BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 8309
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Capitale des Grands Ducs d'Occident
Contact :

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Krieghund »

Surtout que, dans mes souvenirs, la nudité de Valéria de la Confrérie Rouge est un élément important de l'intrigue et de la narration, car il y a un sous entendu sexuel très présent dans cette nouvelle (qui est aussi l'une de mes favorites, bien que je préfère "Des Loups sur la Frontière" ou "Au dela de la Rivière Noire"), avec un substrat BDSM chez Tascela qui n'est pas vraiment dissimulé.
Avatar de l’utilisateur
Rhoward
Prêtre
Messages : 390
Inscription : lun. janv. 16, 2006 10:09 am

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Rhoward »

Krieghund a écrit : jeu. mars 05, 2020 11:40 am Surtout que, dans mes souvenirs, la nudité de Valéria de la Confrérie Rouge est un élément important de l'intrigue et de la narration, car il y a un sous entendu sexuel très présent dans cette nouvelle (qui est aussi l'une de mes favorites, bien que je préfère "Des Loups sur la Frontière" ou "Au dela de la Rivière Noire"), avec un substrat BDSM chez Tascela qui n'est pas vraiment dissimulé.

Oui, c'est ce qui est dit dans le texte de Louinet à la fin de l'album. Howard dit que cette nouvelle parlera vraiment de sexe, notamment...
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8710
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Cédric Ferrand »

À l'annonce du JdR, j'ai voulu relire Aquablue 30 ans après ma première lecture.
J'en parle ici pour ne pas parasiter le fil du JdR.

Bon, je sais que c'est pas bien, mais je critique avec mon regard d'aujourd'hui sans essayer de remettre la BD dans son contexte.
Bon, déjà, c'est quand même l'histoire d'un homme blanc qui va montrer à des indigènes comment défendre leurs valeurs. Pour une BD qui se veut critique du colonialisme, c'est ironique.
La tante du héros est dessinée comme une lesbienne des années 80 et n'a aucune personnalité à part être une capitaliste aggressive.
Et que dire de Nimue, la fiancée du héros, qui ne sert à rien scénaristiquement si ce n'est permettre de dessiner des courbes voluptueuses comme si le dessinateur était un de ces vieux peintes libidineux qui partaient aux Marquises pour peindre des jeunes filles.
Le thème du colonialisme est amené avec la subtilité d'un panzer : les indigènes sont corrompus par l'alcool en deux cases, par exemple.
Et pour une BD qui s'appelle Aquablue, l'intrigue se déplace très vite ailleurs sans s'intéresser vraiment à la planète, qui n'est qu'un prétexte. D'ailleurs, quand un vaisseau spatial déboule sur cette boule d'eau, il a toutes les chances de tomber pile sur les protagonistes. C'est toujours pareille avec les trucs de SF : on te parle d'une planète mais on ne met en scène que deux ou trois lieux iconiques qui te donnent l'impression que c'est un lieu minuscule.

Bref, j'ai abandonné au 3e volume car j'ai trouvé ça très mineur.
La nostalgie n'a pas fonctionné pour moi sur cette saga.
Avatar de l’utilisateur
Antharius
Banni
Messages : 1352
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Antharius »

J'ai eu la même avec Valerian...
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13936
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Erwan G »

Antharius a écrit : sam. mars 07, 2020 6:44 pm J'ai eu la même avec Valerian...

Et pourtant, Valérian c'est plus de la SF des années 50. Après, si tu te bases sur les deux ou trois premiers albums, ça peut être le cas. En tout cas, j'ai découvert tout cela 30 ans après la sortie et j'ai apprécié. Aquablue, sorti de la nostalgie...
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Antharius
Banni
Messages : 1352
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Antharius »

Erwan G a écrit : lun. mars 09, 2020 11:05 am
Antharius a écrit : sam. mars 07, 2020 6:44 pm J'ai eu la même avec Valerian...

Et pourtant, Valérian c'est plus de la SF des années 50. Après, si tu te bases sur les deux ou trois premiers albums, ça peut être le cas. En tout cas, j'ai découvert tout cela 30 ans après la sortie et j'ai apprécié. Aquablue, sorti de la nostalgie...

On ne doit pas être vieux de la même façon ^^
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13936
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Erwan G »

Chacun son approche (et sa vieillerie). Je disais cela simplement pour attirer ton attention que l'intérêt arrive après les premiers tomes qui ont bien bien vieilli, contrairement à ceux d'après qui me paraissent plus intemporels, bien que marqués dans le temps.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5138
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Tybalt (le retour) »

Erwan G a écrit : lun. mars 09, 2020 11:05 am
Antharius a écrit : sam. mars 07, 2020 6:44 pm J'ai eu la même avec Valerian...

Et pourtant, Valérian c'est plus de la SF des années 50. Après, si tu te bases sur les deux ou trois premiers albums, ça peut être le cas. En tout cas, j'ai découvert tout cela 30 ans après la sortie et j'ai apprécié. Aquablue, sorti de la nostalgie...

J'ai découvert Valérian l'an dernier et j'ai adoré. Les histoires m'ont paru bien ficelées, propices à faire réfléchir encore aujourd'hui, sans le type de cliché agaçant évoqué plus haut à propos d'Aquablue. Et j'ai moins de 50 ans. Du coup, il faut que je mette la main sur Aquablue pour comparer ce qui peut l'être...
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4197
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par tauther »

Je viens de voir qu'il y apparement une compilation des histoire d'Alvar Mayor de Trillo et Brecia chez un editeur que je ne connais pas ILATINA.
Assez intrigant. quelqu'un connait?
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11726
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Sammael99 »

tauther a écrit : ven. mars 20, 2020 10:27 pm Je viens de voir qu'il y apparement une compilation des histoire d'Alvar Mayor de Trillo et Brecia chez un editeur que je ne connais pas ILATINA.
Assez intrigant. quelqu'un connait?

Ca a l'air super beau en tous cas (et j'aime bien Brescia).

Par contre rien sur Amazon.

http://ilatina.fr/livres/alvar-mayor-le ... gendaires/

Je vais voir si je peux demander à ma librairie ici de le commander quand les choses se seront un peu calmées.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13936
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Erwan G »

Image
Les Herbes folles
Les Nouvelles aventures de Lapinot - T 2
Lewis Trondheim

Un album qui part de publications instagram. Un dessin par jour, un jour par page. Au final : un très beau résultat, même si le format ne rend, amha, pas hommage à la qualité du dessin. Une histoire de quelques centaines de dessins sans mot ni bulle, une histoire réussie qui pioche dans les références annoncées en tête du livre. Une espèce de Lapinot & les Carottes de Patagonie en réussi, en construit et en intéressant à lire.
Atypique mais excellent.

Image
Prosélytisme & morts-vivants
Les Nouvelles aventures de Lapinot - T 3
Lewis Trondheim

Les livres se suivent mais ne se ressemblent pas. Le troisième tome des nouvelles aventures de Lapinot fait partie des mauvaises pioches. Sur la base d'une belle idée, Trondheim nous emmène dans une aventure sans queue ni tête ni émotion ou réflexion. Pour moi, Lapinot est une des rares séries à perpétrer l'esprit de la nouvelle vague de BD, celle du début des années 2000, avec le Combat ordinaire, le Chat du rabbin ou les Notes de Boulet. Après un tome 2 intéressant et réussi, on se retrouve dans une aventure sans grand intérêt : alors que Richard a l'idée d'écrire une série télé sur des zombies qui conduisent des voitures, Lapinot est ammené, par fidélité à sa nouvelle compagne, à partir en province avec un représentant de l'Etat chargé de construire un Temple de l'Athéisme. Et à la fin, il y a des pseudo-morts-vivants. Voilà, c'est fait, on peut passer à une BD intéressante à lire.
Bref, loin de la qualité habituelle d'un Lapinot, Prosélytisme & Morts-vivants est un tome ennuyeux, qui développe d'une façon ennuyeuse une idée qui eut pu être mieux traitée.
Le bon coté est que cela montre que Trondheim n'est pas infaillible et qu'il peut se louper sans avoir besoin de faire une série à rallonge avec des tiers (Infinity 8 pour ceux qui veulent, dont les premiers tomes sont "rigolos" mais sans plus et dont le seul tome intéressant est signé Boulet. Hasard ? Je ne crois pas).
Bref, pour les fans et que pour eux. Et les hardcores.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13936
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Erwan G »

Image
Je, François Villon
Luigi Critone
D'après le roman de Jean Teulé

Adapter en BD les romans de Jean Teulé a l'air d'être aussi à la mode, depuis quelques années, que de voir des films de super-héros. Si toutes celles que j'ai lues jusqu'à présent avaient l'énorme qualité et avantage de la beauté, j'étais resté sur ma faim, notamment avec Charly 9.
Là, tout y est : le thème, François Villon, fantasque, bagarreur, voleur mais avant tout poète et l'une des pierres angulaires de la littérature et de la culture française, la qualité du dessin et la mise en oeuvre du récit.
La beauté du récit est de ne pas en faire un pamphlet politique : François, fils de pendu et d'une voleuse multi-récidiviste, est "adopté" par un religieux qui va lui donner les moyens de faire des études, études dont Villon ne veut pas nécessairement. Il eut été aisé d'en faire un revanchard, un être désireux de se venger, représentant le petit peuple contre les abusifs bourgeois ou un esprit libre en avance avec son temps. A la place, nous avons un bougre, ni bon ni mauvais, qui va faire des choix, qui auront des conséquences. L'histoire s'arrête là où les traces s'arrêtent, lorsque François Villon est banni, une ultime fois, pendant 10 ans, de Paris, quelques 30 ans avant la sortie de ses livres.
On retrouve, dans ce livre comme dans celui de Yannick Haenel sur le Caravage, des gens trop grands pour leur époque et leur entourage, des âmes torturées, prises entre la beauté et la force de leur art d'un coté, et leur soif trop humaine de vivre ? d'exister ? de recevoir ce qu'ils pensent leur être dû ?
Une bien belle façon de redécouvrir ou de découvrir ce poète magnifique, dont les vers m'ont marqué, lorsque, enfant, j'ai découvert sa ballade des pendus ou, plus tard, quand j'ai découvert que la chanson de Brassens était l'un de ses poèmes.
J'ai été très touché par ce livre, par ce personnage, dont on sent qu'il n'est nul part à sa place et que sa recherche a des impacts sur tout ce qui l'entoure. Contrairement à Ben, je suis entré en empathie avec cet artiste, dont je connaissais un tout petit peu le travail. J'ai été touché, ému par ce livre, comme je l'ai été par la Solitude Caravage. Deux belles tentatives de défaire l'homme des mythes pour montrer la dualité que nous portons tous, à un degré quelconque, en notre âme.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13936
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Erwan G »

Image

Elmer
Gerry Alanguilan
Les éditions Ca & Là sont réputées pour le choix de leurs auteurs et de leurs livres. Il est rare qu'un livre paru chez eux laisse totalement sans sentiment, soit de plaisir, soit de surprise. Je n'ai été que très rarement déçu et j'ai eu plaisir, il y a quelques temps, quand la société était en difficulté, à les aider en vidant leurs stocks. Bon, les propositions étaient plus qu'honnêtes et les livres à la hauteur, ce qui n'était pas un sacrifice. Mais il est dur de parler de sacrifice quand on est lecteur de cette maison d'édition.
Une fois passé les louanges d'une petite maison d'édition spécialisée dans la BD originale, j'ai découvert Gerry Alanguilan au moment où j'ai appris sa mort, et je le regrette. Après le mot de Serge de CaetLa, j'ai eu envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas et qui avait, semble-t-il, connu un succès international avec Elmer, sa première BD éditée d'abord en France avant de devenir un succès mondial. Pas mal pour un artiste philippin surtout connu pour ses travaux d'encreur.
Jake est un coq. Oui, mais pas un coq de basse cour, non, un coq auteur. Parce que, oui, l'humanité s'est trouvée à faire face à un incroyable challenge le jour où sa principale source de protéine s'est mise à devenir intelligente et à parler, avant de réclamer l'intégration dans la société humaine. Le père de Jake, Elmer, est en train de mourir. De façon assez classique, il va se retrouver en famille, entre sa mère, démente, son frère, star de cinéma, sa soeur, infirmière amoureuse d'un humain. Il va découvrir, à la mort de son père, l'histoire si particulière de Jake, de Ben le fermier, de la façon dont il est arrivé là et de la place qu'il peut occuper aujourd'hui.
Classique, oui, dans la forme : le dessin est magnifique, la base de l'histoire est très habituelle, mais le rendu est superbe. Beau, touchant, émouvant, profond, Gerry Alanquilan réussit à nous interroger sur la notion d'être humain, mais aussi sur la place que nous pouvons occuper au sein d'une famille.
Bref, une belle recommandation et un livre à lire.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5138
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Tybalt (le retour) »

Image

Je ne trouve pas de sujet à part pour les BD en ligne, alors je mets ça là : Scurry est un webcomic par Mac Smith qui raconte les aventures d'une colonie de souris essayant de survivre dans un monde post-apocalyptique dont les humains semblent avoir disparu, mais où les chats sont toujours là. Et c'est beau. A vue de nez, ça peut faire une belle inspiration pour des jeux du genre Mouseguard.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Hyeronimus
Prêtre
Messages : 347
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: BD, comics & mangas : cases, bulles et splouing ou vignettes, phylactères et onomatopées ?

Message par Hyeronimus »

L'image m'évoque aussi l'Histoire Sans Fin... Ca a l'air très joli.
Répondre