Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
intylzah
Dieu des vampires d'avant
Messages : 2534
Inscription : dim. mai 29, 2005 11:08 am
Contact :

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par intylzah » jeu. mai 16, 2019 9:14 pm

Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 8:56 pm
Ah la vache 8O
http://www.lefigaro.fr/politique/le-ras ... n-20190516
Alors là, je tombe vraiment des nues 8O

l'article est un peu orienté, lit l'analyse complète et notamment la page 19 (et la 22) qui à mon avis est pire pour LR !
Dernière modification par intylzah le jeu. mai 16, 2019 9:16 pm, modifié 1 fois.
Altro Mondo est disponible : Le studio 09 et Le Facebook d'Altro Mondo

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6570
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Kandjar » jeu. mai 16, 2019 9:16 pm

intylzah a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:14 pm
Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 8:56 pm
Ah la vache 8O
http://www.lefigaro.fr/politique/le-ras ... n-20190516
Alors là, je tombe vraiment des nues 8O

l'article est un peu orienté, lit l'analyse complète et notamment la page 19 qui à mon avis est pire pour LR !
Ce qui reste moins surprenant, si on reste sur la grille de lecture gauche/droite LR et RN sont des partis voisins.
ImageImageImageImageImageImage

intylzah
Dieu des vampires d'avant
Messages : 2534
Inscription : dim. mai 29, 2005 11:08 am
Contact :

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par intylzah » jeu. mai 16, 2019 9:19 pm

Tiens y'a 1% des sympathisants RN qui ont une mauvaise opinion de Marine LePen, ce n'est pas beaucoup !
Altro Mondo est disponible : Le studio 09 et Le Facebook d'Altro Mondo

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8314
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Zeben » jeu. mai 16, 2019 9:22 pm

@intylzah ben... la page 17.. elle calme un peu quand même...
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6229
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: J'ai vérifié l'info 3 fois tellement c'était gros

Message par Kardwill » jeu. mai 16, 2019 9:28 pm

Krieghund a écrit :
jeu. mai 16, 2019 2:56 pm
Adj a écrit :
jeu. mai 16, 2019 2:54 pm
Plopinou a écrit :
jeu. mai 16, 2019 2:33 pm
« J’ai horreur de la corruption » P. Balkany.
Il essaye de gagner le prix de l'humour politique 2019 après l'avoir raté en 2010?


Il sera peut être le premier à le remporter juste avec sa sonnerie de portable : https://www.ouest-france.fr/politique/p ... rs-6351594

Adj

Je pense que Dupont Moretti doit pleurer intérieurement de l'attitude de son client. Il est tellement dans la toute puissance et l'impunité qu'il a une attitude qui va faire que les juges vont avoir encore plus envie de sa peau.

D'un autre côté, qu'est-ce qu'il risque réellement, en pratique (vraie question)? Je doute qu'un vieux monsieur comme lui voie l'intérieur d'une cellule, il ne finira pas à la rue ni dans la misère, et sa condamnation précédente a montré que même si il se préoccupait de son avenir politique, l'illegibilité est juste un écueil temporaire et facile à contourner.

C'est toi le pro, donc tu vas probablement me contredire, mais Je suis pas sur qu'il ait grand chose à perdre, en fait. C'est comme les joueurs qui font les kakous parce qu'ils savent que le MJ ne va pas planter la campagne en butant leur perso.
Dernière modification par Kardwill le jeu. mai 16, 2019 9:34 pm, modifié 1 fois.

intylzah
Dieu des vampires d'avant
Messages : 2534
Inscription : dim. mai 29, 2005 11:08 am
Contact :

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par intylzah » jeu. mai 16, 2019 9:33 pm

Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:22 pm
@intylzah ben... la page 17.. elle calme un peu quand même...


Ah mais oui, c'est sur. Après venant d'un parti qui veut s'appuyer sur les classes populaires cela ne m'étonne pas.
Car perso, plus ça va et plus j'entend des idées "racistes" venir de partout, et surtout se banaliser...
 
Altro Mondo est disponible : Le studio 09 et Le Facebook d'Altro Mondo

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8314
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Zeben » jeu. mai 16, 2019 9:37 pm

intylzah a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:33 pm
Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:22 pm
@intylzah ben... la page 17.. elle calme un peu quand même...


Ah mais oui, c'est sur. Après venant d'un parti qui veut s'appuyer sur les classes populaires cela ne m'étonne pas.
Car perso, plus ça va et plus j'entend des idées "racistes" venir de partout, et surtout se banaliser...
 

Je suis bien d’accord, mais LFI quoi... enfin normalement, les extrêmes se rejoignent c’est censé être un argument pour décrédibiliser... même si (perso) ça me semble pas faux, en interne ils sont censés être ennemis... enfin moi ça me laisse sur mon séant.
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5057
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Vorghyrn » jeu. mai 16, 2019 9:45 pm

@Kandjar  @lepropre et tous ceux que ça peut intéresser
Donc l'IA en Europe.

Désole pour le pavé, je fragmente ça en sous-partie pour le rendre plus lisible. Bonne lecture

Historique
Spoiler:
Depuis 2018, le High Level Group Expert (HLGE) travaille dessus. Ils ont commencé par envoyé une séries de pistes puis ont appelé les acteurs du milieux (mais aussi les "simples citoyens") à commenter ça (février-mars 2019) avant de publier un second draft assortis de recommandations. A l'heure actuelle, les acteurs du marché sont invités à tester ces recommandation et à faire des retours en vu d'un rapport final avec des recommandations plus précises.

Le coeur du principe
Spoiler:
le HLGE préconise une "trustworthy AI". L'idée ce sont des systèmes dans lesquels les gens auraient confiance pour officiellement respecter les valeurs humanistes de l'Europe et, plus pragmatiquement, essayer de faire accepter cette tech controversé par le grand public (ce n'est pas dit officiellement mais on le comprend bien en lisant le rapport). Cette confiance se battirait sur 4 principes (je restitue ici ce qui est dit dans le rapport, pas mon opinion propre. Pour mon avis sur la question, voyez plus bas) :
  • respect pour l'autonomie humaine
  • préventions des risques
  • equité
  • explicabilité
Le respect pour l'autonomie humain comprend autant le fait de ne pas forcer ou manipuler des humains à faire des choses qu'ils ne veulent pas/comprennent pas, ne fait pas de choix à leur place, et ne pas voler le travail des humains. Entre autre, clairement dire aux humains quand ils interagissent avec une IA (en gros, même si l'IA passe le test de Turing, l'humain doit savoir que c'est une IA)

La préventions des risque sont un peu les lois de la robotique d'Azimov version UE : ne rien faire qui puisse blesser un humain ou mettre en péril sa survie, y compris sociale. Outre le fait évident que ça exclue tout action dangereuse, ce chapitre inclue la résistance au bugs (normal) et aux attaques malveillante.

l'équité couvre l'élimination des biais. Proposer les mêmes services à tous le monde, ne pas faire de prédiction défavorable à des groupes particuliers (sexe, âge, religion, ethnie, orientation sexuelle, orientation politique etc...)

l'explicabilité est une notion un peu plus technique. A l'heure actuelle, on est capable de faire des IA capable de répondre à des questions complexes qui utilisent un grand nombre de paramètre, même basé sur des approche mathématique relativement simples (par exemple, prédire le stade d'un cancer en regardant 100 000 positions dans le génome). Le problème c'est que bien que le taux de prédiction soit bien meilleur que celui d'un humain (par exemple un docteur, qui va juste pouvoir regarder quelque dizaines de marqueurs génétiques), on ne sait pas sur quoi se base l'IA pour obtenir se résultat. Ca pose un soucis parce que si il  a un biais (cf "équité") on risque de passer à côté jusqu'au moment où...

Et pour quelque détails de plus
Spoiler:
je ne vais pas vous égrener le rapport, mais juste évoquer 2-3 points intéressants
  • L'UE veux que l'humain garde le contrôle. Ca veut dire que l'humain reste le seul à prendre la décision finale (l'IA sert juste de "super-assistant" qui lui apporte des éléments qu'il n'aurait pas pu traiter seul) et surtout l'humain reste responsable de cette décision. Si ça merde, c'est pas la faute de l'IA mais de celui qui l'utilise. Notez que ça règle la question de la justice (c'est toujours le juge qui décide au final, de la médecine (il y a toujours un docteur derrière une décision thérapeutique) mais pas de la voiture autonome (qui est considéré comme ayant pris la "décision" en cas d'accident ?)
  • Le rapport évoque le cas des armes autonomes (L.A.W.S, rien que l'acronyme fait déjà Judge Dredd). Les experts sont divisé sur la question mais en gros ne ferme pas la porte à cette technologie. La raison évoquée et que personne ne doute que les puissances actuelle de l'IA (Etats-Unis et Chine pour ne pas les nommer) n'hésiterons pas, eux...
  • Bien que ça ne soit pas dans le rapport, j'ai lu quelques interventions de certains experts sur les réseaux sociaux et d'autres acteurs du milieux. Si ces recommandations sont mises en place par l'UE, la question de l'applicabilité de ces principes se pose. Les acteurs majeurs du domaine sont évidement des entreprises européennes. Difficile de les forcer à remplir les condition sous peine de leur interdire le marché. L'idée va plutôt vers un label de qualité "AI made in EU", qui leur permettrait de gagner la confiance des "consommateurs" (d'autres entreprises dans un premier temps) et d'accéder plus facilement à certains marché publiques. La question fait toutefois débat

Ce que j'en pense
Spoiler:
En gros, l'idée de base me semble louable, mais évidement, dans les détails, je trouve qu'on est dans la déclaration de bonne intention et que l'implémentation sera un peu moins "propre" que ça.
  • Pour le respect de l'autonomie humaine, on ne pourra pas faire l'économie de former des gens à d'autres métiers pour donner leurs travail à des IA qui seront bien plus performantes. Et ça ne va pas toucher que des "petits" métiers. Demandez aux radiologues... Il en va de même pour obtenir le consentement des citoyens sur ce que leur propose les IA. Il va falloir sérieusement investir dans l'éducation (que ce soit pour former des gens à des nouveaux métiers ou simplement que les citoyens comprennent comment ça marche) et ça seuls les états pourront le faire... alors que ce sont surtout des entreprises qui profiterons, en terme financier, de l'IA. Il va falloir concilier tout ça
  • Pour l'équité, le fond est sans aucun doute essentiel mais la mise en place compliquée. Tout va se jouer sur la qualité (plutôt que la quantité) pour éviter les biais
  • Pour l'explicabilité, c'est un sujet important pour moi (dans la Recherche). A l'heure actuelle on n'y est pas vraiment mais il y a des travaux dans ce sens. Je suis content que le HLGE y ait pensé et j'espère qu'on prendra le temps de travailler dessus.
Je trouve plutôt sain d'avoir mis sur la table plusieurs sujets polémiques , même si tous n'ont pas été résolus, comme les armes autonomes. Il est vraiment nécessaire de se poser toutes les questions.

Question compétitivité, il est évident pour tout le monde que l'Europe est en retard sur l'IA. Miser sur la qualité plutôt que se précipité est louable, mais il y a une fenêtre de tir temps de développement/qualité qu'on ne peut pas se permettre de manquer. Quand les chinois auront une telle avance qu'on passera pour des pays du tier-monde, même si eux vive sous le joug d'IA "sale" l'argument "oui mais nous on prend notre temps pour avoir des IA propres" ne vaudra pas bien cher. Les entreprises les premières, mais suivie de peu par les citoyens qui verront des avantages à court terme, mettront trop de pression pour maintenir des normes strictes. Je ne dis pas qu'il faut faire des concessions sur ces normes, je dis qu'il faut mettre des moyens pour atteindre ces objectifs légitimement exigeants rapidement.
Malgré ces réserves sur les moyens, j'apprécie qu'une vraie stratégie actant de ce retard soit proposée. Ca veut dire que la question de la compétitivité est prise en compte

Je terminerai là-dessus:
Côté citoyen, je pense qu'on peux en faire plein de trucs géniaux avec l'IA, mais que, comme les OGM, le concept fait peur (et certains en vivent). Les institutions doivent prendre leur responsabilités pour créer des garde-fous et éduquer les citoyens, mais ces derniers doivent aussi prendre leur responsabilité et s'y mettre de leur propre gré. C'est une condition essentielle pour réussir cette transition qui est nécessaire
Cet outil est beaucoup trop puissant pour s'en priver et laisser d'autres en faire ce qu'ils veulent. En débattre maintenant, c'est se donner les moyens de développer une IA qui profite au plus grand nombre. Je n'espère pas un instant que cette transition fonctionne pour tous, mais plus on attend, plus on se met la tête dans la sable, plus on devra faire le saut sans préparation et plus il y en a qui resterons sur la carreaux.

Et pour contre l'argument du TINA : Ce n'est pas parce que certaine sutilisation de l'IA sont salement efficace qu'il faut se dire qu'elles sont inéluctable. Si la tribu d'en face invente la lance et que nos considérations pacifistes nous en empêche, soyons malins et inventons au moins le bouclier... Par contre, pour créer le bouclier au bon moment, il faut savoir comment la lance fonctionne et anticiper son apparition. On peut donc pas se contenter d'attendre.
Mes CR solos en cours :




Listes des programmes pour les élections européennes (fil actu)

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8314
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Zeben » jeu. mai 16, 2019 9:54 pm

@Erwan G @Elijah Shingern et ça là, ça vous inspire quoi ?

Décidément c’est festival en ce moment !
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1753
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Harfang » jeu. mai 16, 2019 10:15 pm

Vorghyrn a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:45 pm
@Kandjar  @lepropre et tous ceux que ça peut intéresser
Donc l'IA en Europe.

Désole pour le pavé, je fragmente ça en sous-partie pour le rendre plus lisible. Bonne lecture

Historique
Spoiler:
Depuis 2018, le High Level Group Expert (HLGE) travaille dessus. Ils ont commencé par envoyé une séries de pistes puis ont appelé les acteurs du milieux (mais aussi les "simples citoyens") à commenter ça (février-mars 2019) avant de publier un second draft assortis de recommandations. A l'heure actuelle, les acteurs du marché sont invités à tester ces recommandation et à faire des retours en vu d'un rapport final avec des recommandations plus précises.

Le coeur du principe
Spoiler:
le HLGE préconise une "trustworthy AI". L'idée ce sont des systèmes dans lesquels les gens auraient confiance pour officiellement respecter les valeurs humanistes de l'Europe et, plus pragmatiquement, essayer de faire accepter cette tech controversé par le grand public (ce n'est pas dit officiellement mais on le comprend bien en lisant le rapport). Cette confiance se battirait sur 4 principes (je restitue ici ce qui est dit dans le rapport, pas mon opinion propre. Pour mon avis sur la question, voyez plus bas) :
  • respect pour l'autonomie humaine
  • préventions des risques
  • equité
  • explicabilité
Le respect pour l'autonomie humain comprend autant le fait de ne pas forcer ou manipuler des humains à faire des choses qu'ils ne veulent pas/comprennent pas, ne fait pas de choix à leur place, et ne pas voler le travail des humains. Entre autre, clairement dire aux humains quand ils interagissent avec une IA (en gros, même si l'IA passe le test de Turing, l'humain doit savoir que c'est une IA)

La préventions des risque sont un peu les lois de la robotique d'Azimov version UE : ne rien faire qui puisse blesser un humain ou mettre en péril sa survie, y compris sociale. Outre le fait évident que ça exclue tout action dangereuse, ce chapitre inclue la résistance au bugs (normal) et aux attaques malveillante.

l'équité couvre l'élimination des biais. Proposer les mêmes services à tous le monde, ne pas faire de prédiction défavorable à des groupes particuliers (sexe, âge, religion, ethnie, orientation sexuelle, orientation politique etc...)

l'explicabilité est une notion un peu plus technique. A l'heure actuelle, on est capable de faire des IA capable de répondre à des questions complexes qui utilisent un grand nombre de paramètre, même basé sur des approche mathématique relativement simples (par exemple, prédire le stade d'un cancer en regardant 100 000 positions dans le génome). Le problème c'est que bien que le taux de prédiction soit bien meilleur que celui d'un humain (par exemple un docteur, qui va juste pouvoir regarder quelque dizaines de marqueurs génétiques), on ne sait pas sur quoi se base l'IA pour obtenir se résultat. Ca pose un soucis parce que si il  a un biais (cf "équité") on risque de passer à côté jusqu'au moment où...

Et pour quelque détails de plus
Spoiler:
je ne vais pas vous égrener le rapport, mais juste évoquer 2-3 points intéressants
  • L'UE veux que l'humain garde le contrôle. Ca veut dire que l'humain reste le seul à prendre la décision finale (l'IA sert juste de "super-assistant" qui lui apporte des éléments qu'il n'aurait pas pu traiter seul) et surtout l'humain reste responsable de cette décision. Si ça merde, c'est pas la faute de l'IA mais de celui qui l'utilise. Notez que ça règle la question de la justice (c'est toujours le juge qui décide au final, de la médecine (il y a toujours un docteur derrière une décision thérapeutique) mais pas de la voiture autonome (qui est considéré comme ayant pris la "décision" en cas d'accident ?)
  • Le rapport évoque le cas des armes autonomes (L.A.W.S, rien que l'acronyme fait déjà Judge Dredd). Les experts sont divisé sur la question mais en gros ne ferme pas la porte à cette technologie. La raison évoquée et que personne ne doute que les puissances actuelle de l'IA (Etats-Unis et Chine pour ne pas les nommer) n'hésiterons pas, eux...
  • Bien que ça ne soit pas dans le rapport, j'ai lu quelques interventions de certains experts sur les réseaux sociaux et d'autres acteurs du milieux. Si ces recommandations sont mises en place par l'UE, la question de l'applicabilité de ces principes se pose. Les acteurs majeurs du domaine sont évidement des entreprises européennes. Difficile de les forcer à remplir les condition sous peine de leur interdire le marché. L'idée va plutôt vers un label de qualité "AI made in EU", qui leur permettrait de gagner la confiance des "consommateurs" (d'autres entreprises dans un premier temps) et d'accéder plus facilement à certains marché publiques. La question fait toutefois débat

Ce que j'en pense
Spoiler:
En gros, l'idée de base me semble louable, mais évidement, dans les détails, je trouve qu'on est dans la déclaration de bonne intention et que l'implémentation sera un peu moins "propre" que ça.
  • Pour le respect de l'autonomie humaine, on ne pourra pas faire l'économie de former des gens à d'autres métiers pour donner leurs travail à des IA qui seront bien plus performantes. Et ça ne va pas toucher que des "petits" métiers. Demandez aux radiologues... Il en va de même pour obtenir le consentement des citoyens sur ce que leur propose les IA. Il va falloir sérieusement investir dans l'éducation (que ce soit pour former des gens à des nouveaux métiers ou simplement que les citoyens comprennent comment ça marche) et ça seuls les états pourront le faire... alors que ce sont surtout des entreprises qui profiterons, en terme financier, de l'IA. Il va falloir concilier tout ça
  • Pour l'équité, le fond est sans aucun doute essentiel mais la mise en place compliquée. Tout va se jouer sur la qualité (plutôt que la quantité) pour éviter les biais
  • Pour l'explicabilité, c'est un sujet important pour moi (dans la Recherche). A l'heure actuelle on n'y est pas vraiment mais il y a des travaux dans ce sens. Je suis content que le HLGE y ait pensé et j'espère qu'on prendra le temps de travailler dessus.
Je trouve plutôt sain d'avoir mis sur la table plusieurs sujets polémiques , même si tous n'ont pas été résolus, comme les armes autonomes. Il est vraiment nécessaire de se poser toutes les questions.

Question compétitivité, il est évident pour tout le monde que l'Europe est en retard sur l'IA. Miser sur la qualité plutôt que se précipité est louable, mais il y a une fenêtre de tir temps de développement/qualité qu'on ne peut pas se permettre de manquer. Quand les chinois auront une telle avance qu'on passera pour des pays du tier-monde, même si eux vive sous le joug d'IA "sale" l'argument "oui mais nous on prend notre temps pour avoir des IA propres" ne vaudra pas bien cher. Les entreprises les premières, mais suivie de peu par les citoyens qui verront des avantages à court terme, mettront trop de pression pour maintenir des normes strictes. Je ne dis pas qu'il faut faire des concessions sur ces normes, je dis qu'il faut mettre des moyens pour atteindre ces objectifs légitimement exigeants rapidement.
Malgré ces réserves sur les moyens, j'apprécie qu'une vraie stratégie actant de ce retard soit proposée. Ca veut dire que la question de la compétitivité est prise en compte

Je terminerai là-dessus:
Côté citoyen, je pense qu'on peux en faire plein de trucs géniaux avec l'IA, mais que, comme les OGM, le concept fait peur (et certains en vivent). Les institutions doivent prendre leur responsabilités pour créer des garde-fous et éduquer les citoyens, mais ces derniers doivent aussi prendre leur responsabilité et s'y mettre de leur propre gré. C'est une condition essentielle pour réussir cette transition qui est nécessaire
Cet outil est beaucoup trop puissant pour s'en priver et laisser d'autres en faire ce qu'ils veulent. En débattre maintenant, c'est se donner les moyens de développer une IA qui profite au plus grand nombre. Je n'espère pas un instant que cette transition fonctionne pour tous, mais plus on attend, plus on se met la tête dans la sable, plus on devra faire le saut sans préparation et plus il y en a qui resterons sur la carreaux.

Et pour contre l'argument du TINA : Ce n'est pas parce que certaine sutilisation de l'IA sont salement efficace qu'il faut se dire qu'elles sont inéluctable. Si la tribu d'en face invente la lance et que nos considérations pacifistes nous en empêche, soyons malins et inventons au moins le bouclier... Par contre, pour créer le bouclier au bon moment, il faut savoir comment la lance fonctionne et anticiper son apparition. On peut donc pas se contenter d'attendre.

Merci de ta synthèse, étant très loin de tout celà avoir un aperçu des pensées/ avancées actuelles en ce domaine, me donne, au moins, un aperçu de mon ignorance. C'est déjà ça d'appris.

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6570
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Kandjar » jeu. mai 16, 2019 10:19 pm

Vorghyrn a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:45 pm
@Kandjar @lepropre et tous ceux que ça peut intéresser
Donc l'IA en Europe.
Merci !
Je rejoins totalement tes positions (et bravo pour le post très clair).

J'en ai pas mal parlé sur le discord, mais pour résumer, il me semble qu'on se dirige tout droit vers un échec de la démocratie :
  • dans la plupart des pays développés et démocratiques s'ancre le multipartisme au détriment du bipartisme, avec une forte polarisation des positions (entre autres liée à l'utilisation massive des réseaux sociaux), ce qui fait que les gouvernements élus le sont régulièrement sur des coups de poker, puis violemment contestés tout au long de leur exercice.
  • cette tension permanente sert de prétexte ou de motivation à des glissements autoritaires, qui minent encore plus la confiance dans les institutions démocratiques.
  • par essence, la démocratie ne permet pas de faire de transformations à la fois rapides, importantes et impopulaires, ce qui est parfois nécessaire pour réagir efficacement à une crise annoncée (tiens, par exemple climatique).

Les complications à venir (allez, sans verser dans l'apocalypse environnementale, les conséquences du peak oil nous promettent déjà bien du plaisir) vont mettre les pays ou ensembles de pays dans une rude compétition mondialisée.
L'humain n'est pas capable de traiter efficacement une telle situation : les facteurs sont tellement multiples, les volumes tellement immenses (qui peut réellement appréhender ce que représentent 70 millions d'individus, ou 7 milliards ?) que n'importe qui est dépassé. On navigue à vue de pif, en utilisant des modèles très sommaires, et sans pouvoir concrètement envisager les conséquences de nos décisions.

Je suis persuadé que le premier qui s'appuiera sur une IA puissante (quitte à abandonner une part de cette démocratie aujourd'hui déficiente) y gagnera un avantage considérable en terme de réactivité, d'optimisation des ressources, de l'énergie, de l'espace... si bien que tous les autres modèles seront rapidement surclassés.
Bonne chose, mauvaise chose ? Là c'est de la philosophie. Mais plus on anticipera la question pour y insuffler nos valeurs, plus on a de chances de les voir perdurer.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
M
La Source
Messages : 1673
Inscription : mar. juil. 29, 2003 8:50 pm
Localisation : Lutèce

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par M » jeu. mai 16, 2019 10:36 pm

BlackJack a écrit :
jeu. mai 16, 2019 5:32 pm
https://www.boursier.com/actions/actual ... 95921.html


Smells like Victory


Encore une victime de la crise du sucre !
https://www.liberation.fr/france/2019/0 ... is_1725443
Membre émérite du comité de soutien à Léon Zitrone.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10755
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Sammael99 » ven. mai 17, 2019 1:22 am

Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:54 pm
@Erwan G @Elijah Shingern et ça là, ça vous inspire quoi ?

Décidément c’est festival en ce moment !

Je trouve ça lamentable, mais il ne faut peut-être pas penser pour autant que le phénomène est nouveau. Un professeur limogé pour une prise de position légitime mais qui dérange l'institution pour laquelle il travaille, on a vu ça de par le passé. La différence c'est la caisse de résonance des réseaux sociaux et la visibilité sur l'affaire. 

Mais c'est sûr qu'Harvard n'en sort pas grandie. 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7478
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Islayre d'Argolh » ven. mai 17, 2019 7:40 am

Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 8:56 pm
Ah la vache 8O
http://www.lefigaro.fr/politique/le-ras ... n-20190516
Alors là, je tombe vraiment des nues 8O

Ce qui me surprend le plus c'est que ça te surprenne...
Quand FI, pendant l'entre-deux tours des présidentielles, vire le soutien au FN des choix possibles pour ses militants c'est aussi pour que ne se dévoile pas un secret de polichinelle : face a Macron une partie non négligeable de l'électorat FI a voté Le Pen...
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3287
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: Actus ! Rome et le traité éponyme (lire le premier message)

Message par Elijah Shingern » ven. mai 17, 2019 8:09 am

Sammael99 a écrit :
ven. mai 17, 2019 1:22 am
Zeben a écrit :
jeu. mai 16, 2019 9:54 pm
@Erwan G @Elijah Shingern et ça là, ça vous inspire quoi ?

Décidément c’est festival en ce moment !

Je trouve ça lamentable, mais il ne faut peut-être pas penser pour autant que le phénomène est nouveau. Un professeur limogé pour une prise de position légitime mais qui dérange l'institution pour laquelle il travaille, on a vu ça de par le passé. La différence c'est la caisse de résonance des réseaux sociaux et la visibilité sur l'affaire. 

Mais c'est sûr qu'Harvard n'en sort pas grandie. 

Hum... Comment dire. Que la meute en veuille à un avocat parce qu'il fait son travail en défendant un client, ça a toujours existé. Qu'une université prestigieuse comme Harvard cède à la meute, c'est une grave défaite de l'intelligence. Mais on en est plus là, n'est ce pas ?
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Verrouillé