[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Scap
Dieu des dons
Messages : 187
Inscription : ven. juin 04, 2004 1:52 pm
Localisation : Zone 2

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Scap »

J'arrive à enchaîner quelques bouquins. 

Les seigneurs de Bohen d'Estelle Faye.
Ca me broute un peu de devoir être  dur avec de la fantasy française mais je n'ai pas vraiment aimé. Le début et le pitch étaient pourtant prometteurs. On a peu ou prou le 1er tiers qui démarre bien, avec une narration à la GRR Martin (1 chapitre = 1 perso), quand soudain.
La narration change complètement de mode. On passe à de longs passages descriptifs où l'action nous est relaté de loin. On avait un bon rythme, des personnages intéressants, puis tout est expédié, on n'a plus les tenants et aboutissants, on ne comprends pas le nouveau rythme. Au final, on a l'impression que l'autrice est dépassée par son histoire et a dû changer son style en cours de route. C'est déstabilisant pour le lecteur. En plus, c'est un truc à suite, vu que les révoltés de Bohen est sorti ou va sortir bientot. Pas sûr que je rempile.

J'ai beaucoup plus préféré:
Déracinée de Naomi Novik
Où là le style est homogène. L'histoire est captivante, et s'il y a quelques partis pris qui m'ont un peu laissé sur ma faim, dans l'ensemble les qualités l'emportent. Tout particulièrement le sentiment d'urgence/de danger que l'autrice diffuse dans le récit. Il y a également d'autres aspects amusant, comme on a l'impression très nette que l'inspiration vient probablement un tout p'ti peu de D&D (la plupart du temps, les magiciens sont présentés comme des être très intelligents et calculateurs mais sans empathie ni "sagesse").

La coupe de feu de JK
Ha la la la la... Je lis les Harry Potter pour comprendre ce que j'ai manqué de l'oeuvre en ne voyant que les films. Bon déjà, première surprise : le film s'en sort finalement plutot bien car il présente les éléments les plus utiles de l'histoire. Des gens disaient à la sortie du film qu'il y avait beaucoup de coupes par rapport au livre, mais en fait non, quoi.  Au plus on peut noter qu'effectivement quelques éléments de contexte ont été expédiés mais même ça finalement ce n'est pas si fort car le livre n'en apporte pas tant que ça (!).
Après, bon, je vais essayer de faire court : c'est, mh, comment dire... C'est plutot faible non? Ho, tout n'est pas à jeter bien sûr, mais globalement, ça ne se situe pas dans le haut du panier...
Le truc qui me sort le plus par les trous de nez avec Harry Potter, c'est l'obstination de faire un univers complètement hors-sol. Tous les éléments de l'univers sorcier de HP sont déconnectés de l'histoire mondiale. Aucun travail n'a été fait pour lier un tant soit peu des mythes et en faire un truc intégré au tout. Et au final c'est un peu nul car un sorcier c'est intéressant quand il y a des non-sorciers, pas quand il (n')y a (que) d'autres sorciers...


Scap
Vous qui aimez la gloire soignez votre tombeau; couchez-vous y bien; tâchez d'y faire bonne figure, car vous y resterez.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13245
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 11:59 am
J'arrive à enchaîner quelques bouquins. 

La coupe de feu de JK
Ha la la la la... Je lis les Harry Potter pour comprendre ce que j'ai manqué de l'oeuvre en ne voyant que les films. Bon déjà, première surprise : le film s'en sort finalement plutot bien car il présente les éléments les plus utiles de l'histoire. Des gens disaient à la sortie du film qu'il y avait beaucoup de coupes par rapport au livre, mais en fait non, quoi.  Au plus on peut noter qu'effectivement quelques éléments de contexte ont été expédiés mais même ça finalement ce n'est pas si fort car le livre n'en apporte pas tant que ça (!).
Après, bon, je vais essayer de faire court : c'est, mh, comment dire... C'est plutot faible non? Ho, tout n'est pas à jeter bien sûr, mais globalement, ça ne se situe pas dans le haut du panier...
Le truc qui me sort le plus par les trous de nez avec Harry Potter, c'est l'obstination de faire un univers complètement hors-sol. Tous les éléments de l'univers sorcier de HP sont déconnectés de l'histoire mondiale. Aucun travail n'a été fait pour lier un tant soit peu des mythes et en faire un truc intégré au tout. Et au final c'est un peu nul car un sorcier c'est intéressant quand il y a des non-sorciers, pas quand il (n')y a (que) d'autres sorciers...


Scap

:pri :pri

Enfin, je rencontre quelqu'un dont je peux partager l'avis sur Harry le Pottier. Faible, facile sont mes deux qualificatifs. Aucun reproche comme livre pour enfant ou comme livre de son enfance, je comprends, moi, c'était Oui-oui et le Club des cinq. Mais de là à lire autant de bien de la part d'adultes (enfin, je disqualifie d'office les lecteurs de Musso et Lévy), c'est surprenant.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7319
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Kandjar »

Alors pour ma part j'aime beaucoup Harry Potter, tout en reconnaissant totalement ces deux qualificatifs (faible et facile). Lesquels sont à l'origine d'une énorme frustration.
Ce qui me permet de consentir à suspendre mon incrédulité, c'est de considérer que les récits sont totalement écrits du point de vue de Harry, et que celui-ci, du haut de ses 11 à 17 ans, simplifie, schématise, fait des raccourcis et de manière générale ne panne pas grand chose à ce qui se passe réellement.

Mais le lieu et l'ambiance sont cool, et dans le fond, on s'en fout des aventures de Harry et de la grande Histoire du retour de V et des turpitudes du ministère de la magie, on a envie de se projeter à Hogwarts, ce n'est sans doute pas pour rien s'il y a tant de fan-fictions.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Scap
Dieu des dons
Messages : 187
Inscription : ven. juin 04, 2004 1:52 pm
Localisation : Zone 2

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Scap »

Kandjar a écrit :
lun. févr. 10, 2020 3:25 pm
Mais le lieu et l'ambiance sont cool, et dans le fond, on s'en fout des aventures de Harry et de la grande Histoire du retour de V et des turpitudes du ministère de la magie, on a envie de se projeter à Hogwarts, ce n'est sans doute pas pour rien s'il y a tant de fan-fictions.

Je constate aux réactions que mon post donnait l'impression que "faut pas lire parce que c'est facile". Donc je préfère préciser que ce n'est pas mon propos.

C'est plus comme Erwan_G le fait remarquer, on a l'impression que c'est devenu une sorte d'autorité dans l'imaginaire contemporain, que c'est un vrai truc, et c'est plus spécialement sur ce point que j'objectais, ayant eu l'occasion de juger sur pièce (jusqu'au 4).

Et oui on me rappelle souvent que c'est de la lecture pour enfants, ce qui est (mmmmmmm....) vrai... pour les 3 premiers mais  que justement c'est aussi vendu comme une série "qui grandit avec son lectorat", et donc c'est moins "pour enfant" dans les suivants, mais par contre ce n'est pas spécialement "plus pour les grands" car ça reste quand même hyper facile.

Je lis Moorcock en ce moment alors je ne peux pas trop la ramener sur les lectures faciles  :D

Scap
Vous qui aimez la gloire soignez votre tombeau; couchez-vous y bien; tâchez d'y faire bonne figure, car vous y resterez.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13245
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

PAs la même époque, pas le même public, pas la même portée. Je n'ai jamais vu "d'adultes" invoquer Moorcock comme une référence.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3339
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Elijah Shingern »

Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:01 pm
Je lis Moorcock en ce moment alors je ne peux pas trop la ramener sur les lectures faciles  :D

Je ne lis plus rien depuis quelques mois - même plus de jdr - à part des conclusions, des mémoires et des jurisprudences, alors je ne jetterai pas la pierre  :mrgreen:
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5741
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Vorghyrn »

Je viens de finir Loin d'Alexis Michalik.

En gros c'est l'histoire d'un jeune homme dans le genre "gendre idéal" qui découvre un jour une carte postale perdue par la poste il y a 10 ans de son père, qui a quitté inexplicablement la famille quand il avait 8 ans. La carte dit simplement "je pense à vous et je vous aime" et a été posté dans un petite village d'Autriche. Le héros, accompagné de son meilleure pote, beaucoup plus aventurier que lui et de sa soeur de 19 ans, carrément folle, part pour chercher son père.

J'ai été voir trois pièces de Michalik ("Edmond", "Le porteur d'histoire" et "le cercle des illusionnistes") et j'étais curieux de lire ce roman.
Pour faire court, j'ai beaucoup aimé. C'est frais, c'est amusant et profond à la fois, tout à fait dans le style de deux de ses pièces ("Le porteur d'histoire" et "le cercle des illusionnistes") avec beaucoup de référence à la petite et à la grande histoire et un trame de récit intelligemment désordonnée. Le style et la vision du monde ressemble à du Alexandre Jardin, mais plus porté sur l'Histoire que sur l'Amour (même si c'est aussi un élément du récit)
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13245
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

Elijah Shingern a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:12 pm
Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:01 pm
Je lis Moorcock en ce moment alors je ne peux pas trop la ramener sur les lectures faciles  :D

Je ne lis plus rien depuis quelques mois - même plus de jdr - à part des conclusions, des mémoires et des jurisprudences, alors je ne jetterai pas la pierre  :mrgreen:

Bien, la grève... :roll:

Pour ma part, je suis depuis plusieurs mois sur Solénoid, un très beau livre mais, je ne sais pas pourquoi, très difficile à lire...
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7319
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Kandjar »

Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:01 pm
Je constate aux réactions que mon post donnait l'impression que "faut pas lire parce que c'est facile". Donc je préfère préciser que ce n'est pas mon propos.

C'est plus comme Erwan_G le fait remarquer, on a l'impression que c'est devenu une sorte d'autorité dans l'imaginaire contemporain, que c'est un vrai truc, et c'est plus spécialement sur ce point que j'objectais, ayant eu l'occasion de juger sur pièce (jusqu'au 4).

Et oui on me rappelle souvent que c'est de la lecture pour enfants, ce qui est (mmmmmmm....) vrai... pour les 3 premiers mais que justement c'est aussi vendu comme une série "qui grandit avec son lectorat", et donc c'est moins "pour enfant" dans les suivants, mais par contre ce n'est pas spécialement "plus pour les grands" car ça reste quand même hyper facile.

Oui, la série grandit avec son lectorat, sans pour autant mûrir. Au moins, jusqu'aux livres 3-4, tout le monde semble être dans le même camp, avec des gens sympas et d'autres moins. A partir du 5, tu commences à avoir des étiquettes fluos de gentils et de méchants, sauf pour un gugusse pas clair avec un pied de chaque côté.

Et au final, l'approche du monde reste très simpliste et l'est même de plus en plus, ce qui d'une certaine façon correspond à l'évolution de Harry et des autres élèves : en entrant dans l'adolescence, ils se découvrent des idéaux et définissent des camps sans concession. On finit par retrouver le même phénomène que dans South Park : plus les gens sont grands, plus ils font n'importe quoi.
Dans les derniers tomes, le comportement des adultes est totalement incohérent si on prend un regard extérieur, mais tout se tient si on considère que Harry Potter est le centre de l'univers. tout le monde a ainsi le devoir et la responsabilité de se positionner par rapport à lui : ami ou ennemi, et ceux qui font le mauvais choix ne peuvent que porter le sceau de l’infamie.

Alors ce n'est pas de la grande littérature, mais j'ai trouvé ça très agréable à lire (plus qu'à regarder) : le mélange entre une Histoire absurdement épique et incohérente et des histoires banales de collégiens en internat, permettent de mettre en scène une belle plongée dans le monde de l'adolescence, du besoin de reconnaissance, de positionnement et d'idéalisme.

J'adorerais découvrir le point de vue d'un vrai adulte du Potterverse, mais je ne crois pas que Rowling serait capable de l'écrire...
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3339
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Elijah Shingern »

Erwan G a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:25 pm
 
Bien, la grève... :??:


Détrompe toi, je n'ai accepté aucune commission d'office et je ne me suis pas inscrit pour les GAV ni pour les CI :mrgreen:
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11328
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Sammael99 »

Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 11:59 am

J'ai beaucoup plus préféré:
Déracinée de Naomi Novik
Où là le style est homogène. L'histoire est captivante, et s'il y a quelques partis pris qui m'ont un peu laissé sur ma faim, dans l'ensemble les qualités l'emportent. Tout particulièrement le sentiment d'urgence/de danger que l'autrice diffuse dans le récit. Il y a également d'autres aspects amusant, comme on a l'impression très nette que l'inspiration vient probablement un tout p'ti peu de D&D (la plupart du temps, les magiciens sont présentés comme des être très intelligents et calculateurs mais sans empathie ni "sagesse").
Uprooted c'était mon GROS coup de coeur 2018 (je crois). J'ai vraiment adoré ce bouquin, et si le suivant de l'auteur (pas la suite de Uprooted) m'a un peu moins enchanté (Spinning Silver), il est quand même très bon.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11328
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Sammael99 »

Kandjar a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:28 pm

J'adorerais découvrir le point de vue d'un vrai adulte du Potterverse, mais je ne crois pas que Rowling serait capable de l'écrire...

Je n'ai pas lu la pièce de théâtre, je me disais qu'il faudrait que je relise les autres avant, mais il me semble que c'est justement un point de vue d'adulte, non ?

Et sinon, pour @Scap même si on est pas dans l'intersection massive, les deux films Animaux Fantastiques me semblent plus ancrés dans les événements du vrai monde, mais si c'est pas encore tout à fait ça.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7139
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par sherinford »

Sammael99 a écrit :
mar. févr. 11, 2020 4:00 am
Scap a écrit :
lun. févr. 10, 2020 11:59 am

J'ai beaucoup plus préféré:
Déracinée de Naomi Novik
Où là le style est homogène. L'histoire est captivante, et s'il y a quelques partis pris qui m'ont un peu laissé sur ma faim, dans l'ensemble les qualités l'emportent. Tout particulièrement le sentiment d'urgence/de danger que l'autrice diffuse dans le récit. Il y a également d'autres aspects amusant, comme on a l'impression très nette que l'inspiration vient probablement un tout p'ti peu de D&D (la plupart du temps, les magiciens sont présentés comme des être très intelligents et calculateurs mais sans empathie ni "sagesse").

Uprooted c'était mon GROS coup de coeur 2018 (je crois). J'ai vraiment adoré ce bouquin, et si le suivant de l'auteur (pas la suite de Uprooted) m'a un peu moins enchanté (Spinning Silver), il est quand même très bon.

Pareil. Je l'avais lu en anglais à sa sortie (en 2015, donc), et c'était vraiment très très bon. Ma fille a bien aimé la traduction aussi.

Spinning Silver était passé sous mon radar : faudra que je regarde.

L'autrice a également commis une série de neuf romans de fantasy à l'époque napoléonienne, avec des dragons qui servent dans les différentes armées (c'est une première force aérienne, en quelque sorte) : la saga de Téméraire (c'est le nom d'un dragon). Ca se laisse lire également, sans toutefois être à la hauteur d'Uprooted.
ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11328
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Sammael99 »

sherinford a écrit :
mar. févr. 11, 2020 8:52 am
L'autrice a également commis une série de neuf romans de fantasy à l'époque napoléonienne, avec des dragons qui servent dans les différentes armées (c'est une première force aérienne, en quelque sorte) : la saga de Téméraire (c'est le nom d'un dragon). Ca se laisse lire également, sans toutefois être à la hauteur d'Uprooted.

J'avais hésité, et puis en fait je n'ai plus le courage pour des sagas sans fin ;-)

J'ai un manga d'elle, mais il n'y a eu qu'un tome, et j'avoue ne pas l'avoir lu encore.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 7319
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Kandjar »

Sammael99 a écrit :
mar. févr. 11, 2020 4:03 am
Kandjar a écrit :
lun. févr. 10, 2020 4:28 pm

J'adorerais découvrir le point de vue d'un vrai adulte du Potterverse, mais je ne crois pas que Rowling serait capable de l'écrire...

Je n'ai pas lu la pièce de théâtre, je me disais qu'il faudrait que je relise les autres avant, mais il me semble que c'est justement un point de vue d'adulte, non ?

Je ne sais pas, mais je serais à peu près sûr d'être déçu si c'est le cas, puisque dans mon fantasme les événements de HP sont racontés d'une façon fondamentalement déformée, du fait de la jeunesse des protagonistes-narrateurs et de leur immersion permanente dans un univers exclusivement sorcier (Hogwarts). "Redresser" le récit, le rendre plus adulte, plus cohérent et intégré au reste du monde, ferait hurler les fans à coup sûr !

Enfin bref, @Scap, si tu n'as pas encore lu les tomes 5 à 7, désolé pour toi, la crédibilité ne va pas aller en s'arrangeant...
ImageImageImageImageImageImage

Répondre