Game Of Thrones, The Last War

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10144
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par le Zakhan Noir » jeu. mai 23, 2019 2:19 pm

ah ben oui évidemment!
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
Condutiarii
Evêque
Messages : 479
Inscription : jeu. févr. 07, 2008 10:33 pm
Localisation : Epernon
Contact :

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Condutiarii » jeu. mai 23, 2019 5:31 pm

L'épisode 6, on aurait pu l'appeler Don Jon et Drogon... ok, je sors ! 😅
Condutiarii | "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" - Salvor Hardin.
Mythras, Runequest, Hawkmoon, Bitume, Empire Galactique, Fate, Hitos, Bloodlust, et beaucoup d'autres...
Glyphe de garde - DeviantArt - https://github.com/Condutiarii

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4236
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Tholgren » jeu. mai 23, 2019 7:27 pm

Excellent résumé de la saison 8... Season 8 pitch meeting :neutral:
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

RossVell
Cardinal
Messages : 578
Inscription : ven. mai 14, 2010 1:30 pm

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par RossVell » jeu. mai 23, 2019 7:32 pm

Tholgren a écrit :
jeu. mai 23, 2019 12:38 pm
J'ai vu une théorie là-dessus et je la trouve plutôt vraie :

Même si apparemment Tyrion se défend de vouloir devenir Main de Bran, de fait c'est lui qui connaît les arcanes de la politique et du pouvoir, donc de fait, c'est lui qui gouverne.

Qui as gagné le jeu des Trônes du coup ? :D
Surtout lorsque tu te rends compte qu'il demande a Bronn si la couronne a bien payé sa dette.....
alors que c'est lui qui sortait toujours au fil de ses aventures qu'un Lannister paie toujours ses dettes....
se considère t'il comme la couronne ? 

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4236
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Tholgren » ven. mai 24, 2019 8:35 am

Les Mestres de la Citadelle devraient se former à la psychologie !

"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Morokanth
Pratiquant
Messages : 290
Inscription : mar. janv. 15, 2019 11:45 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Morokanth » ven. mai 24, 2019 9:43 am

Ca coûte quand même moins cher...

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5066
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Vorghyrn » ven. mai 24, 2019 9:57 am

aller ! puisque tout le monde y est allé de son point de vue, voici le mien, rapide et sur le vif (j'ai vu la fin hier soir)

Déjà, je n'avais aucune idée de quelle était la meilleure fin possible ou même une fin acceptable. Pour moi, ce qui caractérise GoT c'est que TOUT est possible, les gentils peuvent gagner, les méchants peuvent gagner, il est possible que personne ne gagne vraiment etc...
Du coup, je n'attendais rien de cette fin, j'étais juste curieux de voir ce qui allait se passer ("jouer pour voir ce qui va arriver" comme on dit dans le pbta ;) ). Il est possible aussi que le délais entre les saisons 7 et 8 (ou le fait que j'ai vu 2-3 autres séries entre temps alors que je ne suis pas très "consommateur" de séries ) ait fait que j'avais moins d'attente

Je ne me suis donc sentit ni "trahit" ni "emballé" par cette fin. C'était un choix possible. 

Je souscrit à la remarque que la fin en soit ne me pose pas de problème mais qu'elle aurait été pu être mieux amenée. Dany bascule un peu vite à mon goût, même si on ne peut pas dire que ça n'avait pas été préparé avant (elle est loin d'être gentille et on la voit souvent alterné des décision "dures" avec une sincère gentilesse/empathie, c'est un personnage assez ambivalent, ce que j'apprécie). Sa mort est (trop) rapide. Le conseil qui nomme Bran est aussi un peu rapide. Pour moi 2-3 épisodes de plus avec le conseil et le temps de préparer une vraie "faille" où Jon choisira de s’engouffrer pour tuer celle qu'il aime et la sauver de sa "folie" aurait été appréciable.
Dans tout les cas, je n'ai pas de (gros) problème avec cette fin.

Si je n'ai sais pas ce que j'aurais plus aimé, je sais ce que je n'aurais pas trop aimé : Jon sur le trône. Comme son père adoptif, Jon est un meneur d'homme, un dirigeant qui a le sens de l'honneur et du devoir. Il aurait sûrement fait un bon roi du Nord, où les gens apprécient ceux qui prennent leur responsabilité (exécuter eux-même un prisonnier qu'ils ont condamné à mort) et sur qui on peut compter. Ce n'est pas le cas à l'échelle des 7 (6) royaumes où la politique, la trahison et l'assassinat sont les maitres mots. Et d'ailleurs, comme ça a été dit quelque page avant sur Tyrion et Arya, je trouve que c'est une des grandes leçon de GoT : les vainqueurs ne sont pas de grands guerriers ni même simplement ceux qui contrôlent d'immense armées ou de puissant dragons, les vainqueurs sont un infirme qui peut voir le passé et (orienter ?) l'avenir, une jeune fille avec des talents d'assassin (qui a quand même mis le coup de grâce à la menance des Marcheur Blanc) et un nain qui poussé des pions dans tous les sens, jusqu'à faire tuer par celui qui l'aimait la plus puissante conquérante d'Essos et de Westros, avant de devenir (pour la 3ième fois si je compte bien) Main du Roi. En quatrième position, on a une jeune femme qu'on destinait juste à devenir une lady (voire l'épouse d'un roi) et qui, après quelques mauvais moment quand même, obtient l'indépendance de son royaume et le titre de reine du Nord. Les guerrières et guerrier, Dames et Seigneur sont assez loin derrière.

Je ne suis pas triste que GoT soit fini. J'en suis plutôt même content. Non pas parce que c'était mauvais mais parce que c'est bien que les chose se finissent. Je n'exclue pas de lire un jour la suite des romans
et donc merci GoT, merci G.R.R Martin et à toutes celles et ceux qui ont fait la série. Merci pour cette histoire, malgré des petits défauts ici ou là tu m'a bien divertis et peut être contribuer à diffuser la fantaisy dans le monde. C'est déjà super

et sur ce, je retourne au JDR ! :geek
Dernière modification par Vorghyrn le ven. mai 24, 2019 11:02 am, modifié 1 fois.
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8508
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Mugen » ven. mai 24, 2019 10:04 am

Un truc m'est venu à l'esprit ce matin dans le train...

A la réflexion, je me demande si la raison pour laquelle les scénaristes de la série ont présenté ainsi le comportement de Daenerys lors de l'épisode 5 n'est pas tout simplement que GRRM a prévu de profiter du mode "Points de vue" de sa narration pour cacher la folie de Daenerys
Spoiler:
"effet Meurtre de Roger Ackroyd"
dans ses bouquins
Dernière modification par Mugen le ven. mai 24, 2019 10:38 am, modifié 2 fois.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12514
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Erwan G » ven. mai 24, 2019 10:15 am

Je n'ai pas compris.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Rosco
Banni
Messages : 1324
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Rosco » ven. mai 24, 2019 10:23 am

@Erwan G moi non plus mais j'ai été cherché et voilà
Spoiler:
Élaboration du romanC'est le premier roman qu'Agatha Christie écrit pour son nouvel éditeur, William Collins, chez qui elle est ensuite restée. L'idée d'un narrateur coupable lui aurait d'abord été suggérée par une discussion avec son beau-frère qui aurait affirmé vouloir lire un roman où Watson serait coupable. Plus tard, Lord Mountbatten lui aurait demandé par courrier une histoire où le narrateur serait l'assassin. Dans son autobiographie, Agatha Christie ne décrit pas le processus d'écriture, indiquant simplement : « L'idée me paraissait ingénieuse, et j'y réfléchis longuement. Elle présentait d'énormes difficultés14. ».
 Le roman est dédié « à Punkie », surnom de la sœur d'Agatha Christie, Madge Watts 15 .
Accueil par la critique littéraireLe livre fut très critiqué16 par les pairs d'Agatha Christie, qui voyaient dans la pirouette narrative constitutive du livre une atteinte aux principes du roman policier de l'époque, principes codifiés par un ecclésiastique, Ronald Knox17. Dissimuler l'auteur du crime derrière le narrateur s'apparentait pour les puristes du genre à une trahison. Seule la romancière Dorothy L. Sayers, elle aussi théoricienne du genre, défendit avec vigueur Agatha Christie18. Dans son autobiographie, la romancière affirme ne pas avoir triché :
« Certes, beaucoup prétendent que Le Meurtre de Roger Ackroyd est une tricherie. Mais qu'ils le lisent avec attention, et ils verront qu'ils se trompent. Une phrase ambiguë permet de dissimuler les inévitables sauts dans le temps. Quant au Dr Sheppard, il éprouve un malin plaisir à n'écrire que la vérité : pas toute la vérité, mais la vérité tout de même19. »AnalyseStatut du narrateurL'usage de la première personne n'est pas rare dans le roman policier : que l'on pense au docteur Watson, à Arthur Hastings ou l'infirmière narratrice de Meurtre en Mésopotamie. Dans Le Meurtre de Roger Ackroyd, Agatha Christie joue avec l'ambiguïté de cette énonciation. Ainsi parce que nous sommes habitués à avoir confiance dans l'instance de narration, nous ne remarquons pas que nous prenons connaissance de l'histoire par le biais d'un assassin : « Comme le livre est monologique, la première personne finit par se confondre avec une fonction : celle du narrateur omniscient — sur le modèle du narrateur balzacien — dépositaire de tout le savoir de l'histoire […] Confondu avec ce narrateur impersonnel, le « je » tend à cesser d'être un personnage comme les autres pour devenir un porte-parole de la vérité27. »
 Roland Barthes décrit le procédé narratif ainsi : « Le lecteur cherchait l'assassin derrière tous les « il » de l'intrigue : il était sous le « je ». Agatha Christie savait parfaitement que dans le roman, d'ordinaire, le « je » est témoin, c'est le « il » qui est acteur28. »
Dernière modification par Rosco le ven. mai 24, 2019 10:35 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8508
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Mugen » ven. mai 24, 2019 10:30 am

Ah merde, j'ai spoilé un bouquin alors...
Spoiler:
Enfin bref, avec des points de vue, il est possible de complètement cacher un basculement dans la folie -voire tout simplement un comportement borderline:
-Daenerys va tout montrer sous un jour qui lui est favorable,
-Jon (si il revient des morts et si il tombe amoureux...) et ses partisans ne remarqueront rien.
-L'on pourra mettre les avis négatifs des autres sur le compte de leur méfiance.

Au cinéma ou à la télévision, c'est compliqué voire impossible de retranscrire cet effet...

Mais bon, c'est à peu près aussi étayé que n'importe quelle fan-fic... :mrgreen:
Dernière modification par Mugen le ven. mai 24, 2019 10:59 am, modifié 1 fois.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

morgalel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1850
Inscription : ven. janv. 20, 2006 9:50 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par morgalel » ven. mai 24, 2019 10:55 am

La Dany des bouquins est assez proche de celle de la série, donc son basculement dans la folie why not.

Par contre le Jon des bouquins est quand même beaucoup moins teubé que celui de la série, donc s'il revient il faudra quand même qu'il y ait laissé quelques neurones pour devenir l'espèce d'huitre impulsive qu'on voit dans la série.

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Banni
Messages : 1462
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Ganelon » ven. mai 24, 2019 10:58 am

Je découvre tout juste le début de cette dernière saison. On peut recommencer le thread ? 😁
Ces acteurs qui mûrissent pour devenir laids au fil des années c'est fascinant. Le Night King, lui, est préservé par son latex bleu.
My body is like a temple more like a catholic church full of wine, bread and guilt.
RANDO : "C'était pas mon GR"

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8508
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Mugen » ven. mai 24, 2019 11:06 am

Ganelon a écrit :
ven. mai 24, 2019 10:58 am
Je découvre tout juste le début de cette dernière saison. On peut recommencer le thread ? 😁
Ces acteurs qui mûrissent pour devenir laids au fil des années c'est fascinant. Le Night King, lui, est préservé par son latex bleu.

Certes, mais à l'origine c'est la ressemblance avec les parents qui était cherchée AMHA.

Maisie Williams ressemble toujours pas mal à Michelle Farley/Catelyn Stark.
Isaac Hempstead-Wright par contre ne ressemble plus du tout à Sean Bean...
Sophie Turner n'est pas laide, et remplit AMHA le contrat d'être crédible en fille des 2 acteurs.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4819
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Game Of Thrones, The Last War

Message par Humphrey B » ven. mai 24, 2019 11:13 am

Une copine me faisait remarquer qu'en fait, Jaime a probablement sciemment assassiné Cercei - la femme qu'il ne peut s'empêcher d'aimer alors qu'il sait qu'elle conduit le monde à sa perte. En effet, il lui a roulé des pelles juste sous un pilier, pile-poil à l'endroit où le plafond s'effondre, alors que le reste de la pièce est presque intact lorsque Tyrion la visite. Et je me dis que c'est typiquement le genre de chose qui pose problème dans cette saison : le monde a tellement perdu en cohérence interne que d'un épisode à l'autre les choses changent pour les besoins de la narration. On voit dans l'épisode 5 toute la pièce s'effondrer sur Jaime et Cercei (pour justifier leur fin tragique), mais dans l'épisode suivant cette même pièce n'est que très partiellement effondrée, parce qu'il faut bien justifier que Tyrion puisse trouver leurs cadavres et ainsi définitivement changer de bord. Comme pour les scorpions, dont l'efficacité militaire ne dépendait que de la faction qui doit remporter la bataille.

Cela a déjà été évoqué par d'autres avant moi, mais on retrouve probablement là l'origine de la déception ressentie par beaucoup (dont moi) : on est passé d'une situation où c'était l'univers et les personnages qui créaient et orientaient l'histoire, à une situation où l'univers est à géométrie variable et où les personnages n'agissent que pour aller dans le sens décidé par l'histoire.

Sinon on peut observer que Bran, dans son nouveau rôle d'homme politique, n'aime rien tant que les phrases creuses vaguement sibyllines. En cela, il est le digne héritier de Jean-Pierre Raffarin et de ses fameuses raffarinades. Au temps pour la réflexion politique sur le "bon souverain" dans GoT... :mrgreen:
Dernière modification par Humphrey B le ven. mai 24, 2019 11:14 am, modifié 1 fois.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Répondre