Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5547
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Vorghyrn » sam. oct. 19, 2019 5:44 pm

Julian_Manson a écrit :
ven. oct. 18, 2019 4:21 pm
Du coup, ce que certains d'entre vous ( ainsi que je nombreux adultes ) comprennent ( voire soutiennent ) comme étant une alternative à confrontation / fuite n'est pas compris par eux.
ce qui n'est absolument pas un problème. Pour moi, la démarche qui va de paire avec les approche bienveillantes, non-violentes etc... c'est la capacité à faire preuve de détachement vis-a-vis des avis des autres.

Il est illusoire de vouloir absolument convaincre l'autre. C'est même presque une démarche "violente". Le secret c'est de reconnaitre à chacun le droit d'avoir son avis, y compris de TE reconnaitre le droit d'avoir TON avis, et de ne pas devoir s'en justifier. Et si les points de vue sont trop incompatible et bien chacun pars de son côté. Perso je fonctionne pas mal comme ça, je prend même souvent le temps d'expliquer un peu l'origine de ce qui me gène moi dans la relation, mais ensuite, je laisse la personne s'énerver/s'en foutre/être d'accord avec moi, si elle le souhaite. Ce n'est pas à moi de dicter ses réactions et ce n'est plus vraiment mon problème. Les chiens aboient et la caravane passe... ;)
 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2401
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Julian_Manson » sam. oct. 19, 2019 6:10 pm

Vorghyrn a écrit :
sam. oct. 19, 2019 5:44 pm
Julian_Manson a écrit :
ven. oct. 18, 2019 4:21 pm
Du coup, ce que certains d'entre vous ( ainsi que je nombreux adultes ) comprennent ( voire soutiennent ) comme étant une alternative à confrontation / fuite n'est pas compris par eux.
ce qui n'est absolument pas un problème. Pour moi, la démarche qui va de paire avec les approche bienveillantes, non-violentes etc... c'est la capacité à faire preuve de détachement vis-a-vis des avis des autres.

Il est illusoire de vouloir absolument convaincre l'autre. C'est même presque une démarche "violente". Le secret c'est de reconnaitre à chacun le droit d'avoir son avis, y compris de TE reconnaitre le droit d'avoir TON avis, et de ne pas devoir s'en justifier. Et si les points de vue sont trop incompatible et bien chacun pars de son côté. Perso je fonctionne pas mal comme ça, je prend même souvent le temps d'expliquer un peu l'origine de ce qui me gène moi dans la relation, mais ensuite, je laisse la personne s'énerver/s'en foutre/être d'accord avec moi, si elle le souhaite. Ce n'est pas à moi de dicter ses réactions et ce n'est plus vraiment mon problème. Les chiens aboient et la caravane passe... ;)

Ce qui m'a le plus saoulé, c'est que malgré que tu expliques que tu t'éloignes parce que tu NE veux PAS de risquer de les frapper par énervement. La seule chose qu'ils aient compris c'est que tu veux les frapper...

mais à mon avis y'a vraiment un facteur générationnel, à mon époque ( je suis né en 87 ) tu parlais mal à un trentenaire ou tu le saoulais et t'en prenais une ( baffe, ni plus ni moins ), tu ne pouvais pas te plaindre et encore moins te planquer derrière la loi...Simplement les adultes te disaient que tu avais cherché...

Faut pas mettre "mettre une baffe pour calmer" et " battre un môme" ( et encore dans mon cas il s'agit d'ados de 15+ ). J'ai vu un de mes cousins se faire battre par sa mère à coup de barres d'aspirateurs en fer alors qu'il n'avait pas dix ans, ma mère ayant du intervenir par la force pour éviter que cela empire.

Rien à voir avec le fait de se prendre une baffe par manque de respect...Et dans les faits, la fessée ou les gifles existent bien encore.

C'est même animal à ce niveau, ton petit ou moins fort te saoule, t'agresse ect, il s'en prend une...

Je ne cautionne pas la violence, sinon je n'aurais pas choisi de m'éloigner pour m'éviter, mais la provocation-harcèlement en mode " t'es qu'un lâche, t'assumes pas" ect c'est chercher la baffe. Attitude typique de merdeux selon moi.

Merde quoi, la nature et la vie t'apprennent à toujours faire attention à plus fort que toi, c'est pas pour rien. Et c'est aussi valable en JDR...
 
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1057
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par VigiloConfido » sam. oct. 19, 2019 7:04 pm

Ces jeunes ont peut-être, pour certains d'entre eux, un TDA.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5547
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Vorghyrn » sam. oct. 19, 2019 7:31 pm

Julian_Manson a écrit :
sam. oct. 19, 2019 6:10 pm
mais à mon avis y'a vraiment un facteur générationnel, à mon époque ( je suis né en 87 ) tu parlais mal à un trentenaire ou tu le saoulais et t'en prenais une ( baffe, ni plus ni moins ), tu ne pouvais pas te plaindre et encore moins te planquer derrière la loi...Simplement les adultes te disaient que tu avais cherché...
On a eu beaucoup de discussion sur la violence et la question de savoir si la violence physique était une réponse adapté à une agression verbale (surtout venant d'individus moins fort physiquement). Je pense qu'il y a des positions assez diverses sur ce forum? la mienne est assez connue pour que je ne remette pas une pièce dans la machine...  ;)

Pour le reste, je t'encourage vraiment a prêter beaucoup moins d'attention à l'opinion des autres. C'est un exercice vraiment salutaire et qui t'encouragera à aller des la direction qui te semble bonne au lieu de te faire arrêter par des esprits chagrin. C'est aussi aussi une belle façon de signifier aux autres que tu ne partage pas leur opinion, plus que de chercher à les "raisonner" pour leur forcer à adopter ton point de vue
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
vivien
Evêque
Messages : 476
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par vivien » sam. oct. 19, 2019 7:44 pm

J'ai peut être raté un épisode, mais déjà commencer par prévenir les parents, ça a été fait ?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
GCM
Pape
Messages : 682
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par GCM » sam. oct. 19, 2019 8:24 pm

@VigiloConfido Si les deux photos ce sont des majeurs dressés, ça ne compte pas non plus. :D
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7084
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Kandjar » dim. oct. 20, 2019 7:58 am

Julian_Manson a écrit :
sam. oct. 19, 2019 6:10 pm
Ce qui m'a le plus saoulé, c'est que malgré que tu expliques que tu t'éloignes parce que tu NE veux PAS de risquer de les frapper par énervement. La seule chose qu'ils aient compris c'est que tu veux les frapper...

mais à mon avis y'a vraiment un facteur générationnel, à mon époque ( je suis né en 87 ) tu parlais mal à un trentenaire ou tu le saoulais et t'en prenais une ( baffe, ni plus ni moins ), tu ne pouvais pas te plaindre et encore moins te planquer derrière la loi...Simplement les adultes te disaient que tu avais cherché...

Faut pas mettre "mettre une baffe pour calmer" et " battre un môme" ( et encore dans mon cas il s'agit d'ados de 15+ ). J'ai vu un de mes cousins se faire battre par sa mère à coup de barres d'aspirateurs en fer alors qu'il n'avait pas dix ans, ma mère ayant du intervenir par la force pour éviter que cela empire.

Rien à voir avec le fait de se prendre une baffe par manque de respect...Et dans les faits, la fessée ou les gifles existent bien encore.

C'est même animal à ce niveau, ton petit ou moins fort te saoule, t'agresse ect, il s'en prend une...

Je ne cautionne pas la violence, sinon je n'aurais pas choisi de m'éloigner pour m'éviter, mais la provocation-harcèlement en mode " t'es qu'un lâche, t'assumes pas" ect c'est chercher la baffe. Attitude typique de merdeux selon moi.

Merde quoi, la nature et la vie t'apprennent à toujours faire attention à plus fort que toi, c'est pas pour rien. Et c'est aussi valable en JDR...

Il y a tellement d'horreurs et d'âneries dans ce post que je ne sais pas par où commencer.
Pour ne pas m'étendre :
Votre "séparation" est certainement la meilleure chose qui leur soit arrivée. Tu n'as aucun droit, ni à frapper quelqu'un, ni à le menacer de le frapper, parce qu'il te saoule. Encore moins dans le cadre d'une activité de loisirs. Et encore moins des mineurs ! Si tu en ressentais un besoin si irrépressible que la seule solution est de partir, tu sembles avoir un grave problème, au moins de maîtrise de soi.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
GCM
Pape
Messages : 682
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par GCM » dim. oct. 20, 2019 8:13 am

@VigiloConfido J'ai voulu répondre à ton MP mais on ne peut pas t'en envoyer! Du coup je te mets ma réponse ici, au vu et au su de la terre entière:

Non. Je l'ai sur mes étagères (ainsi que le bouquin de base SW et le Compagnon SF) — et j'attends les trois suppléments de BG nord-américain — mais je n'ai jamais franchi le pas. SW est plutôt simple mais pas autant que ce à quoi j'aspire et, pour dire vrai, c'est un système qui, malgré toutes ses qualités, me laisse assez froid. Et masteriser avec des règles qui m'indiffèrent... bof bof.
J'ai déjà fait une partie SW Conan et une autre SW Achtung Cthulhu et, à chaque fois, les règles ne m'ont pas fait bander plus que ça. Après j'aurais bien voulu tester ça en tant que joueur mais le seul MJ de SW Rifts que je connaisse c'est @eolias  (via CasusNO, big up Eolias
:yes: ) et il mène à 600 km donc... T_T
En attendant, je mène avec du D20 simple qui ne déplairait pas aux adeptes de l'OSR.

Tu es le jenesaispascombientième à me demander "Tu as essayé Savage Rifts?". Mais je comprends...  :D


Voilà. Désolé pour le hors-sujet (puisque je ne parle pas de violence sur mineurs, photos cochonnes ou états dépressifs).
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
cdang
Messie
Messages : 1187
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par cdang » dim. oct. 20, 2019 11:49 am

killerklown a écrit :
jeu. oct. 17, 2019 1:05 pm
cdang a écrit :
mer. oct. 16, 2019 11:02 pm
Attache rapide ?
Non, c'est un vieux vélo des années 80. De bonne qualité, certes, mais ca ne devait pas encore avoir été inventé à l'époque :mrgreen:
La première fois que j'ai vue une attache rapide, ça devait être vers 1985. À l'époque, ça devait se cantonner aux clous de course. Mais comme tu roules beaucoup, tu as encore tes jantes d'origine ? Bon, les jantes ça ne s'use pas mais les chemins de roulement dans les moyeux, si. Et cis-Rhin, dans ce cas-là, on te change toute la roue. C'est du gaspillage mais la main d’œuvre pour dérayonner et rerayonner la roue est prohibitif. Et puis on peut garder la même roue et juste changer l'axe (et l'attache). L'attache rapide, ça te permet de ne pas trimbaler une clef plate pour démonter ta roue si tu crèves.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1057
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par VigiloConfido » dim. oct. 20, 2019 1:54 pm

@GCM c'est moi qui suis désolé, je t'ai envoyé un MP et j'avais oublié que j'avais mis non à l'option Autoriser les utilisateurs à me contacter par message privé. 

J'ai remis oui donc tu peux éditer ton post et me le renvoyer par MP.

D'ailleurs d'autres personnes devaient m'envoyer un MP et n'ont pas pu le faire j'imagine, elles peuvent le faire maintenant.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1057
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par VigiloConfido » dim. oct. 20, 2019 5:43 pm

Donc y a 3 heures de ça, j'ai commencé à (re)regarder The Boys sur Prime et je m'étais fais un thé.

3 heures plus tard, j'avais oublié que je m'étais préparé un thé et là il est froid ^^
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19946
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Udo Femi » dim. oct. 20, 2019 6:07 pm

Ooouh délire !
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1057
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par VigiloConfido » dim. oct. 20, 2019 6:19 pm

Udo Femi a écrit :
dim. oct. 20, 2019 6:07 pm
Ooouh délire !

Oui, c'est vrai, c'est pas aussi grave que d'autres choses qui ont été postées ici mais au moins je ne poste pas des choses politiquement incorrectes.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Major John
Evêque
Messages : 424
Inscription : jeu. mars 02, 2017 4:40 pm
Localisation : Mulhouse

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Major John » dim. oct. 20, 2019 7:47 pm

Julian_Manson a écrit :
sam. oct. 19, 2019 6:10 pm
Vorghyrn a écrit :
sam. oct. 19, 2019 5:44 pm
Julian_Manson a écrit :
ven. oct. 18, 2019 4:21 pm
Du coup, ce que certains d'entre vous ( ainsi que je nombreux adultes ) comprennent ( voire soutiennent ) comme étant une alternative à confrontation / fuite n'est pas compris par eux.
ce qui n'est absolument pas un problème. Pour moi, la démarche qui va de paire avec les approche bienveillantes, non-violentes etc... c'est la capacité à faire preuve de détachement vis-a-vis des avis des autres.

Il est illusoire de vouloir absolument convaincre l'autre. C'est même presque une démarche "violente". Le secret c'est de reconnaitre à chacun le droit d'avoir son avis, y compris de TE reconnaitre le droit d'avoir TON avis, et de ne pas devoir s'en justifier. Et si les points de vue sont trop incompatible et bien chacun pars de son côté. Perso je fonctionne pas mal comme ça, je prend même souvent le temps d'expliquer un peu l'origine de ce qui me gène moi dans la relation, mais ensuite, je laisse la personne s'énerver/s'en foutre/être d'accord avec moi, si elle le souhaite. Ce n'est pas à moi de dicter ses réactions et ce n'est plus vraiment mon problème. Les chiens aboient et la caravane passe... ;)

Ce qui m'a le plus saoulé, c'est que malgré que tu expliques que tu t'éloignes parce que tu NE veux PAS de risquer de les frapper par énervement. La seule chose qu'ils aient compris c'est que tu veux les frapper...

mais à mon avis y'a vraiment un facteur générationnel, à mon époque ( je suis né en 87 ) tu parlais mal à un trentenaire ou tu le saoulais et t'en prenais une ( baffe, ni plus ni moins ), tu ne pouvais pas te plaindre et encore moins te planquer derrière la loi...Simplement les adultes te disaient que tu avais cherché...

Faut pas mettre "mettre une baffe pour calmer" et " battre un môme" ( et encore dans mon cas il s'agit d'ados de 15+ ). J'ai vu un de mes cousins se faire battre par sa mère à coup de barres d'aspirateurs en fer alors qu'il n'avait pas dix ans, ma mère ayant du intervenir par la force pour éviter que cela empire.

Rien à voir avec le fait de se prendre une baffe par manque de respect...Et dans les faits, la fessée ou les gifles existent bien encore.

C'est même animal à ce niveau, ton petit ou moins fort te saoule, t'agresse ect, il s'en prend une...

Je ne cautionne pas la violence, sinon je n'aurais pas choisi de m'éloigner pour m'éviter, mais la provocation-harcèlement en mode " t'es qu'un lâche, t'assumes pas" ect c'est chercher la baffe. Attitude typique de merdeux selon moi.

Merde quoi, la nature et la vie t'apprennent à toujours faire attention à plus fort que toi, c'est pas pour rien. Et c'est aussi valable en JDR...
 

Il me manque de nombreux éléments pour bien comprendre ta situation. Mais j'ai bien compris que se qui se passe dans ce club ne te convient pas et te fait psychologiquement vivre des humeurs très négative.

Mais pourquoi jouer avec des "ados irrespectueux" ? Qu'est ce qui t y oblige ?

Dans tous les cas la violence physique n'est absolument pas la bonne réponse. Et comment une partie qui se passe mal peut provoquer ce genre d'envie ?

Ce qui me semble également bizarre c'est la réaction du club pour "presque te forcer à rester" en te culpabilisant sur ta lâcheté.
Comprendre pourquoi un membre souhaite partir c'est important mais ne permet pas de remettre en cause son "courage". Cela n'a aucun rapport.

Peut-être que c'est ton comportement qui est inadapté et cause du problème ( c'est une option possible pas forcément la vraie). Mais. Dans ce cas pourquoi le club veut te garder?
Peut-être que les torts sont partagés.
Dans tous les cas tu souffres visiblement beaucoup trop de cette situation. T éloigné est une bonne décision.

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4836
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Fabien_Lyraud » dim. oct. 20, 2019 7:57 pm

@Julian_Manson Pour l'avoir vécu, parfois une personne toxique peut contaminer tout un groupe. Il suffit d'exclure cette personne pour éliminer le problème. Sans meneur les autres arrêtent de jouer les caïds et d'être irrespectueux. Peut-être que l'exclusion du "caïd" du groupe permettra de changer l'ambiance et éviter que les autres ne dérivent trop. Peut - être qu'une sanction à ce moment là est salutaire. 
En parler avec les autres responsables du club te permettra peut - être de faire avancer les choses.

Verrouillé