Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
OSR
Prêtre
Messages : 306
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par OSR » sam. juin 15, 2019 10:42 am

En plus d'être extrêmement pertinente, cette chronique de Nanarland me fait découvrir au détour d'un lien "La Nuit du Risque", nanar politico-policier RPR-friendly (partiellement tourné lors d'une convention RPR, avec donc de la guest-star de luxe) : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... itdurisque

A mettre sur ma liste d'attente franco-nanardesque, entre "Le Führer en folie" et "Philosophale la pierre" !
Organisation Syndicale Représentative

Du rétrovieux sur Lulu et DriveThruRPG ; infos sur Twitter ou ici-même.

Avatar de l’utilisateur
Mangelunes
Dieu des blagues mal formulées
Messages : 1926
Inscription : jeu. mars 23, 2006 12:43 pm
Localisation : Paris 18

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mangelunes » sam. juin 15, 2019 8:29 pm

cdang a écrit :
sam. juin 15, 2019 12:14 am
Mangelunes a écrit :
jeu. juin 13, 2019 3:37 pm
cdang a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:16 pm

Moi, un autre truc me vient en tête en remplaçant les mecha par des avions : Skycrawlers (Mamoru Oshii, 2008).

Bon sang, un film de Oshii Mamoru que j'ai pas vu et qui te fait penser à Evangelion ?!
En fait non, ça ne me fait pas penser à Evangelion. Mais ça me fait penser à De Bile et d'acier parce que ça parle d'adolescents engagés dans une guerre (aérienne) sans fin. Pas de mecha, donc, ni de kaiju, mais un ennemi toujours renouvelé.

Côté ambiance, on est dans une dystopie mâtinée de drama, ça collerait je pense limite avec Night Witches, un autre pbtA.

Quoi qu'il en soit, c'est un incontournable, tu dois le voir. Au pire, si ça ne te plait pas, on règle ça à la 1664.

:lol:
De Bile et d'Acier, supplément hors norme pour Libreté, est en cours de financement participatif ici même ! Jouez des pilotes adolescents aux commandes de robots géants et affrontez la bile noire !

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7106
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » dim. juin 16, 2019 6:00 pm

Image

J'ai beaucoup aimé ce Baby Driver.
La musique est bonne (bonne, bonne, bonne...), les scènes de course-poursuite très bien faites, et j'ai toujours un petit faible pour les films de braquage de banque.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6383
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par sherinford » lun. juin 17, 2019 3:04 pm

Cédric Ferrand a écrit :
dim. juin 16, 2019 6:00 pm
J'ai beaucoup aimé ce Baby Driver.
La musique est bonne (bonne, bonne, bonne...), les scènes de course-poursuite très bien faites, et j'ai toujours un petit faible pour les films de braquage de banque.

Oui, il est assez sympa, Baby Driver, mais surtout pour la synchronisation entre l'image et la musique. Le scénario, de son côté est assez bof, et les frères Coen font en général un meilleur usage des truands un peu branques.

De mon côté, j'ai enfin vu sur Netflix Mad Max Fury Road, souvent encensé par ici, et sincèrement, je ne comprends pas pourquoi... C'est juste 2 heures de poursuites dans le désert avec plein de panpan boumboum, des personnages sans aucune cohérence, et une fin complètement absurde...

:bouh:

Image

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8645
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » lun. juin 17, 2019 3:28 pm

Sans avoir revu le film, ce qui me revient : Le jeu de Charlize Theron, qui sans presque rien dire campe un personnage profond, et des tempètes de sable dantesques.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 7774
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Capitale des Grands Ducs d'Occident
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Krieghund » lun. juin 17, 2019 3:36 pm

sherinford a écrit :
lun. juin 17, 2019 3:04 pm

De mon côté, j'ai enfin vu sur Netflix Mad Max Fury Road, souvent encensé par ici, et sincèrement, je ne comprends pas pourquoi... C'est juste 2 heures de poursuites dans le désert avec plein de panpan boumboum, des personnages sans aucune cohérence, et une fin complètement absurde...

:bouh:

Image

oui, enfin tu viens de résumer Mad Max, quoi... En quoi cet opus est différent des autres sur ces aspects ?

Et je rejoins Mugen. Les personnages sont plus profonds que dans les autres Mad Max amha. Mention spéciales à Charlize Theron, effectivement. J'avais jamais apprécié cette actrice jusqu'à ce film.

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1679
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Meuh » lun. juin 17, 2019 3:48 pm

sherinford a écrit :
lun. juin 17, 2019 3:04 pm
De mon côté, j'ai enfin vu sur Netflix Mad Max Fury Road, souvent encensé par ici, et sincèrement, je ne comprends pas pourquoi... C'est juste 2 heures de poursuites dans le désert avec plein de panpan boumboum, des personnages sans aucune cohérence, et une fin complètement absurde...

- Une direction artistique incroyable (hautement repompée à droite et à gauche depuis), dans la lignée de ce qui fut initié par Mad Max 2 tout en allant beaucoup plus loin
- Un world building dense et original, entièrement délivré à la mode "show, don't tell"
- Du panpan boumboum oui, mais véritablement filmé et pas en 3D sur fond vert, ce qui le rend autrement plus intense que les superproductions d'en face

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6383
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par sherinford » lun. juin 17, 2019 4:00 pm

Krieghund a écrit :
lun. juin 17, 2019 3:36 pm
sherinford a écrit :
lun. juin 17, 2019 3:04 pm

De mon côté, j'ai enfin vu sur Netflix Mad Max Fury Road, souvent encensé par ici, et sincèrement, je ne comprends pas pourquoi... C'est juste 2 heures de poursuites dans le désert avec plein de panpan boumboum, des personnages sans aucune cohérence, et une fin complètement absurde...

:bouh:

Image

oui, enfin tu viens de résumer Mad Max, quoi... En quoi cet opus est différent des autres sur ces aspects ?

Et je rejoins Mugen. Les personnages sont plus profonds que dans les autres Mad Max amha. Mention spéciales à Charlize Theron, effectivement. J'avais jamais apprécié cette actrice jusqu'à ce film.

Tout ce qu'il faut pas entendre...

Bon, j'ai jamais dit que c'était différent des autres Mad Max, que ça fait bien longtemps que je n'ai plus regardé, du reste. Le seul dont je me souviens vaguement est celui avec Tina Turner, et ça volait pas très haut non plus.

Mais ici, c'est vraiment de l'ordre du n'importe quoi: on passe de l'individualisme forcené à l'entraide entre personnages sans aucune explication cohérente. La palme va au conducteur poursuivant qui vire sa cuti en un plan, et est accepté par les autres sans discussion alors que 10 minutes avant, il essayait de les buter. Pire: présenté à la tribu de Furiosa, elle dit, je cite "ce sont des hommes de confiance"... D'où ça sort, sérieux?

:help

Jamais je n'ai été autant d'accord avec un texte de l'odieux connard...

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19673
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Udo Femi » lun. juin 17, 2019 4:48 pm

Pareil, je l'ai vu la semaine dernière, un soir de désoeuvrement.
Et bien, passé la sidération visuelle des 10 premières minutes, ça a été la sidération tout court. Je suis le 1er à dire qu'un bon film ne nécessite pas un super scénar complexe et ficelé aux petits oignons, mais y' a tout de même un minimum du minimum à respecter.
La vache... 8O 8O 8O
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2013
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Fabulo » lun. juin 17, 2019 5:22 pm

Le dernier Mad Max, mystère insondable.
J'ai cru que ça ne finirait jamais.
J'estime qu'un film raconte une histoire, c'est un peu l'essence du truc, il me semble.
Si je veux voir uniquement des acrobaties, je vais au cirque.

Sinon, Charlize Theron joue très bien, au point d'être méconnaissable, dans Monster, un film sur une serial killeuse (que je n'ai pas eu la patience de voir en entier, les trucs de serial killer c'est pas ma tasse de thé).

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6976
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Yusei » lun. juin 17, 2019 5:36 pm

Une chose est sûre, Fury Road est clivant. Pour ma part j'ai adoré, pas pour l'histoire, certes, mais pour le world-building, l'ambiance et la réalisation.

l'oisiveté
Initié
Messages : 128
Inscription : mer. févr. 08, 2012 6:09 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par l'oisiveté » lun. juin 17, 2019 5:52 pm

Mad Max : Fury Road, vu à l'epoque au ciné et pas revu depuis.
Je plussoie Meuh.
Immersion totale et scénario qui se raconte autrement et agréablement (le "Show, don't tell" évoqué).
Moi qui évite le plus souvent les "films d'actions" car l'action y est d'ordinaire sans enjeu et sans fond (une aberration, mais les mauvais films sont légions), je trouvais que ce Mad Max faisait tout l'inverse.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12605
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Erwan G » lun. juin 17, 2019 5:53 pm

Je n'ai pas détesté Fury Road pour d'une part, le jeu de Charlize Theron, que je n'ai reconnue que vers la fin, pour l'ambiance de totale folie qui porte le film et pour ce visuel très street art. Je ne m'y suis pas senti étranger en tant que grenoblois.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5309
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Fingolfin » lun. juin 17, 2019 6:14 pm

l'oisiveté a écrit :
lun. juin 17, 2019 5:52 pm
Mad Max : Fury Road, vu à l'epoque au ciné et pas revu depuis.
Je plussoie Meuh.
Immersion totale et scénario qui se raconte autrement et agréablement (le "Show, don't tell" évoqué).
Moi qui évite le plus souvent les "films d'actions" car l'action y est d'ordinaire sans enjeu et sans fond (une aberration, mais les mauvais films sont légions), je trouvais que ce Mad Max faisait tout l'inverse.

Je replussoie. Superbe film.

Les gars, fallait le voir au ciné et le son à fond, ce film. Pas à la maison.

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1675
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » lun. juin 17, 2019 6:21 pm

Sinon, The House that Jack Built (le dernier Lars van Trier) est particulier en ce sens que le film est tourné selon le point de vue du tueur, ce qui ôte le caractère divertissant de ce genre de film. j'entends par là que ce n'est par le genre de film qu'on se regarde lors d'une soirée bière et popcorn.
La scène finale m'a fait penser à la scène finale d'Apocalypse Now. En plus macabre.
ll est curieux de se dire que l'on peut penser à nombre de réalisateurs quand on parle de film d'horreur, mais Van trier n'en faisait pas partie. Jusqu'à présent.
Le film peut paraître long (2h30), mais une partie (des "interludes") est consacrée à la psychologie du personnage.

 
2 USD for a drought, 3 USD for a flood and no cradle shall ever stay afloat even though infants won't grow gills. But you can still nail them to a cross.

Répondre