Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1059
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par VigiloConfido » dim. oct. 20, 2019 8:00 pm

Fabien_Lyraud a écrit :
dim. oct. 20, 2019 7:57 pm
@Julian_Manson Pour l'avoir vécu, parfois une personne toxique peut contaminer tout un groupe. Il suffit d'exclure cette personne pour éliminer le problème. Sans meneur les autres arrêtent de jouer les caïds et d'être irrespectueux. Peut-être que l'exclusion du "caïd" du groupe permettra de changer l'ambiance et éviter que les autres ne dérivent trop. Peut - être qu'une sanction à ce moment là est salutaire. 
En parler avec les autres responsables du club te permettra peut - être de faire avancer les choses.

C'était dans quel club ?
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
vivien
Evêque
Messages : 478
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par vivien » dim. oct. 20, 2019 8:04 pm

Et quand même, il y a t il eu un moment où les parents ont été prévenu/averti/convoqués?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4839
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Fabien_Lyraud » dim. oct. 20, 2019 8:07 pm

VigiloConfido a écrit :
dim. oct. 20, 2019 8:00 pm
Fabien_Lyraud a écrit :
dim. oct. 20, 2019 7:57 pm
@Julian_Manson Pour l'avoir vécu, parfois une personne toxique peut contaminer tout un groupe. Il suffit d'exclure cette personne pour éliminer le problème. Sans meneur les autres arrêtent de jouer les caïds et d'être irrespectueux. Peut-être que l'exclusion du "caïd" du groupe permettra de changer l'ambiance et éviter que les autres ne dérivent trop. Peut - être qu'une sanction à ce moment là est salutaire. 
En parler avec les autres responsables du club te permettra peut - être de faire avancer les choses.

C'était dans quel club ?
C'était dans un petit club où j'étais étant ado. Une personne toxique a contaminé une partie du groupe et j'ai préféré partir plutôt que rester dans cette ambiance délétére. J'étais jeune à l'époque. 

 

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2406
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Julian_Manson » dim. oct. 20, 2019 8:52 pm

Plop.

Je rappelle que je n'ai frappé ou menacé personne. J'ai juste dit que trop me saouler / me provoquer ( et ça je l'ai dis que jeune que j'ai eu en face vendredi après-midi ) allait suffisamment m'énerver au point que je risque d'en frapper certains.

De ce fait, j'ai pris la décision de m'éloigner pour ne pas que cela arrive.

Ce qu'ils ont interprété comme de la lâcheté et un refus d'assumer ses actes.

Mais à ce jour, en dehors de rancunes, tout le monde va bien.

comme je l'ai dis au jeune, c'est comme s'il avait un grand frère énervé, qu'il l'avait saoulé au point que ce dernier allait le frapper et s'était éloigné pour ne pas que cela arrive. Cela n'a pas changé son avis pour autant.

Après oui, dans l'histoire, j'ai merdé pas mal ( parce que justement j'étais très énervé ) mais quand le jeune avec qui j'ai parlé me dit " si tu reviens au club et que tu t'excuses, c'est sur que " pour assumer" tu vas te prendre des réflexions et des piques pendant quelques mois".

Ce à quoi, j'ai répondu: " c'est une raison supplémentaire de ne pas revenir, parce que c'est précisément ce genre de choses qui m'a énervé au point de devoir et choisir de m'éloigner"

Mais, comme dit par Fabien au dessus,  il faudrait que je revienne, que je m'excuse ( en public et de manière quasi officielle ) et que derrière j'accepte de me prendre des réflexions et autres pendant plusieurs mois sans m'énerver?

Désolé, mais c'est impossible. Donc vu que de toute manière, je suis à présent étiqueté comme un connard, autant l'être jusqu'au bout et ne pas me rajouter des soucis en plus.
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 7393
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Yusei » dim. oct. 20, 2019 8:59 pm

Ça ne sert à rien d'attribuer des torts et de chercher qui a déconné: quand t'en es à avoir envie de taper sur les gens (que tu le fasses ou pas), de toute façon la seule solution c'est de changer d'air au moins quelques mois.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2406
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Julian_Manson » dim. oct. 20, 2019 9:33 pm

Yusei a écrit :
dim. oct. 20, 2019 8:59 pm
Ça ne sert à rien d'attribuer des torts et de chercher qui a déconné: quand t'en es à avoir envie de taper sur les gens (que tu le fasses ou pas), de toute façon la seule solution c'est de changer d'air au moins quelques mois.

C'est exactement au point ou j'en suis. Et y'a des changements "intéressants" qui ont commencé à avoir lieu:

- plus présent pour ma famille le WE, notamment pour mon neveu
- plus de temps pour autre chose ( je squatte beaucoup SWTOR en ce moment )
- session uniquement le samedi soir en tant que MJ avec des joueurs différents, plus âgés, plus stables qui ont même réussi à me donner tort sur certains points sur lesquels j'étais totalement bloqué ( notamment la différence entre être un mec sympa IRL et jouer un personnage très nocif ingame dans des jeux ou c'est possible )
- dimanche consacré au repos, car la session du samedi soir est longue.
- plus de temps pour m'occuper de mon chaton ( il apprend vite le salaud !)
- rejoindre une association d'échange de service
ect
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19946
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Udo Femi » dim. oct. 20, 2019 10:23 pm

Julian_Manson a écrit :
dim. oct. 20, 2019 8:52 pm
Après oui, dans l'histoire, j'ai merdé pas mal ( parce que justement j'étais très énervé ) mais quand le jeune avec qui j'ai parlé me dit " si tu reviens au club et que tu t'excuses, c'est sur que " pour assumer" tu vas te prendre des réflexions et des piques pendant quelques mois".
Huhuhu... Je rêve. Il habite sur quelle planète, ce "jeune" ?
La cour d'école primaire pour ma part c'était il y a une trentaine d'années, et déjà à l'époque il était hors de question que ça se passe ainsi.

Nan mais sans dé-con-ner.
Que le cul lui pèle et que ses bras lui raccourcissent.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4839
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Fabien_Lyraud » lun. oct. 21, 2019 11:37 am

comme je l'ai dis au jeune, c'est comme s'il avait un grand frère énervé, qu'il l'avait saoulé au point que ce dernier allait le frapper et s'était éloigné pour ne pas que cela arrive. Cela n'a pas changé son avis pour autant.
J'ai l'impression que tu as à faire à un pervers narcissique qui essaie de se débarasser de celui qui l'empêche de contrôler le groupe. Te laisse pas avoir par ce type d'individus. Là aussi j'ai une certaine expérience et j'ai eu à faire à ce genre de personne un bon nombre de fois.

RossVell
Pape
Messages : 670
Inscription : ven. mai 14, 2010 1:30 pm

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par RossVell » lun. oct. 21, 2019 1:20 pm

Moi j'ai surtout l'impression que l'on a qu'une seule version de cette/ces histoires ce qui en théorie devrait bien nous garder de pouvoir émettre un quelconque avis sur la responsabilité de chacun de la situation.

Une seule chose est semble t-il évidente : la séparation apportera du bon pour la partie de l'équation qui subissait l'autre.
 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13020
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Erwan G » lun. oct. 21, 2019 1:29 pm

Fabien_Lyraud a écrit :
lun. oct. 21, 2019 11:37 am
comme je l'ai dis au jeune, c'est comme s'il avait un grand frère énervé, qu'il l'avait saoulé au point que ce dernier allait le frapper et s'était éloigné pour ne pas que cela arrive. Cela n'a pas changé son avis pour autant.
J'ai l'impression que tu as à faire à un pervers narcissique qui essaie de se débarasser de celui qui l'empêche de contrôler le groupe. Te laisse pas avoir par ce type d'individus. Là aussi j'ai une certaine expérience et j'ai eu à faire à ce genre de personne un bon nombre de fois.

Si c'est marqué sur internet, c'est p't-être faux mais c'est p't-être vrai (simple)
Illuminatis ou pas, qu'est-ce que ça change? Tu t'fais baiser (basique)
À l'étranger, t'es un étranger, ça sert à rien d'être raciste (simple)
Les mecs les plus fous sont souvent les mecs les plus tristes (basique)
Cent personnes possèdent la moitié des richesses du globe (simple)
Tu s'ras toujours à un ou deux numéros d'avoir le quinté dans l'ordre (basique)
Si t'es souvent seul avec tes problèmes, c'est parce que souvent l'problème c'est toi (simple)
Toutes les générations disent que celle d'après fait n'importe quoi (cliché)
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
cdang
Messie
Messages : 1190
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par cdang » lun. oct. 21, 2019 7:43 pm

@Harfang lors d'une formation, Didier Pleux (psychologue) expliquait qu'il voyait depuis un quinzaine d'année une généralisation de comportements qu'il ne voyait en début de carrière que chez les délinquants (il a commencé comme éduc spé). Il met ça sur des carences éducatives, des parents qui ne disent jamais non (mais genre jamais quoi), ce qui crée plus tard une intolérance à la frustration et donc des comportements explosifs, et des adultes-rois voire des adultes-tyrans.

@Fabfab c'est probablement la même cause, les tiens sont un peu mieux structurés donc peuvent quand même effectuer une âche sans péter un plomb mais n'arrivent pas à maîtriser leur envie de faire ce qui leur est fun (donc refus de la frustration), ça crée par ricochet le syndrome du fomo, fear of missing out (qui explique en partie la dépendance aux réseaux sociaux).
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7093
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Kandjar » mer. oct. 23, 2019 11:48 pm

Moi moi moi j'ai eu tort, et Go@t a eu raison.
Une fois.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Pratiquant
Messages : 275
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Mickey-bis » jeu. oct. 24, 2019 8:13 am

Moi, moi, moi: grmblbl :grmbl:

Au boulot, on reçoit bien,tôt en conférence assez privée Alain Damasio (auteur notamment de la Horde du contrevent), et je ne serai pas dispo... re- :grmbl:

Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 8053
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Capitale des Grands Ducs d'Occident
Contact :

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Krieghund » jeu. oct. 24, 2019 8:22 am

Si il est aussi chiant et prétentieux en vrai que ses bouquins, dans mon cas je serai heureux.
Mais bon, critiquer Damasio, c'est se prendre des volées de bois vert sur certains forum, donc oubliez ma phrase précédente.

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Banni
Messages : 1335
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Moi, moi, moi, l'âme des enfants des autres

Message par Thibor » jeu. oct. 24, 2019 8:37 am

Tu ne dis pas de mal de Monsieur Damasio ! Cet homme est un génie et ses romans des bijoux de littérature, puissants et racés ! C'est à cause de gens comme toi que le monde part en vrille ! Chacun de tes posts tue un bébé ours sur la banquise ! 

J'étais bon ?  :mrgreen: @
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Verrouillé