Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10122
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par le Zakhan Noir » jeu. mai 23, 2019 4:27 pm

Mugen a écrit :
sam. mai 18, 2019 9:30 pm
vivien a écrit :
sam. mai 18, 2019 3:52 pm
Je suis étonné par le fait que tout ce qui m'a été montré pour le moment concerne l'antiquité. Il n'y a pas de volonté de réalisme pour les films se déroulant au moyen age ou un manque de sources?

Ben, j'ai essayé de me remémorer un film médiéval avec des batailles, et je n'ai trouvé que le Jeanne d'Arc de Besson, dont je me souviens mal.
Y'a pas Azincourt dans Henry V de Brannagh?
 
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8473
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » jeu. mai 23, 2019 5:41 pm

le Zakhan Noir a écrit :
jeu. mai 23, 2019 4:27 pm
Mugen a écrit :
sam. mai 18, 2019 9:30 pm
vivien a écrit :
sam. mai 18, 2019 3:52 pm
Je suis étonné par le fait que tout ce qui m'a été montré pour le moment concerne l'antiquité. Il n'y a pas de volonté de réalisme pour les films se déroulant au moyen age ou un manque de sources?

Ben, j'ai essayé de me remémorer un film médiéval avec des batailles, et je n'ai trouvé que le Jeanne d'Arc de Besson, dont je me souviens mal.
Y'a pas Azincourt dans Henry V de Brannagh?
 

Sans doute, mais je ne peux pas me remémorer un film que je n'ai pas vu. ;)
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Hyeronimus
Pratiquant
Messages : 271
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Hyeronimus » jeu. mai 23, 2019 7:11 pm

Ca s'écoute bien aussi

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10756
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » ven. mai 24, 2019 4:47 pm

Image

Ce soir nous avons regardé The Omen / La Malédiction dans sa version originelle de 1976. Mon fils a trouvé ça rigolo, ma femme a trouvé ça sans intérêt. Il est clair que ça a mal vieilli, et comme souvent dans les films d'épouvante, les effets de manche ont été tellement vus et revus depuis qu'il est difficile de rentrer dedans et de se laisser avoir peur. 

Il n'empêche que je trouve l'intrigue bien ficelée et quelques idées franchement excellentes (les photos en particulier.)

Bon, au moins on est prêts pour Good Omens, aucun clin d'oeil ne sera raté. 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Pascalahad
Pape
Messages : 645
Inscription : mar. déc. 15, 2009 4:51 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Pascalahad » ven. mai 24, 2019 4:54 pm

Je l'avais vu récemment pour la première fois en DVD, et j'avais trouvé la Malédiction hyper classieux. C'est sûr que le rythme n'est pas celui des productions modernes, mais j'avais été assez impressionné par sa réalisation et sa photographie. Pas tenté les suites par contre.
Les héros ne meurent jamais, ils sont juste remplacés par ces acteurs plus jeunes.

VCAID6 forever

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Ascendant
Messages : 1606
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » sam. mai 25, 2019 2:56 am

Assimilate est un excellent film d'horreur comme on en faisait dans les années 80. D'ailleurs, il me fait penser à un John Carpenter (d'ailleurs assimiler est le terme utilisé dans The Thing). Le budget n'est pas exceptionnel à priori, mais les FX sont réussis même si le réa n'en abuse pas, mais c'est réalisé suffisamment intelligemment pour que cela ne soit pas nécessaire.
L'inspi pour ceux qui veulent savoir à quoi s'attendre:
Spoiler:
Un peu de L'invasion des profanateurs avec du Invasion Los Angeles.
I'm A Bad Guy So You Say I Have To Learn
I'm A Good Guy When You Have Something To Earn
Keep Your Double Edged Sword Dipped In Paranoid Lies

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10756
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » sam. mai 25, 2019 12:28 pm

Hier soir j'initiais mon fils à The Omen en l'attente de Good Omens, cet après-midi j'initiais ma fille à Dark Crystal en attente de la série TV éponyme. Au moins 20 ans que je ne l'avais pas revu et... la magie opère toujours. Les décors sont superbes, la manipulation marionettiste convaincante, les marionettes tout autant, l'histoire mythique et mystique au possible. Bref, j'adore ce film et (bonus) ma fille a adoré aussi. 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Messie
Messages : 1111
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Thibor » sam. mai 25, 2019 7:06 pm

Première journée en couple sans la petite depuis des mois et après les boutiques et le resto, passage obligé, on a décidé de se faire un ciné. Après avoir halluciner devant les prix pratiqués par les multiplex (plus de douze euros pour une place classique, sans 3D, etc...) on est allé voir le dernier Jarmush, The dead don't die. C'est une comédie sympathique, on sourit souvent, mais surtout totalement meta, peut-être trop. Il y a des dizaines de références à ses films, au cinéma en général (notamment de Romero) et un regard toujours aussi désabusé sur l'humanité. J'ai un faible pour ce réalisateur et le casting est aux petits oignons donc j'ai passé un bon moment mais ce ne sera certainement pas son film qui rester dans les annales. Le duo Adam Driver et Bill Murray est vraiment top et j'espère que quelqu'un aura l'idée de les faire jouer ensemble à nouveau.
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3848
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Tybalt (le retour) » sam. mai 25, 2019 8:21 pm

Sammael99 a écrit :
sam. mai 25, 2019 12:28 pm
Hier soir j'initiais mon fils à The Omen en l'attente de Good Omens, cet après-midi j'initiais ma fille à Dark Crystal en attente de la série TV éponyme. Au moins 20 ans que je ne l'avais pas revu et... la magie opère toujours. Les décors sont superbes, la manipulation marionettiste convaincante, les marionettes tout autant, l'histoire mythique et mystique au possible. Bref, j'adore ce film et (bonus) ma fille a adoré aussi. 

C'est bien, elle l'aura vu au bon âge :) Je l'ai revu plusieurs fois depuis, et il faut convenir que les critiques de l'époque qui lui reprochaient un scénario faiblard n'avaient pas entièrement tort. Il y a un côté "voyage du héros" trop convenu parfois, même pour l'époque, et c'est dommage. Mais malgré ce défaut, c'est un film qui garde beaucoup de charme à mes yeux pour son univers visuel avec les marionnettes et les graphismes de Brian Froud, et pour sa musique magnifique que je réécoute régulièrement. Un classique tout de même.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Jeronimo
Mystique
Messages : 873
Inscription : jeu. avr. 16, 2009 9:47 am
Localisation : In a crow's cage.

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Jeronimo » dim. mai 26, 2019 12:29 pm

Mon blog : Lors de ces après-midi en Utopie
Dernier article : Principes de la philosophie stoïcienne - Mise en place d'une routine

11yo on character creation for #DnDNext: "This takes a while."
"That's why you don't want to die in this game."

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6988
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » dim. mai 26, 2019 12:40 pm

Image

Overlord, ou comment mettre du surnaturel dans le Débarquement.
C'est léger, vraiment pas nouveau, bourré de clichés mais j'ai trouvé le résultat plaisant.
Ça manque souvent de subtilité (pas besoin que la nazi soit un violeur, il m'était antipathique de base) mais j'étais venu pour l'action et l'horreur, donc ça va.

Du clé en main pour Soleil noir de @Konrad ou pour Achtung! Chtulhu.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10756
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » lun. mai 27, 2019 1:44 am

Ou du Godlike, peut-être...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10122
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par le Zakhan Noir » lun. mai 27, 2019 9:38 am

Thibor a écrit :
sam. mai 25, 2019 7:06 pm
Première journée en couple sans la petite depuis des mois et après les boutiques et le resto, passage obligé, on a décidé de se faire un ciné. Après avoir halluciner devant les prix pratiqués par les multiplex (plus de douze euros pour une place classique, sans 3D, etc...) on est allé voir le dernier Jarmush, The dead don't die. C'est une comédie sympathique, on sourit souvent, mais surtout totalement meta, peut-être trop. Il y a des dizaines de références à ses films, au cinéma en général (notamment de Romero) et un regard toujours aussi désabusé sur l'humanité. J'ai un faible pour ce réalisateur et le casting est aux petits oignons donc j'ai passé un bon moment mais ce ne sera certainement pas son film qui rester dans les annales. Le duo Adam Driver et Bill Murray est vraiment top et j'espère que quelqu'un aura l'idée de les faire jouer ensemble à nouveau.
Ouep, vu hier aussi.  Un sentiment étrange, entre rire, sourire, what the fuck, et parfois ennui.
Spoiler:
Ce côté "on regarde la fin du monde sans bouger" de la part de flics, qui, majoritairement, ne font... rien (j'ai rarement vu Bill Murray faire aussi peu de mouvements ou de gestes dans un film),  les parodies de scènes comme avec les ados dans le motel, ou le store assiégé, c'est surprenant.

Les zombis sont quand même bien foutus, avec quelques scènes gores qui respectent bien le cahier des charges ( genre le sandwich au biceps), et drôles pour la plupart  ("cooofeeeeeee")

Buscemi est anecdotique, l'ermite et les gosses, on y comprend rien

Mais le ressenti final est globalement positif, et ça tient en deux mots: Tilda.  Swindon.   
Spoiler:
L'alien écossaise en mode Kill Bill, je dis oui!!!!
 
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Messie
Messages : 1169
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par McLovin' » lun. mai 27, 2019 9:57 am

Moi, mon sentiment n'est pas du tout étrange, ce film (the dead don't die) est un gros foutage de gueule. Plus un film pour se foutre de la gueule de ceux qui aiment les films de zombis qu'autre chose. Il ne se passe rien, rien n'est développé, ni les persos, ni l'histoire, l plupart des persos ne servent à rien. il y a plein de références, mais balancés comme ça. Le coté méta m'a insupporté, j'ai failli me barrer de la salle à plusieurs reprises (certains l'ont fait). L'humour, bon, il ne prend pas, vu que c'est des petites phrases balancées comme ça elles aussi (j'ai souri en voyant RZA livreur chez WU-PS . Et le message anti-consumériste du film de zombie, vieux de 40 ans est tellement intégré au genre que maintenant, on ne le cite plus dans les films, la, c'est 5 bonnes minutes de monologue, mais vu que c'est dit par un hobo qui vit dans les bois en ermite, ça casse un peu le message. Les acteurs sont inertes et mauvais dans l'ensemble. C'est le pire film que j'ai vu cette année parce qu'il m'a donné l'impression d'être volontairement très mauvais (alors que Hellboy est un ratage total, mais voila, il est juste très raté).
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6988
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » mer. mai 29, 2019 1:44 am

Image

Rampant, un film avec une invasion de zombies qui coincide avec un coup d'état dans une Corée médiévale.
C'est exactement le pitch de la série Kingdom, et forcément, y'a une étrange impression de déjà-vu tout du long.
L'efficacité est là, mais je ne comprends pas comment un film et une série peuvent autant se marcher sur les pieds.

Répondre