Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8300
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Silenttimo »

Humphrey B a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:09 pm
Je croyais que Sil l'avait oublié, mais non, il est bien dans sa liste : L'aventure de Mme Muir avec Gene Tierney, comédie romantique et fantastique.
Gene Tierney a été parmi mes toutes premières amours cinéphiliques (après Marlène Dietrich), et c'est l'un de ses plus beaux films, peut être le plus beau.

Devant "Laura", "le mystérieux Dr Korvo", "Mark Dixon détective", "le château de la nuit / Dragonwyck"" ou "les forbans de la nuit" (pour ses meilleurs films).

Vu récement "l'énigme du lac noir" (western peu conventionnel) qui est très bien.
Et j'aime beaucoup "Leave her to heaven / pêché mortel" dans lequel elle est à contre-emploi, avec un personnage d'une jalousie maladive et obsessionnelle.

(en passant, Bogart a été l'un de mes premiers comédiens fétiches dans mes découvertes cinéphiliques)
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5013
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Humphrey B »

Silenttimo a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:31 pm
Humphrey B a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:09 pm
Je croyais que Sil l'avait oublié, mais non, il est bien dans sa liste : L'aventure de Mme Muir avec Gene Tierney, comédie romantique et fantastique.
Gene Tierney a été parmi mes toutes premières amours cinéphiliques (après Marlène Dietrich), et c'est l'un de ses plus beaux films, peut être le plus beau.

Devant "Laura", "le mystérieux Dr Korvo", "Mark Dixon détective", "le château de la nuit / Dragonwyck"" ou "les forbans de la nuit" (pour ses meilleurs films).

Vu récement "l'énigme du lac noir" (western peu conventionnel) qui est très bien.
Et j'aime beaucoup "Leave her to heaven / pêché mortel" dans lequel elle est à contre-emploi, avec un personnage d'une jalousie maladive et obsessionnelle.

(en passant, Bogart a été l'un de mes premiers comédiens fétiches dans mes découvertes cinéphiliques)
Ah, Gene Tierney :wub:

Pour la petite histoire, ma première rencontre avec Gene Tierney eut lieu... dans une partie de jeu de rôle ! Nous jouions des détectives dans un univers noir, et mon MJ avait eu la bonne idée de nous faire rencontrer des stars d'Hollywood dont nous assurions la sécurité lors d'une soirée. Ça m'avait donné envie de voir ses films.

J'aime d'amour L'aventure de Mme Muir, mais je lui préfère quand même Laura - peut-être le plus beau des films noirs.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6522
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Vorghyrn »

@agone35 si tu en a vu pas mal, peut être que ma liste ne t'aidera pas, mais bon...

bon, j'ai dû voir la moitié des comédies-musicale de Fred Astair, quelques Gene Kelly et les grand classiques (New York New York, etc...)
Mes préférés :
  • Chantons sous la Pluie. C'est trivial mais ce film est drôle (Donald O'Connor !), très sympa sur les morceaux et assez touchant. Peut être la meilleure comédie musicale de tous les temps
  • Chez Fred Astair je retient surtout :
    • The gay divorcee
    • Top Hat
    • you'll never get rich
    • Shall we Dance
    • Funny face (Audery Hepburn !)
    • Daddy long legs
je ne dis pas que les autres ne sont pas bien, juste, ce sont celle-là qui m'ont marquée
  • New York New York n'est pas un film romantique (Robert De Niro y campe un personnage particulièrement détestable) ni une comédie mais ça parle quand même d'une histoire de couple et ça vaut le détour
  • tu as déjà vu "My Fair Lady" mais peut être que @Selpoivre appréciera une recommandation doublée ;) celle-là est dans mon panthéon, pas loin de Singing in the Rain
  • La La Land : Dans mon panthéon aussi. Touchant, plus fin qu'on pourrait le penser et un homage aux comédie musicale du passé
  • Hello Dolly ! en costume, musicale romantique (et perso, j'aime bien Barbra Streistand). Un bon cru
Bref, assez classique mais si ça peut donner des idées...

@Silenttimo : merci :bierre:
Mon blog : De l'autre Côté de l'écran

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains
 
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5352
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Tybalt (le retour) »

agone35 a écrit : lun. nov. 02, 2020 9:42 amTiens, question au spécialiste des films anciens (et aux autres tant qu'on y est) : Avec ma femme, nous cherchons des conseils de comédies romantiques des années 40/50 (si possible en costumes, mais ce n'est pas obligatoire) à regarder pendant le confinement. Exemple de ce qu'on a aimé : Woman hater, orgueil et préjugés version années 40 (qui est il faut l'avouer un massavre de l'oeuvre d'origine), my fair lady (même s'il est horriblement misogyne) et sabrina (les deux versions).

Que me conseilleriez-vous ?

C'est un peu à côté du sujet, parce que c'est un film avant tout comique fait de quiproquos et de slapstick en pagaille, mais L'Impossible Monsieur Bébé de Howard Hawk, 1938, m'a laissé d'excellents souvenirs. Et il y a naturellement une histoire d'amour au coeur de l'histoire (mais nettement plus mouvementée que dans une comédie romantique classique). Au programme : un paléontologue, une jeune femme en détresse et un léopard apprivoisé, entre autres. Oh, et Katharine Hepburn et Cary Grant dans les rôles principaux.

Selpoivre a écrit : lun. nov. 02, 2020 11:48 am
Vorghyrn a écrit : lun. nov. 02, 2020 11:15 am Question triviale, mais les comédies musicales (qui sont aussi en général romantiques), ça collerait ?

Etant moi même grave frustré de ne pas avoir pu aller voir de musical en live depuis trop longtemps je suis aussi hyper preneur de recommandations dans ce genre :)

Pas romantique, mais néanmoins excellent : Hair, la comédie musicale ou le film de Miloš Forman, 1979, pour une plongée dans les milieux hippies de l'époque doublée d'un propos incisif sur la société qui n'a rien perdu de son actualité de nos jours.

Tout récent, Avé, César ! des frères Coen, sans être une comédie musicale proprement dite (c'est un film hommage/parodie sur les fixers hollywoodiens des années 1950), contient des chansons et des chorégraphies incroyables, surtout quand on aime l'humour pince-sans-rire des réalisateurs (rien que la chanson "No dames" !).
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6570
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Selpoivre »

Merci pour les recommandations ! :D
Mon affection pour les musical américains étant assez récente (ça date plus ou moins de 4-5 ans quand j'ai découvert les Misérables en live à Broadway et de mon visionnage de La La Land) du coup j'ai une culture ciné avec d'énormes trous dans ce genre (je n'ai vu que West Side Story dans le lot dans les classiques) :oops:
La cuisine rôliste du Selpoivre (World of Lies, Dead Dice...)
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Carl Stanford »

Vorghyrn a écrit : lun. nov. 02, 2020 1:47 pm @agone35 si tu en a vu pas mal, peut être que ma liste ne t'aidera pas, mais bon...

bon, j'ai dû voir la moitié des comédies-musicale de Fred Astair, quelques Gene Kelly et les grand classiques (New York New York, etc...)
Mes préférés :
  • Chantons sous la Pluie. C'est trivial mais ce film est drôle (Donald O'Connor !), très sympa sur les morceaux et assez touchant. Peut être la meilleure comédie musicale de tous les temps



Très belles listes de films, bravo à tout le monde ;)

En comédie musicale de la grande époque, et avec Fred Astaire et Cyd Charisse, pour moi le must c'est Tous en scène ! (The Bandwagon),
de Minelli, avec sa séquence géniale de film dans le film.
 
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8300
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Silenttimo »

Tybalt (le retour) a écrit : lun. nov. 02, 2020 2:01 pm
C'est un peu à côté du sujet, parce que c'est un film avant tout comique fait de quiproquos et de slapstick en pagaille, mais L'Impossible Monsieur Bébé de Howard Hawk, 1938, m'a laissé d'excellents souvenirs. Et il y a naturellement une histoire d'amour au coeur de l'histoire (mais nettement plus mouvementée que dans une comédie romantique classique). Au programme : un paléontologue, une jeune femme en détresse et un léopard apprivoisé, entre autres. Oh, et Katharine Hepburn et Cary Grant dans les rôles principaux.
Je l'ai indiqué dans l'une de mes longues (et indigestes) listes : vu avec mes enfants et ça fonctionne très bien.
Mais cela fonctionne tout autant en couple, tout l'art d'une comédie qui joue sur plusieurs tableaux (bien qu'il n'y ait pas l'ambigüité que l'on trouve chez Lubitsch).

C'est l'un des sommets de la comédie slapstick, mais dans "comédie romantique", il y a comédie, donc je plussoie Tybalt (le retour).

Le film est bien rythmé, les 2nds rôles sont bien choisis (le major Applegate, Charles Ruggles, est un habitué des petits rôles de comédie notamment chez Lubitsch, ou la tante jouée par May Robson, qui joue la reine de coeur d'Alice au pays des merveilles 30's et la tante Polly du Tom Sawyer 30's, des personnages emblématiques), Katharine Hepburn y est époustouflante dans un rôle aussi charmant qu'horripilant, et Cary Grant ballotté d'ennui en catastrophe.

"I'll be with you in a minute, Mr Peabody... !"
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8300
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Silenttimo »

Carl Stanford a écrit : lun. nov. 02, 2020 2:19 pm
Très belles listes de films, bravo à tout le monde ;)

En comédie musicale de la grande époque, et avec Fred Astaire et Cyd Charisse, pour moi le must c'est Tous en scène ! (The Bandwagon), de Minelli, avec sa séquence géniale de film dans le film.
C'est presque un regret pour moi : c'est l'une de mes comédies musicales préférées, mais j'ai une préférence pour la danse énergique et électrisante de Gene Kelly à celle élégante et raffinée de Fred Astaire !

J'aurais aimé voir ce que ce film aurait donné 10-15 ans plus tard avec Gene Kelly !

D'où "le pirate" ou "chantons sous la pluie"...
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5352
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Tybalt (le retour) »

Oh, et en matière de films musicaux, on a oublié Bollywood. Je n'y connais pas grand-chose moi-même, mais je pense que le Devdas de 2002 (avec Shahrukh Khan et Aishwarya Rai) est un bon moyen de découvrir le genre : stars à gogo, costumes à tomber par terre et superbe musique.

EDIT : Et en matière de films musicaux français, Peau d'âne de Jacques Demy est un beau classique (compatible très jeune public).
Dernière modification par Tybalt (le retour) le lun. nov. 02, 2020 6:13 pm, modifié 1 fois.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Molloy
Initié
Messages : 116
Inscription : mer. juil. 30, 2003 1:20 am
Localisation : Paris

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Molloy »

C'est dans la liste de Silenttimo parce qu'il a mis quand même beaucoup de bonnes choses (en tout cas pour la petite fraction que j'ai vue), mais j'en remets une couche sur Indiscrétions aka The Philadelphia Story (George Cukor, 1940). Katharine Hepburn et Cary Grant au top, une finesse d'écriture des dialogues peu commune, des personnages pas caricaturaux... C'est vraiment au top des comédies romantiques de cette époque.

Du coup j'ai envie de voir Vacances, avec littéralement la même équipe (Cukor, Hepburn, Grant, d'après une pièce de Philip Barry) ! Et Sylvia Scarlett tant que j'y suis.
[size=75]Mousquetaire décati[/size]
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Prêtre
Messages : 380
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Corvos »

Tybalt (le retour) a écrit : lun. nov. 02, 2020 4:39 pm Oh, et en matière de films musicaux, on a oublié Bollywood. Je n'y connais pas grand-chose moi-même, mais je pense que le Devdas de 2002 (avec Shahrukh Khan et Aishwarya Rai) est un bon moyen de découvrir le genre : stars à gogo, costumes à tomber par terre et superbe musique.

C'est complètement en dehors des années 40/50 mais côté Bollywood:

Niveau comédie musicale y a Saawariya qui est une jolie adaptation des Nuits Blanches de Dostoïevski (par contre, ça reste triste). La musique est, de mémoire, pas tjrs au top mais par contre, niveau costumes et décor, ça claque!

et niveau comédie romantique avec Shahrukh Khan, je citerai Kuch Kuch Hota Hai avec une gamine qui va tenter de retrouver la meilleure amie de son père sur les conseils des lettres que sa mère lui a laissé en mourant (dit comme ça, ça a pas l'air drôle mais ça l'est) et avec Rai y a le très sympa la maitresse des épices.

Y en a un autre tourné en Tamoul avec un jeune père intellectuellement limité qui perd la garde de sa fille quand sa nouvelle instit découvre le handicap du père et surtout que la gamine est la fille de sa sœur qui a fuit le cocon familial dès années auparavant (avant de décéder, ils aiment bien ça les indiens) mais impossible de retrouver le nom, si quelqu'un connait, je suis super preneur pour retrouver le nom !
 
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2316
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Rosco »

Il ne me semble pas avoir vue To be or not ti be dans ces listes,
J ai garde unvtres bin souvenir enfant.
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8300
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Silenttimo »

@Rosco : dès que je le peux, je mets du Lubitsch dans mes listes (et cf. ma signature) !
Silenttimo a écrit : lun. nov. 02, 2020 10:21 am
Tout Lubitsch ou presque : "haute pègre", "la 8e femme de Barbe-Bleue", "sérénade à 3", "Ninotchka", "To be or not to be / jeux dangereux", "le ciel peut attendre", "Cluny Brown", "The shop around the corner / rendez-vous".
A l'instar des autres films de Lubitsch, il y a une construction de ce film, tant niveau scénario que dialogues, faite de sous-entendus et allusions, d'ellipses, de non-dits qui permet de découvrir lors d'un nouveau visionnage de nouveaux détails, de l'inventivité visuelle ou métaphorique que l'on peut avoir manqué la première fois.

La première fois que je l'ai vu, je suis passé complètement à côté d'une métaphore sexuelle incroyable dans un dialogue, et lorsque je l'ai revu je me suis demandé comment j'avais pu passer à côté tellement c'est "énorme" (et en même temps suffisamment métaphorique pour échapper aux foudres de la censure).

Si tu as l'occasion, revois-le avec ton regard d'adulte, tu souriras (ou riras) sur des choses qui t'ont forcément échappé en tant qu'enfant.
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Carl Stanford »

+ New-York - Miami, de Capra.

Sinon, on peut attaquer le cinéma italien, pour changer ? :)
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3476
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Sherkan »

Silenttimo a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:31 pm
Humphrey B a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:09 pm
Je croyais que Sil l'avait oublié, mais non, il est bien dans sa liste : L'aventure de Mme Muir avec Gene Tierney, comédie romantique et fantastique.
Gene Tierney a été parmi mes toutes premières amours cinéphiliques (après Marlène Dietrich), et c'est l'un de ses plus beaux films, peut être le plus beau.
(...)
Et j'aime beaucoup "Leave her to heaven / pêché mortel" dans lequel elle est à contre-emploi, avec un personnage d'une jalousie maladive et obsessionnelle.
Je rebondis là dessus, parce que Gene Tierney quoi  :wub:
Et que justement pour un rôle tellement à contre-emploi, elle y est incroyable. Le film lui-même est incroyablement sordide du coup. A tel point qu'il m'avait bien estomaqué et impressionné le jour où je l'ai découvert.
 
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Répondre