Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10897
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » mer. juin 12, 2019 6:49 am

Olivier Fanton a écrit :
mar. juin 11, 2019 8:12 pm
Sammael99 a écrit :
lun. juin 10, 2019 5:56 pm
Ce soir j'ai revu Noises Off, une comédie de 1992. J'en ai encore mal au bide. C'est très slapstick, comme humour, mais avec un rythme juste hallucinant. Je recommande vivement si vous pouvez mettre la main dessus.
Vu ! Un poil dubitatif sur le premier acte, mais le premier acte qui suit est hilarant et le premier acte final est chouette aussi. Merci pour la recommandation. Je le range avec The Producers et Les Grands ducs. 😆😆

C'est vrai que c'est un peu lent à se mettre en place. Mais une fois la mise en place, oh my god...

Si jamais ce genre de chose te plait, essaie de te procurer Peter Pan Goes Wrong, une production de la BBC de 2017 (je crois). C'est dans le même esprit, avec un peu moins de profondeur et un peu plus de choses (et de gens) qui cassent.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2636
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Léonard » mer. juin 12, 2019 7:59 am

Je suis allé voir Sybil. Mis à part Virginie Efira, toujours impeccable et que j'aime d'amour, c'est bof bof. Le film s'empêtre dans la multitude de thèmes abordés (l'écriture, la psychanalyse, le cinéma...) et s'étire inutilement.
Spoiler:
A un moment, j'ai fini par croire que toutes les scènes avec la jeune Margot n'étaient pas réelles, mais faisaient partie du roman (une autofiction) de Sybil. Ce qui justifiait que l'histoire devienne de moins en moins crédible.
Et en fait, non, c'est juste le film qui n'est pas crédible.

Du coup, je me suis rendu compte que ça fait vraiment très longtemps que je n'ai pas vu un film qui me plaisait vraiment au cinéma. Je ne me souviens plus de quand ça date.
A quoi c'est dû ? Au fait que je n'ai pas eu trop le temps d'y aller. Que ça a été souvent pour emmener mon fils, ce qui fait qu'on va voir des films qui lui plaisent surtout à lui, pas à moi. Mais il y a quand même peu de films qui me tentent actuellement, et tous ceux sur lesquels j'ai misé m'ont déçu.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6574
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par sherinford » mer. juin 12, 2019 10:36 am

Léonard a écrit :
mer. juin 12, 2019 7:59 am
Du coup, je me suis rendu compte que ça fait vraiment très longtemps que je n'ai pas vu un film qui me plaisait vraiment au cinéma. Je ne me souviens plus de quand ça date.

A quoi c'est dû ?

Contrairement à ce que tu pourrais penser, les cinéastes ne sont pas tous devenus nuls, tout à coup.

C'est juste qu'en vieillissant, on devient beaucoup plus (trop?) exigeant. On a tendance à ne plus apprécier une oeuvre pour elle-même, mais en comparaison à d'autres...

Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

A l'inverse, j'ai revu "Le professionnel" il n'y a pas si longtemps, et celui-là n'a (presque) pas pris une ride: hormis l'humour à deux balles de quelques scènes, il passe toujours très bien...

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19734
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Udo Femi » mer. juin 12, 2019 11:17 am

sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

Image

Un Nouvel Espoir, je veux bien (c'est un peu lent, il y a de gros trous scénaristiques), mais L'Empire Contre Attaque, quand même. 8O
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8803
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » mer. juin 12, 2019 11:23 am

Léonard a écrit :
mer. juin 12, 2019 7:59 am
Je suis allé voir Sybil. Mis à part Virginie Efira, toujours impeccable et que j'aime d'amour, c'est bof bof. Le film s'empêtre dans la multitude de thèmes abordés (l'écriture, la psychanalyse, le cinéma...) et s'étire inutilement.

Déçu aussi.
J'avais trouvé le précédent film de la réalisatrice avec V. Efira (Victoria) vraiment très réussi, et là j'ai clairement déchanté.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8803
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » mer. juin 12, 2019 11:30 am

Udo Femi a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:17 am
sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

Image

Un Nouvel Espoir, je veux bien (c'est un peu lent, il y a de gros trous scénaristiques), mais L'Empire Contre Attaque, quand même. 8O

Oui, et c'est un peu l'arbre qui cache la forêt de la première trilogie.
Parce que bon, le Retour du Jedi, mis à part les effets spéciaux et la musique...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10897
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » mer. juin 12, 2019 11:36 am

Léonard a écrit :
mer. juin 12, 2019 7:59 am
A quoi c'est dû ? Au fait que je n'ai pas eu trop le temps d'y aller. Que ça a été souvent pour emmener mon fils, ce qui fait qu'on va voir des films qui lui plaisent surtout à lui, pas à moi. Mais il y a quand même peu de films qui me tentent actuellement, et tous ceux sur lesquels j'ai misé m'ont déçu.

C'est du en partie au fait qu'on a vu des tonnes et des tonnes de film, et que notre niveau d'exigence augmente malgré nous. On remarque des incohérences qu'on aurait pas remarqué auparavant, on arrive pas à suspendre notre incrédulité là où on avait aucun mal auparavant. Et puis les ficelles, on les a toutes vues ou presque.

Aussi simple que ça.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10897
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » mer. juin 12, 2019 11:38 am

sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

N'ayant jamais vu les films (même de la première trilogie) enfant, je n'ai jamais trouvé ces films exceptionnels. Ce qui est chouette dans Star Wars c'est le world building, mais les histoires sont quand même hyper classiques, pour ne pas dire pauvrettes. Seulement tout le monde (ou presque) les revoit avec ses yeux d'enfant.

A l'inverse, j'ai revu "Le professionnel" il n'y a pas si longtemps, et celui-là n'a (presque) pas pris une ride: hormis l'humour à deux balles de quelques scènes, il passe toujours très bien...

Et un couscous poulet !
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Rosco
Banni
Messages : 1368
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Rosco » mer. juin 12, 2019 11:46 am

Sammael99 a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:38 am
sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

N'ayant jamais vu les films (même de la première trilogie) enfant, je n'ai jamais trouvé ces films exceptionnels. Ce qui est chouette dans Star Wars c'est le world building, mais les histoires sont quand même hyper classiques, pour ne pas dire pauvrettes. Seulement tout le monde (ou presque) les revoit avec ses yeux d'enfant.
A l'inverse, j'ai revu "Le professionnel" il n'y a pas si longtemps, et celui-là n'a (presque) pas pris une ride: hormis l'humour à deux balles de quelques scènes, il passe toujours très bien...

Et un couscous poulet !
Je voulais pas, mais c'est elle qui me l'a demandé
 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12707
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Erwan G » mer. juin 12, 2019 12:02 pm

Sammael99 a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:38 am
sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Cependant, il faut se méfier de ses propres souvenirs : ça m'a marqué avec Star Wars. Les épisodes 1, 2 et 3 m'avaient semblé affligeants. Puis, il y a un an environ, j'ai de nouveau regardé le 4 et le 5 avec ma plus jeune fille, et... comment dire... c'est nul, en fait. A l'époque de sa sortie, j'ai apprécié ce film, j'ai dû le voir et le revoir une bonne dizaine de fois. Aujourd'hui, il me sort par les trous de nez.

N'ayant jamais vu les films (même de la première trilogie) enfant, je n'ai jamais trouvé ces films exceptionnels. Ce qui est chouette dans Star Wars c'est le world building, mais les histoires sont quand même hyper classiques, pour ne pas dire pauvrettes. Seulement tout le monde (ou presque) les revoit avec ses yeux d'enfant.

Et un couscous poulet !

Certes, mais il offre ce que peu de films offraient à l'époque, et peu offrent encore aujourd'hui, à savoir une vraie "saga", des gens qui font des choses hors du commun, des paysans avec une destinée qui sauvent l'univers tout en faisant des blagues. Quelle série occidentale offre un tel spectacle d'aventure avant le Seigneur des anneaux et laquelle réussit aussi bien à alterner les blagues que les moments plus matures, plus sombres ?

(bon, après, même si je l'ai vu gamin, le Retour du Jedi est le plus faible des trois)
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2636
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Léonard » mer. juin 12, 2019 12:28 pm

sherinford a écrit :
mer. juin 12, 2019 10:36 am
Léonard a écrit :
mer. juin 12, 2019 7:59 am
Du coup, je me suis rendu compte que ça fait vraiment très longtemps que je n'ai pas vu un film qui me plaisait vraiment au cinéma. Je ne me souviens plus de quand ça date.

A quoi c'est dû ?

Contrairement à ce que tu pourrais penser, les cinéastes ne sont pas tous devenus nuls, tout à coup.

Je n'ai jamais dit ça. Je me garde autant que possible du vieuxconisme. :P

J'ai énuméré certaines raisons plus haut, et c'est vrai qu'à force de voir d'aller au cinéma, j'ai sûrement plus de mal à m'enthousiasmer devant un nouveau film.
Il y a aussi que j'ai l'impression que les gros films populaires m'ennuient de plus en plus, et que les films d'auteur m'agacent de plus en plus (ou parfois le contraire), et que le segment entre les deux, dans lequel je trouve mon compte, est assez réduit.

Mickey-bis
Pratiquant
Messages : 224
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mickey-bis » mer. juin 12, 2019 1:38 pm

Moi la dernière vraie baffe que j'ai prise au cinéma, c'était pas y'a si longtemps (bien que je ne passe pas ma vie dans les salles obscures - donc j'ai loupé plein de truc certainement géniaux) c'est Spiderman : Into the Spiderverse  :pri

Et l'autre qui me remonte aussitôt en mémoire quand je pense "grosse claque", c'est Mad Max Fury Road.
Donc je trouve que le ciné produit encore d'excellents films, malgré tout

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6574
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par sherinford » mer. juin 12, 2019 1:39 pm

Sammael99 a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:38 am
A l'inverse, j'ai revu "Le professionnel" il n'y a pas si longtemps, et celui-là n'a (presque) pas pris une ride: hormis l'humour à deux balles de quelques scènes, il passe toujours très bien...

Et un couscous poulet !

Oui, c'est exactement à ça que je pensais... :lol:

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1593
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Ganelon » mer. juin 12, 2019 1:41 pm

Sybil c'est trop éclaté. On dirait du Resnais. Bien que l'héroïne porte des histoires multiples, je pense que la fragmentation du récit ne sert pas ce dernier.
En même temps on voulait voir John Wick 3, alors ça manquait un peu de gun aussi.
 

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6574
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par sherinford » mer. juin 12, 2019 1:48 pm

Udo Femi a écrit :
mer. juin 12, 2019 11:17 am
Un Nouvel Espoir, je veux bien (c'est un peu lent, il y a de gros trous scénaristiques), mais L'Empire Contre Attaque, quand même. 8O

L'Empire contre-attaque a longtemps été mon préféré, mais quand tu le regardes avec du recul, il se passe quoi, pendant ce film, au juste ?

Les rebelles passent leur temps à fuir, puis à être capturés, et Luke rencontre un bonhomme vert rigolo dans un marais puant, puis va sauver ses amis et apprend sa destinée (tm)...

Ah, désolé pour le spoiler... :roll:

Non, sérieusement, j'ai beaucoup de mal aujourd'hui avec ces films... Et à mon avis, ce serait pas les seuls si je devais revisionner certains films "cultes".

Quoiqu'à ce jeu là, certains s'en sortent mieux que d'autres. Retour vers le futur, par exemple, ça passe plutôt bien (même s'ils font une erreur stupide dans la construction de l'intrigue)...

Répondre