Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10355
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » dim. janv. 06, 2019 1:29 pm

Je vais descendre d'un gros cran par rapport aux dernières contributions, mais le dernier film vu au ciné avant le départ de France, avec ma fille (7 ans) et mon fils (14 ans) c'était Pachamama. 

Image

Et bien c'est une petite perle. Ca se passe au temps des incas dans un village de montagne. Deux enfants (on dirait pré-ados aujourd'hui) quittent le village pour retrouver l'idole de celui-ci volée par un fonctionnaire inca véreux. C'est super beau et coloré, ça me semble très juste par rapport à ce qu'on sait de la culture inca, y a du suspens, du merveilleux. Bref, c'est super, à voir avec vos enfants... ou pas. 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » dim. janv. 06, 2019 1:56 pm

Moi j'ai enfin vu Blade Runner 2049. Plein de critiques réservées m'avaient détourné du film, je ne voulais pas être déçu.
J'ai bien fait d'attendre car j'ai regardé le film pour ce qu'il est, et boudiou qu'il est beau. Villeuneuve sait y faire niveau visuel pour t'en mettre plein les mirettes. On retrouve à la fois l'ambiance du film et une autre atmosphère, c'est bien vu.
Niveau scénario, j'ai aussi apprécié ce jeu de cache-cache, même si je n'ai pas adhéré au personnage incarné par Jared Leto. Ce génie fou, je l'ai trouvé bien trop caricatural.
La vie de couple de K était vraiment chouette à regarder.

Je comprends que Villeneuve a fait un premier montage de 4h qui pouvait se voir comme deux films indépendants de 2h.
Ça aurait été intéressant à regarder car en l'état celui-ci est un peu longuet par moment.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3575
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Tybalt (le retour) » dim. janv. 06, 2019 2:07 pm

Sammael99 a écrit :
dim. janv. 06, 2019 1:29 pm
Je vais descendre d'un gros cran par rapport aux dernières contributions, mais le dernier film vu au ciné avant le départ de France, avec ma fille (7 ans) et mon fils (14 ans) c'était Pachamama. 

(...)

Et bien c'est une petite perle. Ca se passe au temps des incas dans un village de montagne. Deux enfants (on dirait pré-ados aujourd'hui) quittent le village pour retrouver l'idole de celui-ci volée par un fonctionnaire inca véreux. C'est super beau et coloré, ça me semble très juste par rapport à ce qu'on sait de la culture inca, y a du suspens, du merveilleux. Bref, c'est super, à voir avec vos enfants... ou pas. 

J'en entends parler depuis un moment et il m'intrigue bien, celui-là. Merci pour ton avis, il me rappelle que j'ai envie d'aller le voir :)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) et mon blog de lectures.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 7920
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » lun. janv. 07, 2019 11:53 am

J'avais été un peu surpris de voir que le titre américain Battle Angle Alita avait été choisi pour l'exploitation en France du film tiré du manga Gunnm.
Mais là où j'ai été très surpris, c'est en découvrant qu'il était aussi celui choisi pour l'exploitation au Japon... 8O
Marketing paresseux ou question de licence ?

Dans un autre registre, j'ai aussi découvert qu'après Unbreakable et Split, M Night Shyamalan avait fait un 3e opus sur le personnage de Samuel L Jackson, Glass, regroupant les 3 personnages.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19256
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Udo Femi » lun. janv. 07, 2019 12:26 pm

Mugen a écrit :
lun. janv. 07, 2019 11:53 am
Dans un autre registre, j'ai aussi découvert qu'après Unbreakable et Split, M Night Shyamalan avait fait un 3e opus sur le personnage de Samuel L Jackson, Glass, regroupant les 3 personnages.
Intéressant: Unbreakable figure au panthéon de mes films de SH, j'ai loupé Split, que je vais ratrapper dare-dare avant la sortie de Glass. :yes:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Scap
Dieu des dons
Messages : 159
Inscription : ven. juin 04, 2004 1:52 pm
Localisation : Europa City

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Scap » lun. janv. 07, 2019 2:45 pm

Adj a écrit :
ven. janv. 04, 2019 4:11 pm
Scap a écrit :
ven. janv. 04, 2019 3:21 pm
Je crois bien que pour la première fois de ma vie, je me sentais en mesure de dire à la fin du film : j'ai rien compris. 
Hum hum...

Adj, tu paieras pour me l'avoir infligé  

Bah pour le coup :
Spoiler:
Un couple de nordiens ultra-hygge décide de passer le réveillon sur un baleinier à la retraite. A la fin, ils se changent en baleines (ou se re-changent, je sais pas de quoi c'est fait un Islandais à la base).

Là ce n'était pas incompréhensible, juste prétentieux!
Vous qui aimez la gloire soignez votre tombeau; couchez-vous y bien; tâchez d'y faire bonne figure, car vous y resterez.

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1255
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » lun. janv. 07, 2019 8:42 pm

The Inhabitant est un film d'exorcisme mexicain. Évidemment, toute comparaison avec le film de Friedkin ne sert pas à grand chose. Beaucoup de films ont été faits sur le sujet, mais aucun n'en a l'intensité. Ce film vire plus sur l'horreur psychologique. Il est en ce sens une réussite, car le réalisateur ne cherche pas à imiter, mais apporte sa touche personnelle.

Tout commence dans une villa de banlieue baignée dans une lumière blafarde, avec un couple (Monsieur est sénateur) en train de diner. A la télévision, on apprend que le pape est décédé et que les cardinaux vont se réunir en conclave.
Dans la nuit, alors que le couple dort, 3 femmes (deux sœurs et la fille de l'une d'elles) déboulent dans la baraque pour braquer le sénateur. Elles semblent bien renseignées sur le montant des liquidités: alors qu'il manque 100.000 dollars, le sénateur déclare qu'il les a dépensés. C'est à ce moment que l'on entend du bruit qui semble provenir de la cave.

Spoiler:
Elles y trouvent une jeune fille sanglée sur un lit. Elles la remontent à l'étage et les deux sœurs ayant eu un père très autoritaire et brutal, elles font passer un mauvais quart d'heure au sénateur. Sa femme, pour éviter qu'elles le trucident, déclare que sa fille est possédée et que tous les exorcismes réalisés par les prêtres locaux ont jusqu'à présent échoué. Le sénateur a fait jouer ses relations haut placées et un cardinal doit justement venir de Rome le lendemain matin.

Il s'agit à 95% d'un huit-clos (un huit-ouvert?).
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3575
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Tybalt (le retour) » lun. janv. 07, 2019 9:55 pm

Mugen a écrit :
lun. janv. 07, 2019 11:53 am
J'avais été un peu surpris de voir que le titre américain Battle Angle Alita avait été choisi pour l'exploitation en France du film tiré du manga Gunnm.
Mais là où j'ai été très surpris, c'est en découvrant qu'il était aussi celui choisi pour l'exploitation au Japon... 8O
Marketing paresseux ou question de licence ?

Marketing paresseux, je suppose. Et stupide, parce que je n'aurais jamais relié ce film à l'univers de Gunm, et je m'y serais intéressé plus tôt si le titre m'avait permis de le faire. Il faut dire que je n'ai encore jamais lu les mangas de cet univers, mais ils font partie des trucs susceptibles de m'intéresser. Bref... pas le bon choix de titre.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) et mon blog de lectures.

Hyeronimus
Pratiquant
Messages : 229
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Hyeronimus » lun. janv. 07, 2019 11:06 pm

J'ai lu dans je ne sais plus quelle interview que Cameron a découvert Gunnm via les deux oav animés, déjà sortis sous le titre US "Battle Angel Alita" (je n'ai jamais compris pourquoi ce changement, d'ailleurs, est-ce que le nom Gally aurait un sens bizarre en anglais?). Il aurait changé l'ordre des mots en Alita : Battle angel par rapport au succès de certains de ses films précédents commençant par A (Aliens, Abyss, Avatar). Oui, je sais, ça se discute...

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 7920
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » mar. janv. 08, 2019 9:00 am

Hyeronimus a écrit :
lun. janv. 07, 2019 11:06 pm
J'ai lu dans je ne sais plus quelle interview que Cameron a découvert Gunnm via les deux oav animés, déjà sortis sous le titre US "Battle Angel Alita" (je n'ai jamais compris pourquoi ce changement, d'ailleurs, est-ce que le nom Gally aurait un sens bizarre en anglais?). Il aurait changé l'ordre des mots en Alita : Battle angel par rapport au succès de certains de ses films précédents commençant par A (Aliens, Abyss, Avatar). Oui, je sais, ça se discute...

Mon hypothèse est tout simplement qu'au moment où le manga fut adapté, le gros succès était Akira.
Qui plus est, la police de caractères utilisée à l'époque pour les 2 titres etait similaire.

Image
Image
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Thomas B.
Dieu des rappeurs GNistes du XVIIIe s
Messages : 243
Inscription : mar. avr. 26, 2005 5:52 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Thomas B. » mar. janv. 08, 2019 11:11 am

Udo Femi a écrit :
mer. janv. 02, 2019 6:39 pm
Léonard a écrit :
mer. janv. 02, 2019 5:00 pm
Cédric Ferrand a écrit :
mer. janv. 02, 2019 2:43 pm
Je sais, je suis à la bourre, mais j'ai fini par regarder Ridicule, de Patrice Leconte.
Bon, c'est la même histoire que dans 8 Mile avec Eminem, c'est essentiellement un battle de rap avec des perruques poudrées.
:bravo: Le prix de la Critique 2019 est d'ors et déjà attribué !
  
@Thomas B. approuve ce message... 

Bah oui, et c'est pour ça que je kiffe Ridicule :) Pour quelque chose de plus proche de Ridicule que 8 Mile, dont des mots imposés et en français, je vous conseille le visionnage des duels de Maras lors du dernier "Red Bull Dernier Mot" au Trianon. 

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Loris » mar. janv. 08, 2019 11:22 am

Moi j'ai vu, ces vacances :

1 - Astérix Et Le Secret De La Potion Magique
J'ai beaucoup aimé. J'ai trouvé que le ton était très juste, que c'était très réussi. Les clins d'oeils évitent de sombrer dans l'humour référentiel (comme le tragique film des Simpsons) mais ajoutent un petit bonus quand on les repère. J'ai bien aimé l'histoire et l'humour d'Astier correspond bien à celui d'Astérix.

Image

2 - Mirai Ma Petite Soeur
Avec tout le mépris français pour les dessins animés, ce film était donc "à partir de 6 ans". Autant dire que ma femme et moi nous sommes sentis un peu seul dans la salle (entourés de parents avec bambins dont le plus vieux avait pas 8 ans). Euh, en fait, c'est un film à destination des ados/adultes. Cela parle de la relation frère-soeur, de la jalousie de l'enfant qui n'est plus unique, du lien qui t'unit à toute ton ascendance et ta famille, les parents dépassés/pasdoués/démissionnaires, etc.
J'ai trouvé que c'était un TRES bon film. Mais il passait à 10.000 pieds au-dessus de la tête des enfants présents dans la salle. D'autant que la scène de la fugue est vraiment angoissante ("tu finiras dans le pays des tout-seuls", un train noir avec des sièges-squelette qui t'aspire à l'intérieur, etc.) Y'a du avoir du cauchemar, après...
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Loris » mar. janv. 08, 2019 11:35 am

On notera qu'assez peu de films diffusés dans les salles classiques te proposent la bite de l'acteur principal (C. Berling) en gros plan, longuement, sur tout l'écran.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2467
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Léonard » mar. janv. 08, 2019 1:06 pm

Loris a écrit :
mar. janv. 08, 2019 11:35 am
On notera qu'assez peu de films diffusés dans les salles classiques te proposent la bite de l'acteur principal (C. Berling) en gros plan, longuement, sur tout l'écran.

C'est dans lequel des deux dessins animés dont tu viens de parler ? 8O

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Loris » mar. janv. 08, 2019 1:16 pm

Léonard a écrit :
mar. janv. 08, 2019 1:06 pm
Loris a écrit :
mar. janv. 08, 2019 11:35 am
On notera qu'assez peu de films diffusés dans les salles classiques te proposent la bite de l'acteur principal (C. Berling) en gros plan, longuement, sur tout l'écran.

C'est dans lequel des deux dessins animés dont tu viens de parler ? 8O
Je parle du film Ridicule. C’est vrai qu’en cours de rédaction j’ai fini par enlever le quote...
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Répondre