Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2122
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Rosco »

Cryoban a écrit : sam. sept. 12, 2020 11:39 pm
Fingolfin a écrit : sam. sept. 12, 2020 10:06 pm
Les fremen (les free men, hommes libres) sont les Touaregs (qui se dénomment eux même les Hommes libres)

Euh non, pas du tout...les Fremen sont des hystériques qui se promènent tout nus.

:pri :pri :pri :pri
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Prêtre
Messages : 347
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Pyth »

J'avais déjà eu le soucis avec la direction artistique de Blade Runner 2049 (et un autre avec son scénar mais c'est une autre histoire) et je sens que ça va me refaire le coup avec Dune: L'épure à outrance, ça va bien 5 minutes en ce qui me concerne.

Y a pas de vie dans les décors de Villeneuve. C'est trop lisse, pas assez usé, encombré ou en bordel, pas conçu pour être utile, pratique, fonctionnel ou simplement agréable à vivre. Ce sont des décors qui ne cherchent même plus à paraître plausibles, ils n'ont pour fonction que de faire dans le minimalisme esthétisé, quitte à flirter avec l'abstraction géométrique au nom de la recherche du bô. Bref ça manque de cambouis, de foutoir, de soucis du détail qui tue planqué dans un coin, ça manque de vie quoi. Et ma suspension d'incrédulité de se mettre en grève dans la foulée.
 
Image
Et un décor à la Villeneuve dans toute sa splendeur baroque, un! Ça ne ressemble à rien, personne n'a la moindre idée de la fonction de cette salle, mais c'est bien carré au moins.
Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5857
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Fingolfin »

Tybalt (le retour) a écrit : dim. sept. 13, 2020 12:00 am Mais en termes d'enjeu de société et d'enjeu politique, ça mérite réflexion. En très gros, c'est un peu comme de savoir en France si on laisse la figure de Jeanne d'Arc à l'extrême-droite ou si on continue à en parler et à la mettre en scène dans des fictions sous tout un tas de visages et d'approches autres que celle que l'extrême-droite favorise.

Ca y'est, Denis Villeneuve fait le jeu de l'extrême droite.

Non mais en fait, Dune c'est "juste" une œuvre de fiction très sympa qu'on va prendre plaisir à visionner pendant 2h. Ni plus ni moins.

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou
l'oisiveté
Initié
Messages : 146
Inscription : mer. févr. 08, 2012 6:09 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par l'oisiveté »

Fingolfin a écrit : sam. sept. 12, 2020 10:08 pm
l'oisiveté a écrit : ven. sept. 11, 2020 7:07 pm  
Et le mot "Jihad" remplacé par "Crusade", on est en plein de la "cancel culture" ;D 

Au contraire : la "cancel culture", on l'aurait vu dans les milliers de ricains qui auraient boycotté le film accusé de propagande islamique.

F.
C'était un clin d’œil au fil "Actu".
Je suis un peu déçu (car les emprunts aux civilisations moyennes-orientales font partie de l'identité de Dune et les mettent en lumière), mais j'aime bien l'idée d'Harfang ; si les gens aiment le film, ils iront vers le livre et y découvriront tout ça. 
Et puis, le mot Jihad (pas le concept) dans Dune, n'est pas utilisé dans le sens de combat intérieur, mais de guerre sainte (encore que le Jihad Butlérien peut avoir cette double acception ; un combat pour retrouver sa liberté, s'affranchir des machines). Paul cherche a éviter un déluge de violence qui ravagerait l'univers connu. Je comprends que, même si les Fremen sont les "gentils", il ait pas eu envie de remettre un coup sur la tête des musulmans en balançant du Jihad comme guerre destructrice (et qu'il ait voulu être plus grand public avec le mot "croisade", le cinéma est une industrie...) 

@Pyth C'est vrai que certaines scènes de son Blade Runner souffraient de ça. Il aime pas le bazar, les aspérités, le bordel qui dégueule de partout. Si j'avais du temps et du talent, je dessinerais la version Villeneuve de l'appart de Sebastian du Blade Runner original. Une table tärendö et trois automates ocedar dans de grandes pièces vides  😆 
(ça n'empêche que j'ai quand même bien aimé son BR et que je serai content de voir son Dune !
 
Avatar de l’utilisateur
Uzz
Initié
Messages : 199
Inscription : lun. juin 10, 2019 10:21 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Uzz »

Le terme jihad ne nous renvoie plus aux mêmes images. Quand j'ai lu le livre, ça résonnait comme un terme historique avec des armées de guerriers du désert guidés par leur foi partant à la conquête d'empires.

Aujourd'hui ça m'évoque en premier lieu des ados manipulés qui finissent dans une prison kurde ou sous les balles du gign après avoir massacré des enfants d'une école juive ou des dessinateurs rigolos.

Ça parasite quand même pas mal, je comprends tout à fait le choix d'éviter le terme.
Avatar de l’utilisateur
GCM
Banni
Messages : 1388
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par GCM »

Pyth a écrit : dim. sept. 13, 2020 1:56 am Y a pas de vie dans les décors de Villeneuve. C'est trop lisse, pas assez usé, encombré ou en bordel,

Avoue : tu aurais tellement aimé voir la version Jodorowsky ? ;)
Mon nouveau blog où je me soigne: Ωmega TrΔsh.

Mon ancien blog de dingue: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5142
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Tybalt (le retour) »

Fingolfin a écrit : dim. sept. 13, 2020 7:32 am
Tybalt (le retour) a écrit : dim. sept. 13, 2020 12:00 am Mais en termes d'enjeu de société et d'enjeu politique, ça mérite réflexion. En très gros, c'est un peu comme de savoir en France si on laisse la figure de Jeanne d'Arc à l'extrême-droite ou si on continue à en parler et à la mettre en scène dans des fictions sous tout un tas de visages et d'approches autres que celle que l'extrême-droite favorise.

Ca y'est, Denis Villeneuve fait le jeu de l'extrême droite.

Tu déformes mon propos. J'ai formulé les choses de manière bien plus générale que la question d'une responsabilité de Villeneuve (passage que tu ne reprends pas dans ce que tu cites), et je n'ai mentionné l'extrême-droite que dans une comparaison avec un autre exemple. Mais bon, ce n'est pas le coeur du sujet ici. Et puis il y a eu depuis des arguments intéressants en faveur d'une traduction par autre chose que "jihad".

Au passage, je serais vous, je me méfierais des approches du type "la vision de Villeneuve", "l'esthétique de Villeneuve", etc. Dune est un diptyque de films à gros budget, donc le réalisateur a toutes sortes de contraintes fortes à côté desquelles la "vision" ne pèse pas lourd. D'ailleurs, je ne suis même pas sûr que dans le système américain il soit aussi central dans la production d'un film que dans le système français. Je garde en mémoire ce terrible "film réalisé par Tim Burton" qu'était La Planète des singes...

Fingolfin a écrit : dim. sept. 13, 2020 7:32 amNon mais en fait, Dune c'est "juste" une œuvre de fiction très sympa qu'on va prendre plaisir à visionner pendant 2h. Ni plus ni moins.

Dans la mesure où ça fait des pages qu'on commente une bande-annonce, je me suis dit que ça n'était pas excessif.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Boz
Transcendé
Messages : 719
Inscription : mar. juil. 12, 2016 12:29 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Boz »

Tybalt (le retour) a écrit : dim. sept. 13, 2020 11:59 am
Fingolfin a écrit : dim. sept. 13, 2020 7:32 am
Tybalt (le retour) a écrit : dim. sept. 13, 2020 12:00 am Mais en termes d'enjeu de société et d'enjeu politique, ça mérite réflexion. En très gros, c'est un peu comme de savoir en France si on laisse la figure de Jeanne d'Arc à l'extrême-droite ou si on continue à en parler et à la mettre en scène dans des fictions sous tout un tas de visages et d'approches autres que celle que l'extrême-droite favorise.

Ca y'est, Denis Villeneuve fait le jeu de l'extrême droite.

Tu déformes mon propos. J'ai formulé les choses de manière bien plus générale que la question d'une responsabilité de Villeneuve (passage que tu ne reprends pas dans ce que tu cites), et je n'ai mentionné l'extrême-droite que dans une comparaison avec un autre exemple. Mais bon, ce n'est pas le coeur du sujet ici. Et puis il y a eu depuis des arguments intéressants en faveur d'une traduction par autre chose que "jihad".

Au passage, je serais vous, je me méfierais des approches du type "la vision de Villeneuve", "l'esthétique de Villeneuve", etc. Dune est un diptyque de films à gros budget, donc le réalisateur a toutes sortes de contraintes fortes à côté desquelles la "vision" ne pèse pas lourd. D'ailleurs, je ne suis même pas sûr que dans le système américain il soit aussi central dans la production d'un film que dans le système français. Je garde en mémoire ce terrible "film réalisé par Tim Burton" qu'était La Planète des singes...

Fingolfin a écrit : dim. sept. 13, 2020 7:32 amNon mais en fait, Dune c'est "juste" une œuvre de fiction très sympa qu'on va prendre plaisir à visionner pendant 2h. Ni plus ni moins.

Dans la mesure où ça fait des pages qu'on commente une bande-annonce, je me suis dit que ça n'était pas excessif.

Pour le coup, en tous cas au vu des informations données depuis deux ans, il semble bien que Villeneuve ait suffisamment de légitimité pour qu’on lui ait laissé la bride très large pour concevoir « son » Dune. Rien à voir, à mon avis, avec la Planète des Singes de Burton qui était une volonté de la Fox et donc un film de commande sur lequel la production pesait lourdement. On peut croire que ce ne sera pas le cas avec Dune, puisque Villeneuve est l’initiateur du projet.
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Prêtre
Messages : 347
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Pyth »

Tybalt (le retour) a écrit : dim. sept. 13, 2020 11:59 am
Au passage, je serais vous, je me méfierais des approches du type "la vision de Villeneuve", "l'esthétique de Villeneuve", etc. Dune est un diptyque de films à gros budget, donc le réalisateur a toutes sortes de contraintes fortes à côté desquelles la "vision" ne pèse pas lourd. D'ailleurs, je ne suis même pas sûr que dans le système américain il soit aussi central dans la production d'un film que dans le système français. Je garde en mémoire ce terrible "film réalisé par Tim Burton" qu'était La Planète des singes...
Concernant l'esthétique, malheureusement, BR2049 est passé par là. Pour BR2049, Villeneuve s'était payé Weta Workshop, des gars qui s'y connaissent quelque peu en matière de détail qui tue et de fignolage à outrance, c'est même ça qui les a fait passer à la postérité. Pourquoi leur travail avec Peter Jackson se traduit-il par une exubérance de détails, alors qu'aux cotés de Villeneuve on est dans le minimalisme digne d'un appartement témoin du Bauhaus?
Et puis d'ailleurs, il suffit de comparer le Blade Runner originel et la version 2049: D'un coté ça grouille de vie, de multiples signes de présence humaine, on imagine sans problème que les lieux sont non seulement habités mais utilisés quotidiennement, alors que chez Villeneuve, c'est si aseptisé qu'on dirait les concept arts d'un gars qui vient de découvrir l'équerre à angle droit.

L'appartement de Deckard et celui de K. L'intérieur du LAPD version Scott contre celui de Villeneuve. La retraite de JF Sebastian contre la ferme de Sapper Morton etc etc. Bon je veux bien que l'ajout de la réalité augmentée dans l'univers de Blade Runner légitime éventuellement une partie de ces choix et que le fait de suivre l'histoire d'un répliquant docile puisse en justifier d'autres mais tout de même...

Alors pour la "vision" de Villeneuve, je ne me prononcerai pas, on ne compte plus les oeuvres remontées, tronquées, partiellement retournées par les studios quand ils jugeaient que la director's cut originelle ne ferait pas assez vendre, ok ça peut être détourné. Mais pour les choix de DA, c'est 100% du ressort du réal ça, et une fois que c'est dans la boite, les studios ne peuvent plus y changer grand-chose.
 
Image
Nan mais sérieux...

Image
...Sans déconner...
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4245
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par rogre »

L'esthétique de Dune/Villeneuve a été qualifiée par la prod même de "rêve brutaliste".
(Wikipedia): "style architectural issu du mouvement moderne, qui connaît une grande popularité entre les années 1950 et 1970 avant de décliner peu à peu, bien que divers architectes s'inspirent encore des principes de ce courant. Il se distingue notamment par la répétition de certains éléments comme les fenêtres, ainsi que par l'absence d'ornements et le caractère « brut » du béton".

 
"La description d'un Casusien moyen: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8710
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Ma femme n'ayant jamais vu le Dune de Lynch, on l'a regardé hier soir. Moi ça faisait 25 ans que je l'avais vu, alors l'occasion faisait le larron.
La vache, comme ça vieillit mal, ce genre de film. Y'a du kitsch au mètre carré, c'est affreux. Le vaisseau pour survoler les dunes avec un design tout naze à l'extérieur, une déco cheap à l'intérieur et des manettes ridicules.
Mention spéciale à Patrick Sewart, qui part à l'attaque avec le pug de la famille Atréïde dans les bras...
Et ce baron plus méchant que l'Orangina rouge...

Mais ce que j'avais oublié, c'est l'omniprésence des pensées des personnages en voix off. C'est marrant 5 minutes, puis ça devient irritant au possible.

Après le film, j'ai montré la bande-annonce du film de Villeneuve (madame est hypée) en me disant que dans 20 ans, toute cette modernité nous semblera elle aussi kitschissime.
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4245
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par rogre »

Cédric Ferrand a écrit : dim. sept. 13, 2020 2:46 pm
Mais ce que j'avais oublié, c'est l'omniprésence des pensées des personnages en voix off. C'est marrant 5 minutes, puis ça devient irritant au possible.

Eh, le bouquin est écrit pile comme ça! Des voix off intérieures, en italique, en permanence, et qui n'ajoutent pas grand chose!

Quant au Baron, au moins il est jovial, tonique, plein de bonne humeur perverse! Je pense que 25 ans après, il peut et  devrait encore servir de modèle à la jeunesse déprimée et défaitiste!

"I'm alive!"

"La description d'un Casusien moyen: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Prêtre
Messages : 347
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Pyth »

GCM a écrit : dim. sept. 13, 2020 11:09 am
Pyth a écrit : dim. sept. 13, 2020 1:56 am Y a pas de vie dans les décors de Villeneuve. C'est trop lisse, pas assez usé, encombré ou en bordel,

Avoue : tu aurais tellement aimé voir la version Jodorowsky ? ;)
Par curiosité, forcément, oui! Parce que même après m'être tapé le docu (aussi passionnant qu'émouvant d'ailleurs) qui en parle, je n'ai toujours foutre pas la moindre idée de ce à quoi ça aurait bien pu ressembler. :D
 
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10253
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Mugen »

Cédric Ferrand a écrit : dim. sept. 13, 2020 2:46 pm Après le film, j'ai montré la bande-annonce du film de Villeneuve (madame est hypée) en me disant que dans 20 ans, toute cette modernité nous semblera elle aussi kitschissime.

Pas nécessairement. Il y a des films dont l'esthétique a bien mieux vieilli que d'autres. Blade Runner a plutôt très bien vieilli, par exemple, et il approche les 40 ans.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2534
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Ganelon »

Mugen a écrit : dim. sept. 13, 2020 6:04 pm
Cédric Ferrand a écrit : dim. sept. 13, 2020 2:46 pm Après le film, j'ai montré la bande-annonce du film de Villeneuve (madame est hypée) en me disant que dans 20 ans, toute cette modernité nous semblera elle aussi kitschissime.

Pas nécessairement. Il y a des films dont l'esthétique a bien mieux vieilli que d'autres. Blade Runner a plutôt très bien vieilli, par exemple, et il approche les 40 ans.
Egzakt, alors que son reboot ikea canadien est déjà daté. C'est pas une fatalité d'ailleurs, George Miller a très bien renouvelé son chef-d'oeuvre initial même si les deux n'ont rien à voir.
 
"The Villain, on the other hand, is there to chew bubblegum and kick ass, and as bubblegum hasn't been invented yet he's a bit of a monomaniac."
Répondre