[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Celi
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1754
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Celi »

Perso. je m'en suis lu une bonne pelletée ado. et mes favoris sont ceux du cycle d'Ananké. Je les ai lu plusieurs fois d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13337
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

vivien a écrit :
ven. févr. 28, 2020 1:34 pm
T'es dur avec jan kounen...

Tu as volontairement oublié son Blueberry alors ;)
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7239
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par sherinford »

Celi a écrit :
dim. mars 01, 2020 3:35 pm
Perso. je m'en suis lu une bonne pelletée ado. et mes favoris sont ceux du cycle d'Ananké. Je les ai lu plusieurs fois d'ailleurs.

Ouaip. Ils sont assez réputés, plutôt axés fantastiques, et assez long par rapport au volume habituel. La rumeur veut qu’ils n’ont pas été écrits par Henri Vernes, mais par un nègre littéraire. Idem pour la série du cycle du temps.
ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
vivien
Cardinal
Messages : 589
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vivien »

C'est vrai que Blueberry... mais on n'est quand même moins dans le grand n'importe quoi que dans grande jonction ou cosmos incorporated... ça fait partie des rares bouquins que j'ai vermerisé.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Rhoward
Prêtre
Messages : 375
Inscription : lun. janv. 16, 2006 10:09 am

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Rhoward »

sherinford a écrit :
dim. mars 01, 2020 1:53 pm
Belphégor a écrit :
dim. mars 01, 2020 11:15 am
Quels sont les romans incontournables de la série littéraire Bob Morane ? Je suis actuellement en train de lire "Terreur à la manicouagan" et pour l'instant j'aime bien.

Ca dépend de ce que tu cherches... Ils sont tous plus ou moins équivalents, en qualité... Mais les thèmes varient...
Incontournables, je sais pas trop, pourtant j'en ai lu plusieurs et je ne m'en rappelle pas. Je me rappelle que Bob Morane - Le secret de l'antarctique était naze par contre. Évite les tout premiers peut-être, c'est vraiment d'un autre temps. La Vallée Infernale, le 1er, était super poussif, suranné, chiant, tant au niveau de l'intrigue que de l'écriture. Je pense que c'est valable pour les 10 premiers... :??:
 

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2009
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang »

La vie quotidienne en l'an mille, Edmond Pognon, ed Hachette, 1981

Un livre très abordable sur l'an mille, à travers, surtout, l'histoire quotidienne, c'est à dire la manière dont les gens pouvaient se percevoir eux-mêmes et percevoir le monde.
L'ouvrage commence par un premier chapitre incisif quand aux "terreurs de l'an mille", ou ce cher Edmond montre sa maîtrise des sources et démonte joyeusement la maladresse historiographique de certains anciens coreligionnaires. Outre le fait que ce soit instructif, c'est, aussi, particulièrement plaisant, puisque le sieur Edmond sait aiguiser sa plume au couteau de l'ironie. Il a un petit côté méchant qui réapparaitra plusieurs fois dans le livre où il se permettra, souvent en fin de chapitres, après des propos fort instructif et doctes, de jolis attaques d'une belle gratuité contre tout ce qui semble lui déplaire dans son quotidien à lui.

J'ai aimé, autant pour le fond, instruit et instructif, que pour ses saillies fielleuses. Quand je lis un livre d'Histoire, si le fond m'intéresse, n'étant qu'amateur, j'aime que l'écrit soit, aussi, captivant voir, parfois, distrayant. Ici c'est le cas, avec ce mélange très amusant de solidité sur le fond et 98% du propos et ces 2% de saillies où l'homme transparait. Et, au fond, en termes d'objectivité, je préfère autant un auteur qui se dévoile, permettant, ainsi de jauger ses propos objectifs à l'aune de ses valeurs subjectives.
J'avais, par ailleurs, déjà lu Pognon, dans "Esthétique de la pensée", sur Rome, c'était tout aussi cultivé et pointu avec, déjà, ce sens de l'ironie et du jugement acerbe qui me plait.


 

Hald
Initié
Messages : 140
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Hald »

J'ai acheté aujourd'hui un très joli livre d'une illustratrice que je ne connaissais pas du tout : Maryline Weyl.
C'est un bestiaire japonais, que je compte recycler pour Ryuutama. Indépendamment de l'utilisation rôlistique, je crois que je l'aurais acheté juste parce que je trouve les illustrations superbes. Et il y a juste ce qu'il faut de texte à mon goût pour accompagner les images. Il y en a toute une série, je pense que je m'en offrirai d'autres.

Image

Le lien vers sa page : https://www.marylineweyl.com/boutique-l ... 3271734836

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4637
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Tybalt (le retour) »

C'est joli ! Et je comprends que tu aies pensé à Ryuutama.
De manière générale, ce genre de beau livre accessible peut faire une belle base pour un univers de jeu, y compris pour jouer avec des enfants/ados, en y adaptant un système simple.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Hald
Initié
Messages : 140
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Hald »

Je m'aperçois qu'avec l'âge je tends de plus en plus vers ça. Je garde mon goût pour les systèmes complexes, mais moins qu'avant. Et j'apprécie de plus en plus les systèmes légers et/ou les univers peu décrits. Je crois, pour simplifier, que je suis devenu plus sensible aux ambiances.
Et ces livres ont une ambiance qui me plaît énormément.

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1997
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Gridal »

Merci @Hald pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout Maryline Weyl, les illustrations sont superbes, et les textes ont l'air bien écrits. En effet c'est parfait comme inspi pour Ryuutama ou n'importe quel jeu un peu féerique. Je vais me laisser tenter par celui sur les animaux fabuleux et celui sur les créatures japonaises. Pour commencer...

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7976
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Cédric Ferrand »

Ouf, ça faisait un an que je ne choisissais pas mes lectures car j'étais membre d'un comité de lecture qui me prenait tout mon temps.
J'ai enfin la possibilité de lire pour ma pomme, et j'ai choisi le premier volume de The Expanse (le Réveil du Léviathan).
J'avais vu des épisodes de la série télé lors de la sortie de la première saison, j'avais aimé, et un de mes joueurs est fan des bouquins et de l'adaptation télé, alors je me suis laissé embarquer.

C'est pas mal du tout, je retourne avec plaisir dans cet univers à chaque trajet en métro.
J'aime comment la vie là-haut est racontée, j'ai l'impression de retrouver les space truckers d'Alien.

Avatar de l’utilisateur
Celi
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1754
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Celi »

Hald a écrit :
sam. mars 07, 2020 6:58 pm
J'ai acheté aujourd'hui un très joli livre d'une illustratrice que je ne connaissais pas du tout : Maryline Weyl.
C'est un bestiaire japonais, que je compte recycler pour Ryuutama. Indépendamment de l'utilisation rôlistique, je crois que je l'aurais acheté juste parce que je trouve les illustrations superbes. Et il y a juste ce qu'il faut de texte à mon goût pour accompagner les images. Il y en a toute une série, je pense que je m'en offrirai d'autres.

Image

Le lien vers sa page : https://www.marylineweyl.com/boutique-l ... 3271734836
Super ! Exactement  ce que je cherche pour mes gamins. Le bestiaire d'AdDD ou le Fiend Folio c'est encore un peu trop dur visuellement sur certaines illustrations.
 

Avatar de l’utilisateur
vivien
Cardinal
Messages : 589
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vivien »

@Cédric Ferrand les trois premiers volumes s'enchaînent très bien, c'est classique et efficace. Et pour le coup éminemment réutilisable. Bonne lecture !
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Hald
Initié
Messages : 140
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Hald »

Un des trucs que j'ai vraiment aimés dans la série c'est la manière dont est créée une vraie culture des "belters". C'est rendu comment dans les livres ?

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4637
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Tybalt (le retour) »

En matière de SF, je suis en train de terminer Les Dépossédés d'Ursula Le Guin (que je lis en VO) et c'est une révélation. C'est le quatrième roman d'elle que je lis et chacun a été une révélation, chacun à sa manière. Quelle écrivaine !

En deux mots, Les Dépossédés, ça commence avec un mur de frontière entourant l'unique spatioport de la planète Anarres, isolée du reste de la galaxie depuis toujours. Naturellement, quelqu'un franchit le mur : Shevek, un habitant d'Anarres qui veut voyager jusqu'à Urras, la planète dont Anarres est la lune. Or les gens d'Anarres sont les descendants d'une poignée de colons qui se sont exilés d'Urras par refus de, en très gros, sa société capitaliste et martiale. Suivant les conseils d'un courant d'idée appelé l'odonianisme, ils ont fondé une société utopiste et égalitaire sur cette lune aride qu'ils ont rendue habitable. Il n'y a ni propriété privée, ni monnaie, ni commerce, ni hiérarchie, ni nations, ni frontières, ni pauvreté, ni guerres. Les relations entre les deux planètes sont froides et leurs relations se limitent à des échanges de ressources naturelles. Urras est très mal vue sur Anarres, où elle est présentée comme une planète de "propriétariens" égoïstes, dictatoriaux et belliqueux. Mais les informations qu'ont les habitants d'Anarres au sujet d'Urras remontent à il y a 150 ans, au moment de l'exode des Odoniens.
Shevek, quant à lui, est physicien, et cherche à unifier les différentes théories sur le fonctionnement de l'univers - rien que ça. Ce qui constitue un enjeu scientifique de haut vol, mais aussi un enjeu géopolitique majeur, que ce soit pour les relations entre Anarres et Urras ou entre les deux planètes et le reste de la galaxie.
(Tous ces gens sont des humains, au fait. C'est un roman situé dans l'univers de l'Ekumen, où de nombreuses planètes sont peuplées d'humains avec parfois des variantes morphologiques, comme dans La Main gauche de la nuit.)

Ce que j'admire dans ce livre, c'est bien sûr la profondeur du travail effectué sur l'univers et l'habileté avec laquelle on le découvre peu à peu par les yeux de Shevek en alternant son présent et son passé, mais aussi l'ampleur de vue de Le Guin, qui semble capable d'embrasser tous les aspects de la réalité, des détails du quotidien aux réflexions de grande ampleur sur la politique, le sens du travail ou les conceptions du temps. Mais c'est aussi la façon dont elle dépeint deux sociétés radicalement différente, dont l'une ne peut que nous faire penser aux utopies des XIXe et XXe siècles, aux luttes sociales amenées par le communisme et aux réflexions de l'anarchisme, mais en sachant justement s'affranchir de ses sources d'inspiration pour créer des sociétés à part entière, le tout sans manichéisme - on voit les qualités des deux planètes - et sans changer son roman en un simple traité politique - c'est bel et bien un univers avec son histoire propre et un petit groupe de personnages qu'on suit à fond. Et en plus de tout ça le style est incroyable, typique de Le Guin, c'est concis, tendu comme une corde d'arc, il n'y a pas un mot de trop et c'est d'autant plus fort, et en même temps il y a des moments d'une grande poésie.
Et c'est assez incroyable de lire ce roman en 2020 avec l'actualité sociale et politique plus de 45 ans après la parution du roman, qui n'a pas pris une ride.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Répondre