[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3600
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par madame ridulle »

Harfang2 a écrit : dim. mars 28, 2021 6:20 pm
agone35 a écrit : dim. mars 28, 2021 12:55 pm Merci Ravachol. Ça me fait penser à ma femme à qui un prof avait sorti que "les impressionnistes c'était facile : tout le monde aime les impressionnistes". C'est vrai que Steinbeck est bien trop mainsrteam, et ceux qui l’apprécient et n'ont pas le bon goût de lui préférer un obscur auteur (qui est peut-être très bon au demeurant) ne sont sans doute que des moutons bêlants. :mrgreen:
La vraie question, enfin pour ceux qui s'intéressent un peu au sujet, c'est pourquoi les impressionnistes?
Personnellement, et pour faire un pas de côté par rapport à la littérature,  je suis un un amateur de Bougereau qui, à l'époque était vilipendé* par les mêmes impressionnistes tout en ayant un vrai succès. Je sais pourquoi je l'apprécie, tout comme je sais pourquoi je n'ai qu'un avis douteux quand aux impressionnistes. La question n'est pas en ce cas, de savoir pourquoi, subjectivement j'aime un tel ou un tel mais quels ont les raisons objectives pour laquelle j'apprécie un tel ou un tel, c'est ça qui est intéressant, dans la mesure ou, à défaut de ne pouvoir tout lire l'avis d'autrui peut avoir son intérêt et que l'esthétique, comme toute chose s'affûte et que la "courtoisie" n'est qu'un aspect secondaire, voir facultatif auquel je préfère l'argumentation. La mode ou la contre-mode, n'ont aucun intérêt finalement.


* sous le prétexte d'académisme ce qui n'est en rien un argument sensé d'ailleurs. Etre "'dans la norme" ne signifiant rien.
tu as tort sur pas mal de choses ou du moins tu n as pas les clés pour comprendre le pourquoi de cette guerre entre l Académie et les impressionnistes... mais c est pas le bon salon...

Et en fait je n aime ni les uns ni les autres de manière passionnée. Je préfère l ecole du Nord et les primitifs italiens. Donc je ne défends ni Alma-Tadema ni Renoir... j aime des tableaux de manière individuelle, ponctuelle... et en fait selon les deux manières sont valables dans une certaine mesure et j ai toujours horreur des conflits de chapelle. Je trouve ça ridicule et horripilant.

De même que j ai pas trop apprécié la sortie sur le bobo... je suis pas du tout fan de l attitude de vermer mais bon le traiter de bobo ça me fait bien rire... jaune.

On peut aimer les oeuvres mainstream ou perçues comme telles et apprécier tout aussi bien des œuvres "plus pointues" ou du moins moins connues... les postures excluant l un ou l autre des "camps"... ne m incite pas à être indulgente envers leurs auteurs ... quelque soit ce que je pense personnellement de l œuvre encensée ou décriée.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Pratiquant
Messages : 274
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Carl Stanford »

Harfang2 a écrit : dim. mars 28, 2021 6:20 pm
agone35 a écrit : dim. mars 28, 2021 12:55 pm Merci Ravachol. Ça me fait penser à ma femme à qui un prof avait sorti que "les impressionnistes c'était facile : tout le monde aime les impressionnistes". C'est vrai que Steinbeck est bien trop mainsrteam, et ceux qui l’apprécient et n'ont pas le bon goût de lui préférer un obscur auteur (qui est peut-être très bon au demeurant) ne sont sans doute que des moutons bêlants. :mrgreen:
La vraie question, enfin pour ceux qui s'intéressent un peu au sujet, c'est pourquoi les impressionnistes?
Personnellement, et pour faire un pas de côté par rapport à la littérature,  je suis un un amateur de Bougereau qui, à l'époque était vilipendé* par les mêmes impressionnistes tout en ayant un vrai succès. Je sais pourquoi je l'apprécie, tout comme je sais pourquoi je n'ai qu'un avis douteux quand aux impressionnistes. La question n'est pas en ce cas, de savoir pourquoi, subjectivement j'aime un tel ou un tel mais quels ont les raisons objectives pour laquelle j'apprécie un tel ou un tel, c'est ça qui est intéressant, dans la mesure ou, à défaut de ne pouvoir tout lire l'avis d'autrui peut avoir son intérêt et que l'esthétique, comme toute chose s'affûte et que la "courtoisie" n'est qu'un aspect secondaire, voir facultatif auquel je préfère l'argumentation. La mode ou la contre-mode, n'ont aucun intérêt finalement.


* sous le prétexte d'académisme ce qui n'est en rien un argument sensé d'ailleurs. Etre "'dans la norme" ne signifiant rien.

Si si, ça vient d'une catégorisation esthétique, qui permet de dépasser la querelle des goûts personnels.

D'un côté, les académiques, qui continuaient à faire de la peinture traditionnelle comme l'enseignait l'Académie Royale de peinture
et de sculpture (fondée sous Louis XIV), c'est à dire marquée par le bon goût et la recherche du Beau (avec un grand B). Bizarrement,
l'Académie enseignait le dessin, mais pas la couleur, ce qui est important pour la suite. Les peintres académiques étaient exposés en pole position au Salon de Paris. Ils étaient donc la norme.

De l'autre, un certain nombre de peintres qui sortaient du cadre, des modernistes, par le réalisme de leur sujet (les ouvriers, c'est pas Beau) ou par leur manière de peindre (la couleur avant le dessin), qui n'étaient pas exposés, au grand dam de Flaubert ou de Baudelaire, parce que c'étaient ceux qui faisaient bouger la peinture. Napoléon III (eh oui) crée pour eux un deuxième salon, qu'on appelle salon
des refusés, et c'est ce salon qui va permettre de faire connaître les Impressionnistes après 1870.

Tu as donc un conflit esthétique, à l'issue duquel l'avant-garde sort toujours gagnante après coup, parce que c'est elle qui fait évoluer
la représentation, ce qui dévalorise logiquement les traditionnels. Rien n'interdit d'aimer les uns et les autres, mais du point de vue
de l'art, tu reconnais plus l'apport des novateurs, qui ont pris plus de risques, notamment celui de ne pas être exposés, pour inventer
une nouvelle manière de peindre et de regarder, qui n'était pas la norme.

 
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 15165
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

madame ridulle a écrit : lun. mars 29, 2021 11:26 am On peut aimer les oeuvres mainstream ou perçues comme telles et apprécier tout aussi bien des œuvres "plus pointues" ou du moins moins connues...

Voilà. Aimer est ce qu'il y a d'important. Et, comme l'a dit Kandjar, ce qui est intéressant, aussi et surtout, c'est de faire partager les raisons de son intérêt/désintérêt pour une oeuvre, et engager la discussion, parce que c'est le but d'un forum. Si l'on a envie d'écrire sans échanger, le mieux reste le blog.

En ce moment, je délaisse un peu les romans, même si je sais que je ne vais pas tarder à avaler le dernier Honor Harrington. J'attends le prochain confinement ou ma semaine de vacances pour ne pas être trop frustré. En attendant, je lis

Image
ANA ZIQQURATIM - Sur la piste de Babel

Un livre sur les Ziggurat et la culture mésopotamienne qui m'impressionne depuis des années. Un très joli livre qui mêle archéologie et archéologie expérimentale.
http://pbabel.u-strasbg.fr/

Très très intéressant et, nécessairement, très évocateur pour nous autres, rôlistes, prêts à faire jouer dans des civilisations anciennes et mystérieuses.
💖 Je suis Yoann 💖
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 218
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang2 »

madame ridulle a écrit : lun. mars 29, 2021 11:26 am
Harfang2 a écrit : dim. mars 28, 2021 6:20 pm
agone35 a écrit : dim. mars 28, 2021 12:55 pm  
tu as tort sur pas mal de choses ou du moins tu n as pas les clés pour comprendre le pourquoi de cette guerre entre l Académie et les impressionnistes... mais c est pas le bon salon...
Soit.
Dans tous les cas mon affection pour l'œuvre de Bougereau n'impliquait pas que l'académisme, en soi, soit mon alpha et oméga.

@Carl Stanford : lu. Du coup, c'est assez logique, ayant toujours eu plus de sensibilité pour le trait que la couleur, que les impressionnistes ne me parlent guère.

Et je ne vais pas plus loin, ce n'est, effectivement pas le bon salon.
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Pratiquant
Messages : 274
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Carl Stanford »

Harfang2 a écrit : lun. mars 29, 2021 1:06 pm
Soit.
Dans tous les cas mon affection pour l'œuvre de Bougereau n'impliquait pas que l'académisme, en soi, soit mon alpha et oméga.

@Carl Stanford : lu. Du coup, c'est assez logique, ayant toujours eu plus de sensibilité pour le trait que la couleur, que les impressionnistes ne me parlent guère.

Et je ne vais pas plus loin, ce n'est, effectivement pas le bon salon.

Non mais attends, Bouguereau, Flandrin, Cabanel, c'est très bien ! Ce n'est pas parce que c'est académique que c'est nul :)

Et au fait, c'est quoi le bon salon ? Il y a un salon peinture ou beaux-arts sur Casus No ?
 
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5677
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Tybalt (le retour) »

Une vengeance mesquine envers l'histoire de l'art consisterait à parler d'eux dans le fil "BD".
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3600
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par madame ridulle »

@Tybalt (le retour) 😂
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3561
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Sama64 »

Après avoir terminé "Les ombres de Katyn" de Philip Kerr (un poil déçu par la fin, assez quelconque, mais tout le reste est excellent) j'ai commencé l'autobiographie (juste sortie en français) de Rob Halford, chanteur de Judas Priest (et accessoirement mon préféré dans le genre "métal"). 
Image
Pour ceux qui ne connaissent pas l'individu, il a fait son coming-out début 90's, ce qui finalement n'a eu que très peu de conséquence négatives sur son (ses) groupe(s) et ses très nombreux fans. 
Comme prévu, le livre est très cru et très axé sur sa sexualité, ses interrogations en tant que jeune homosexuel dans les années 60/ 70 (je suis arrêté en 1976 pour l'instant) et ses très nombreuses bitures. 
La traduction ne m'a pas l'air géniale, mais reste moins catastrophique que pour l'autobiographie de Bruce Dickinson. 
en tout cas ça le lit bien, et pour le fan que je suis, c'est très intéressant (notamment la vie de la classe ouvrière dans le Black country anglais). 
L'expression "adolescent boutonneux" est désormais proscrite.
Bienvenue chez les ayatollahs du dictionnaire
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2182
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par cdang »

Lochness confess your terror of the deep
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3600
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par madame ridulle »

Donc j ai dévoré Don Quichotte sur le Yangtse de Bi Feyu. C'est une autobiographie de son enfance sous forme de de scénettes thematiques... la condition des paysans de la Chine de la Révolution Culturelle. C'est à la fois léger dans le ton et incroyablement dur dans le fond. J avais déjà été confrontée à la description de la misère des campagnes chinoises avec HAN suyin et Pearl Buck mais j avoue je pensais qu elles en rajoutaient... P.Buck parce que même si elle avait été élevée en Chine, elle restait une occidentale ayant grandi dans une certaine opulence, et Han Suyin parce que d origine mixte et d une famille plutôt intellectuelle... mais Bi Feyu a vécu ainsi. Cette misère qu on a vraiment du mal à imaginer même en la découvrant à travers son récit.
Et en même temps c'est spirituel et lumineux. Et bourré de petits détails de la vie des campagnes... et je les ai noté consciencieusement pour donner du réalisme à mes descriptions en jeu.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1060
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Ravachol »

Je viens de terminer le tapuscrit d'un copain, "L'enfer, c'est autre chose". Ce titre, c'est la phrase que prononcé une gueule-cassee lorsque les gens se plaignent de la chaleur infernale de l'été.
75 pages, la première guerre et Verdun en toile de fonds. La femme d'un disparu apprend que la dernière lettre de son mari ne lui est pas parvenu.

Il voulait mon avis. J'avais un peu peur, si c'est nul ? Mais non, c'est pas mal du tout. L'histoire n'a rien d'originale, la femme ira de survivant en survivant, à la recherche de cette lettre McGuffin. La "chute" est prévisible dès le début...
Mais le copain est guide conférencier, il maîtrise le sujet parfaitement. Le style est bon, certaines formules sont bien trouvées, d'autres forcément un peu plus lourdes. La guerre est omniprésente, surtout le dégoût de la guerre et les blessures...
Bref, j'ai lu pas mal de truc édité moins bon que ça.
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10989
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: [livres] La réincarnation fétichiste de Fred Vargas

Message par Inigin »

Est-ce qu'il vit à Paris dans une maison de 4 étages avec 2 potes et l'oncle d'un des trois archontes, ton copain ?
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1060
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste de Fred Vargas

Message par Ravachol »

Inigin a écrit : ven. avr. 02, 2021 2:38 pm Est-ce qu'il vit à Paris dans une maison de 4 étages avec 2 potes et l'oncle d'un des trois archontes, ton copain ?
Pas du tout... 0/3. Perpignan, appartement et en couple.
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1008
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Image

Première constatation, ce live n’est ni la suite ni lié à « L'énigme du Rorkal » du même auteur. Ici l’histoire est une enquête sur les morts étranges de différents savants se déroulant dans un futur ou l’humanité unifié après un grand mondiale se reconstruit et développe de nouvelles technologies.
Piet Legay chez Rivière Blanche n’a plus la contrainte des 180 pages du Fleuve Noir… et c’est bien dommage. En effet l’histoire, ici, se traine est diluées sans fin par des dialogues insipides et inutiles. La narration est conduite par des chapitre alternés entre la progression des enquêteurs (son absence en fait) et des chapitres où se déroulent meurtres et éléments déclencheurs des enquêtes. Après 100 pages, les enquêtes n’ont toujours pas avancé et continuent a s’envoyer des vannes et à parler de la pluie et du beau temps en lisant le journal. Les meurtres et évènements pourraient donner une histoire intéressent, mais c’est très mou et après 100 pages l’auteur ne sembla pas encore savoir ou va son histoire. Le style est minimaliste, l’imaginaire faible et convenu (on dans du quasi-contemporain) et l’immersion dans le monde à peine existante. Tout cela couplé au manque de propos et au remplissage outrancier chapitre après chapitre, m’a fait décocher sans aucun regret après 110 pages.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1008
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Donc Sait Faik Abasiyanik vu que certains sont curieux…

Ce sont des nouvelles qui montrent la vie turque quotidienne dans les années 1930-50. Ce sont des textes d’ambiance très descriptifs et évocateurs de la vie des petites gens de cette époque. C’est généralement sombre et fataliste mais avec une réelle admiration pour les choses simple et pour le quotidien du peuple. Il dépeint de très belles images et capture souvent des moments poignants ou symboliques. Le style est sobre et tout en évocation avec un choix minimal de mots. La société stambouliote qu’il dépeint est celle héritée de l’Empire Ottoman avec tout sa multiethnicité (arméniens, grecs, albanais, etc.) – elle fait souvent face avec résignation à la modernisation du son monde.

Je conseille :
Image
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Répondre