Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7431
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Kardwill »

Hermi a écrit : dim. oct. 11, 2020 2:00 pm
Mugen a écrit : dim. oct. 11, 2020 1:27 pm
Erwan G a écrit : dim. oct. 11, 2020 10:29 am Ils sont tous les deux regardables avec des enfants de 6-8 ans.
Chez Takahata, il y a évidemment le Tombeau des Lucioles.
Le Tombeau des Lucioles avec des enfants aussi jeunes ? Je ne l'ai pas vu depuis longtemps donc je confond peut-être avec le roman, mais j'en ai gardé un souvenir vraiment très dur, donc avec des enfants aussi jeunes je ne sais pas trop.
J'ai un grand souvenir de la séance, où des parents avaient amené dans le cinéma des tout-petits, malgré les mises en garde des ouvreurs du cinéma : Pleurs, sorties précipitées lors de la scène des asticots et questions gênantes du genre "pourquoi la maman, elle bouge plus?"
Déja que pour les jeunes adultes que nous étions, le film avait été éprouvant...
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21107
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Udo Femi »

Déjà que Bambi en a traumatisé plus d'un...
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2153
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Man From Outerspace »

Udo Femi a écrit : lun. oct. 12, 2020 11:33 am Déjà que Bambi en a traumatisé plus d'un...
Tu veux parler de la scène où il glisse et trébuche sur le le lac gelé en compagnie du lapin Pan-Pan, amer ?

Ah ! non, je vois ce que tu veux dire : Pan ! Pan ! Sa mère… ;)
Image


Forum des Lames (du Cardinal) : https://forum-des-lames.fr/phpBB3


Image
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14057
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Erwan G »

Kardwill a écrit : lun. oct. 12, 2020 10:46 am
Hermi a écrit : dim. oct. 11, 2020 2:00 pm
Mugen a écrit : dim. oct. 11, 2020 1:27 pm
Chez Takahata, il y a évidemment le Tombeau des Lucioles.
Le Tombeau des Lucioles avec des enfants aussi jeunes ? Je ne l'ai pas vu depuis longtemps donc je confond peut-être avec le roman, mais j'en ai gardé un souvenir vraiment très dur, donc avec des enfants aussi jeunes je ne sais pas trop.
J'ai un grand souvenir de la séance, où des parents avaient amené dans le cinéma des tout-petits, malgré les mises en garde des ouvreurs du cinéma : Pleurs, sorties précipitées lors de la scène des asticots et questions gênantes du genre "pourquoi la maman, elle bouge plus?"
Déja que pour les jeunes adultes que nous étions, le film avait été éprouvant...
 

J'ai eu la même avec la Cité des enfants perdus.

Mais ce film, je pense que je ne le verrai jamais. Je n'ai même pas pu lire le livre, alors le voir en image...
Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8840
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Nous hier soir c'était séance familiale devant Retour vers le futur.
J'avais jamais remarqué à quel point Marty n'est pas un héros sympathique. En particulier sa manie de reluquer les autres filles.

C'est étrange car le film parle d'un grand voyage dans le temps (1985 vers 1955) de 30 ans, mais il y a maintenant plus de temps qui a passé entre aujourd'hui et sa sortie en salle. Et je n'ai pas l'impression que le monde ait tant changé en 35 ans.

Mais ma fille a accroché malgré tout, ce qui n'est pas une mince affaire.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14057
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Erwan G »

Cédric Ferrand a écrit : lun. oct. 12, 2020 1:18 pm Nous hier soir c'était séance familiale devant Retour vers le futur.
J'avais jamais remarqué à quel point Marty n'est pas un héros sympathique. En particulier sa manie de reluquer les autres filles.

C'est étrange car le film parle d'un grand voyage dans le temps (1985 vers 1955) de 30 ans, mais il y a maintenant plus de temps qui a passé entre aujourd'hui et sa sortie en salle. Et je n'ai pas l'impression que le monde ait tant changé en 35 ans.

Mais ma fille a accroché malgré tout, ce qui n'est pas une mince affaire.

Et pourtant... L'accès à l'information tout le temps et partout, les téléphones portables, le rapport à l'autre, la musique, le style vestimentaire... tout a changé aussi entre 1985 et aujourd'hui. Mais comme nous l'avons vécu, nous le sentons moins.

Il y a un très bon sketch sur Retour sur le futur par un comique américain, qui explique que ce film ne pourrait pas exister aujourd'hui pour plein de raison, notamment le fait que l'on sent obligé de faire en sorte que ce soit un petit blanc qui donne l'impulsion ou la direction à Chuck Berry...
Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 8357
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Yusei »

Erwan G a écrit : lun. oct. 12, 2020 3:59 pm notamment le fait que l'on sent obligé de faire en sorte que ce soit un petit blanc qui donne l'impulsion ou la direction à Chuck Berry...
Je vois bien ce que tu veux dire, mais je n'ai jamais eu l'impression que c'était "obligé". C'est un paradoxe classique, et Marty n'est pas à l'origine du morceau, il s'inspire lui-même de Chuck Berry.

À la limite il me semble plus problématique que ce soit lui qui pousse le futur maire à se présenter alors qu'il n'y avait jamais pensé.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 3012
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Olivier Fanton »

Yusei a écrit : lun. oct. 12, 2020 4:49 pm À la limite il me semble plus problématique que ce soit lui qui pousse le futur maire à se présenter alors qu'il n'y avait jamais pensé.
Certes, mais il aurait fini par y penser, puisqu'il est maire dans la ligne temporelle non-modifiée du début du film.
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Pape
Messages : 610
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : Naoned

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Vociférator »

Cédric Ferrand a écrit : lun. oct. 12, 2020 1:18 pm Nous hier soir c'était séance familiale devant Retour vers le futur.
J'avais jamais remarqué à quel point Marty n'est pas un héros sympathique. En particulier sa manie de reluquer les autres filles.


Très bon moment aussi avec ma grande fille, et vraiment un film que j'ai plaisir à revoir pour son rythme et sa vision des 50s américaines que l'ère Reagan (Quoi ? l'acteur ? :) ) avait remis au goût du jour sous une version fantasmée.

Ce qui m'a le plus dérangé personnellement est justement ce final très reaganien : la famille McFly comme modèle de la réussite matérielle américaine, le gros 4x4 pick-up en cadeau au fiston. C'est là où je mesure les 35 ans d'écart, ça ne porte plus du tout le même symbole.

L'autre truc choquant est le père de Marty qui passe de statut de loser parce que c'est un nerd qui aime bien les récits de SF, à un statut de winner parce qu'il est devenu un jock. Mais je pense qu'on est devenu insensible à cette imagerie, car on sait tous que 35 ans plus tard, les geeks ont gagné.
Avatar de l’utilisateur
Uzz
Pratiquant
Messages : 230
Inscription : lun. juin 10, 2019 10:21 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Uzz »

Sur Arte jusqu'au 31/12/2020, Atanarjuat l'homme rapide, film inuit de 2001.

Pour les fans de Würm, des cultures Hsunchens de Glorantha et pour tous ceux qui aiment visiter les états d'esprit loin de la modernité, une plongée dans un univers de chasseurs nomades, où le temps est vu comme cyclique et où les interdits et tabous plongent deux frères dans un conflit aux allures mythiques.

Faut être prêt à rentrer dans un rythme de narration très éloigné du cinéma habituel par contre.
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3750
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Nolendur »

Salut, j'ai une question pour les fans de films en noir et blanc. :)

Je cherche désespérément une scène d'un film "humoristique" (genre Buster Keaton ou Harold Lloyd) dont j'étais persuadé qu'elle existait, mais aujourd'hui alors que j'essaie de la chopper sur le net, je ne la trouve pas et je me dis que je suis peut-être victime d'un effet Mandela.

Donc dans la scène, le personnage principal est aveugle (ou aveuglé) et il marche sur des poutrelles métalliques au sommet d'un immeuble en construction sans se rendre compte qu'il est entouré de vide et manque se tuer à chaque instant.

Je suis persuadé que cette scène existe, je croyais que c'était Harold Lloyd mais manifestement je confondais avec Safety Last et ce n'est pas ça. Quelqu'un pourrait me remettre sur les rails ?

Merci d'avance :bierre:
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 4076
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Saladdin »

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21107
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Udo Femi »

Punaise, @Silenttimo , jamais là quand on a besoin de lui...
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Prêtre
Messages : 363
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Pyth »

J'aurais dit n'importe quel Mister Magoo mais sinon, je sèche. C'est pas Liberty de Laurel & Hardy en tout cas: Immeuble en construction ok, poutrelles ok, manquent de se tuer toutes les 2 secondes ok, mais ni l'un ni l'autre ne sont aveugles.
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3750
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Nolendur »

Non, pour autant que je m'en souvienne (c'est peut-être un faux souvenir) ce n'était pas un dessin animé et le personnage ne se rendait pas compte qu'il était en danger. Merci pour vos efforts en tout cas.
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett
Répondre