Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Killing Joke
Pratiquant
Messages : 232
Inscription : mar. mars 14, 2006 8:42 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Killing Joke »

Lord Foxhole a écrit :
jeu. juil. 23, 2020 1:53 am
Pour ma part, dans Le Professionnel,  je trouve remarquable de voir un film français montrer le rôle joué par des services secrets français en Afrique.... Pour une fois que ce ne sont pas des Ricains qui  sèment le souk en dehors de leurs frontières, on va pas bouder son plaisir, hein.

Bref "Le Professionnel" c'est un peu "Le Bureau des Légendes" avant l'heure ... Bebel / Malotru, (presque) même combat.

Avatar de l’utilisateur
Corvos
Initié
Messages : 153
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Corvos »

Tybalt (le retour) a écrit :
jeu. juil. 16, 2020 10:31 am
Corvos a écrit :
mar. juil. 14, 2020 10:07 pm
Bah merci d'en avoir parlé ici. Je n'aime pas les films d'animation, encore moins ceux produits par l'Asie en général mais tu as piqué ma curiosité et je regrette pas du tout. Le film est vraiment émouvant et très sympa à regarder. (Mais y a définitivement un truc avec les pieds et quelques sous-entendus sexuels au début :D)

Si t'en as d'autres à proposer dans le même genre, je suis preneur !

Comme disait Erwan, il y a Your Name qui a pas mal de points communs, avec un élément fantastique plus sérieux (pas de chats). De mon côté, le film m'a pas mal fait penser à Si tu tends l'oreille (j'en parle un peu dans le billet de blog) qui est un peu plus posé et poétique que Loin de moi, près de toi. (Il est aussi sur Netflix, c'est un Ghibli.)
Le mieux serait que tu détailles un peu ce qui te déplaît dans l'animation en général et l'animation asiatique en particulier, peut-être en donnant des exemples de mauvais souvenirs de films animés, histoire qu'on puisse voir aussi ce qui ne te plaît pas.

C'est difficile à dire... Je trouve la plupart de l'animation chiante, dépourvue d'âme...
Je trouve Miyazaki un peu le cul entre deux chaises, entre la réalité et le fantastique. C'est poétique mais il ouvre trop de porte et n'en referme quasiment aucune...

A contrario, j'ai trouvé que les personnages de A Whisker Away étaient tous très vivants et qu'à la fin, toutes les portes étaient refermées ^^'

C'est pas forcément clair. MAis je vais déjà regarder Your Name :) Merci

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10047
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Mugen »

Madre est un très beau film de Rodrigo Sorogoyen, réalisateur de Que Dios Nos Perdone et Il Reino.
Note : Le spoiler ne dévoile que le pitch du film.
Spoiler:
L'histoire d'une femme qui met sa vie en parenthèse après la disparition de son fils de 6 ans, et va passer 10 ans près de la plage où il a disparu. Jusqu'au jour où elle va croiser un adolescent ressemblant beaucoup à son enfant.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11673
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Sammael99 »

Erwan G a écrit :
jeu. juil. 16, 2020 12:11 pm
Récemment, avec les enfants, nous avons regardé Planet 51. Je m'attendais à un truc vaguement potable et j'y ai pris beaucoup de plaisir, tant au niveau des références que des dialogues. Un moment vraiment agréable. Qui a eu du mal à me faire oublier que Darl Crystal n'est plus sur Netflix...

La série TV ?

Je croyais que c'était une production Netflix ?
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13752
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Erwan G »

Sammael99 a écrit :
lun. juil. 27, 2020 8:21 am
Erwan G a écrit :
jeu. juil. 16, 2020 12:11 pm
Récemment, avec les enfants, nous avons regardé Planet 51. Je m'attendais à un truc vaguement potable et j'y ai pris beaucoup de plaisir, tant au niveau des références que des dialogues. Un moment vraiment agréable. Qui a eu du mal à me faire oublier que Darl Crystal n'est plus sur Netflix...

La série TV ?

Je croyais que c'était une production Netflix ?

Le film. La série télé y est toujours. Mais j'aurais bien vu le film avant de regarder la série.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2932
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Olivier Fanton »

Erwan G a écrit :
lun. juil. 27, 2020 9:17 am
Le film. La série télé y est toujours. Mais j'aurais bien vu le film avant de regarder la série.
La série Dark Crystal se passe avant le film. Elle explique bien la situation, et on n'a pas besoin du film pour suivre. Je l'ai regardée juste avec mes souvenirs du film, et j'ai adoré. :)

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13752
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Erwan G »

Ok. Je vais tenter pendant les vacances, alors. Merci beaucoup !
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8549
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Scoob, pour faire plaisir à ma fille.
La vache, ils ont fait fort : prendre une oeuvre aussi bien balisée et arriver à ne rien respecter de ce qui en fait le sel...
Si vous aimiez la Mystery Machine qui démonte le surnaturel, oubliez : ce film c'est de la high fantasy.
En même temps, je me doutais bien que faire un film de 1h30 avec un épisode de Scooby-doo, c'est une gageure, mais alors là, ils sont vraiment partis en sucette.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3117
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Léonard »

Vas-y, tu peux nous spoiler : le fantôme, c'est le gardien du musée ?
:mrgreen:
Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.

Commander Pack Horse Library sur lulu.com

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Banni
Messages : 1247
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par McLovin' »

En fait, ce n'est pas un film Scooby-Doo, c'est un film Hannah Barbera. Et ce n'est pas vraiment un spoiler vu que c'est rapidement dévoilé, le méchant, c'est
Spoiler:
Satanas , oui,oui, celui des fous du volant ( Wacky Races)
.
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1788
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par VigiloConfido »

McLovin' a écrit :
mar. juil. 28, 2020 6:42 pm
En fait, ce n'est pas un film Scooby-Doo, c'est un film Hannah Barbera. Et ce n'est pas vraiment un spoiler vu que c'est rapidement dévoilé, le méchant, c'est
Spoiler:
Satanas , oui,oui, celui des fous du volant ( Wacky Races)
.

C'est diabolique ;)
‘Tell the Supreme Intelligence that I’m coming to end it. The war, the lies, all of it.’

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10047
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Mugen »

VigiloConfido a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:13 pm
McLovin' a écrit :
mar. juil. 28, 2020 6:42 pm
En fait, ce n'est pas un film Scooby-Doo, c'est un film Hannah Barbera. Et ce n'est pas vraiment un spoiler vu que c'est rapidement dévoilé, le méchant, c'est
Spoiler:
Satanas , oui,oui, celui des fous du volant ( Wacky Races)
.

C'est diabolique ;)
Spoiler:
Image
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8549
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Cédric Ferrand »

Jojo Rabbit, l'histoire d'un allemand de 10 ans qui appartient à la jeunesse hitlérienne et qui a pour ami imaginaire le Führer en personne.
C'est intéressant de montrer une Allemagne colorée au lieu d'y aller avec les tons moroses habituels. Ça m'a fait penser à du Wes Anderson, par certains aspects.
Le nazi en culotte courte est super attachant, et l'absurdité absolue de son univers nous fait osciller entre franche rigolade et drame.
J'ai beaucoup aimé cette fable.

Pour vous donner envie de le regarder (car c'est un feel good movie, malgré la dureté du propos), rien de tel que des critiques pro :

Cahiers du Cinéma : « Écrit à la truelle, jamais drôle ni gracieux malgré son bombardement de signaux de séduction, persuadé que son discours inattaquable et ses références de bon goût suffisent à l’ériger en conte postmoderne, Jojo Rabbit ne suscite finalement que l’embarras »

Première : « C’est triste à dire, mais Jojo Rabbit, alternant facilités et banalités, fonce vers le mélo et se repose trop sur son high concept (« Hitler est mon ami imaginaire rigolo et flippant ») pour dire quoi que ce soit d’intéressant, ou de drôle »

Mais en vrai, pour vous dire à quel point le travail de Taika Waititi est poignant, je tiens juste à signaler que Mel Brooks a adoré Jojo.

Je vous le conseille, c'est vraiment une expérience ciné qui fait du bien.

Avatar de l’utilisateur
Tolkraft
Prêtre
Messages : 375
Inscription : mar. oct. 15, 2013 11:38 am

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Tolkraft »

Je plussoie sur Jojo Rabbit, un très bon film, qui aborde de manière originale des sujets pas faciles.
Les acteurs sont excellents en plus. Et c'est décalé. Et drôle. Et triste.


Sinon, juste une bafouille pour vous remercier d'avoir reparlé de The Endless (dispo sur Prime vidéo) : il était sur ma liste à voir depuis longtemps, ça m'a fait franchir le pas, et j'ai enchainé sur The Resolution (qu'il vaut mieux voir avant The Endless : il se passe avant, et les deux films ont un lien certain).

Les deux sont très bons, je conseille à tous les fans de Cthulhu. Ca joue avec vos attentes sur le Mythe, c'est vraiment sympa, original, et très leché. Pour des films à petit budget, bondiou que c'est beau et propre !

Charmé par le boulot des réalisateurs, j'ai enchainé avec Spring, que je recommande tout autant, même si l'histoire est plus "banale" pour un "horror flick".
Image

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13752
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Film : Les Blockbusters qui (dé)tonnent

Message par Erwan G »

Cédric Ferrand a écrit :
mer. juil. 29, 2020 12:05 pm
Jojo Rabbit, l'histoire d'un allemand de 10 ans qui appartient à la jeunesse hitlérienne et qui a pour ami imaginaire le Führer en personne.
C'est intéressant de montrer une Allemagne colorée au lieu d'y aller avec les tons moroses habituels. Ça m'a fait penser à du Wes Anderson, par certains aspects.
Le nazi en culotte courte est super attachant, et l'absurdité absolue de son univers nous fait osciller entre franche rigolade et drame.
J'ai beaucoup aimé cette fable.

Pour vous donner envie de le regarder (car c'est un feel good movie, malgré la dureté du propos), rien de tel que des critiques pro :

Cahiers du Cinéma : « Écrit à la truelle, jamais drôle ni gracieux malgré son bombardement de signaux de séduction, persuadé que son discours inattaquable et ses références de bon goût suffisent à l’ériger en conte postmoderne, Jojo Rabbit ne suscite finalement que l’embarras »

Première : « C’est triste à dire, mais Jojo Rabbit, alternant facilités et banalités, fonce vers le mélo et se repose trop sur son high concept (« Hitler est mon ami imaginaire rigolo et flippant ») pour dire quoi que ce soit d’intéressant, ou de drôle »

Mais en vrai, pour vous dire à quel point le travail de Taika Waititi est poignant, je tiens juste à signaler que Mel Brooks a adoré Jojo.

Je vous le conseille, c'est vraiment une expérience ciné qui fait du bien.
Il manque la critique du Masque et de la plume et celle de Télérama pour en être sûr.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Répondre