont vraiment beaux. Bref une bonne surprise !
[url=http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?t=14621]Artesia: le retour au pays[/url]
Un pays sans loi, des brigands les mains ensanglantées, des livres qu'il vaut mieux ne pas lire, des cultes secrets et un chevalier de retour chez lui.

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 3779
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Calisto » ven. sept. 28, 2018 10:22 am

Krieghund a écrit :
jeu. sept. 27, 2018 8:18 am
une des plus belles chansons de M. Eddy, et une des meilleures émissions de la TV française, toutes époques confondues. J'en ai découvert des westerns grâce à elle. Pas autant que durant les rediffusions de l'été, mais quand même pas mal.
Perso j'irais plus loin, j'ai découvert le cinéma avec cette émission et c'était le seul soir où j'avais le droit de me coucher plus tard, merci à mes parents pour ça. C'est de loin l'une des émissions les plus emblématiques de la TV française et beaucoup de souvenirs fabuleux pour moi. Si j'ai fini mes études par un master en études cinématographiques c'est en grande partie grâce à Mr Eddy.
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 7112
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Cité des Ducs
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Krieghund » ven. sept. 28, 2018 10:42 am

il y avait un vrai amour du cinéma dans cette émission, je trouve. On sentait que M. Eddy appréciait les œuvres qu'il présentait, et les explications entre les deux films étaient intéressantes également.

Gros coup de nostalgie d'y repenser. Faudra que j'essaye de faire des soirées cinéma du même genre avec mes enfants quand il seront plus grands. Un soir par semaine, un film en famille choisit par papa (maman est pas cultivé en terme ciné^^)

Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 7769
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Silenttimo » ven. sept. 28, 2018 11:35 am

Calisto a écrit :
ven. sept. 28, 2018 10:22 am
Krieghund a écrit :
jeu. sept. 27, 2018 8:18 am
une des plus belles chansons de M. Eddy, et une des meilleures émissions de la TV française, toutes époques confondues. J'en ai découvert des westerns grâce à elle. Pas autant que durant les rediffusions de l'été, mais quand même pas mal.
Perso j'irais plus loin, j'ai découvert le cinéma avec cette émission et c'était le seul soir où j'avais le droit de me coucher plus tard, merci à mes parents pour ça. C'est de loin l'une des émissions les plus emblématiques de la TV française et beaucoup de souvenirs fabuleux pour moi. Si j'ai fini mes études par un master en études cinématographiques c'est en grande partie grâce à Mr Eddy.  

@Calisto  m'a enlevé les mots de la bouche !
J'aurais pu écrire la même chose. Mon père étant un peu plus cinéma que ma mère, et étant l'aîné, c'était aussi un moment privilégié et de partage avec mon père.

Quelques films m'ont marqué, et pour les avoir revus, eh bien ce sont de bons films qui se laissent revoir (j'ai un doute pour "planète interdite" et "la machine à explorer le temps" que j'ai aussi vus à la télé mais il ne sont pas listé ou tardivement pour LDS).
(les liens sont tous vers IMDB)

- "le trésor du pendu" de John Sturges ;
- "la machine à explorer le temps" de Georges Pal ;
- "Planète interdite" de Fred. M. Wilcox ;
- "le corsaire rouge" de Robert Siodmak ;
- "La flèche et le flambeau" de Jacques Tourneur ;
- "le 7e voyage de Sinbad" de Nathan Juran ;

Il y en a eu d'autres, notamment des westerns (je crois avoir cvu le "Alamao" de John Wayne), mais ceux là m'ont davantage marqué (après vérif' sur wiki, ce sont des diffusions de 1982 -1983, mon frère et ma sœur étaient vraisemblablement couchés et c'était mon privilège d'aîné).

@Krieghund : je fais ce genre de séances. Pas toujours facile de concilier un bonhomme de 11 ans 1/2 (qui veut de l'action) et une fille de 8 ans (qui aime bien l'action mais n'en réclame pas systématiquement).
Du coup, il y a un soir au cours duquel c'est essentiellement un film avec et pour mon fiston, et j'alterne : il a vu aussi bien les "Die Hard" et "Indiana Jones", que du western / guerre / aventure y compris en N&B des années 30 à 60 ("Alamo", "Rio Bravo", "Iwo Jima" 50's, "Jason et les argonautes", "la guerre des mondes" 50's, ...).

En revanche, j'ai hâte que les deux maîtrisent un peu l'anglais : certaines VF sont bonnes (j'ai été agréablement surpris pour "la mort aux trousses") mais d'autres sont juste... lamentables.
Je pense à "jeune et innocent" également de Hitchcock avec les termes "pute" et "con" (probablement "tramp" et un truc genre "dumb" en VO), ou le western "Pacific express" dans lequel les passagers du train aperçoivent des buffles (ah, bon, buffalo ne se traduit pas par "buffle" !?! :runaway ).
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 3779
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Calisto » ven. sept. 28, 2018 1:59 pm

Silenttimo a écrit :
ven. sept. 28, 2018 11:35 am
- "la machine à explorer le temps" de Georges Pal ;
- "Planète interdite" de Fred. M. Wilcox ;
@Silenttimo et oui c'est parmi mes grands souvenirs avec mon père aussi... purée t'es pas loin de m'arracher une larme, enfin si... déjà que je ne le voyais pas beaucoup et qu'il me manque comme jamais, méchant souvenirs des grands moments passés avec lui et il adorait tellement les westerns... Alamo reste depuis un des films culte, pas exactement un western mais bon.

D'ailleurs pour les amoureux de cette période du cinéma américain il y a un incontournable à mes yeux :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_voyage ... 3%A9ricain

J'ai revu ces deux derniers il y a peu de temps, dont Planète Interdite que j'ai acheté en Blu Ray à vil prix, les deux se visionnent toujours aussi bien et Planète interdite a un côté assez décalé toujours très plaisant. Je me souviens encore de quelques passages très angoissants qui m'avait bien fait peur enfant dont je me suis bien souvenu en le revoyant. Très loin derrière ce film qui m'a littéralement empêché de dormir pendant des semaines... et que j'ai pourtant vu bien plus tard...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 10433.html

 
Dernière modification par Calisto le ven. sept. 28, 2018 2:11 pm, modifié 2 fois.
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3699
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Tholgren » ven. sept. 28, 2018 2:07 pm

Je vais voir Blackkklansman ce week-end (en VO dans mon cinéma de quartier), j'ai pu passer à côté mais je n'ai pas vu beaucoup de critiques par ici, non ? Je suis assez confiant, j'ai lu des critiques dans Télérama et Le Monde qui semblaient en dire le plus grand bien. Je suis impatient du coup.
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6391
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Yusei » ven. sept. 28, 2018 2:12 pm

Si on en a parlé et je crois que tout le monde était très positif. Perso j'ai beaucoup aimé.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3699
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Tholgren » ven. sept. 28, 2018 2:34 pm

Yusei a écrit :
ven. sept. 28, 2018 2:12 pm
Si on en a parlé et je crois que tout le monde était très positif. Perso j'ai beaucoup aimé.

Ben vala, je suis passé à côté. Bon, je suis content, ça va être bien du coup (j'ai rarement été déçu par Spike Lee faut dire).
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 7769
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Silenttimo » ven. sept. 28, 2018 2:56 pm

Calisto a écrit :
ven. sept. 28, 2018 1:59 pm
Silenttimo a écrit :
ven. sept. 28, 2018 11:35 am
- "la machine à explorer le temps" de Georges Pal ;
- "Planète interdite" de Fred. M. Wilcox ;
@Silenttimo et oui c'est parmi mes grands souvenirs avec mon père aussi... purée t'es pas loin de m'arracher une larme, enfin si... déjà que je ne le voyais pas beaucoup et qu'il me manque comme jamais, méchant souvenirs des grands moments passés avec lui et il adorait tellement les westerns... Alamo reste depuis un des films culte, pas exactement un western mais bon.

D'ailleurs pour les amoureux de cette période du cinéma américain il y a un incontournable à mes yeux :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_voyage ... 3%A9ricain

J'ai revu ces deux derniers il y a peu de temps, dont Planète Interdite que j'ai acheté en Blu Ray à vil prix, les deux se visionnent toujours aussi bien et Planète interdite a un côté assez décalé toujours très plaisant. Je me souviens encore de quelques passages très angoissants qui m'avait bien fait peur enfant dont je me suis bien souvenu en le revoyant. Très loin derrière ce film qui m'a littéralement empêché de dormir pendant des semaines... et que j'ai pourtant vu bien plus tard...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 10433.html

Arf, je te prie de m'excuser de réveiller quelque chose d'aussi sensible. Cela dit, il s'agit de bons souvenirs.

Concernant ces films, les deux m'ont fait frémir.
Mais autant "planète interdite" m'a impressionné sur le moment (les marches en métal qui ploient, les tirs contre la créature invisible dans la barrière magnétique, le métal des portes blindées qui fond), autant "La machine..." m'a marqué plus durablement : les morlocks étant cannibales, l'autre peuple étant semblable à nous, les deux descendant des hommes, j'ai eu quelques cauchemars métaphysiques sur le sens de la vie ! :??:
En revoyant "planète interdite" au cinéma il y a 20 ans, j'ai été frappé par le travail sur les sons, et par certaines idées (le sommeil au cours du déplacement spatial, que l'on retrouvera dans de très nombreux films ultérieurs, à commencer par "Alien, le 8e passager").

Le documentaire de Scorcèse est en effet remarquable, et créé des envies de visionnages immédiats de certains films cités.

Quant au Wise...
J'adore l'atmosphère, les jeux visuels et sonores de "la maison du diable" (mais pas son titre VF).
Dans le même registre, je conseillerai "La falaise mystérieuse" (lien DVDclassik), qui possède une atmosphère assez analogue.

Je trouve Wise (à l'instar de Fleischer) un peu sous-estimé.
Entre son 1er film "la malédiction des hommes chats" (une suite à "la féline" de Tourneur), son plus gros succès public "West side story", et sa fin de carrière déclinante qui passe par le 1er film "Star Trek", il a touché à tous les genres (western, comédie, drame social, guerre, fantastique, SF, polar, péplum, comédie musicale), et outre "Star Trek, le film" et "Le jour où la terre s'arrêta" ses deux films les plus connus chez les geeks, je trouve "la tour des ambitieux" passionnant (il me rappelle le ton du "Network" de Sidney Lumet, mais 20 ans plus tôt), "la maison du diable / the haunting" est une superbe réussite en son genre, mais aussi "Le récupérateur de cadavres / Body snatchers", "Nous avons gagné ce soir" avec Robert Ryan, et même "la mélodie du bonheur" avec Julie Andrews qui emporte tout.
J'aimerais voir "La maison sur la colline" et "marqué par la haine" qui ont très bonne réputation.
 
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4698
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Humphrey B » sam. sept. 29, 2018 1:48 pm

Silenttimo a écrit :
ven. sept. 28, 2018 2:56 pm
En revoyant "planète interdite" au cinéma il y a 20 ans, j'ai été frappé par le travail sur les sons,
La musique de Planète Interdite est signée Bebe et Louis Baron, qui sont parmi les pionniers de la musique électronique. La bande originale du film est remarquable. Et faire de la musique électronique dans les années 1950, ce n'était pas rien (tout est fait avec des bandes magnétiques et des oscillateurs analogiques).
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 497
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Mole Shaman » sam. sept. 29, 2018 5:43 pm

Contente que I Kill Giants t'ai plu :) Ça m'avait beaucoup plus également.

Hier après-midi/soir j'ai enchaîné 5 films dans mon cinéma d'art et d'essai presque local (Le Scala à Thionville :)) : Mademoiselle de Joncquieres ,beau pour ses décors et costumes fin XVIIIe mais que j'ai trouvé assez peu intéressant niveau scénario,Scheherazade qui m'a beaucoup plus : Une histoire sur la fin de l'adolescence d'un jeune délinquant dans les quartiers nord de Marseille qui fait penser à "Dheepan" par exemple avec un côté presque sociologique dans le tournage,Black Klansman déjà recommandé dans le fil précédent qui est très bon mais terrifiant quand on considère la popularité des thèses racistes et antisémites à l'époque et maintenant aux États-Unis.

Comme c'est le cas mensuellement il y avait une soirée films d'horreur pendant laquelle j'ai vu Hostile plutôt agréable à regarder en mélange assez inédit de film romantique et survival horror. Il y à quelques scènes bien trouvées. J'ai aussi vu une partie de Profondo Rossocomme je devais rentrer,il semblait prometteur mais un peu trop sombre pour moi. En tout cas les cartes d'abonnement valent le coup (et le coût ) :) Ça m'a redonné envie d'aller au cinéma plus régulièrement.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Répondre