Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3476
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Sherkan »

Carl Stanford a écrit : mar. nov. 03, 2020 3:51 pm + New-York - Miami, de Capra.

Sinon, on peut attaquer le cinéma italien, pour changer ? :)

Je me permets : lequel ? Le vrai ou "l'autre" (sérié B, série Z, western spaghetti, giallo, nanars...).
Nan parce que si c'est du giallo, mon plaisir coupable !!  :wub:
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Carl Stanford »

Ah non, il faut rester dans le genre comédie sentimentale, sinon on commence tout de suite un thread intitulé "une Histoire du Cinéma" ;)
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5354
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Tybalt (le retour) »

Mhm, toujours des années 40-50 ? Je risque d'avoir du mal, je n'y connais pas grand-chose. Parmi les films récents, au moins, il y a Le Premier qui l'a dit, une comédie dramatique familiale sur un jeune homme secrètement homo, fils d'un patron d'usine de pâtes bien tradi, qui n'a aucune envie de succéder à son père et préfèrerait devenir écrivain. Un jour, lors d'une réunion de famille, il se risque à demander l'attention pour faire son coming out... mais il se fait griller la politesse par son frère, qui fait le sien ! Le père fait une apoplexie, déshérite son fils, et tous les espoirs se reportent sur le malheureux qui n'a pas eu le temps de faire son coming out... Le film alterne des moments hilarants et d'autres d'une émotion puissante.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2416
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Harfang »

L'échange sur les vieux films est très intéressant pour un néophyte et donne forces envies de s'y plonger.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8995
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Bronx, un film d'Olivier Marchal sur Netflix à propos de flics ripoux à Marseille.
Bon, c'est le festival des clichés marchaliens, hein : des flics pas rasés qui font des trucs pas nets, des truands avec un code de l'honneur mais en fait non, du respect entre vrai flic et vrai truand, une hiérarchie corrompue...

C'est écrit à la truelle. Un véritable carambolage d'images d'Épinal, avec des flics qui mangent des sardines grillées, un méchant borgne parce que ça fait plus méchant, des personnages féminins inexistants...

Le seul qui tire son jeu c'est Gérard Lanvin, mais son personnage est tellement sous-exploité que c'est du gâchis.
Toute la complexité du personnage de Jean Réno doit tenir sur un demi post-it.
L'idée de prendre Kaaris pour lui faire incarner un flic de la BRI est vraiment bien vu, mais son personnage n'a pas le début du commencement d'un développement.

Et ce final à deux balles, pour faire encore plus noir c'est noir. Aussi pire que la scène d'intro.
Avatar de l’utilisateur
Scap
Dieu des dons
Messages : 208
Inscription : ven. juin 04, 2004 1:52 pm
Localisation : Zone 2

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Scap »

Cédric Ferrand a écrit : jeu. nov. 05, 2020 2:54 pm bro
C'est écrit à la truelle.

En même temps c'est Netflix prod : tu t'attendais à quoi?
 
Vous qui aimez la gloire soignez votre tombeau; couchez-vous y bien; tâchez d'y faire bonne figure, car vous y resterez.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8995
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Scap a écrit : ven. nov. 06, 2020 11:04 am En même temps c'est Netflix prod : tu t'attendais à quoi?

Je suis du genre à ne pas penser que Netflix ne produit pas volontairement de la merde.
Donc je ne regarde pas leurs productions en partant du principe que ça va être mauvais.
Avatar de l’utilisateur
Scap
Dieu des dons
Messages : 208
Inscription : ven. juin 04, 2004 1:52 pm
Localisation : Zone 2

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Scap »

Cédric Ferrand a écrit : ven. nov. 06, 2020 11:59 am
Scap a écrit : ven. nov. 06, 2020 11:04 am En même temps c'est Netflix prod : tu t'attendais à quoi?

Je suis du genre à ne pas penser que Netflix ne produit pas volontairement de la merde.
Donc je ne regarde pas leurs productions en partant du principe que ça va être mauvais.
Pas sûr que j'ai saisi ta double négation, pour le coup...  :)
Je préciserais mon propos en disant que le problème que je vois souvent chez Netflix, c'est que c'est très racoleur, ça cherche ostensiblement à plaire, et au final ça dessert leurs productions.

Mais je suis d'accord qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir occis.

 
Vous qui aimez la gloire soignez votre tombeau; couchez-vous y bien; tâchez d'y faire bonne figure, car vous y resterez.
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7768
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Fabfab »

Cédric Ferrand a écrit : jeu. nov. 05, 2020 2:54 pm Jean Réno

Rien que ça m'a dissuadé.
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21367
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Udo Femi »

Jean Réno, dans un film d'Olivier Marchal, dont l'action se passe à Marseille.
Ce devrait être interdit de diffusion.
:D
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4387
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par rogre »

Sherkan a écrit : mar. nov. 03, 2020 6:52 pm
Carl Stanford a écrit : mar. nov. 03, 2020 3:51 pm
Sinon, on peut attaquer le cinéma italien, pour changer ? :)
Je me permets : lequel ? Le vrai ou "l'autre" (sérié B, série Z, western spaghetti, giallo, nanars...).
Nan parce que si c'est du giallo, mon plaisir coupable !!  :wub:

Ah ben tiens, hier j'a vu, sur Arte TV, L'Emmurée vivante, de Lucio Fulci (1975), que je ne connaissais pas - un film étonnement sobre pour ce cinéaste, bel et bien un giallo classique  (avec beaux intérieurs romains inquiétants et visions paranormales), sensément son chef d'œuvre (et directement paraît-il cité musicalement par Tarantino dans "Kill Bill").

Visionnage très agréable - c'est rare pour un Fulci, quoique… "Ah, au moins, c'est du cinéma", me suis-je dit - au sens que ce n'est pas ce filmage informatisé, au cordeau, trop bien léché, avec chef op glacial, des séries télévisées, que je ne supporte plus. Là, même sur écran télé, on est enveloppé dans quelque chose de capiteux, qui respire de l'intérieur. Cadrages très serrés sur la jolie (quoique déjà un peu tapée) Jennifer O Neil, mauvaise actrice, mais omniprésente à l'image - ce qui rend son personnage résolu et vulnérable comme il le faut. Le scenario ne casse pas des briques pour un giallo, mais il y a ce qu'on appellerait maintenant des "twists" intéressants - avec un bon sens de la fatalité. Cela reste du Z (parce que c'est fait visiblement avec presque rien, que la musique est racoleuse…), mais qui passe souvent la limite du B, donc devient possiblement "chef d'œuvre" le temps de quelques séquences.

Bonne découverte donc, mais qui réactive un questionnement - car, le soir même, j'entendais à la radio la ressortie (prévue en salle et avortée) de l'Avventura d'Antonioni. Je me suis rappelé à cette occasion comment la début du film est marquant, mais peu de souvenir de la seconde moitié - cela semble être le cas de pas mal de gens. Et aussi aucun souvenir d'Identification d'une femme, (sauf l'image d'une femme nue dans des voiles, mais j'ai retenu juste ce qui m'intéressait!) que j'avais pourtant vu, il y a très longtemps à Paris, dans une salle en présence du réalisateur, cloué dans un fauteuil roulant et aphasique, poussé par une femme sculpturale, devenu comme une sorte de personnage (de giallo) aussi… Antonioni, à revoir donc. Mais alors, un Fulci, c'est une "perte de temps"?

J-B Thoret, le spécialiste, entre autres, de Dario Argento, expliquait il y a déjà quelques années qu'il allait cesser de faire des conférences sur Argento, par saturation, mais aussi parce qu'il ne rencontrait plus que des gens (bien jeunes sans doute) qui voulaient lui parler de Lucio Fulci ou de Jesse Franco, mais qui n'avaient jamais vu un Antonioni… et qu'il trouvait ça grave. A méditer.
"La description d'un Casusien moyen: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)
Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 11401
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par le Zakhan Noir »

Le tout nouveau testament

Le pitch donne super envie  (en gros, Dieu existe, il habite à Bruxelles et c'est un salaud, campé par Poelvorde)

Au final, je suis un peu déçu. Je m'attendais à un nouveau Dikkenek sous amphet, spécial religions, et l'absurdité des situations liée à la révélation du jour de la mort de tout un chacun partait super bien dans cette optique...
Puis on est passé à la contemplation, la poésie, ce qui est sympa en soi mais semblait décalé dans ce contexte. Les quelques éléments du Dieu sadique et pourri m'ont fait sourire, mais le charme était rompu

Même le what the fuck avec Catherine Deneuve et l'hommage à Georges Brassens n'ont pas eu l'effet escompté. Dommage, j'aurais aimé adorer ce film
Expliquer une blague, c'est comme disséquer une grenouille. On comprend le mécanisme, mais elle n'y survit pas (Mark Twain, un peu modifié)
Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2196
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par VigiloConfido »

Star Wars Episode 9 : L'Ascension de Skywalker

Je n'avais jamais vu le film jusque là au point de me faire dire par une de mes amies Texane :  I mean, how can you NOT watch it? It didn't really fulfill expectations, true, but it was still worth watching.

Bref, replay de Canal + et c'est parti, en VF parce que madame qui regarde un peu comme ça est là.

Et là c'est un festival de WTF et de scènes téléphonés et de deux ex machina mais j'ai tout de même trouvé le film divertissant, c'est au moins à ça que sert un film non :) ?

Donc...

Spoiler:
Palpatine est vivant WTF
Il avait laissé un localisateur Sith dans l'étoile noire au cas ou...comme c'est pratique.
Rey est la petite fille de palpatine what the fuck²
Rey embrasse ben solo what the fuck...
des cavaliers à l'assaut d'un Star Destroyer, mais WTF (fun tout de même, heureusement que y avait une atmosphère pour respirer...
La nouvelle copine de Poe qui sort d'on ne sait ou
qu'est-ce que Finn voulait dire à Rey et qu'on saura jamais ?
Pourquoi Rey dit à la fin qu'elle s'appelle Skywalker et pas Palpatine et d'ailleurs comment ben solo est au courant de son histoire alors qu'il savait pas avant ? (Bon Palpatine lui a ptete dit)
Palpatine qui prend le corps de Rey si elle le tue ???
Aucune explication sur Leia qui entraîne Finn...ah si à la fin ils en donnent une.
Quand le Premier/Dernier ordre a eu le temps de construire toute cette flotte ?
Pourquoi Rey enterre le sabre laser de Luke et celui de Vador (je suppose) en en garde un...qu'on ne sait pas d'où il vient.
 
Jésus a appelé, il veut absolument récupérer sa barbe

Supernatural saison 14
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6522
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Vorghyrn »

le Zakhan Noir a écrit : lun. nov. 09, 2020 3:44 pm Le tout nouveau testament

Le pitch donne super envie  (en gros, Dieu existe, il habite à Bruxelles et c'est un salaud, campé par Poelvorde)

Au final, je suis un peu déçu. Je m'attendais à un nouveau Dikkenek sous amphet, spécial religions, et l'absurdité des situations liée à la révélation du jour de la mort de tout un chacun partait super bien dans cette optique...
Puis on est passé à la contemplation, la poésie, ce qui est sympa en soi mais semblait décalé dans ce contexte. Les quelques éléments du Dieu sadique et pourri m'ont fait sourire, mais le charme était rompu

Même le what the fuck avec Catherine Deneuve et l'hommage à Georges Brassens n'ont pas eu l'effet escompté. Dommage, j'aurais aimé adorer ce film
Pareil, j'ai été déçu. Pas complétement déçu parce que le film est quand même plein de poésie mais déçu quand même. La bande annonce fait imaginer un tout autre film...

@VigiloConfido :

Les quelques réponses qui me viennent à tes questions. Je suis d'accord avec toi sur certains trucs et moins critique sur d'autres. Moi, globalement j'ai bien aimé (et je le revérrais sûrement un de ses quatre) mais, oui, en effet, l'important s'est de passer un bon moment :)

Spoiler:
Palpatine est vivant WTF oui, c'est sorti de nulle part
Il avait laissé un localisateur Sith dans l'étoile noire au cas ou...comme c'est pratique. idem mais bon, re-regarde tous les star wars, ils sont remplis de ce genre d'artifice (on reparle de l'arme suprême de l'empire qui a un point faible que seul l'ingénieur en chef connait ? et de sa reconstruction avec le même point faible ?)
Rey est la petite fille de palpatine what the fuck² je trouve aussi que c'est dommage parce que j'aimais bien l'idée que Rey n'était pas issu d'une lignée. En plus ça pose des questions sur Palpatine, la mère de son fils, le fils lui-même, la femme du fils. Des trucs qui aurait mérité plus qu'un film. Donc d'accord là-dessus. On paye le manque de continuité de cette trilogie
Rey embrasse ben solo what the fuck... Pour le coup, leur relation ne sort pas de nulle part. Et elle est plutôt bien amené le long de la trilogie
des cavaliers à l'assaut d'un Star Destroyer, mais WTF (fun tout de même, heureusement que y avait une atmosphère pour respirer... je ne me rappelle pas de cette scène, il faudrait que je le revoie
La nouvelle copine de Poe qui sort d'on ne sait ou si du "Derniers Jedi".
qu'est-ce que Finn voulait dire à Rey et qu'on saura jamais ? qu'il est sensible à la Force lui aussi
Pourquoi Rey dit à la fin qu'elle s'appelle Skywalker et pas Palpatine c'est symbolique, même si c'est en effet artificiel. Après, "Palpatine" c'est dur à porter comme nom...
et d'ailleurs comment ben solo est au courant de son histoire alors qu'il savait pas avant ? (Bon Palpatine lui a ptete dit) Il l'a probablement sentit dans la Force du fait de leur connexion.
Palpatine qui prend le corps de Rey si elle le tue ??? Un grand classique de l'alchimie Sith. Pour le coup, je ne suis pas choqué
Aucune explication sur Leia qui entraîne Finn...ah si à la fin ils en donnent une. ah ? j'avais oublié
Quand le Premier/Dernier ordre a eu le temps de construire toute cette flotte ? Palpatine la prépare depuis sa "mort"
Pourquoi Rey enterre le sabre laser de Luke et celui de Vador (je suppose) en en garde un...qu'on ne sait pas d'où il vient. c'est probablement une façon de marquer la fin d'une époque. On peut aussi imagner qu'elle a eu tout le temps de se faire son propre sabre
Mon blog : De l'autre Côté de l'écran

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains
 
Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2196
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par VigiloConfido »

Pardon, pour le spoiler de Leia, j'ai fait une erreur. J'aurais du écrire 
Spoiler:
Aucune explication sur Leia qui entraîne Rey...ah si à la fin ils en donnent une.

Et tu as raison @Vorghyrn 
Quand
Spoiler:
Palpatine a-t-il trouvé le temps d'avoir des enfants ? On le voit toujours seul. Et j'ai du mal à l'imaginer...
Jésus a appelé, il veut absolument récupérer sa barbe

Supernatural saison 14
Répondre